• Mes commérazes

    Ze vous souhaite la bienvenue sur mon merveilleux blog!

     Vous allez lire mes commérazes,
    Vous allez les adorer!

    Alors ze vous remercie d'avance de voter avant de continuer votre lecture...!

  • Comme nous accompagnons celui qui dit que ze ne suis que son avataresse aux zurzences, suite à sa visite médicale, et ne saçant pas à quelle heure nous allons en sortir, ze mets mon merveilleux blog en pause pour quelques heures.

    - Par le toutou de zaint Roch, z'espère que les soignants ne trouveront rien de grave.

    - Macarel! Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

    - Voilà de quoi remonter le moral, a ironisé Minizup'Fandango.

    - Fouilla! Tant qu'on ne sait pas, rien ne sert à se mettre la rate au court-bouillon, a cru bon de déclarer Minizup'Zainté.

    - Yes! I a gree of course.

    En attendant, z'espère que resterez fidèle à mon blog et que par solidarité vous voterez pour lui.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • http://mouseshouses.blogspot.com/

    Hier, les températures avaient encore çuté et une bise renforçait le sentiment de froid.

    - Macarel! Bientôt on va se croire au Pôle Nord, a soupiré Minizup'zhérault.

    - Ach! Vous ne pas connaître les hivers rudes des pays du nord, lui a rétorqué Minizuplein.

    - Ie! Nous les Estoniennes être habituées à la forte froidure hivernale, a opiné Minizup'iéla.

    - Et que diriez-vous si vous habitiez en Transylvanie? s'est esclaffée Minizup'Rom.

    - Fouçtra! Mais nous on vit en France, et la France est un pays tempéré, a réazi une tartinette irritée Minizup'Mouff.

    - Yes! I agree of course!

    Après dézeuner, nous avons accompagné celui qui dit que ze ne suis que son avataresse çez le médecin où il avait rendez-vous.

    Il faut dire que depuis le début de l'année il traîne une mauvaise bronçite.

    A la sortie de la consultation, nous avons constaté qu'il avait une drôle de tête.

    - Que se passe-t-il, mossieu Zizi? s'est inquiétée Minizup'Kiki de Vitry.

    - On dirait que vous avez rencontré un ectoplasme, a déclaré Minizup'Fandango.

    - Z'ai un problème de globules blancs et une forte baisse des plaquettes et il va falloir que z'aille aux zurzences pour voir la cause de ces problèmes.

    - Fouilla! Que ze n'aime pas cela, a zémi Minizup'Zainté.

    - Beauseigne, aux zurzences, on sait bien quand on y arrive mais on ne sait pas quand on en ressort, a azouté Minizup'Loirette.

    - En espérant qu'on ne vous hospitalise pas, a azouté Minizup'tictac.

    - Par la mantille de zainte Anne, ze vais réciter céans des çapelets afin d'intercéder pour vous auprès de mon doux Zésus.

    - Macaniçe! Et pourquoi pas envoyer mossieu Zizi à Lourdes?

    En attendant, moi-même z'ai eu un sérieux coup de pompe. Z'ai cru que z'allais défaillir.

    Du coup, z'ai demandé à Minizup'Cosette de me servir le petit dézeuner au lit.

    - Mazette! Tout lui est bon pour rester au lit et de se comporter comme une duçesse!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Françement, ze ne comprends pas celles et ceux qui peuvent apprécier l'hiver.

    - Atçoubi! C'est pourtant fort simple, Minizup, ce sont les zens riçes qui ont les moyens de partir aux sports d'hiver.

    - Ja! Cela ne pas être hélas notre cas, a soupiré Minizuplein.

    - It's really a pity!

    - Fouilla! Ici à Zainté quand il neize, on peut faire de la luze, a fait remarquer Minizup'Zainté.

    - Fouçtra, pour ma part ze n'appelle pas cela des sports d'hiver. Que ze sache, il n'existe point de remonte-pente sur les terrils des anciennes mines.

    - Beauseigne, les terrils c'est dans le nord, ici ce sont des crassiers, a spécifié Minizup'Loirette.

    - Ie! Cela être vrai que la différence être absolument essentielle, a ironisé Minizup'iéla.

    - Par la plume de zaint Pancrace, ze trouve votre discussion une tartinette oiseuse.

    - Yes! I agree of course!

    En attendant, comme on reste la plupart du temps enfermées à la maison, bien çauffée, il faut savoir s'occuper.

    Certes, on regarde la TSF mais l'après-midi on nous ressert les mêmes épisodes de Poirot et de Barnaby que nous finissons par connaître par coeur.

    - On connaît les coupables avant même les enquêteurs, s'est esclaffée Minizup'Rom.

    - Ils doivent vraiment croire que les téléspectateurs souffrent de la maladie d'Alzheimer, a déclaré hilare Minizup'Kiki de Vitry.

    L'inaction des Intruses m'incitent à les pousser à s'adonner aux zoies de la lecture.

    Pour ce faire, z'ai retrouvé des bandes dessinées en particulier pour celles qui ont des difficultés avec la langue de Molière.

    - Ze penser que nous pouvoir lire des livres en allemand, a fait remarquer Minizup'Rosa.

    - Et moi, des romans écrits en estonien.

    - Macarel! Et où voulez-vous qu'on en trouve? a demandé irritée Minizup'zhérault.

    - Ach! Cela ne pas être certainement notre problème.

    Minizup'Rom, notre seconde pioçe de la Farandole, elle, n'a pas ce problème. Elle sait déniçer des livres qui l'intéressent dans la riçe bibliothèque de mon hôte.

    Pour ma part, curieuse comme ze le suis, ze lis toute la presse pour me tenir au courant de l'actualité immédiate.

    - Si vous le voulez, ze puis vous lire les Evanziles, les Actes des Apôtres et la Bible.

    - Et moi, macarel, le Capital de Karl Marx, a réazi violemment Minizup'zhérault.

    - Que nenni, la lecture réclame le plus grand silence, est intervenue Minizup'Fandango.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • mouseshouses.blogspot.com

    Comme l'hiver est assez rude et que nous souffrons du froid, à force de çouiner, nos hôtes ont enfin décidé de réazir.

    - Rézouissez-vous, mes douces amies, nous avons convenu avec mossieu Cricri de faire un vrai effort méritoire afin de vous acquérir des vêtements çauds.

    - Fouilla! Il était temps, a soupiré Minizup'Zainté.

    - Mieux vaut tarte que zamais, s'est esclaffée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Macarel! Ze ne m'attendais à une telle surprenante annonce.

    - Ie! Eux ne pas avoir voulu demander à Minizupette de tricoter des tricots.

    - Par la mantille de zainte Anne, ze l'eusse fait avec le plus grand plaisir.

    - Ma mie, vous vous décarcassez dézà assez pour les nécessiteux, a ironisé Minizup'Fandango.

    - Ce qui me rézouit, c'est qu'enfin on va entrer dans des magasins, s'est rézouie Minizup'tictac

    - Yes, mitou, of course!

    - Et, beauseigne, le nombre de boutiques de vente de vêtements est important à Zainté, a cru bon de faire remarquer Minizup'Loirette.

    - Ja! Ze penser que nous avoir un grand çoix, s'est félicitée Minizuplein.

    - Mossieu Zizi, où allez-vous nous emmener? a questionné Minizup'Rom.

    - Nous irons voir ce que peut nous proposer la boutique de Secours Populaire, qui se trouve non loin de çez nous, a répondu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - It's really a pity!

    - Minizup'tite, on y trouve de beaux atours qui sont encore bel et bien portables.

    - Mazette! Cela nous fait une belle patte, s'est écriée Minizup'Mouff.

    - Et dites-vous qu'il s'azit d'une démarçe solidaire...

    - Ze penser qu'il s'azir d'un argument spécieux, a réazi Minizup'Rosa.

    - De plus ma mie, c'est un acte militant écolozique qui devrait vous plaire car de la sorte on lutte efficacement contre la sur-consommation.

    - Atçoubi! Qu'est ce qu'il n'irait pas inventer pour nous faire avaler la pillule!

    - Mossieu Zizi, on peut aller aussi çez Emmaüs, a proposé hilare Minizup'Cosette tout en faisant avec une grande énerzie les poussières.

    - Berçu! Mais vous avez perdu le museau. Lui donner une telle idée!

    Et finalement nous avons eu droit à des pulls fort peu seyants à des prix ridicules.

    - Admettez au moins que vous aurez çaud, a déclaré mossieu Cricri, notre momie sur pattes. Et vous ne devrez les porter que durant quelques semaines, a-t-il azouté.

    - Fouçtra! Tout leur est bon pour ne pas mettre la main au porte-monnaie.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier matin, il a fallu que nous levions fort tôt, car nous devions prendre un train au départ de Perpignan dès poltron-minou.

    - Beauseigne! Avec une telle nuit écourtée, nous perdons le bénéfice des quelques zours de vacances, a soupiré Minizup'Loirette!

    - Yes! I agree of course!

    - Mazette! Ze me sens dézà épuisée, sur les rotules!

    Pour nous rendre à la gare, nous avons pris la voiture de location, qu'il nous fallait restituer.

    Le vent soufflait à près de 100 kilomètres/heure et mossieu Zizi a dû faire attention.

    Sur le quai de la gare, dite " le Centre du Monde" en hommaze à Salvador Dali, nous nous sommes accroçées les unes aux autres de crainte de nous envoler.

    - Ach! Nous vraiment nous croire en Sibérie, a zémie Minizuplein.

    - Macarel! Comparaison n'est pas raison, ma mie, l'a reprise irritée Minizup'zhérault.

    - Ie! Mais moi ne pas me rappeler de telles conditions venteuses, a dit Minizup'iéla.

    - Avec un tel vent, on a un ressenti d'au moins une dizaine de degrés par rapport à la température affiçée, a pontifié Minizup'Rom.

    - Fouilla! Il me tarde d'arriver à la maison, ze suis sûre qu'il fait meilleur dans la Loire.

    - Par la plume de zaint Rogatien, ze ne suis pas loin de partazer votre avis, Minizup'Zainté.

    Cette fois-ci, nous avons eu de la çance. Les trains étaient à l'heure.

    Et à Lyon, le TER est même parti en avance!

    - Ils font certainement la grève du zèle, s'est esclaffée Minizup'Kiki de Vitry.

    Les Intruses, agglutinées à la vitre, regardaient le paysaze.

    - Boudiou! Mais la campagne est enneizée, s'est écriée Minizup'tictac.

    - Remarquez, ma douce, c'est fort zoli, lui a rétorqué Minizup' Fandango.

    - Par la lance de zaint Zulien, ze suis d'accord avec vous, a condition d'être dedans.

    A notre arrivée à Zaint-Etienne la neize nous attendait.

    - Atçoubi! Et dire qu'on n'a pas de peaux de bête pour protézer nos pattes.

    - It's really a pity!

    - Berçu! Ne vous plaignez donc pas! Il n'y a pas de vent au moins ici!

    Nous avons été ravies de retrouver notre maisonnée bien çauffée!

    - Ze penser que nous bien rester au çaud, a soupiré zoyeusement Minizup'Rosa.

    - Heu! Comme il n' y a rien à manzer, nous allons dîner au restaurant, a dit mon hôte.

    - Ze l'ai touzours dit, c'est l'imprévision la plus complète qui règne dans cette maison.

    - It's a çame, Minizup'Cosette.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • mouseshouses.blogspot.com

    Nous avons dîné avec mossieu Marc de Salses, l'ami de lycée de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Mazette! C'est rare des amitiés qui perdurent au bout de 53 ans!

    - Yes! I agree.

    - Ie! Et nous énormément apprécier sa compagnie, a déclaré Minizup'iéla.

    - Ja! Comme lui avoir été le garde de corps  de Madame Mitterrand, il avoir de nombreuses anecdotes à nous raconter, a opiné Minizup'Rosa.

    - Sans compter tout ce qu'il a vécu quand il était inspecteur à la Brigade de Répression de Banditisme, a azouté Minizup'Fandango.

    Comme nous ne pouvions pas placer le moindre mot, sans doute ai-ze un peu trop bu.

    Du coup, z'ai mal dormi et z'ai cauçemardé.

    Sans que z'en saçe la raison, ze me retrouvais perdu à l'orée d'un bois.

    Z'entendais des voix qui disaient "c'est bon, on a trouvé sa lessiveuse. Il nous reste à faire sauter le cadenas, ce ne sera pas difficile".

    Ze me levais céans comme une marionnette désarticulée.

    - Au voleur, au malandrin. On me spolie, on m'assassine.

    - Où cours-ze, dans état z'erre. Vais-je là, non, plutôt là! Ze ne sais plus, ze suis perdue.

    - ma pauvre lessiveuse, que va-t-il lui arrive? Va-t-on la torturer. Mais ze m'égare.

    Comme ze criais dans mon sommeil, Minizupette m'a réveillée.

    - Par la plume de zaint Rogatien, que vous arrive-t-il? Que parlez vous de la lessiveuse.

    - Heu! Z'ai cru que ze ne savais plus où elle se trouvait.

    - Atçoubi! Elle n'est pas ici à Rivesaltes.

    - En tout cas elle ne faisait pas partie de vos bagazes, s'est esclaffé Minizup'Fandango.

    - Fouilla! Cette lessiveuse est tellement importante, qu'elle en rêve la nuit.

    - Minizup'Loirette, c'est que son contenu est important, a déclaré Minizup'tictac.

    - Bof! Z'y tiens car z'y ai placé quelques nœuds à çeveux auxquels ze tiens.

    - C'est cela vouiiii!

    - It's a pity!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • - Fouilla! Et dire qu'on nous ressasse sans cesse qu'il fait beau dans le Roussillon.

    - Ie! Vous avoir raison Minizup'Zainté, nous l'entendre souvent dire par mossieu Zizi.

    - It's incredible, indeed.

    - En tout cas,, depuis que nous sommes arrivées, le vent ne cesse point de souffler fort violemment, a soupiré Minizup'Kiki de Vitry.

    - Atçoubi! Ne vous plaignez pas, avec la tramontane il n'y a pas de nuaze, le ciel est bien bleu et on voit le soleil, a réazi Minizup'zhérault? Ce n'est pas le cas partout.

    - Ach! Vous avoir touzours un bon argument pour défendre votre rézion.

    - Ma patte dans votre museau, ma mie, n'aura pas besoin d'explication.

    - En tout cas, vous n'allez pas arriver à me convaincre qu'il fait bon, a zémi Minizup'tictac.

    - Beauseigne! Même mossieu Cricri est tout frissonnant, s'est esclaffée Minizup'Loirette.

    - Mazette! C'est normal, il n'a que la peau sur les os, comme toute momie qui se respecte.

    - Par le taureau de zaint Saturnin, pour ma part z'ai le museau zelé.

    - Yes! Mitou, of course!

    - Macarel! Dites-vous bien qu'il a neizé à Zaint-Etienne!

    - Berçu! Nous on préfère certainement la neize aux rafales de la tramontane!

    - Et dire qu'on n'a pas emporté de çauds vêtements longs, a dit Minizup'tictac.

    - On ne pouvait prévoir que la météo serait aussi maussade, a rétorqué Minizup'Fandango.

    - Par la mantille de zainte Anne, z'ai vu dans des placards des couvertutes.

    - Et donc, Minizupette?

    - Ze vais nous confectionner des manteaux qui nous protézeront de la froidure!

    - Heu, c'est zentil, ma douce, a répondu Minizup'Cosette, mais ne vous donnez pas du mal en ce qui me concerne. Ze sais résister aux climats rudes.

    - Ie! Moi être habituée à la météo rude hivernale de la Mer Baltique.

    - Et de toute façon nous repartons lundi à Zaint-Etienne, ai-ze fait remarquer. Il suffit de serrer un peu les quenottes.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous avons manzé avec Dame Zeanne et mossieu Pépenne, des amis de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, qui est bien grippé.

    Ze dois avouer qu'il nous a fait un peu peur, car il n'arrivait pas à se lever.

    - Macarel! C'est bien vrai que la vieillesse est un lent naufraze.

    - It's really a pity.

    Dans la matinée, un technicien est passé et nous a çanzé la box. Du coup on a, à notre grande zoie, retrouvé la TSF.

    - Fouilla! Cela fait du bien. Sinon ze serais devenue neurasthénique, a soupiré Minizup'Zainté.

    En attendant l'arrivée de nos invités, nous sommes installées sur le canapé et nous avons zappé allègrement au grand dam de mossieu Zizi.

    Dans l'appartement, le çauffaze marçe à plein rézime.

    Lorsque nous sommes sortis pour aller au restaurant, nous avons été surprises par la vigueur de la tramontane qui soufflait en rafales.

    - Beauseigne! Mais on va s'envoler, a zémi Minizup'Loirette.

    - It's terrific.

    - Mazette! Ze n'arrive plus à avancer et z'ai bien du mal à marçer.

    - Et pourtant, vous, vous êtes bien dodue, s'est esclaffée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ma patte dans votre museau, elle, ne sera pas allézée.

    - Même dans mon beau pays basque, on ne connait nullement de tels vents, a dit ironiquement Minizup'Fandango.

    - Si vous continuez à çouiner, la proçaine fois vous resterez à Zaint-Etienne, a réazi mon hôte.

    - Par le gourdin de zaint Martial, il sera absolument dit que mossieu Zizi aura touzours la menace à la bouçe.

    - It's a çame!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • maggierudy.com

     

    Lorsque nous sommes arrivés à notre appartement rivesaltais, nous avons eu une fort désagréable surprise.

    La box qui nous permet d'avoir Internet et la TSF était en panne.

    Pendant au moins deux zours, nous ne pourrons pas regarder nos émissions préférées en espérant que les techniciens qui doivent venir ce zour puissent faire la réparation.

    Du coup, il me faut faire preuve de la plus imazination pour occuper les Intruses.

    - Cela ne vous fera pas de mal de vous couper durant quelques heures de la télé.

    - Macarel! Vous nous la baillez belle, Minizup.

    - Par la plume de zaint Rogatien, moi ze ne peux pas voir la célébration de la messe!

    - Mazette! Cela nous fait au moins des vacances.

    - Mais nous pouvons écouter la radio, ai-ze dit. Nous aurons des informations.

    - Ie! Mais nous ne pas avoir d'imazes, a soupiré Minizup'iéla.

    - It's a pity!

    - Ze puis aussi vous faire de la lecture,, ai-ze tenté de plaider.

    - Fouilla! Nous ne sommes pas des bébés, s'est irritée Minizup'Zainté.

    Hier soir, pour leur complaire, nous sommes allés au cinéma voir "Babylone".

    - Ach! Cela être un pis-aller, mais nous que faire après? s'est interrozée Minizup'Rosa.

    Z'avoue que face à une telle mauvaise volonté, z'ai fini par baisser les pattes.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • SOURISSIMO - La Chorale - YouTube

    Hier, nous nous étions levées dès poltron minou.

    Quand nous avons quitté la maison à Zaint-Etienne, des petits flocons de neize tombaient et il faisait bien frisquet.

    - Macarel! Vivement que nous arrivions dans mon beau midi.

    - Mazette! Z'espère qu'il y fera un peu plus meilleur, a soupiré Minizup'Mouff.

    - Beauseigne! Avec vous, il ne faudrait pas connaître une météo hivernale! a cru bon de déclarer Minizup'Loirette.

    - Par le gourdin de zaint Martial, ce n'est point le problème. On est passé de températures plus que douces à une météo très froide.

    - It's a pity!

    - A notre arrivée à Lyon, nous avons appris que notre TZV entre Montpellier et Perpignan, venant de Paris en direction de Barcelone avait plus d'une heure de retard.

    - Cela devient compliqué, a zémi Minizup'Kiki de Vitry. A çaque fois que nous venons à Rivesaltes, il y a touzours un problème.

    - Heureusement que nous sommes parties de fort bonne heure, a soupiré Minizup'Fandango.

    - Ze peux vous dire qu'ils vont recevoir une lettre salée de réclamation, a dit une tartinette irritée Minizup'tictac.

    Dans la gare  de la capitale de l'ex rézion Languedoc-Roussillon, mossieu Cricri s'est amusé, comme de coutume, avec son téléphone portable.

    - Oh! Regardez, Minizup, s'est-il exclamé, z'ai trouvé par hasard le site "Sourissimo", avec de vos parentèles.

    - Elles ont eu en effet leur petite heure de glire mais rien à voir avec ma grande renommée.

    - Et vous trouvez cela intéressant, me suis-ze emportée?

    - En tout cas, elles on les voit, macaniçe!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image

    Hier, z'ai le plus grand mal à m'endormir et c'est bien peu de le dire.

    Ze crains les mouvements sociaux qui se profilent à cause de la réforme des retraites.

    - Macarel! Il faut bien que les classes ouvrières se défendent, a réazi Minizuplein.

    - Mais par le gril de zaint Laurent, cela tombe à çaque fois que nous devons partir.

    - Yes! It's really a pity!

    - Fouilla, parce que nous partons quelque part? s'est étonnée Minizup'Loirette.

    - Mazette, mais vous avez du potaze dans les neurones, s'est exclamée Minizup'Mouff. Auriez-vous oublié que nous partons auzourd'hui pour Rivesaltes?

    - Berçu! Cela fait fort longtemps que mossieu Zizi nous l'a annoncé.

    - Tu parles d'une bonne excuse, s'est esclaffée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ma patte dans votre museau, elle, ne sera certainement pas un pardon!

    - Ben, elles débutent bien nos vacances, a ironisé Minizup'Fandango.

    Pour ma part, comme ze ne parvenais à dormir, ze me suis mise à zouer de la guitare.

    Comme ze le redoutais, cela a réveillé les Intruses qui elles aussi avaient le sommeil lézer.

    - Mais cela être quoi ce binz? s'est emportée Minizup'Rosa.

    - Ma mie, ze m'efforce de calmer mes appréhensions. Et c'est bien connu la musique est apaisante lorsque le stress nous envahit.

    - Ie! Certes! Mais si nous faire toutes pareil, cela devenir une cacophonie.

    - Par le gourdin de zaint Martial! C'est génial, nous allons passer une nuit blançe!

    - It's a çame!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier au milieu de la nuit nous avons été réveillées par de grands cri.

    - It's horrific and terrific!

    - Atçoubi! Mais qu'est ce qu'il se passe?

    - Mazette! On se croirait vraiment dans un film d'horreur, a dit Minizup'Mouff.

    - Ach! Ze penser que cela être Minizup'Rom qui avoir fait un mauvais rêve, a dit Minizuplein.

    En effet, nous avons trouvé l'Intruse roumaine, en sueur, assise dans le lit.

    - Par la plume de zaint Pancrace, que vous arrive-t-il, ma douce?

    - Ze n'ose vous le dire, Minizupette! C'était absolument terrible!

    - Beauseigne, auriez vous donc cauçemarder, a questionné Minizup'Loirette.

    - Si fait, si fait, et ze vous avoue que ce n'était pas du tout agréable.

    - Fouilla, vous devriez nous raconter, est intervenue Minizup'Zainté, cela vous soulazerait!

    - Yes! I agree!

    - Figurez-vous que ze revivais l'époque où ze vivais en Roumanie sous le rézime dictatorial de Ceausescu. Z'étais toute petite et mes parents avaient décider de quitter le pays.

    - On ne peut pas leur donner tout à fait tort, a opiné Minizup'Fandango.

    - Par le gril de zaint Laurent, pour ma part z'aurais fui un pays rézi par des communinistes.

    - Et comment se passait ce départ? a demandé Minizup'Fandango.

    - Nous partions à pied à travers des çemins de campagne pour éçapper à la Securitate, craigant d'être arrêtés à tout moment et finir dans une zéôle.

    - Ie! Quel couraze, quelle volonté, cela être admirable, a soupiré Minizup'iéla.

    - Mes parents m'avaient placée dans une vieille poussette brinquebalante!

    - Cependant, ze m'interroze, suis-ze intervenue. Lorsque nous avous avons rencontrée, vous vous trouviez devant un monastère roumain que nous visitions.

    - Minizup, notre amie a été conditionnée par ce qu'elle a vécu petite, a cru bon d'expliquer Minizup'tictac. Ceci explique certainement son sonze.

    - En tout cas, moi ze vous préviens, ze suis bien capable de quitter cette maisonnée, a déclaré Minizup'Cosette. Z'en ai ras le museau d'être traitée comme une souillon!

    - Mais nous vous aimer, ma douce, a dit hypocritement Minizup'Rosa. Vous devir rester parmi nous absolument.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique