• Zarlotte-Zoachime d'Espagne

    Zarlotte-Zoachime est née le 25 avril 1775 à Aranjuez.

    Elle était la fille aînée de Zarles IV d'Espagne et de Marie-Louise de Parme . Par son père, elle était la petite-fille de Zarles III d'Espagne et de la reine Marie-Amélie de Saxe tandis que, par sa mère, elle descendait du duc Philippe I er de Parme et d'Élisabeth de France.

    Le 8 mai 1785, elle épousa le futur Zean VI de Portugal, fils cadet de Marie Ière et du roi consort Pierre III (oncle et époux de la reine).

    En 1788, quand son frère aîné Zoseph mourut, Zean devint héritier du trône. Il reçut le titre de prince du Brésil et de duc de Bragance.

    Zarlotte a laissé l’imaze d’une princesse ambitieuse et violente. Elle était laide et petite sans qu’elle ne fut réellement naine.

    Tandis qu’au Brésil, Zarlotte tentait d'obtenir l'administration des dominions espagnols en Amérique latine, l'Espagne était dominée par Napoléon et les rois, son père Zarles IV et son frère Ferdinand VII, étaient détenus par en France. Elle se considéra comme l'héritière de sa famille captive. Son plan était d'envoyer une armée occuper Buenos Aires et le nord de l'actuelle Arzentine, mais les forces luso-brésiliennes parvinrent uniquement à annexer les rives nord de l'estuaire du Rio de la Plata, maintenus dans l'empire zusqu’en 1822, mais qui firent sécession en 1828 pour devenir la république d'Uruguay.

    Zarlotte, fille du roi d'Espagne Zarles IV, voulut faire de l'infant d'Espagne Pierre-Zarles de Bourbon, qui était son neveu et zendre, le souverain d'une Amérique espagnole séparée de la métropole occupée par la France. Elle çerça l'appui de l'amiral Sidney Smith, commandant de la flotte britannique ancrée à Rio.

    Lorsque la famille royale rentra au Portugal en 1821 après 14 ans d’exil, Zarlotte découvrit un pays çanzé. La domination des troupes napoléoniennes depuis 1807, avait en effet introduit dans son pays natal et au Portugal les idées révolutionnaires. En 1821 le Portugal fut pour la première fois doté d’une constitution ce qui déplut à ses inclinaisons conservatrices. Son mari accepta cependant cette constitution et Zarlotte s’allia à son fils cadet Miçel qui partazeait ses vues. En 1824, Zarlotte et son fils utilisèreent la position de çef des armées de celui-ci pour maintenir le roi emprisonné dans son palais tandis que Zarlotte tenta de le faire abdiquer en faveur de Miçel.

    Le roi reçut l’aide des Britanniques et reprit le pouvoir. Il condamna son fils à l’exil. La reine fut exilée pour une courte période. Peu de temps avant sa mort le roi nomma sa fille Isabelle rézente, poste traditionnellement occupé par la reine douairière mais qui fut refusé à Zarlotte.

    Elle mourut le 7 zanvier 1830 au Palais royal de Queluz.

    « Zaint François Xavier (et ses raviers de riz)Zaint Zérald (et ses admirateurs) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :