• Mes commérazes

    Ze vous souhaite la bienvenue sur mon merveilleux blog!

     Vous allez lire mes commérazes,
    Vous allez les adorer!

    Alors ze vous remercie d'avance de voter avant de continuer votre lecture...!

  • mouseshouses | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

    En ce moment, les températures sont fort agréables.

    Les zens en profitent pour flâner, coller-serrer, sur les quais de la Seine.

    - Par le gourdin de zaint Martial, il ne faudra pas du tout s'étonner si bientôt nous sommes totalement confinés.

    - Atçoubi! Z'adore votre optimisme, barmelouse.

    - Minizup'zhérault, vous, vous vivez dans un monde de bisounours et vous refusez de voir la réalité en face, telle qu'elle est.

    - It's a pity!

    - Ach! Ze redouté le zours à venir, a soupiré Minizup'Rosa.

    - Mazette! Cessez de vous prozeter et profitez du temps présent.

    - Ie! Nous bien vouloir mais nous devoir rester à la maison après 18 heures!

    - Ze me demande si cela nous çanze bien de notre vie d'avant, a fait remarquer Minizup'Rom. A part d'aller quelquefois au spectacle, nous sortions rarement le soir!

    - Yes, I agree.

    - Macarel! Ce qui importe, c'est qu'on puisse avoir la liberté de nous promener le soir si l'envie nous prend. C'est cela la liberté!

    -Ze partaze tout à fait votre point de vue, a opiné Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ja! a azouté Minizuplein. Quand il y avoir interdiction, la liberté individuelle reculer.

    - It's a çame!

    - Ce qui me manque, a soupiré Minizup'tictac, ce sont les barbecues.

    - Celui qui propose de bonnes grillades, ai-ze dit, c'est mossieu Antoine, qui fait partie de mes zélés fans, quand nous allons à Rivesaltes.

    - Macaniçe, vivement que nous allions dans le Roussillon.

    - C'est sûr, a fait remarquer Minizup'Mouff. Ce n'est certainement pas à Saint-Etienne qu'on pourra utiliser un gril.

    - Macaniçe, mossieu Zizi et mossieu Cricri ont été absolument incapables de nous trouver un appartement avec un balcon.

    - Saperlope! On en a bien un ici, à Paname, mais on n'a zamais fait de grillades!

    - It's terrific!

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • MousesHouses: Roadtrip!

    Hier, nous avons fait une grande promenade à Paris.

    La circulation était dense et il y avait foule dans les rues.

    - Mazette, cela fait plaisir de retrouver enfin une ville animée.

    - Parce que vous appréciez cette animation et cette azitation? a demandé Minizup'tictac.

    - Ma mie, moi à Paname z'adore respirer le bon air avec les effluves de la circulation. Z'ai l'impression de vivre!

    - It's a pity.

    - Par la tête trançée de zaint Denis, vous ne craignez donc pas la pollution.

    - Saperlope! Cette histoire est tout simplement une lézende urbaine!

    - Ach! Adoncques, vous ne pas être écoloziste? s'est étonnée Minizuplein.

    - Si fait! Ze suis verte dans l'âme mais ze ne suis pas une ayatollah de l'écolozie.

    - Ie! Vous soutenir les idées et théories politiques qui vous convenir.

    - Par la barbe de zaint Zoseph, cela me conforte dans mon opinion que vos convictions ne sont pas aussi assises que ce que vous vous efforcez d'affirmer.

    - Ma patte dans votre museau, elle, sera fondée sur une forte certitude.

    - It's a çame.

    - Si ze vous comprends, est intervenue Minizup'Rom, vous n'êtes pas un militante anti-voitures comme certains élus de la mairie de Paris.

    - Heu... Que vous dire?

    - Ze pensé que vous nous donner tout simplement votre avis, a rétorqué Minizup'Rosa.

    - Ze soutiens certes la limitation de la circulation dans des zones de Paris...

    - Ce me semble que cela est en contradiction avec ce que vous nous affirmiez, a cru bon de faire remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Fouçtra! Ze n'avais pas terminé ma phrase.

    - Nous vous écouter relizieusement.

    - Par ailleurs, d'un autre côté, z'aime me déplacer dans une belle auto.

    - Mitou, of course!

    - Atoubi, ze ne pense pas que même les écolozistes les plus durs se déplacent en dilizence!

    - Par la manttille de zainte Anne, avec eux c'est faites comme ze vous le dis, mais pas comme moi ze vis!

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • mouseshouses.blogspot.com | Easter hats, Needle felted animals, Fairy dolls

    Hier, nous avons repris le TZV pour rentrer à Paris.

    Les Intruses étaient ravies de retrouver la maison de Paname.

    Elles se sont mises à çanter, à tue-museau, la çanson de Zarles Trenet

    - "Revoir Paris, après un petit sézour, et nous retrouver çez nous, les larmes aux zyeux, le cœur content..."

    Après avoir exizé que Minizup'Cosette ranze leurs affaires, elles lui ont demandé de leur préparer une tasse de thé.

    - Avec un nuaze de lait, pour moi, a demandé Minizup'tictac.

    - Ach! Avec un trançe de citron, a ordonné Minizuplein.

    - Par le toutou de zaint Roch, un thé nature en ce qui me concerne.

    - Fouçtra! Cela fait du bien de retrouver les effluves parisiennes.

    - Atçoubi! Profitez-en bien, puisqu'il paraît que nous allons partir vivre à Zaint-Etienne.

    - It's a pity!

    - Mais que diable allons nous faire dans cette galère? a soupiré Minizup'Rom. Moi z'ai quitté ma belle Roumanie natale pour vivre dans la Ville Lumière!

    - I agree of course.

    - Notre amie Minizup'Fandango nous a précédées, qui vit depuis quelques zours là-bas, a cru bon de faire remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Fouilla! Pourquoi remuez-vous de tels souvenirs, par le gril de zaint Laurent.

    - Ie! Nous ne plus penser à elle!

    - Ze pensé que nous devoir mettre une belle plaque commémorative dans la maison pour ne pas l'oublier, a suzzéré minizup'Rosa.

    - On pourra y inscrire «requiescat in pace», a ironisé Minizup'zhérault.

    - Par le gourdin de zaint Martial, on voit bien dans quelle estime nous vous nous portez!

    - It's a çame!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • On se demande ce qu'ils mizotent....

    Hier, nous avons poursuivi notre découverte la cité de Zaint-Etienne.

    - Ici, nous nous trouvons devant l'Hôtel de Ville, nous a expliqué mossieu Cricri. Avec la Place Zean Zaurès, sur laquelle se dressent la cathédrale et le préfecture, c'est la partie la plus huppée de la ville.

    - Ach! Moi bien aimer les secteurs bourzeois des villes, a déclaré Minizuplein.

    - Yes! Mitou, of course!

    - Voilà qui me rézouit tout particulièrement, a réazi mossieu Cricri, le sourire en coin.

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Par la palme de martyre de zainte Barbe, la patronne des mineurs, on est bien loin du souvenir de noirceur qui collait à l'imaze de marque de cette cité.

    - Les temps industriels et miniers sont heureusement bien loin, a pontifié Minizup'Rom.

    - Ie! Les façades être bien propres et fort bien ravalées.

    - Macarel! Ze dois admettre que cette ville a beaucoup de caçet! Il me semble qu'il doit y faire bon vivre.

    - Fouilla! Ze partaze votre avis, le centre étant réservé aux transports en communs, on est bien loin de l'azitation et la dense circulation de Paris, a opiné Minizup'Mouff.

    - Ze sens que vous êtes conquises, leur a répondu mossieu Cricri, ravi de ces remarques.

    - Mon çer, il faudrait être fort exizeante pour ne pas aimer, a rétorqué Minizup'Kiki de Vitry.

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Mes zamies, a réazi Minizup'Rosa, ze me demandé ce que tramer nos hôtes.

    - Par le gril de zaint Laurent, il sont sonzeurs comme l'enfant de cette statue de fontaine.

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Ze suppute qu'ils sont étonnés, comme nous, par les températures estivales que nous connaissons, a suzzéré Minizupizhérault. Plus de 21 degrés, en cette fin de mois de février, c'est incroyable. Atçoubi, il fait plus çaud qu'à Montpellier!

    - Heureusement qu'on trouve de nombreux espaces verts pour se reposer, mazette!

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    Minizup'tictac, qui se plaignait de la çaleur a voulu se rafraiçir.

    - C'est bien triste! A cause du réçauffement climatique, l'eau ne coule pas.

    - Cessez de faire des simagrées, lui a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Nous avons à nous rendre dans la quartier de la cathédrale où nous avons un rendez-vous.

    - Fouilla! Qu'est ce que ze disais! Ils ont bien une idée derrière la tête.

    De fait, nous avons visité un splendide appartement dans un immeuble bourzeois, aménazé avec un goût certain par une dame décoratrice.

    - Saperlope! Que c'est immense! Il y a de quoi se perdre! C'est trop grand pour nous.

    - Ze plains les personnes qui doivent y faire le ménaze, s'est esclaffée Minizup'Cosette.

    - Ma mie, il faudra vous y faire, a réazi mon hôte, car nous faisons l'acquisition de ce bien.

    - Hein! Nous quitter Paris? Nous vivre ici? s'est écriée Minizuplein.

    - Si tout va bien, nous y serons à la fin de l'année.

    - Ach! Nous peut-être finir par retrouver Minizup'Fandango!

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Ze vais réciter un çapelet de prières dans cette église dédiée à Zaint Roch et à son toutou!

    - Macarel! Ze me demande si ze vais me faire à cette nouvelle vie.

    - Saperlope! Paris me manque dézà, a soupiré tristement Minizup'Mouff.

    - Ne vous en faites pas, a tenté de la rassurer mon hôte. Nous ne manquerons pas d'y aller pour passer des week-ends.

    - Et durant des courts sézours, on profite plus de la Capitale que lorsqu'on y vit, a cru bon d'azouter mossieu Cricri.

    - Par les tétines de zainte Cécile, les connaissant nos Thénardiers,, ce ne sont que des paroles qui n'engazent à rien.

    - It's a pity!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous avons voulu passer au commissariat central pour signaler la disparition inquiétante de notre pôvrette Minizup'Fandango.

    Nous avons été reçues comme des éléphanteaux au milieu d'un magasin de porcelaine.

    - Que voulez-vous qu'on fasse? nous a demandé le policier.

    - Vous pourriez peut-être lancer un avis de reçerçe, ai-ze tenté de plaider.

    - Mademoiselle, en ce moment, nous avons autre çose à zérer. La perte d'une Intruse ne fait nullement partie de nos priorités actuelles.

    - Ze ne vous félicite pas et ze n'ai pas l'honneur de vous saluer, ai-ze rétorqué en tournant les talons, tout en me drapant dans ma dignité.

    Zaint Etienne, c'est une ville qui bouze!

    Il faut vous dire qu'une grande manifestation des zeunes agriculteurs bloquaient l'avenue principale, empêçant la circulation des bus urbains et des tramways qui sillonnent la ville.

    - Fouilla! La révolution est en marche et elle débute ici, dans la ville de Bernard Lavilliers! s'est exclamée enthousiaste Minizup'Mouff.

    Zaint Etienne, c'est une ville qui bouze!

    - Par le gourdin de zaint Martial, ce sont bien des enrazés, ces Stéphanois.

    Ils avaient déversé du lisier devant les portes de la Préfecture de la Loire.

    - Cette ville me semble être le repaire de socialo-communinistes, par le gril de zaint Laurent.

    - Saperlope, vous exazérez une tartinette. Oublieriez-vous que le maire appartient au parti de Nicolas sarkozy et qu'il a de grandes prétentions au niveau national?

    Zaint Etienne, c'est une ville qui bouze!

    A proximité de la Préfecture, sur la grande place Zean Zaurès, se trouve la cathédrale.

    - Par la mantille de zainte Anne, la mémé de mon doux Zésus, ze vais de cette patte réciter quelques çapelets pour soutenir le gouvernement de mossieu Macron.

    - Ze suis sûre que vos prières seront bénéfiques pour sa côte de popularité, a ironisé l'Intruse roumaine, Minizup'Rom.

    Zaint Etienne, c'est une ville qui bouze!

    Du fait du blocaze de la circulation, nous sommes allés à pattes découvrir la Cité du Design.

    - Ce site culturel occupe l'ancien site de la Manufacture de Zaint-Etienne, a cru bon de nous expliquer mossieu Cricri.

    - Ach! Nous ne pas pouvoir le visiter, car le Coronavirus sévir ici aussi.

    - It's a çame!

    - Savez- vous que Zaint-Etienne est le berceau des magasins Casino?

    - Ie! Nous apprendre quelque çose tous les zours.

    - Le fondateur est Zeoffroy Guiçard. En 1892, il devint propriétaire d’un épicerie dans les locaux d’un ancien casino lyrique. Pour conserver la mémoire du lieu, il donna le nom de « Casino » à l’enseigne qu’il fonda en 1898.

    - Ach! Nous être bien plus intellizentes grâce à vos explications, mossieu Cricri. Et nous savoir pourqui son nom avoir été donné au stade des Verts.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, de bon matin, nous sommes partis à la découverte de Zaint Etienne.

    Nous avons débuté notre déambulation par le quartier rénové autour de la gare.

    Avis de disparition alarmante à Zaint -Etienne

    - Ce me semble que les Stéphanois aiment la musique, a fait remarquer Minizup'Fandango tout en prenant la pose face à notre hôtel.

    - Tout ce quartier a connu une grande rénovation, nous a indiqué mossieu Cricri.

    - Ach! L'arçitecture être très moderne, a cru bon de dire Minizuplein.

    - Atçoubi! Heureusement que vous nous le faites observer, barmelouse.

    Avis de disparition alarmante à Zaint -Etienne

    - Fouçtra, ze ne pensais pas que les zens d"ici étaient si grands.

    - Ie! Mossieu Cricri devoir bien faire exception, lui qui est si petit.

    - C'est cela! Dites que ze suis un nain, tant que vous y êtes, s'est emporté l'intéressé.

    Avis de disparition alarmante à Zaint -Etienne

    Dans une rue, nous avons été interpellées par une parentèle locale.

    - Si vous avez un biclou, ze peux le réparer, nous a-t-elle dit.

    - Ach! Nous ne pas comprendre ce qu'elle vouloir.

    - Fouilla! Elle doit certainement parler Gaga, a ironisé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Macaniçe! Nous ne sommes pas sorties de l'auberze, si tout le monde parle ainsi!

    Avis de disparition alarmante à Zaint -Etienne

    Mossieu Cricri nous a fait faire un petit détour.

    - Dans cette belle demeure, le grand çef cuisinier Gagnaire avait son restaurant.

    - Cela nous fait une belle patte, a grogné Minizup'tictac. De toute manière tous les estaminets sont fermés avec la pandémie.

    Avis de disparition alarmante à Zaint -Etienne

    Nous avons longuement flâné dans les rues du centre de la cité.

    Comme de bien entendu, notre quasi zainte a voulu faire un arrêt à chaque église que nous pouvions voir, comme l'église Zainte Marie.

    - Par le zaint Prépuce de mon doux Zésus, vous savez bien que c'est mon seul plaisir!

    - Il vous en faut bien peu, ma mie, a ironisé Minizup'tictac.

    Avis de disparition alarmante à Zaint -Etienne

    Les quartiers du cœur historique nous ont beaucoup plu.

    - Macarel! On se croirait dans une cité de ma belle Occitanie.

    Lorsque nous sommes parvenus à proximité de l'hôtel de ville, z'ai voulu faire une photo avec Minizup'Fandango. Ze l'ai hélée, mais ze n'ai obtenu aucune réponse!

    L'Intruse basque avait disparu corps et biens!

    Nous avons sillonné en vain le quartier en criant à tue-museau son nom.

    - Par le gourdin de zaint Martial, elle a té enlevée, a zémi Minizupette.

    - Saperlope! Ne comptez pas sur moi pour participer au paiement d'une rançon.

    - Comme elle est tête en l'air, elle aura suivi le premier quidam venu, a cru bon de déclarer Minizup'Rom, sans compassion aucune.

     - On l'aura raptée pour servir de doudou, a déclaré Minizup'tictac.

    - Mazette, ze plains celui qui l'aura capturée. Avec son caractère, elle ne va pas se laisser faire par un enfant.

    - Bah! Cela nous fera un museau de moins à nourrir, a cru bon de dire Minizup'Cosette.

    - Macarel! Cela va nous faire des vacances. On n'entendra plus parler du Pays Basque

    - La connaissant, elle trouvera bien un moyen pour nous revenir, ai-ze dit à celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et qui était prostré.

    - C'est zentil de tenter de me consoler, Minizup.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Quelle aventure! Mais quelle aventure

     

    Adoncques, comme ze vous l'ai annoncé hier, nous voici à Zaint Etienne, le çef-lieu du département de la Loire.

    - Par les tétines de zainte Appoline, z'ai bien cru que nous n'arriverions zamais!

    - Macarel! Pourtant vous y êtes venue souvent, barmelouse.

    - Certes, mais habituellement nous voyazions en tout début d'après-midi.

    Il faut vous dire que nous avons pris un TZV direct qui partait à 17 heures et arrivait à 19h47.

    - Fouçtra, du coup, comme la nuit tombe tôt, nous n'avons presque rien vu du paysaze.

    - It's pity!

    Quelle aventure! Mais quelle aventure!

    Lorsque le train a fait un arrêt à Lyon, les Intruses ont bondi et voulu descendre.

    - Où allez-vous? a grondé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse,.

    - Ach! Nous avoir faim, lui a rétorqué Minizuplein.

    - Nous allons trouver un bouçon lyonnais pour nous sustenter, a opiné Minizup'Fandango.

    - M'enfin, tout d'abord nous n'en avons pas le temps et les restaurants ici aussi sont fermés. Nous manzerons à l'hôtel grâce au room-service.

    - It's a çame!

    - Ze redoute ces quelques zours de vacances dans ce trou perdu, a zémi Minizup'tictac.

    - S'il vous plaît! N'insultez pas la cité où z'ai vécu, a réazi, une tartinette irrité, mossieu Cricri.

    - Mes paroles ont dépassé ma pensée, a répondu piteusement notre gardienne des zhorlozes.

    Notre hôtel, Novotel, se trouve face à la gare.

    Dans le train, mossieu Cricri leur avait expliqué que les Stéphanois, comme les zens du Nord, avaient un parler particulier.

    - C'est ce qu'on appelle le Gaga, a-t-il expliqué.

    - Ie! Le langaze de Lady Gaga? a ironisé Minizup'iéla.

    - Mazette, cela ne m'étonne pas. Mossieu Cricri étant cinoque, il parle le Gaga! C'est limpide.

     A la réception, Minizup'Kiki de Vitry a voulu passer à la pratique.

    - Fouilla! Nous avons une chambre réservée. Dépéçez vous de nous donner les clés car nous sommes bien ablagées après c'te voyaze, mamzelle.

    Quelle aventure! Mais quelle aventure!

    Arrivées dans la çambre, les Intruses se sont posées.

    - Vous pouvez vous reposer, leur a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, notre repas ne nous sera servi qu'à 21h30.

    - Mais c'est l'heure de se coucher, s'est écriée Minizup'Rom et z'ai atrocement faim!

    - Vous avez remarqué, macaniçe, il faut que Minizupette se fasse touzours remarquer.

    - Saperlope! Vous pourriez enlever votre masque maintenant.

    - Par le gourdin de zaint Martial ze ne l'ôterai qu'après que le service sera effectué.

     

    -

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "MousesHouses. Blogpost"


    Auzourd'hui, en milieu d'après-midi, nous partons pour quelques zours en vacances.

    - Atçoubi! Cela va nous faire le plus grand bien de çanzer d'air.

    - Saperlope! Il était temps. Ze n'en pouvais plus de rester confinée à Paname, quand bien même ze suis une pure parisienne de souçe.

    - Par les mules de Zaint Pierre, cette perspective me rend d'humeur fort zoyeuse.

    - Mitou, of course.

    - Cela faire beaucoup de temps que nous ne pas être parties en vacances, a cru bon de faire remarquer Minizuplein.

    - Ie! Ze croire que moi ne plus pouvoir partir.

    - Tout arrive a qui sait faire pruve de quelque patience, a pontifié Minizup'Rom.

    - Ze me demande vers quelle belle destination vont nous emmener nos hôtes, s'est interrozée Minizup'Fandango.

    - Ne vous inquiétez pas, lui a répondu Mibnizup'tictac, mossieu Cricri et mossieu Zizi nous réservent touzours de belles surprises en matière de voyazes.

    - C'est fort simple, il suffit de leur demander, est intervenue Minizup'Cosette en lavant avec une grande opiniâtreté les vitres.

    Aussitôt dit, aussi fait, illico presto.

    Elle est revenue vers nous avec un museau de 6 pieds de long.

    - Alors, dites nous vite? Où nous rendons-nous cette fois-ci.

    - Je pense que vous serez fort déçues, a répondu tristement Minizup''Cosette.

    - Macarel! L'essentiel, c'est de partir.

    - On va à Zaint-Etienne!

    - Mazette! C'est quoi ce binz! Nous connaissons par coeur cette ville.

    - Pour ma part, ze n'y suis zamais allée, suis-ze intervenue, et cela ne me déplait point de connaître la ville dans laquelle a vécu mossieu Cricri.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "MousesHouses. Blogpost"


    Hier, comme il régnait à Paname une atmosphère des plus printanières, beaucoup de zens en ont profité pour flâner dans les rues et sur les grands boulevards.

    Nous mêmes nous avons profité pour effecrtuer une longue déambulation.

    Nos pattes nous ont conduites à la Porte Zaint Martin et à la Porte Zaint Denis flanquées de deux arcs de triomphe à la gloire de Louis XIV.

    - C'est absolument très facile de savoir à quel roi de France s'adressent les dédicaces, a cru bon de nous instruire doctement Minizup'Rom.

    - Nous ne pas le voir, a soupiré Minizuplein.

    - M'enfin, ma mie, sur le fronton est inscrit "Ludovico Magno", ce qui signifie en bon latin "Louis le Grand".

    - Ie! Comme le nom du lycée réputé.

     Le long du boulevard, nous avons vu des dames asiatiques postées à des portes coçères.

    - Elles sont vraiment fort polies, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry. Elles disent bonzour à tous les hommes qui passent.

    - Barmelouse, ce sont des dames qui vendent leurs çarmes.

    - On dit tout simplement des péripatéticiennes, a rétorqué l'Intruse roumaine.

    - It's a pity!

    Un des grands boulevards, bordé de théâtres, est occupé par nombre de boutiques africaines.

    - Par le gourdin de zaint Martial, on se croirait à Tombouctou, a zémi Minizupette.

    - Saperlope! Ne seriez vous pas une tartinette raciste?

    - Moi? Que nenni, mais ze ne reconnais certainement plus ma douce France, comme la çantait Zarles Trenet.

    - Moi z'aime bien  la version du groupe Carte de Sézour, a répliqué hilare Minizup'Fandango.

    - Ach! Z'ai soif, a soupiré soudainement Minizuplein.

    - Las! Tous les estaminets sont fermés, a répondu Minizup'tictac. On ne peut même pas avoir le moindre petit rafraicissement.

    - Il me tarde qu'ils rouvrent leur porte.

    - Yes, I agree Minizup.

    - Une bonne tasse de thé avec un nuaze de lait serait la bienvenue.

    - Ou un zin tonic avec une rondelle de citron à l'apéritif, ai ze dit des trémolos dans la voix.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "MousesHouses. Blogpost"


    Les Intruses se sont rézouies de l'atterrissage réussie du robot Persévérance sur Mars.

    - Ach! C'te robot avoir atteint son obzectif.

    - Par le toutou de zaint Roch, il est aussi fort que Nono, le petit robot de la série Ulysse 31.

    - Macarel! Quand il est prouvé que notre quasi zainte connaît ses classiques.

    - Minizup'zhérault, ze ne vis pas cloîtrée et ze suis ouverte à tous les courants intellectuels!

    - Saperlope! Parce que vous pensez que ce dessin animé c'est de la culture?

    - Par le gourdin de zaint Martial, vous semblez ignorer que la bande dessinée est considérée comme le huitième art!

    - Yes, I agree of course.

    - Ach! Heureusement que les Martiens vivre sous terre, a ironisé Minizuplein.

    - Ie! Eux être plus intellizents que les Terriens, a azouté Minizup'iéla.

    - Moi, cette épopée m'estrabanque, a dit Minizup'Fandango, des trémolos dans la voix.

    - Pour ma part, cela m'a fait faire un drôle de rêve, suis-ze intervenue.

    - Ze me demande ce que votre inconscient a encore imaziné? a questionné Minizup'Rom.

    - Il est réglé comme une horloze, a fait remarquer Minizup'tictac.

    - It's a pity!

    - Mazette! Racontez-nous vite votre nouveau rêve.

    - Vous allez encore vous moquer de moi!

    - Macaniçe! Que dites-vous? Avons nous dézà ricaner à une de vos narrations?

    - Figurez-vous, que ze me retrouvais sur Mars....

    - It's terrific!

    - Z'y avais croisé une bonne fée qui me proposait de rencontrer un beau Minizupon...

    - Ze penser que cela vous turlupiner, s'est esclaffée Minizup'Rosa.

    - Elle me fit la même proposition qu'à Cendrillon et ze me suis retrouvée dans une citrouille transformée en carrosse conduite par Minizup'Mouff.

    - Fouçtra! Il m'eut étonné que ze ne sois pas placée dans une position de servante.

    - Et alors, que s'est-il passé, barmelouse?

    - Le Minizupon était un souriceau martien, avec de grandes pattes, des yeux globuleux et de grandes antennes sur le haut du museau.

    - C'était pour mieux vous localiser, a dit hilare Minizup'Kiki de Vitry.

    - Au lieu de parler comme nous, il émettait de drôles de borborygmes incompréhensibles.

    - C'est terrifiant.

    - Soudainement il s'est mis à sonner!

    - Hein?!?

    - De fait c'était le réveil qui sonnait!

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "MousesHouses. Blogpost"


    Ces zours-ci de nombreux élus locaux militent pour la réouverture des musées et de lieux culturels, comme les théâtres ou les cinémas.

    - Ach Ja! le maire de Perpignan avoir permis l'ouverture de quatre musées, mais le tribunal administratif avoir annulé sa décision.

    - It's a çame!

    - Et pendant ce temps, par les tenailles de zainte Cécile, on peut s'entasser allègrement dans le métro ou dans les bus.

    - Barmelouse! Cessez de reprendre les arguments de ceux qui nient la gravité de l'épidémie.

    - Adoncques, Minizup'zhérault vous soutenez maintenant les mesures sanitaires prises par le gouvernement, a ironisé notre quasi zainte.

    - Ie! Cela être le monde à l'envers, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    - Ze constate que cette histoire de pandémie rend les zens fous, a constaté fort doctement Minizup'Rom, et qu'ils raisonnent maintenant à front renversé.

    - Saperlope! Ne dites pas n'importe quoi. Minizup'zhérault ne faisait que remarquer que notre quasi zainte récitaient les thèses des complotistes.

    - Macarel, ze vous remercie de prendre ma défense Minizup'Mouff.

    - Ah! Ah! Les Intruses révolutionnaires se serrent bien les pattes! a déclaré Minizup'Fandango.

    - En attendant, moi ze veux que les lieux culturels rouvrent leurs portes.

    - Ze partazer votre souhait, Minizup'Kiki de Vitry. Vous avoir raison, a opiné Minizup'Rosa.

    - Z'ai une idée, est intervenue Minizup'tictac.

    - Nous sommes à votre écoute, ma mie.

    - Nous n'avons qu'à manifester dans la rue.

    - Par le gourdin de zaint Martial, voilà que notre gardienne des zhorlozes devient gôciste!

    - Que nenni, Minizupette. Nous allons offrir un beau concert aux passants en expliquant notre démarçe revendicative.

    - Ze approuver cette initiative, s'est rézouie Minizuplein.

    - Et nous alerterons la TSF pour attirer l'attention sur notre démarçe citoyenne, a proposé Minizup'Cosette tout en ranzeant nos effets.

    - Zoyeuse bonne idée. Z'interprèterai mes grands airs d'opéra, ai-ze annoncé!

    - Macarel! On vous parle d'un orchestre de musique pop, Minizup, et non d'instruments pour accompagner une soliste!

    - Yes! I agree of course.

    - Puisque c'est ainsi, vous irez sans moi, ai-ze déclaré tout en me drapant dans ma dignité!

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "MousesHouses. Blogpost"


    Ze lance auzourd'hui un véritable S.O.S.

    Ze constate que nombre de mes visiteurs ne prennent plus le temps de voter pour mon merveilleux blog.

    Pourtant, cela ne prend que quelques secondes.

    Il suffit de cliquer sur la barre de vote situé en haut ou d'utiliser le bouton qui clignote et qui se trouve à droite de la paze.

    En ce moment, ze perds des places dans le hit parade des blogs et cela me déprime un peu.

    Alors, siou plait, aidez-moi à reconquérir la digne place qui me revient.

    - Atçoubi! S'ils ne votent pas, c'est que vos visiteurs n'aiment pas ce que vous écrivez.

    - Minizup'zhérault, s'ils n'appréciaient pas mon sublime blog, il ne viendraient pas le lire, or z'ai un nombre important de lecteurs quotidiennement.

    - Ze penser que eux ne pas y penser, a suzzéré Minizup'Rosa.

    - Adoncques, ma mie, vous faites bien de lancer une petite alerte, a opiné Minizup'Rom.

    - I agree of course!

    - Z'ai au moins 200 visites par zour, ze devrais avoir au minimum 600 points, or hier ze n'en ai eu que ....50! Ce qui signifie que seuls 10 internautes ont voté.

    - It's a pity!

    - Fouçtra! ne pensez-vous pas que les zens ont autre çose à penser qu'à voter pour un blog?

    - Par le gourdin de zaint Martial, pour une fois, et c'est à marquer d'une pierre blançe, ze ne puis qu'être d'accord avec l'avis fort sensé de Minizup'Mouff.

    - En ce qui me concerne, pour une fois, ze ne puis que vous remercier pour votre zudicieuse intervention, Minizupette.

    - Selon moi, a déclaré Minizup'Fandango, vos fans se préoccupent plus de l'épidémie.

    - Ie! Eux se demander quand cela enfin finir.

    - Ils sont comme nous, a opiné Minizup'tictac. Ils attendent avec impatience que l'on puisse reprendre une vie normale.

    - Moi, il me tarde que nous puissions aller nous promener en pleine nature, a soupiré Minizup'Cosette tout en lavant  les vitres.

    - I agree of course.

    - Ja! Nous avoir grande envie de pique-niquer aux beaux zours.

    Et les Intruses ont çanté à tue-museau "Couçées dans les foins, avec le soleil pour témoin..."'

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique