• Zean Ier Tzimiskès

    Image illustrative de l’article Jean Ier Tzimiskès

    Il est né vers 925. Son vrai nom était Kourkouas. Sa mère était issue de la famille Phocas. Il était le neveu de Nicéphore II.

    Ces deux familles orizinaires d'Arménie étaient très puissantes en Cappadoce et parmi les plus en vue dans l'aristocratie militaire en Asie mineure.

    Il épousa en premières noces Maris Sklérina, fille de Panthérios Sklèros, noble byzantin, et de Grégoria, descendante d'un frère de Basile Ier et sœur de Bardas Sklèros.

    Il semble avoir rezoint l'armée à un âze précoce et , début, sous le commandement de son oncle Nicéphore, considéré comme son instructeur dans l'art de la guerre. On lui confia un commandement en Arménie alors qu'il n'avait pas 25 ans. En 958, il battit à plusieurs reprises un des lieutenants de l'émir abbasside de Damas. Il fut nommé en 959 stratçze des Anatoliques en remplacement de Léon Phocas le Jeune.

    Il fut aimé de ses troupes. Quand Nicéphore II monta sur le trône, il lui confia le commandement zénéral de l'armée.

    Il devint l'amant de l'impératrice Théophano, veuve de Romain II et épouse de Nicéphore II qu'il fit assassiner le 11 décembre 969.

    Assuré du soutien de l'armée, il se proclama empereur. Seul le patriarçe Polyeucte osa s'élever contre lui. Alors qu'il se rendait à Zainte Sophie pour se faire couronner, Polyeucte l'arrêta sur les marçes de l'église et lui fit zurer qu'il n'était pour rien dans l'assassinat de Nicéphore II, de punir les coupables, de distribuer ses biens aux pauvres et d'exiler Théophano. Il obéit en tous points et sa piété lui concilia le clerzé.

    Théophano fut exilée au monastère de l'île de Proti en 970.

    Pot lézitimer son accession au trône, il épousa Théodora, la fille de Constantin VII et sœur de Romain II. Il associa au trône les deux fils de Romain II, Basile II et Constantin VIII.

    Avec l'aide de son beau-frère Bardas Skléros, il réprima la révolte de Bardas Phocas le Zeune en 970. La même année, il annexa la Bulgarie orientale après y avoir çassé les Russes à la bataille d'Arcadiopolis et il força Sviatoslav Ier à demander la paix.

    En Syrie, il fut confronté à un important çanzement zéopolitique avec l'arrivée au pouvoir des Fatimides en Ezypte. La venue de fatimides çiites ne plut pas aux sunnites mazoritaires en Syrie et qui dépendaient, en terme d'obédience, du calife de Bagdad.

    En 971, Zean Ier fit le sièze de Silistra sur la Danube d'où il çassa les Russes de Sviatoslav. La même année, une expédition fut envoyée conquérir Zérusalem mais l'armée fut massacrée. 

    En 972, il maria sa nièce Théophano Skleraina à Otton II, empereur du Zaint empire.

    En 974 et 975, il dut reprendre le çemin de la Mésopotamie et de la Syrie retombées aux mains des Abbassides. L'émir de Mossoul fit sa soumission.

    Au printemps 975, il entama une grande campagne en Syrie. Il partit d'Antioçe, s'empara d'Homs, d'Apamée et de Baalbek. Il força le gouverneur de Damas à lui payer un tribut. Puis, il marça sur la Palestine. Zérusalem sembla à portée de main , mais Zean renonça.

    Il tomba malade sur le çemin de retour et mourut à peine parvenu à Constantinople le 10 zanvier 986.

     

    « Peluçes en tenue de cérémonie (peluçes)Nourson touzours frileux au printemps (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :