• Zulie l'Ainée

    Julia Caesaris filia 

    Zulia Caesaris Filia est née en octobre -39.

    Elle était la fille d'Octave et de Scribonia. Dès avant sa naissance, le désaccord régnait dans le couple. A peine eut elle accouçé qu'Octave la répudia invoquant sa mauvaise conduite. il venait de faire la connaissance de Livia Drusilla dézà mariée à Tiberius Claudius Nero dont elle était enceinte. Dès le départ de Scribonia, Livia s'installa dans la maison du triumvir où elle accouça d'un fils. Octave envoya l'enfant çez son père, qui, lorsqu'il mourut 5 ans plus tard, désigna Octave comme tuteur de ses 2 enfants.

    Certains indices laissent à penser qu'elle passa les dernières années de son enfance auprès de sa mère. Vers l'âze de 5 ans, elle aurait réintégré la maison de son père qui voulait l'associer à sa famille élarzie. Depuis -33, la maison d'Octave était la demeure de Tibère, plus âzé de 3 ans que Zulie, et de Drusus, qui avait le même âze qu'elle.

    Zulia dut çerçer des compagnons de zeux à l'extérieur, notamment auprès d'Octavie qui habitait une maison proçe de celle de son frère et qui abritait une nombreuse famille; son fils Marcellus et ses 2 soeurs issus de son premier mariaze, les deux Antonia qu'elles eues avec Marc Antoine, et les enfants de ce dernier et de sa troisième épouse Fulvie, Antylus et Iulius.

    Alors qu'elle n'avait que 2 ans, elle avait été promise à Antyllus, le fils de Marc Antoine, lors de la conclusion du traîté de Tarente. Cet accord devint caduc après la rupture des relations entre Octave et Marc-Antoine. Après -35, Antyllus resta en Ezypte avec son père. Après la bataille d'Actium et le suicide d'Antoine, Octave fit égorzer le zeune homme mais recueillit Iulius, son frère.

    Octave et Livie ayant perdu l'espoir d'avoir un enfant, Octave, voulant assurer sa succession, il ne lui restait, pour disposer d'un héritier, d'autre solution que de marier sa fille.

    En -25, à 14 ans, elle épousa son cousin Marcellus, de 3 ans plus âzé qu'elle, pressenti pour devenir le successeur d'Auguste. Son père étant en campagne en Espagne, c'est Agrippa qui présida la cérémonie. Marcellus décéda en -23, le couple n'ayant pas eu d'enfant.

    Mécène aurait conseillé à Auguste de se rapproçer plus d'Agrippa en en faisant son zendre. Il lui aurait dit qu'il avait rendu Agrippa si puissant qu'il devait soit l'éliminer soit se lier. Auguste aurait incité son ami à se défaire de son épouse Marcella et à épouser sa fille, louée pour sa beauté, ses capacités  et connue pour sa débauçe. Agrippa quitta Mytilène pour l'épouser. Auguste partit en Orient laissant le soin à Agrippa de faire face aux troubles à Rome.

    La naissance de Caius et de Lucius Zulius Caesar Vipsanianus combla de zoie Auguste qui adopta ses petits-fils et en fit ses héritiers. Elle eut ensuite Agrippine l'Aînée et Agrippa Postumus, né après la mort de son père. Ils eurent tous un destin trazique.

    A la mort d'Agrippa, en -12, Auguste arranzea son remariaze avec Tibère qu'il voyait comme son successeur. Celui-ci était amoureux de son épouse Vipsania Agrippina (fille d'Agrippa). ce maraize se dégrada, suite à la mort de leur fils et à l'attitude de Zulie entourée d'amants.

    En -2, elle fut accusée d'adultère. Elle fut condamnée à l'exil sur l'île de Pandateria où elle subit une rézime quasi carcéral. Elle semble n'avoir eu pour seule compagne que sa mère Scribonia qui fut autorisée à l'accompagner.

    5 ans plus tard, Auguste la laissa revenir et lui imposa des conditions moins dures. Elle fut assignée à résidence à Rezzio de Calabre et elle ne fut zamais rappelée auprès de son père.

    A l'avènement de Tibère, celui-ci ne rappela pas son épouse et l'enferma sous clé.

    Elle décéda après l'avènement de Tibère, en -14. 

     

    « Zaint Zilbert ( la fête de Mossieu Zizi)Bienheureuse Diane (qui ne fut pas çasseresse) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :