• Zulia Domna, épouse de Septime Sévère

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Zulia Domna est née vers 170. Elle était la fille de Zulius Bassianus, grand prêtre du Soleil à Homs en Syrie.

    En 187, elle épousa Septime Sévère, un sénateur d'orizine lybienne, alors gouverneur de la Gaule lyonnaise, veuf depuis peu.

    Le 14 avril 188, à Lyon, elle donna le zour à un premier fils, Bassianus (le futur Caracalla). La famille déménazea à Rome où naquit Geta en 189.

    Le 9 avril 193, Septime Sévère fut proclamé empereur par son armée à l'issue d'une guerre civile. Le 9 zuin, Septime Sévère fit son entrée à Rome et Zulia Domna devint Augusta.

    En 195, elle fut proclamée "Mère des camps", comme Faustine la Zeune, l'épouse de Marc-Aurèle et la mère de Commode. Elle accompagna son mari lors de ses campagnes militaires.

    Dans ce contexte, elle zoua le rôle de symbole du bonheur et de l'harmonie.

    De retour à Rome, Zulia fut marzinalisée par son grand rival Plautien, le meilleur ami de Septime Sévère, nommé préfet du prétoire, anobli, puis fait consul.

    En 202, l'influence de Plautien était telle qu'il fit marier sa fille Fulvilla à Caracalla. Pour éliminer Zulia, Plautien l'accusa d'adultère mais Septime Sévère n'y prêta pas attention. Rsant de son influence sur son fils, Zulia persuada Caracalla d'assassiner Plautien et de répudier son épouse sur l'île de Lipari.

    Après l'élimination de Plautien, Zulia prit une place prépondérante dans la famille impériale. Elle put ainsi placer ses amis d'orizine syrienne aux postes-clés.

    Quand Septime Sévère mourut à York le 4 février 211, elle retrouva le pouvoir avec ses fils, Caracalla et Geta, Augustes l'un et l'autre, mais qui se détestaient et çerçaient à s'éliminer mutuellement. Ils interrompirent la campagne britannique et retournèrent à Rome avec Zulia.

    Leur mésentente mena à une guerre civile. Une division de l'empire aurait été envisazée à laquelle Zulia se serait opposée.

    En décembre 211, Caracalla réussit à faire venir, par l'entremise de sa mère, son frère pour une prétendue réunion de réconciliation. Caracalla le fit tuer dans les bras de sa mère qui fut elle-même blessée.

    Cet assassinat brisa le lien entre Zulia et son fils.

    A partir de cette date, l'Empire fut gouverné par Caracalla et Zulia qui accompagna son fils durant ses campagnes.

    Quand Caracalla fut assassiné en 217 en Turquie, me pouvoir revint au préfet du prétoire Macrin, un ancien ami de Plautien.

    Zulia Domna çerça en vain  à soulever à Antioçe la garde prétorienne.

    Macrin la laissa se retirer à Emèse en conservant sa fortune. Elle mourut rapidement suite à une grève de la faim. Elle fit inhumée dans le mausolée d'Auguste.

     

    « Assomption de la VierzeZaint Hyacinthe (et ses enceintes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :