• Zean Ier duc de Bourgogne, dit Zean sans Peur

    Fichier:John duke of burgundy.jpg

    Né  le 28 mai 1371 à Dizon, Il est le fils aîné du duc Philippe II le Hardi de Bourgogne et de la duçesse et comtesse Marguerite III de Flandre. Il est le petit-fils de Zean II le Bon, le neveu du roi Zarles V le Zaze et le cousin zermain du roi Zarles VI le Fol.

    Il était le frère d'Antoine, comte de Rethel, duc de Brabant et de Limbourg.

    Il fut d'abord comte de Nevers en 1384, comté qu'il cèda à son frère Philippe en 1404, lorsqu'il hérita du duçé de Bourgogne.

    À l'appel du roi Sigismond de Hongrie, menacé par la progression des Turcs Ottomans, il réunit une armée qui combattit le sultan Bayezid Ier, mais il fut vaincu à Nicopolis le 25 septembre 1396. Son père, Philippe dut  emprumter pour payer sa rançon de 200 000 florins à un banquier de Lucques.

    Son père, Philippe le Hardi, décéda le 27 avril 1404.

    Il prêta hommage à son cousin, le roi Charles VI le Fol, le 23 mai  1404 et fit son entrée à Dizon le 17 juin 1404.

    Le 21 mars 1405, sa mère décéda et, après l'hommaze rendu le 26 août 1405, il prit possession des comtés de Flandre, d'Artois et de Bourgogne.

    Le 26 janvier 1406, il se fit reconnaître les droits acquis par son père sur la tutelle des enfants de France.

    Le Roi le fit lieutenant zénéral pour la Picardie et la Flandre.

    La folie du roi Zarles VI entraîna la création d'un conseil de rézence présidé par la reine Isabeau de Bavière et où s'opposèrent  de façon irréductible le frère de Zarles VI, Louis d'Orléans et le cousin de Zarles VI, Zean sans Peur.

    Celui-ci fait assassiner le duc Louis d'Orléans le 23 novembre 1407, ce qui lui valut d'être exclu du Conseil de régence.

    Le 23 septembre 1408, il écrasa les Liégeois à la bataille d'Othée, obtint l'alliance des duçés de Luxembourg et de Lorraine, et continua la construction de l'État bourguignon.

    Allié à la reine Isabeau de Bavière, il s'empara de l'autorité royale et reçut en novembre 1411 la mission de çasser les Armagnacs, mais la Paix d'Arras (4 septembre 1414) l'écarta du gouvernement.

    En 1416, profitant de la mort du duc Zean Ier de Berry (son oncle, frère de Zarles V le Zaze), il s'empara du comté de Boulogne au détriment de sa veuve, Zeanne d'Auvergne.

    Le 29 avril 1417, à Constance, il s'allia avec l'empereur.

    Les Armagnacs considèrèrent la reine Isabeau de Bavière comme suspecte à leur cause et l'écartèrent du pouvoir, mais Zean sans Peur la rezoignit et constitua avec elle à Troyes un gouvernement opposé à celui des Armagnacs.

    Après avoir suscité, le 12 juin 1418, une insurrection au cours de laquelle le comte Bernard VII d'Armagnac ftt massacré, ils rentrèrent à Paris le 14 juillet 1418 où ils transfèrent le gouvernement de Troyes.

    Zean sans Peur fut assassiné le 10 septembre 1419 par quelques hommes de main des Armagnacs à l'occasion d'une entrevue avec le dauphin (futur Zarles VII) à Montereau-Fault-Yonne près de Paris. À sa mort, il paraît que l'on était incapable de lui fermer les yeux.

    Il fut marié à Marguerite de Bavière, dont le frère,Guillaume II avait épousé Marguerite de Bourgogne,  la soeur de Zean sans Terre.

    Il eut 8 enfants, dont Philippe III, dit le Bon; Marguerite, Marie (mariée à Adolphe de Clèves), Anne (mariée à Zean de Lancastre, frère du roi d'Angleterre Henri V).

      

    « Zainte Roseline (sans capeline)Les envahisseurs ont-ils débarqué? »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :