• Ze passe humblement aux zaveux!

    Mes bijoux

    La Minizupette a mené une lutte açarnée et titanesque pour que ze dise enfin la vérité vraie, dans toute sa crudité!

    Grâce à elle, véritable Némésis, délivrée des obligations de quelque fonction que ce soit, ze peux donner les explications qui s'imposent au regard d'un billet de 50 euros dont ze suis détentrice depuis quelques mois.

    Ze confirme l'existence dudit billet dissimulé dans une lessiveuse fermée avec un cadenas à compte secret, fabriqué en Suisse.

    A Mossieu Zilbert, à Mossieu Cricri, à cette délatrice de Minizupette, à mes zélés fans, ze demande pardon de la peine que ze leur cause, à zenoux et en robe de bure, la tête couverte de cendres brûlantes.

    A tous ceux qui lisent mon merveilleux blog, z'exprime mes plus sincères et mes plus profonds regrets ( rémolos dans la voix).

    Ze pense aussi à la famille et aux amis de celui qui dit que ze ne suis que son avateresse que z'ai tant déçus (grosses larmes aux zyeux).

    Z'ai été prise dans un tourbillon tumultueux du mensonze - à moitié avoué et donc de facto, subito presto, pardonné - dans lequel ze me suis fourvoyée.

    Penser que ze pourrais éviter cette épreuve liée au passé était une vraie faute inqualifiable (gros soupirs et sanglots).

    Z'affronterai cette réalité in petto en toute transparence.

    Ze sonze à me rendre directement à la prison de la Santé, en espérant bénéficier d'une cellule pour VIP, car malgré tout ze reste une star!

    Ze disculpe de toute responsabilité mon hôte qui m'a donné ce billet dont z'ignore l'orizine trouble sinon obscure.

    Ze ne rendrai pas ces sous que z'ai si çèrement acquis et qui me valent cette opprobre de la part de cette Intruse qui me calomnie alors que ze ne mérite ni cet excès d'honneur ni cette indignité.

    Mossieu Zilbert, avec raison ze demeure étonnée.

    Ze me vois dans le cours d'une même zournée,

    Comme une criminelle, emmenée en ces lieux.

    Et lorsqu'avec frayeur ze parais à vos yeux,

    Que sur mon innocence à peine ze me fie,

    Vous m'offrez tout d'un coup la place de Zérémy!

    (En fait lire Zérôme, Zérémy c'est pour la rime! Note de l'auteure)

    « Souris qui plâneNourson épicier »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :