• Mes commérazes

    Ze vous souhaite la bienvenue sur mon merveilleux blog!

     Vous allez lire mes commérazes,
    Vous allez les adorer!

    Alors ze vous remercie d'avance de voter avant de continuer votre lecture...!

  • La nuit dernière, allez savoir pour quoi, z'ai eu un sommeil fort azité.

    - Macarel, on s'en est aperçu! Vous n'avez pas cessez de remuer.

    - De plus, vous parlâtes même les zyeux fermés, opina Minip'Rom.

    - Par la tunique immaculée de zainte Blandine, vous teniez des propos tout à fait incohérents, a cru bon d'azouter Minizupette.

    - It's a çame.

    - Vous zémir que vous avoir été lâcement abandonnée dans la neize.

    - Cela me revient, ai ze soupiré. Z'ai fait un cauçemar!

    - Mazette, ze m'en serais douté tant vous étiez turbulente.

    - Racontez nous donc votre rêve, ma mie, cela vous fera le plus grand bien, a proposé Minizup'Kiki de Vitry, touzours aussi curieuse.

    - Ze revivais notre voyaze en Terre de Feu, à Uçuaïa lorsque nous sommes allés en Arzentine au début du printemps dernier.

    - M'enfin , ma mie, c'était un superbe voyaze, m'a interrompue Minizup'Fandango. Pour ma part z'en garde un excellent souvenir.

    - Si fait! Mais dans mon rêve, cette excursion au bout du monde tournait au cauçemar.

    - Warum? s'est étonnée Minuzp'Rosa.

    - Imazinez vous qu'on m'avait abandonné sur l'île des pingouins. Personne ne s'était aperçu que ze n'étais pas sur le bateau qui ramenait les excursionnistes vers la terre ferme.

    - It's a pity.

    - Soudain il s'était mis à neizer abondamment et il faisait très froid.

    - Quelle angoisse...angoissante, s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Ze ne vous le fait pas dire, ma douce. 

    - Et que fîtes vous?

    - Rien! A force de crier pour attirer l'attention des passazers du navire qui s'oignait, ze n'avais plus de voix.

    - Z'espère que vous avez invoqué fissa le secours de mon doux Zésus, par le manteau de Zaint Martin.

    - Macaniçe! Vous prenez votre Zésus pour un marin pompier?

    - Et lors, que se passa-t-il?

    - Un couple de pingouins, qui n'avait pas de petit pingouin, m'ont prise sous leur ziron. Ils zabotaient de plaisir!

    - Ze savoir que ces bestiaux être fort hospitaliers.

    - Ils me potézeait du froid en me mettant entre leurs pattes, comme si z'étais un oeuf!

    - Dans votre malheur, vous aviez de la çance, a déclaré Minizup'Cosette tout en passant le balai sur le parquet de la salle du sézour.

    - ils voulaient à tout prix que ze manze.

    - Fouçtra! Quel bonheur! Ze vous envie!

    - Mais il voulait que z'inzère du poisson...

    - Et vous vous plaignez, par le gourdin de zaint Matial. Le poisson est bon pour la santé!

    - Certes! Mais c'était du poisson cru.

    - Les pingouins ne pas connaître le feu? 

    - Si fait, barmelouse! Ils connaissent même le barbecue pou proposer du poisson à la plança!

    - Vous avez vraiment un problème avec la la nture, si ze puis me permettre.

    - Qu'insinuez vous Minizupette?

    - Ze me rappelle que lorsque nous avons traversé la Forêt Noire lors d'un de nos premiers sézours en Allemagne, vous nous racontâtes que vous aviez été élevée par des loups!

    - Ze pense que vous souffrez d'un traumatisme enfoui dans votre inconscient, a professé Minizup'Rom. Ze serais à votre place, ze consulterais illico presto.

    Et les Intruses ont repris en coeur la çanson "Le papa pingouin, le papa pingouin...."

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Hier matin, nous avons été réveillées par des hurlements de Minizup'Cosette.

    - Boudiou! Qui torture notre orpheline?

    - Ces cris m'effrayer, a dit tremblotante Minizuplein.

    - On se croirait dans un des films d'horreur qu'apprécie tant Mossieu Cricri, a souligné Minizup'Kiki  de Vitry.

    - Lui peut-être régarder le film "Psychose" avec la scène de la femme poignardée sous la douçe et qui hurle, a tenté de se rassurer Minizup'iéla.

    - M'enfin, ma mie, c'est bien Minizup'Cosette qui s'époumone, par le gourdin de zaint Martial.

    Courazeusement, ze me suis levée pour savoir de quoi il retournait.

    Z'ai trouvé l'Intruse dans un état de transe dans la cuisine

    - Calmez vous, ma douce. Que vous arrive-t-il donc?

    - Mais... Mais... , bredouillait elle.

    - Reprenez fissa vos esprits et dites moi ce qui vous met dans un tel état.

    - Regardez donc ces traces de pas! Z'avais nettoyé à fond le carrelaze avant de me couçer.

    - Ce n'est pas grave, ma mie!

    - Si! Si! C'est grave, s'est elle emportée. Cela signifie que d'aucune entre nuitamment dans ma cuisine.

    - Ma foi, ze dois avouer que vous n'avez point tort. On va mener une enquête sérieuse pour confondre le coupable.

    - Comment comptez vous faire, Minizup?

    - Avec les traces on pourra découvrir de qui il s'azit. Mettons nous vite au travail.

    - Puis ze faire une suzzestion?

    - Ze vous en prie Minizup'Watson.

    - Eu égard à la taille des pattes, on peut illico presto exclure Minizup'Rosa, Minizup'Zhérault, Minizup'Rom et Minizup'iéla.

    - Ze vois que vous faites travailler vos petites cellules grises, ma çère.

     Minizup'Cosette en a rosi de plaisir.

    - De plus, a-telle azouté, il s'azit de traces avec de la confiture...

    - Vous avez un grand sens de l'observation. Allons voir le reste de la tribu.

    Nous avons réuni le reste de la tribu. Ze les ai fait mettre en rond.

    - Mesdemoiselles, ze vous ai réunies pour une affaire grave, leur ai ze dit. Quelqu'un s'est rendu de nuit dans la cuisine pour manzer de la confiture. Le coupable s'est cru malin, mais il ne peut pas tromper la grande perspicacité de Minizup.

    - Atçoubi! Elle se prend pour Poirot!

    - Qui être le coupable? a demandé Minizup'iéla.

    Ze les ai regardées à tour de rôle avec un regard perçant.

    - Vous êtes toutes susceptibles d'avoir commis ce délit, ai ze déclaré. Ce ne peut pas être ni Mossieu Zizi ni Mossieu Cricri...

    - Et pourquoi non? m'a interrompue Minizup'Fandango.

    - C'est évident et d'une lozique imparable! Quand ils se déplacent, ils portent touzours des pantoufles! Dons ils sont exclus de la liste des suspects. CQFD!

    - Heu.. Puis ze vous faire remarquer qu'il s'azit de pattes de souris, a cru bon de faire remarquer Minizup'Cosette.

    - Ils auraient pu laisser de fausse traces pour tromper mon intellizence, mais z'exclus cette hypothèse car ils ne sont pas assez subtils pour éçaffauder un tel plan criminel.

    - It's a pity.

    - Minizup'Cosette a exclu certaines d'entre vous ... mais il reste d'autres possibilités.

    Les Intruses se regardaient avec des zyeux soupçonneux.

    - Ze constate que l'une d'entre vous, et elle seule, porte des çaussettes alors qu'il fait çaud!  Donc il s'azit à coup sûr de la coupable qui veut dissimuler les traces de confiture qui ont maculé le dessous de ses pattes.

    Un grand silence se fit.

    - Et moi, Minizup, ze vais vous révéler le nom de la coupable. C'est ... C'est, mesdemoiselles, Minizup'Mouff!

    - Ze l'avoue, c'est bien moi! s'est elle effondrée. Z'avais faim et ze n'ai pas pu me retenir.

    - Macarel! il vous suffisait d'effacer les traces de votre passaze et personne ne serait aperçu que vous étiez venue de nuit dans la cuisine.

    - Ze n'y ai pas sonzé un instant!

    - It's pity!

    - Personne ne peut tromper l'intellizence de Minizup! Tenez le vous pour dit!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris en croisière"

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse est allé dans une azence de voyazes pour çerçer des broçures.

    - Nous repartir dézà ? s'est rézouie Minizuplein.

    - Atçoubi! Il serait temps.

    - Par la plume de zaint Rogatien, cela ne fait qu'une semaine que nous sommes rentrés de Zarleville-Mézières.

    - Macarel, parce que vous appelez cela des vacances, Minizupette?

    - Moi ze qualifierais plutôt notre semaine dans les Ardennes d'excursion ethnographique, est intervenue doctement, mais avec un certain humour, Minizup'Rosa.

    - Françement, vous n'êtes décidément zamais satisfaites, s'est emporté mon hôte.

    - M'enfin, Mossieu Zizi, les vraies vacances cela être au bord de la mer...

    - Ou à la montagne, au bord d'un lac, mazette.

    - Adoncques, auriez vous quelque idée pour nos proçaines vacances? a demandé inzénument Minizup'Cosette tout en faisant la vaisselle.

    - Ze sonze à un croisière en Méditerranée ou sur la mer Ezée.

    - Ach! Cela me tente bien! s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Mitou of course.

    - Macaniçe! Ze le sens bien! La croisière s'amuse!

    - Z'espère, mazette qu'on aura une cabine spacieuse.

    - Avec un petit balcon qui nous permettra de voir la mer...

    - Homme libre, touzours tu çériras la mer, a déclamé l'Intruse roumaine.

    Dans l'après-midi, nous avons regardé un film à la TSF.

    C'était l'aventure du Poséidon....

    Nous aurions dû çanzer illico presto de çaîne car il s'azissait de l'histoire d'un paquebot qui faisait naufraze! Et il n'y avait que 6 rescapés!

    - Ze pensé qu'une croisière mériter une réflexion.

    - Ze ne veux pas vivre l'expérience du Titanic, par la mantille de Zainte Anne.

    - Finalement les Ardennes ce n'était pas si mal, a déclaré Minizup'Fandango.

    - On pourrait y revenir, car ze pense qu'on n'a pas tout visité, a opiné Minizup'Kiki de Vitry!

    - I agree, by Zove!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris"

    En ce moment on entend dire que la plupart des zens sont des écolozistes.

    - Atçoubi! Quand on voit ce qui est gaspillé, on peut se poser des questions!

    - Ach ja! Et les consommateurs réclamer des sacs en plastique çez les commerçants.

    - It's pity!

    - Par le panier de zaint Maurille, avec nos Thénardiers, nous, nous pratiquons la décroissance économique vantée par certains auteurs. 

    - Mazette! Pour une fois vous parler d'or, Minizupette.

    - Avec eux, pas de gaspillaze, macarel!

    - C'est quasiment la disette au niveau des repas, a soupiré Minizup'Kiki de Vitry. On manze même des croutons de pain rassis.

    - Si tout le monde vivre comme nous, les boulanzeries faire faillite!

    Par contre, ils nous ont appris les bons zestes fans la vie de tous les zours.

    Par exemple on ne zette rien par terre dans la rue.

    - Si tout le monde faisait comme nous, Paris serait une ville propre, a fait remarquer à zuste titre Minizup'Fandango.

    - Les Parisiens préfèrent taper sur le dos de Madame Hidalgo, fouçtra!

    - Remarquez, moi ze partaze tout à fait leur avis, par le gourdin de zaint Martial. Au moins Mossieu Zirac, quand il était maire de Paris, avait fait açeter des motos-crottes.

    - It's incredible!

    - Les balayeurs municipaux être moins consciencieux que ceux d'Allemagne,  a cru bon d'intervenir Minizuplein. Eux ne pas ramasser toutes les saletés sur les trottoirs.

    - Si ils étaient mieux payés et incités à bien faire, cela irait mieux, a rétorqué Minizup'Rom. La mairesse devrait lancer le concours du meilleur balayeur du mois avec l'attribution d'une prime au lauréat.

    - Macaniçe! Vous devriez soumettre cette idée aux responsables de l'Hôtel de Ville.

    - Ze vais inscrire cette zuducieuse proposition dans mon programme électoral, ai ze indiqué.

    - Ze veux bien, mais ze tiens à ce que vous indiquiez que cette lumineuse idée vient de moi!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Souvent, en rentrant des vacances, les touristes s'aperçoivent qu'ils ont pris du poids.

    Il est vrai qu'on fait moins attention à sa ligne, quand bien même on a fait un rézime drastique avant l'été pour pouvoir entrer dans un bikini.

    - Atçoubi, ze ne pense pas que ce soit notre cas.

    - Ach ja! Nous ne pas avoir eu droit au moindre petit cornet de glace.

    - Par le panier de zaint Maurille, le midi on a dû se contenter d'un simple sandwiç que Mossieu Zizi açetait à la gare de Zarleville-Mézières avant que nous partions en excursion.

    - Mazette! Et en plus c'était des sandwiçs sous cellophane!

    - It's a pity!

    - On va vérifier notre poids, a proposé Minizup'Tictac.

    Et elle a sorti illico presto le pèse-souris.

    - Cette balance est d'une précision redoutable, nous a-t-elle déclaré.

    - Ze pense qu'il convient de commencer par Minizup'Mouff, a proposé Minizup'Fandango.

    - Et pourquoi moi, palsambleu?

    - Parce que vous être notre étalon, lui a répondu Minizup'iéla.

    - Cela est vrai, ma mie. Si vous n'avez pas pris du poids, est intervenue Minizup'Rom, il en sera de même pour nous sans conteste.

    Nous avons eu le plus grand mal à la faire monter sur la balance.

    - Si vous vous laissez faire, lui ai ze proposé, vous aurez droit ce soir à une banane.

    - Fouçtra! Ze ne suis pas un sinze!

    - Ze voulais dire un banana split, avec de la glace vanille et de la çantilly.

    - Si vous me prenez par les sentiments ...

     Et elle a grimpé presto sur la balance.

    - Mais cessez donc de sautiller, s'est emportée Minizup'tictac. Cela ne sert à rien et ne vous allèze pas d'un çouïa!

    L'Intruse parisienne n'en menait pas larze.

     Après quelques secondes, le verdict est tombé.

    - Hourra, ma mie, il semble que vous ayez perdu un milligramme.

    - Alors, cela ne pas être la peine de nous peser, s'est rézouie Minizuplein.

    - Avec Mossieu Zizi, on n'a vraiment pas besoin du programme "Comme z'aime", a ironisé Minizup'Kiki de Vitry!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Notre retour à Paris s'est déroulé hier en tout début d'après-midi, sous la pluie.

    - Macarel! Vous allez voir qu'on va regretter la ruralité des Ardennes.

    - Ie! Nous devoir nous réhabituer à la foule et aux bruits de la ville!

    - It's a pity

    Notre sézour finalement fut agréable.

    Une semaine dan les Ardennes!

    Pour nous promener le long des petites routes souvent étroites de la campagne ardennaise, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a conduit une voiture de location toute neuve.

    - Il faut reconnaître que c'est un bon conducteur, a fait remarquer Minizup'Fandango.

    - Même si il ne respectait pas touzours les limitations de vitesse. Il a même roulé à plus de 100 sur des routes où deux voitures se croisent avec difficulté! a cru bon de déclarer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ja! Mais sur ces routes pas de radar ni de zendarme.

    Une semaine dan les Ardennes!

    Le soir, après nos promenades dans des villazes où on ne voyait que bien peu de zens, mais des troupeaux de vaçes, de moutons, des çevaux, nous étions contentes de retrouver les rues animées autour de la Place Ducale de Zarleville-Mézières.

    - Au moins ici on pouvait voir des autoçtones et des touristes, par la panier de zaint Maurille.

    Une semaine dan les Ardennes! 

    Nous avons pu visiter le musée dédié à Arthur Rimbaud.

    - Ô temps suspends ton vol, avait cru inzénieux de déclamer Minizuplein.

    - Ma mie, était intervenue Minizup'Rom permettez moi de vous dire que les vers que vous récitez ne sont point de Rimbaud mais ceux du Lac de Lamartine.

    - Cela être tout de même de la poésie et cela être la rivière qui me rappeler un lac! Par ailleurs moi ne  pas connaître votre Martine!

    - Ze souligné que ze avoir lu Martine à l'école, s'était rengorzée Minizup'iéla.

    - Seigneur! Ze capitule devant une telle inculture!

    Une semaine dan les Ardennes!

    Tout autour de nous, quand il faisait çaud, des promeneurs dégustaient de la glace.

    Nous avons fait des pattes et des mains pour pouvoir en avoir une, mais rien n'y a fait, mon hôte est resté inflexible.

    - Fouçtra! Pourtant un cornet de glace cela fait partie de vraies vacances.

    - It's a çame! 

    Une semaine dan les Ardennes!

    La campagne ardennaise est fort belle. On a pu voir de grands çamps bordés d'arbres.

    - Les pissenlits être bien grands ici! Moi faire un zoli bouquet pour l'anniversaire de Mossieu Cricri!

    - La barmelouse estonienne ne fait même pas la différence avec les tournesols.

    Une semaine dan les Ardennes!

    - Mazette, z'espère qu'elle ne confondra pas un sanglier avec un coçon!

    - Tout être aussi bon dans le sanglier.

    - Par la plume de zaint Rogatien, vous avez raison, ze manzerais bien un petit cuissot! 

    Une semaine dan les Ardennes! 

    Partout dans cette rézion, meurtrie par trois guerres en 70 ans, on peut voir des monuments aux morts, des cimetières où sont enterrés des combattants de toutes les nationalités.

    A Verdun se dresse un grand monument qui rappelle le martyre de cette rézion. 

    - Mazette! On ne peut pas le rater celui-ci!

    Une semaine dan les Ardennes!

    - Moi ze n'oublie pas que la guerre de 1870 a conduit à l'effondrement de l'empire de Napoléon III, à l'arrivée des Prussiens à Paris, au départ du gouvernement de Thiers à Versailles et à la glorieuse Commune terminée dans un bain de sang à cause de Mossieu Thiers.

    - Votre culture historique est soudainement fort surprenante, Minizup'Zhérault.

    - Minizup'Rom, ze connais tous les événements liés au soulèvement du peuple.

    - Par le gourdin de zaint Martial, cela ne m'étonne pas de la révolutionnaire que vous vous piquez d'être.

    - In fine, c'est Marianne qui est revenue avec l'avènement de la IIIème République, a dit mon hôte afin de couper court à la dispute qui s'instaurait.

    Une semaine dan les Ardennes! 

    Minizup'Fandango ne cessait de nous répéter que la rézion lui rappelait son Pays Basque. 

    - C'est aussi vert qu'autour de Bayonne, insistait-elle.

    - Macaniçe! Il y a une différence minime, ironisa l'Occitane. Ici il manque zuste l'Océan Atlantique et ses stations littorales.

    Une semaine dan les Ardennes!

    Lors de notre visite de l'immense forteresse de Sedan, Minizup'Mouff s'est prise pour une soldatesque de la garnison.

    - Par le manteau de zaint Martin, si cela vous plaît tant, nous n'avez qu'à rester en ces lieux.

    - Fouçtra! Ne pensez vous débarrasser de moi aussi facilement!

    Une semaine dan les Ardennes! 

    Un zour, notre quasi zainte a particulièrement irrité Minizup'tictac.

    - Que faites vous donc sur ce poteau au milieu de ces moutons qui vous regardent avec une grande curiosité?

    - Z'ai eu la soudaine révélation de ma nouvelle vocation, ma mie. Ze suis appelée à être la Zéhanne d'Arc du 21ème siècle et en conséquence z'attends que les voix me parlent.

    - Macarel! La çaleur a fait bouillir cotre carafon. 

    Une semaine dan les Ardennes! 

    - Peut-être que vos voix ne plus être écolozistes, se moqua Minizup'iéla.

    - Elles préfèrent sans doute une cathédrale pour communiquer, azouta Minizup'Tictac.

    - Est ce qu'elles ont un numéro de portable pour vous contacter, ironisa Minizup'Cosette. C'est bien connu les voix sont bien des adeptes inconditionnelles des nouvelles technolozies.

    - Et quelle mission elles vous confier?

    - Bouter les rouzes et les socialo-communinistes de notre belle France!

    - Ze pensé qu'elles avoir dézà contacté Mossieu Macron pour ce faire, fit remarquer hilare Minizup'Rosa.

    Une semaine dan les Ardennes!

    Comme vous pouvez le constater, malgré nos réticences initiales, ce sézour dans le nord de la la France nous a plu.

    Nous avons apprécié le mélanze du rural, du culturel et du riçe patrimoine de cette rézion qui mérite vraiment la visite.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Comme c'était notre dernière zournée de vacances dans les Ardennes, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a fait faire un grand tour dans ce département par de petites routes dont certaines n'étaient même pas balisées.

    Dernière zournée dans les Ardennes

    - Vous allez voir, on va pouvoir découvrir des çoses fort étonnantes.

    Le plus étonnant, c"est que pendant des kilomètres on n'a pas vu d'autres voitures sur les routes que nous empruntions.

    - Cela finir par être flippant, soupirait Minizuplein quelque peu inquiète.

    A Asfeld, on a pu visiter une remarquable église de style baroque.

    - Fouçtra! Enfin! Ze commençais à faire une indizestion des églises fortifiées.

    Dernière zournée dans les Ardennes

    - Dans ce villaze, a vécu Verlaine, nous a asséné doctement Minizup'Rom.

    - Lui avoir été le petit ami de Rimabaud, si moi bien me rappeler, a dit Minizup'iéla.

    - Eu égard à la différence d'âze, ze dirais que c'est plutôt l'inverse.

    - Macarel! Il aurait pu écrire "C'est parce que c'était moi et c'est parce que c'était lui", mais c'était dézà pris et il aurait risqué un procès pour plaziat!

    - Palsambleu! Au point où il en était, quelques zours de prison ce n'était pas grand çose!

    Dernière zournée dans les Ardennes

    Nous avons eu le loisir de visiter le musée "Guerre et Paix".

    Il retrace d'un manière didactique, dans une somptueuse mise en scène, les 3 guerres qui ont ravazées l'Europe et les Ardennes en particulier.

     Minizup'Rosa a retrouvé illico presto son âme guerrière.

    - Ze pensé que cela être dans mes zènes teutonnes.

    - It's a çame!

    Dernière zournée dans les Ardennes

    - Remarquez, barmelouse, on ne vous en veut pas! Vous êtes montée sur une moto française!

    - Auriez vous çoisi l'aviation, Minizup'Zhérault? a demandé Minizup'Cosette.

    - Sans conteste voui, ma mie! Z'aime m'envoyer en l'air dès que ze le puis!

    - Fouçtra! Vous rendez-vous compte de ce que vous dites?

    - Ze n'y peux rien , z'aime l'aviation!

    Dernière zournée dans les Ardennes

    - Ze pensé que moi avoir préféré l'artillerie, a déclaré l'Intruse teutonne.

    - Par le gourdin de zaint Martial! C'est bien la réflexion stupide d'une Prussienne!

    - Ze canonné votre museau, si vous dire des insanités à propos de mon Vaterland et de ses ressortissants!

    - Zassez le naturel et il revient au galop!

    Dernière zournée dans les Ardennes

    - Atçoubi, grande pacifiste devant l'Eternel, ze vous le dis tout de gob, la guerre c'est moçe.

    - Moi dire même plus, est intervenue Minizup'Kiki de Vitry, c'est moçe de çez moçe!

    - I agree of course.

    - Ze n'aurais pas aimé vivre dans les trançées, a soupiré Minizup'Cosette.

    Dernière zournée dans les Ardennes

    Sur le çemin de notre périple, nous avons découvert cette belle église, une des rares qui soit accessible au public dans cette contrée.

    Comme de bien entendu, Minizupette s'y est ruée illico presto.

    - Alléluia! Il y a un cemin de crox dans cette église dédiée à Zaint Maurille.

    - Cela nous fait une belle patte, boufarelle!

    - Et ma Véronique essuyant le visaze de mon doux Zésus est absolument remarquable!

     Et elle sautait partout dans la nef, emplie d'une immense allégresse!

    - Cette Véronique, ze vais te la concocter aux çampignons, aux morilles bien entendu, a gromellé Minizup'Mouff. Ras le museau de ce toc pour la fameuse station VI!

    - Et où sont donc zaint Cèpe, zainte Zirolle, Zaint Oronze? a ironisé Minizup'Fandango.

    - Méçantes, vous êtes toutes de méçantes mécréantes, par la plume de zaint Rogatien!

    Dernière zournée dans les Ardennes

     

    Nous avons açevé notre excursion du zour sur les bords de la Meuse.

    - Ze pensé que nous avoir beaucoup de çance auzourd'hui avec la météo.

    Dernière zournée dans les Ardennes

     

    - Dans cette cité, Monthermé, on peut voir une ancienne abbaye, nous a annonçé notre Guide Miçelin sur pattes.

    Nous avons fait un détour pour pouvoir la visiter.

    - Vous vous bercez de douces illusions, Mossieu Zizi, lui ai-ze dit.

    Et en effet, comme ze m'y attendais on a trouvé porte close.

    Un dame nous a indiqué que les lieux étaient visitables que tous les samedis.

    Comme nous lui avons décléré que nous devions rentrer à Paris, elle a eu la zentillesse de nous laisser entrer dans le zardin.

    C'est le dernier site que nous avons pu voir dans les Ardennes avant notre retour dans la capitale par TZV.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous avons connu une zournée à la météo fort mitizée, avec des températures basses et de nombreuses averses.

    - Françement, c'est dommaze, a soupiré celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Z'espère qu'on passera entre les gouttes car nous allons effectuer le circuit des églises fortifiées de la Thiérarçe. On n'aura pas de grande ou moyenne ville à visiter, mais uniquement des petits villazes ruraux.

    - Atçoubi! Cela promet! a soupiré Minizup'Zhérault.

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Notre quasi zainte, pour sa part, était aux zanzes.

    - Mossieu Zizi, si z'osais, ze vous embrasserais! Enfin une zournée entière à découvrir des lieux où on célèbre la gloire de mon doux Zésus. Et en plus un 15 août, le zour de l'Assomption de sa Mâman!

    - Fouçtra! C'est un drôle de cadeau pour l'anniversaire de Mossieu Cricri!

    - Ze être sûre que Mossieu Zizi avoir fait exprès pour faire enrazer Mossieu Cricri!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    - Loin de moi cette idée, s'est emporté mon hôte. Ze sais que Mossieu Christian partaze mon goût pour le patrimoine.

    - Certes, lui a répondu le nouveau sexazénaire, mais voir une douzaine d'églises, fussent-elles intéressantes sur un plan arçitectural, cela peut paraître friser l'indizestion pour certaines de nos zamies de la tribu minizupienne!

    - Par la crosse de zaint Trophime, pour ma part, ce n'est pas mon cas et ze pense que ze pourrais figurer parmi les zaintes et les zaints qui sont honorés dans ces églises!

    - Touzours aussi  modeste, la barmelouse! C'est un discrédit éhonté pour une quasi zainte!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Pour découvrir ces églises fortifiées, nous avons emprunté des routes souvent fort étroites, au milieu de çamps de forêts parfois sombres.

    - Par la pipe de zaint Claude, la rézion devrait financer la mise en place d'un train touristique.

    - Vous avez raison ma mie, a ironisé Minizup'Fandango, cela éviterait les bouçons.

    Pour comprendre cette saillie, ze me dois de vous dire que, durant des kilomètres, nous étions seuls sur la route!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Inutile de vous préciser que nous avons eu tout loisir pour nous arrêter afin de voir les troupeaux d'animaux qui pullulent dans cette rézion agricole.

    - Macarel! Vous allez voir que notre Minizupette va finir par se prendre pour Zeanne d'Arc, la berzère qui gardait ses moutons avant que d'entendre ses voix!

    - Par le zaint Prépuce de mon doux Zésus, quel mal y aurait-il? Mais ze ne suis pas une paysanne. Ze suis une urbaine, moi!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Les églises sont plus imposantes les unes que les autres.

    Notre quasi zainte était au bord de la pâmoison.

    Zour d'extase pour Minizupette!

    - Par la plume de zaint Rogatien, z'en ai des vapeurs!

    - Fouçtra! Nous, nous en avons ras le museau de ces églises.

    - Et en plus on s'arrête toutes les 5 minutes, a grommelé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Et mossieu Zizi s'inzénie à coçer sur son guide tous les sites à voir, a cru bon de faire remarquer Minizup'Cosette.

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Heureusement, en début d'après-midi, mon hôte nous a proposé d'aller à Laon, en Picardie.

    - Mazette! Cela fait du bien de retrouver un ville avec du monde dans les rues.

    - Nous avoir l'impression de revivre, a déclaré Minizuplein.

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Dans la haute ville, l'ancienne cité médiévale, se dresse la cathédrale.

    - C'est une église de style gothique primitif, qui a servi de modèle à nombre de cathédrales, a cru intéressant de nous expliquer Minizup'Rom. 

    - Vous nous la baillez belle, barmelouse!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    Minizupette a été estrabanquée par l'aspect grandiose du choeur.

    - Par la plume de zaint Pancrace, ces vitraux et cette grande rosace sont tout simplement époustouflants, c'est moi qui vous le dis!

    - N'allez pas vous évanouir, tout de même.

    - It's a pity!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    - Que ze suis heureuse! Z'en ai les larmes zaux zyeux, a-t-elle soudainement soupiré.

    - Palsambleu! Que vous arrive-t-il encore?

    - Mais regardez! Ici on trouve une çapelle consacrée à la Zainte Face de mon doux Zésus et une relique de zainte Véronique!

    - Atçoubi! Il ne manquait plus que cela! Elle qui nous bassine avec sa station VI! On n'a pas fini d'en entendre parler de cette cathédrale de Laon!

    Zour d'extase pour Minizupette!

    De retour à Zarleville-Mézières, après avoir roulé sous la pluie, nous avons dîné dans une pizzeria près de la splendide Place Ducale. Puis nous avons rezoint notre hôtel.

    Soudainement notre quasi zainte s'est mise à hurler.

    - Elle avoir une nouvelle crise, a soupiré Minizup'iéla.

    - Nous passions devant le sièze de la section du PCF de la ville.

    - Rouzes! Communinistes! Léninistes! Staliniens! Maoïstes! Polpotiens! s'époumonait-elle en donnant de violents coups de pattes à la devanture.

    - M'enfin, vous n'allez pas mettre à sac ce local, bestioulette.

    Lorsque nous sommes arrivés à l'hôtel, elle s'est précipitée à la réception.

    - Vite! Par la zainte couronne étoilée de la Vierze, fermez fissa à clé les portes.

    - Et pourquoi donc, mademoiselle?

    - Mais parce que les rouzes sont en ville! Ils sont capables de faire le sièze de votre bel établissement, un couteau entre les dents! 

    Il a fallu expliquer à la réceptionniste qu'elle avait eu une zournée quelque peu épuisante sur un plan nerveux.

    - Par la pipe de zaint Claude! N'allez pas me faire passer pour folle! En tout cas, moi, dans la çambre, ze vais bloquer la porte avec le canapé!

    - C'est cela vouiiiii! 

    - Vous devriez boire une tisane, ma mie, pour vous calmer!

    - Nan! Ze ne me calmerai pas! La France est en danzer! Les rouzes sont de retour.

    On a eu le plus grand mal à la calmer. On lui a fait croire qu'on avait prévenu les autorités et qu'elles allaient nous envoyer des renforts pour nous protézer!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décider d'aller à Zivet, une cité située non loin de la frontière belze.

    - Cela ne me tente vraiment pas, a soupiré Minizup'Mouff.

    - Atçoubi! Vous feriez mieux de déclarer: "Zivet, z'y vais pas" , a ironisé Minizup'Zhérault.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    - Ze sens que ze ne vais pas du tout aimer c'te ville, fouçtra.

    - Admirez la Meuse, ma mie et sur le piton roçeux, la forteresse qui rappelle les guerres entre les rois de France et ceux d'Espagne qui possédaient les Pays-Bas, a tenté de l'amadouer Minizup'Rom, en faisant, comme de coutume étalaze de sa petite culture.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    - Mazette, ils ont tellement peur de la météo, qu'ils sont oblizés de suspendre des parapluies dans les rues. Cela promet.

    - Par le gourdin de zaint Martial, cessez donc de ronçonner.

    - Vous nous mettre le moral dans les çaussettes.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    - It's a pity!

    Nous nous sommes promenés sur les quais. Minizup'Mouff a commencé à s'intéresser à ce qu'elle pouvait voir.

    - Cette tour est particulièrement intéressante, a-telle dit.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    Nous sommes montés au grand fort qui domine la cité.

    - Il a été érizé sur les ordres de Zarles Quint lors des guerres franco-espagnoles, a cru bon de nous expliquer notre Pioe de la Farandole, d'où son nom de Zarlemont. Puis il fut aménazé par Vauban lors du règne de Louis XIV.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

     

    Dans cette forteresse, se trouvait un villaze, détruit lors de la Première Guerre mondiale.

    - Cela me rappelle Oradour-sur-Glane, a déclaré Minizup'Kiki de Vitry.

    - La différence, c'est qu'ici on n'a pas massacré la population d'une horrible manière.

    - Comme cela se dire, comparaison ne pas être raison!

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    Tout le long de notre périple, nous avons traversé à plusieurs reprises la Meuse.

    - Ze veux un cliçé avec un zoli pont, a exizé Minizup'Mouff.

    - Macarel, vous n'allez pas faire un caprice, barmelouse.

    - Moi aussi z'ai droit à une photo au milieu de fleurs, car ze le vaux bien!

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    Dans une zolie petit cité, qui s'appelle Revin, nous avons visité un musée sur les arts et traditions populaires des Ardennes.

    - Minizupette, vous devriez fair l'acquisition d'un telle maçine à coudre.

    - Par le bouquet de zainte Marguerite, moi ze tricote et ze couds à la main! Pas de maçine pour mes travaux manuels!

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    - Atçoubi! Cet ensemble conviendrait à Minizup'Cosette pour nous mizoter de bon petits plats.

    - Certainement pas! s'est emportée l'Intruse orpheline.

    - Et pourquoi donc, bestioulette?

    - Ze fais le ménaze mais ze me refuse à faire la cuisine... Ou alors z'utilise un four à micro-ondes pour faire réçauffer des plats surzelés.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    - It's a çame!

    L'Intruse parigote a désiré elle aussi poser à côté d'un sanglier.

    - Celui-ci ne pas être bien gros. Cela me sembler ressembler à un mocassin!

    - quelle boufarelle! On dit marcassin, quand bien même on peut faire des mocassins avec le cuir de ces bestiaux.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    L'une des industries de la rézion, outre la fabrication d'ardoises, était la fonderie.

    - Mazette, ce fondeur me semble un peu frondeur.

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    Nous avons terminé notre excursion du zour à Rocroy.

    -Cette cité est célèbre à cause de la bataille qu'y a remporté le prince de Condé lors de la guerre de Trente Ans, nous a asséné Minizup'Rom. Et ici aussi est intervenu Vauban en fortifiant la ville. 

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

    -  Z'ai une petite faim, a zémi Minizup'Mouff.

    Et elle a cru bon tenter de partazer un plat de croquettes avec un çat! Ze suis au bord de l'inanition!

    - It's a çame!

    - Par le gourdin de zaint Martial! Elle n'a vraiment aucune tenue, aucun savoir-vivre! Cela ne m'étonne guère de sa part!

    Zivet! Z'y vais pas, mais du tout, du tout!

     

    Rocroy est une belle cité à l'urbanisme particulier.

    De la place centrale, partent des rues en étoile qui conduisent toutes à des remparts.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous avons fait du tourisme rural en nous promenant dans le vallon du Bar.

    - Macarel! Plus rural que cela, tu meurs!

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    - Moi z'adore! Cela me rappelle mon beau Pays Basque, s'est rézouie Minizup'Fandango.

    - Mazette! Ce qui est sûr c'est que nous ne sommes pas zênées par la foule.

    - Ici, les vaçes sont bien plus nombreuses que les touristes, a rigolé Minizuplein.

    - Et elles polluent plus que les vacanciers avec leurs émissions de gaz méthane, a cru bon de faire remarquer Minizup'Rom, qui se pique d'être une grande spécialiste des problèmes environnementaux.

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    - Par la barbe de zaint Zoseph, heureusement qu'on trouve des tables d'orientation pour se repérer, s'est rézouie notre quasi zainte. 

    - Ie! Mais moi trouver cette campagne superbe.

    - Le plus ennuyeux, ce sont les insectes et les abeilles, s'est plainte Minizup'Kiki de Vitry.

    - Macaniçe! Elle va nous avoir ses vapeurs à la vue d'une petite guêpe, tout comme mossieu Cricri qui crie à leur simple vue!

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    Tout le long de notre excursion, le long de 150 kilomètres de petites routes, nous avons pu voir de nombreuses églises fortifiées.

    - Ze les trouve belles, mais ze préfère quand même celles autour de Bayonne.

    - Vous être une tartinette agaçante avec votre çauvinisme exacerbé!

    - Certainement pas! Nous au moins, les Basques, nous avons un beau ciel bleu et pas de gros nuazes noirs et manaçants comme ici!

    - C'est cela vouiiiii! Vous oubliez l'oraze que nous avions connu le lendemain du zour où, malheureusement, nous vous avons découverte!

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    Comme de bien entendu, tout le long de notre périple, nous avons trouvé des lieux de mémoire, comme celui de Stonne, avec son çar!

    - Ach! Voilà Minizup'Fandango prête à tankuler, Mossieu Zizi.

    - Fouçtra! Ce verbe n'existe pas en français, Minizuplein.

    - Cela être dommaze et moi bien l'apprécier!

    - Macarel! La bestioulette ne se rend pas compte de l'horreur qu'elle vient de dire.

    - It's a çame!

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    En début d'après-midi, Minizupette fut comblée. Une église était ouverte (la plupart sont en effet fermées) et elle a pu voir un çemin de croix.

    A côté de cette église, nous avons pris un rafraîçissement.

    Notre quasi zainte n'arrêtait pas de s'exclamer "Z'ai retrouvé Véronique! Ze l'ai retrouvée!"

    - Et où donc? lui a demandé le tenancier.

    - M'enfin à l'église, et elle a un beau mouçoir!

    - On ne savait pas qu'une Véronique avait disparu! Il faut appeler fissa la zendarmerie!

    Nous avons été honteuses quand il fallu expliquer au brave tavernier qu'il s'azissait de la station de zainte Véronique essuyant le visaze de Zésus.

    - Françement, ça va pas de faire peur de la sorte au zens! Vous trouvez qu'on ne voit pas assez de malheurs à la TSF et sur les réseaux sociaux?

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    - Ze m'excuse, s'est mortifiée Minizupette en regardant le bout de ses pattes. Mon enthousiasme était en effet une tartinette exazéré.

    - Atçoubi! Si vous continuez de la sorte, on va devoir vous enfermer...

    - Dans un monastère, comme cette çartreuse où vous pourriez prier et assister à des messes tout au long de la zournée.

    - Par la bourse de zaint Pôssesseur, ze n'ai pas l'âme du moniale!

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    Les paysazes des Ardennes sont vraiment superbes. Z'avoue que ze nous nous attendions pas à découvrir de tels sites ruraux.

    Nous avons fait une petite halte au bord d'un lac.

    - Ah! Cela me plaît. Ze vais pouvoir faire trempette. Un petit bain me fera du bien.

    - Vous n'y pensez pas, Minizup'Fandango! Vous avez vu, c'est plein de nénuphars.

    - Macaniçe! La bestioulette se prend pour une grenouille!

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    Mon hôte a voulu faire un arrêt au villaze de La Horgne.

    - On y trouve un mémorial aux Spahis qui ont combattu et donné leur vie pour la France.

    - Certains qui critiquent les Arabes et les  Alzériens devraient parfois se souvenir du rôle qu'ils ont zoué durant la guerre, a déclaré philosophiquement Minizup'Rom.

    Un matou miteux se trouvait là. Minizup'Fandango, courazeusement, n'a pas hésité à l'affronter et le félin a pris la fuite!

    - Fouçtra! Vous avez gagné cette grande bataille! On devrait vraiment vous érizer une statue, a ironisé Minizup'Mouff.

    Peu de bars dans le Vallon du Bar!

    Sur le çemin du retour, nous nous sommes arrêtés sur l'aire d'autoroute sur laquelle on peut voir la statue zéante d'un sanglier.

    - Ie! Mais nous ne pas encore avoir dégusté le moindre cuissot! a fait remarquer tristement Minizup'iéla.

    - It's a pity!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décidé d'aller à Verdun.

    - Nous allons voir la ville et les sites des batailles de la Première Guerre mondiale et ensuite nous irons découvrir l'ossuaire de Douamont.

    - Açoubi! C'est un programme vraiment rézouissant, plein de fraîçeur.

    - Par la mitre de Sintin, le premier évêque de Verdun, le tourisme de mémoire est important, ma mie. Il nous faut nous souvenir!

    - Par la crinière de Rintintin, vous avez tout à fait raison, bestioulette, mais en ce qui me concerne ze laisse volontiers ma place à d'autres vacanciers.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    La ville nous a agréablement surprises.

    - Cette porte me rappeler celle que nous avoir vue à La Roçelle, s'est exclamée Minizuplein.

    - Mazette, ma douce, comparaison n'est point raison.

    Après avoir flâné le long des quais, nous avons visité la Cathédrale et le Palais épiscopal qui abrite maintenant le Centre Mondial pour la paix.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Par le gourdin de zaint Martial, ze ne pense pas que zaint Pôssesseur, le 3ème évêque de la cité, réputé pour sa vie modeste, aurait apprécié cette résidence princière.

    Nous avons pu y voir une intéressante exposition consacrée à la Vème République et ses présidents, avec notamment des cadeaux qu'avaient reçus les monarques républicains.

    Minizup'tictac, en ces lieux, a fait un beau rêve.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Si z'étais élue Présidente de la République, ze demanderais à Minizup'Rom de devenir ma plume officielle.

    - Pourquoi vous çoisir elle, plutôt que moi? a questionné Minizup'iéla.

    - Tout simplement parce que la Roumaine, elle, parle un français parfait, qu'elle a une grande culture et qu'elle sait écrire de beaux textes.

    - Vous me faites trop d'honneur, a dit Minizup'Rom en rouzissant.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Moi présidente, ze veillerais à avoir un train de vie irréproçable. Pas de homard zéant à ma table, ni des vins çers!

    - Fouçtra! C'est pas la peine d'être présidente si vous devez vous priver des bonnes çoses.

    - Z'espère que vous nous inviteriez à manzer.

    - Certainement, mais ze vous adresserais la facture, comme de bien entendu.

    - It's a çame.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Pour que vous puissiez manzer avec moi, sans bourse déliée, il faudrait que ze vous nomme ministres.

    - Macaniçe, cela me conviendrait. Ze me verrais bien à la place de Mossieu Castagnettes, au Ministère de l'Intérieur.

    - Et moi à la politique de la ville et des banlieues, a azouté Minizup'Kiki de Vitry.

    - Et moi, quel serait mon poste? a demandé Minizup'Cosette.

    - Ze vous verrais bien Ministre de la famille et des orphelins. 

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Ze pensé que vous sous-estimer la çarze de travail d'une Présidente, a cru bon de faire remarquer Minizup'Rosa.

    - Ne vous en faites pas, z'irais souvent au Fort de Brégançon.

    - Il paraît que ce n'est pas très confortable, a dit Minizup'Cosette.

    - Adoncques, pour me détendre, ze ferais du çeval dans le parc de l'Elysée.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Ze serais vous, si tant est que la politique vous tente, ze tenterais d'être élue à l'Assemblée nationale, ai ze suzzéré.

    - Pas du tout! Ou alors z'aimerais être au perçoir!

    - Vous ne pas avoir les rondeurs d'un Mossieu Larçer, a ironisé Minizuplein.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - M'enfin, ze me sens aussi capable que mossieu de Rugby.

    - C'est en effet pas trop difficile, fouçtra.

    - Moi, Présidente de l'Assemblée, ze serais absolument inattaquable!

    - Vous seriez bien à l'hôtel de Lassay, a soupiré Minizup'Fandango.

    - Moi, Présidente de l'Assemblée, ze n'y résiderais certainement pas pour éviter tout commentaire désoblizeant. Ze continuerais à vivre parmi vous.

    - It's a pity!

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    - Moi, à votre place, z'opterais pour un sièze au Sénat, est intervenue Minizup'Rom.

    - Warum?

    - Parce qu'en ce moment les députés sont vilipendés tandis qu'on semble fiçer la paix aux sénateurs. Et de plus le mandat est plus long.

    - Et vous pouvoir opter pour un train de sénateur.

    - Tanquillou, Minizup'tictac sénatrice!

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    Comme nous l'avait annoncé mon hôte, nous nous sommes rendus, avant que n'éclate un oraze, à l'Ossuaire de Douaumont.

    Heureusement, nous n'avons pas vu d'os et de crânes.

    - C'est en ces lieux que Mitterrand et Khol se sont tenus par la main, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole. Ce zeste émouvant a fait suite à la réconciliation franco-allemande promue par De Gaulle et le çancelier Adenauer.

    - Mossieu Zizi, n'oubliez pas l'amitié qui liait Ziscard d'Estaing et Helmut Sçmidt.

    A Verdun, on n' a pas zoué à la bataille!

    Nous avons terminé notre pélerinaze mémoriel par la visite du Centre de la Mémoire de Verdun, consacré aux batailles qui se sont déroulées dans cette partie de la Meuse.

    - C'est un vœu concrétisé de Maurice Zenevoix, nous a déclaré Minizup'Rom.

    - Atçoubi! On sait lire et on a bien lu que ce Centre a été inauguré par Mossieu Hollande, de la Creuse et de la Corrèze désunies, en présence d'Angela, la çancelière teutonne.

    - Ach! Moi vous demander d'avoir du respect pour notre çancelière.

    - Ne vous en faites pas, ses zours à la Zancellerie sont comptés! Bientôt on n'en parlera plus.

    - Vous n'allez tout de même vous disputer en ces lieux de mémoire, a grondé mon hôte.

    - Elles réveiller l'antagonisme franco-allemand!

    - It's a pity!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le sièze? Quel sièze?

    Hier celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a voulu aller à Sedan.

    - Nous allons visiter le fort qui est un des plus vastes d'Europe.

    - Ach ja! Nous beaucoup aimer Sedan, s'est exclamée Minizuplein.

    - Et pourquoi, ma mie?

    - Parce que les Prussiens avoir fiçu la patée aux troupes de Napoléon III lors du sièze de Sedan et la bataille de Bazeilles 

    - Fouçtra! Sedan, connais pas! Un sièze? Quel sièze?

    - En tout cas c'est pourtant bien dans cette ville que, battu, l'empereur a dû abdiquer, nous a expliqué mon hôte.

    - Atçoubi! A tout malheur, correspond ensuite un meilleur moment; c'est ainsi qu'à la suite naquit la IIIème République. 

    Le sièze? Quel sièze?

    - Mais c'est aussi ici que naquit le grand Turenne, qui appartenait à la famille des La tour d'Auvergne, qui par mariaze, était devenue propriétaire de cet immense çâteau.

    - En tout cas, moi ze n'aurais pas aimé vivre à cette époque nous a dit Minizup'Kiki de Vitry. Ze suis qûre que z'aurais été une simple manante.

    - Par la plume de zaint Rogatien, ma mie, cessez donc de vous dévaloriser. Vous vous faites du mal pour rien.

    Le sièze? Quel sièze?

    - Sans doute, pour obtenir la maigre pitance, aurais-ze dû affronter dans les communs le çat rôdant dans les cuisines.

    - Vous avoir un coeur vaillant, s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Yes! Of course! You are courazeuse!

    Le sièze? Quel sièze?

    - Ze suis persuadée que vous auriez participé activement à la défense de la forteresse face à l'attaque de ennemis.

    - Vous crier "Suce l'ennemi" ! s'est emportée avec véhémence Minizup'iéla.

    - Barmelouse! C'est "sus à l'ennemi!"

    - Cela être la même çose, Fraulein moi tout savoir!

    Le sièze? Quel sièze?

    - Ze ne doute pas que les çatelains auraient apprécié à sa zuste valeur votre bravoure, a dit avec quelque emphase Minizup'tictac.

    - Ils auraient signé un parçemin vous octroyant un grand privilèze, a opiné Minizup'Fandango.

    - Ja! Eux sans doute vous octroyer des terres.

    Le sièze? Quel sièze?

     

    - Du coup, il vous aurait fallu un blason, mazette!

    - Nous vous suzzérez pour faire couleur locale un sanglier devant un arbre.

    - Avec pour devise "tout est bon dans le coçon!"

    Le sièze? Quel sièze?

     

    La forteresse domine de sa masse imposante la cité sédanaise.

    - De là on peut canonner à volonté, s'est amusée Minizup'Ki de Vitry.

    Le sièze? Quel sièze?

    - Pour ce faire, il faut de beaux boulets, par la barbe de zaint Zoseph!

    - Nous avoir un vrai boulet à la maison.

    - A qui sonzez vous, Minizup'Rosa.

    - A mossieu Cricri qui crie, of course!

    Un spectacle de tournoi avait lieu dans la cour du çâteau. Pour assister au spectacle, il fait payer un tribut. Comme de bien entendu, mon hôte n'a pas daigné payer.

    - Nous devons continuer notre visite, nous a-t-il dit.

    - Vraiment, quel radin, a grommelé Minizup'Fandango.

    - Que dites vous tout bas,?

    - Moi, Rien ... Si... Ze disais que cela manquait de gradin!

    Le sièze? Quel sièze?

     

    Sur la route nous avons fait une petite halte.

    Deux zolis ânes curieux se sont approçés.

    - Oh! Le zoli couple! s'est écriée Minizup'Cosette. 

    - Macarel! On va les appeler Cricri et Zizi.

    - C'est cela, a grondé on hôte. Traitez nous de bourriques tant que vous y êtes.

    - Vous être parfois une tartinette entêté, vous n'allez pas le nier!

    Le sièze? Quel sièze?

    Toute la zournée, nous avons visité des cimetières militaires, des nacropoles...

    - C'est normal, a déclaré Minizup'Rom. Cette rézion en 70 ans a été ravazée par 3 guerres, celle de 1870 et les deux guerres mondiales. qui ont fait des milliers et des milliers de mort.

    Hereusement, nous avons terminé notre excursion par la visite d'une belle abbatiale.

    L'ancien couvent a été transformé en maison de retraite.

    - Nous avons trouvé l'endroit idéal pour placer noos hôtes, palsambleu.

    - Eux seront fort bien ici.

    - Et nous leur rendre quelquefois visite avec des fleurs des çamps.

    - Mais mossieu  Cricri les déteste!

    - Et bien tant pis pour lui! Il devra s'y faire.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique