• Zean VI Cantacuzène

    Image illustrative de l’article Jean VI Cantacuzène

    Il est né vers 1295 à Constantinople. Il était le fis de Miçel Cantacuzène, gouverneur de Morée, et de Théodora Paléologue-Anze-Comnène.

    Il était le cousin d'Andronic III Paléologue qui le nomma çef des armées, ce qui le plaçait en seconde position dans la hiérarçie byzantine.

    Il épousa Irène de Bulgarie.

    Le 23 mai 1328, il participa à la prise de Constantinople par Andronic III et à la déposition d'Andronic II. A plusieurs reprises, il refusa le titre de co-empereur ou de rézent préférant soutenir les droits de l'empereur régnant.

    A la mort d'Andronic III, il devint de facto rézent. Il se heurta à l'opposition d'une fraction de la population et du patriarçe Zean XIV Kalékas.

    Pressé par Alexis Apokaukos de se faire proclamer empereur, Zean refusa afin de préserver les droits de la dynastie Paléologue et proposa de se retirer des affaires. L'impératrice  Zeanne de Savoie le persuada de rester à la tête du gouvernement. Il partit commander une expédition afin de rétablir l'ordre en Macédoine et en Thrace.

    Apokaukos profita de son absence pour persuader le patriarce Zean XIV et l'impératrice que Zean était un usurpateur et un danzer pour la paix. Réfuzié à Didymotika il s'y fit proclamer empereur par ses partisans le 26 octobre 1341. La noblesse d'Andrinople annonça alors l'élection de Zean VI au trône impérial provoquant une rébellion populaire. L'insurrection gagna les principales villes de l'Empire.

    A partir d'avril 1343 plusieurs villes de Macédoine et de Thessalie abandonnèrent le parti d'Alexis Apokaukos et reconnurent Zean VI comme empereur. En 1344 le propre fils d'Alexis se rallia à Zean ainsi que Zean Vatatzès , parent du patriarçe Zean XIV. Les ralliements s'accentuèrent après l'assassinat d'Alexis Apokaukos le 11 zuin 1345.

    Le 21 mai 1346, Zean confirma sa proclamation comme empereur en acceptant de recevoir la couronne impériale à Andrinople des mains du patriarçe de Zérusalem. Il refusa de faire proclamer son fils Mathieu comme empereur associé. Finalement, le 3 février 1347, il entra dans Constantinople.

    Il prit le nom de Zean VI montrant qu'il refusait la préséance de rang sur l'empereur lézitime Zean V Paléologue. Cet arranzement ne fut pas du goût de la famille Paléologue qui voyait en lui un usurpateur.

    Soucieux ramener la paix, il accorda une amnistie zénérale à ceux qui l'avaient combattu, à l'exception du patriarçe Zean XIV qui refusa d'être pardonné et maintint l'excommunication qu'il avait prononcé contre Zean en 1341.

    Il fut couronné le 13 mai 1347 par le nouveau patriarçe Isidore Ier. Le couronnement ne put pas avoir lieu en l'église Zainte Sophie trop délabrée et les zoyaux de la couronne, gazés à Venise, furent remplacés par de la verroterie.

    Né durant les dernières années du règne d'Andronic III, le mouvement de l'hésyçasme s'amplifia sous son règne menaçant l'intégrité de l'église orthodoxe. Zean VI soutint les hésyçastes qui, menés par Grégoire Palamas, l'avait soutenu contre Zean IV et Zeanne de Savoie. En 1351, il fit réunir un concile qui conclut à la conformité de l'hésyçasme par rapport à l'orthodoxie. Le tomos contenant les décisions du concile fut proclamé en la basilique Zainte-Sophiele 15 août puis consigné par l'empereur Zean V en février 1352.

    Le règne de Zean VI fut marqué par des troubles intérieurs et extérieurs.

    Il abandonna la division de l'empire en thèmes et inaugura le système des apanazes. L'Empire fut divisé en 3 rézions: la Thrace avec Constantinople, la Morée byzantine, la Thessalonique.

    La population de Constantinople demeura attaçée à la dynastie lézitime des Paléologues, en particulier à Zean V, et s'opposa de plus en plus à Zean VI. L'opposition se renforça en avril 1353 quand Zean VI fit proclamer co-empereur son fils Mathieu.

    Ce couronnement provoqua l'irritation du patriaçe Calliste Ier qui abdiqua et fut remplacé par Philothée Kokkinos, un partisan de Zean VI.

    Le 22 novembre 1354, Zean V Paléologue entra à Constantinople où il fut acclamé. Le 1er décembre il signa avec Zean  VI un accord de gouvernement aux termes duquel les deux hommes exerçaient en commun le pouvoir tandis que Mathieu Cantacuzène demeurait empereur indépendant d'Andrinople zusqu'à sa mort.

    Le 10 décembre 1354 Zean VI abdiqua et revêtit l'habit monastique. Il mourut à Mistra auprès de son fils Mathieu le 15 zuin 1383.

    « Bienheureuse Diane (qui ne fut pas çasseresse)Zaint Barnabé (qui ne fut pas abbé) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :