• Zean VI de Portugal sous Napoléon

    Zean VI de Portugal est né à Lisbonne le 13 mai 1767.

    Il était le fils de Marie Ière et de Pierre III de Portugal. Par sa mère, il était le petit-fils de Zoseph Ier et de Marie-Anne Victoire d'Espagne, tandis que, par son père, il avait pour grands-parents Zean V et Marie-Anne d'Autriçe.

    Le 8 mai 1785, il épousa Zarlotte-Zoachime, fille aînée de Zarles IV d'Espagne et de Marie-Louise de Parme.

    Il n'était pas à l'orizine destiné à ceindre la couronne de son pays. Devenu l'héritier du trône en 1788 à la mort de son aîné Zoseph, il dut assurer la rézence peu de temps après, sa mère montrant des signes croissants de folie.

    Arrivé au pouvoir dans le contexte de la Révolution française, le prince déclara la guerre à Paris en 1793 mais son armée fut vaincue et le royaume d'Espagne, avec qui il avait conclu une alliance, ne tarda pas à l'abandonner (1795).

    De plus en plus isolé internationalement, il fut victime de la diplomatie napoléonienne et du double zeu de Madrid, qui profita de la situation pour arraçer au Portugal la rézion d'Olivenza après la « guerre des Oranzes » (1801).

    Les tensions entre Paris et Lisbonne atteignirent leur paroxysme en 1807, lorsque la France napoléonienne décida d'envahir le Portugal pour punir les Bragance d'avoir refusé d'appliquer le blocus continental dirizé contre le Royaume-Uni.

    Incapable de résister à l'attaque du zénéral Zunot, Zean prit la décision de fuir le Portugal et de transférer la cour et le gouvernement au Brésil, la plus prospère des colonies portugaises. Après plusieurs semaines de tribulations, la famille royale et les personnes qui l'accompagnaient  s'installèrent à Rio de Zaneiro le 7 mars 1808. En compagnie de ses conseillers, il mit en place une série de réformes qui ouvrirent le Brésil au commerce international et le dotèrent d'institutions stables et modernes.

    Après quelques années d'occupation française, le Portugal fut définitivement libéré de l'occupant français en 1811 mais Zean refusa toutefois de rentrer en Europe.

    Le 16 décembre 1815, il proclama le « Royaume uni de Portugal, du Brésil et des Algarves », ce qui confirait la nouvelle place du Brésil au sein de l'ensemble portugais.

    Monté sur le trône en 1816, le souverain dut affronter l'opposition très vive des Portugais, qui se soulevèrent pour obtenir le retour de la famille royale en Europe, et d'une partie des Brésiliens, qui refusaient de voir leur pays rétrogradé au rang de simple colonie.

    Sous la pression populaire, Zean VI et son entouraze rentrèrent finalement à Lisbonne le 3 zuillet 1821, non sans avoir nommé auparavant le prince Pierre de Portugal rézent du Brésil.

    « Zaint Saturnin (Sernin) qui n'était pas un nainZainte Florence (une zainte dense) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :