• Alors là, mes amis, on atteint le fond!

    Animaux - Souris qui a peur

    Hier, nous avons quitté Naples .... pour rezoindre l'autre côte italienne, la côte orientale.

    Pour sortir de Naples, par un dimançe ensoleillé, ce fut dur.

    Mon hôte s'énervait une tartinette au volant

    - Ces Napolitains, c'est vraiment une plaie!

    Et là, Mossieu Christian a eu une grande pensée, un aphorisme unique en son zenre!

    - S'ils étaient Français, ils ne seraient pas Italiens!

    Nous en sommes restées museau bé!

    Zemin faisant, comme il se doit, nous avons fait des haltes pour effectuer des visites, qualifiées par celui qui dit que ze suis son avataresse, de culturelles.

    Le midi, Minizupette et moi pensions nous régaler au dézeuner.

    Nous nous sommes arrêtés sur une aire d'autoroute!!!

    Second aphorisme de Mossieu Cricri, comme l'appelle l'infâme peluçe.

    - 10 minutes, 10 euros!

    Et à 4, nous avons en effet manzé pour 10 euros! Un sandwiç pour deux avec une boisson avec 2 pailles!

    Mais ce n'est pas le comble.

    Arrivés à l'hôtel, z'ai demandé un code d'accés pour le VIFI.

    - Il n'y a pas de connection dans les çambres. Uniquement dans le lobby, m'a répondu la soubrette de l'accueil.

    - Ze ne vous félicite pas ! Lui ai-ze répondu subito presto. Ce n'est pas la peine de s'appeler "Palace hôtel"!

    - C'est la crise! A cru bon de dire la Minizupette. C'est ce qui nous attend avec votre Mossieu Hollande de la Creuse et de la Corrèze réunies. Ce sera bientôt le retour au bon vieux minitel et aux fameux 36-15!

    Et voilà comment mes çers zélés fans, z'ai connu la honte de ma vie.

    Z'ai dû redescendre au rez-de-caussée, en nuisette, avec mes pantoufles roses, ma çarlotte sur la tête, avec mon potable rose sous la patte pour pouvoir vous livrer ces quelques lignes.

    En plus, des zens , des gougnafiers, voulaient voir ce que z'écrivais!

    Ze vous le dis! Une honte inégalée et inégalable, dont ze me souviendrai longtemps!

    Et on reste 3 nuits dans c'te boui-boui!

     

    « Le duc de Morny, demi-frère de Napoléon IIIPierre Zules Baroçe »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :