• Mes commérazes

    Ze vous souhaite la bienvenue sur mon merveilleux blog!

     Vous allez lire mes commérazes,
    Vous allez les adorer!

    Alors ze vous remercie d'avance de voter avant de continuer votre lecture...!

  • Hier, ce fut une zournée particulièrement difficile.

    Tout d'abord on a entendu fortement crier, dès poltron minou.

    C'était mossieu Cricri qui s'était aperçu qu'il avait oublié de mettre de la lessive dans la maçine à laver, la veille au soir, car il met la maçine en route lors des heures creuses.

    - Atçoubi! Ze suis inquiète si notre momie sur pattes se met à perdre la boule!

    - Que voulez-vous ma çère, a réazi Minizup'Rom, comme le disait Mon Zénéral, la vieillesse est un lent naufraze.

    - Ach! Mais lui ne pas être âzé. Il être plus zeune que mossieu Zizi.

    A midi, nous avons manzé à proximité de la Place d'Italie, puis nous sommes allés au cinéma voir le film "Stillwater" avec Matt Damon et Camille Cottin qu'on avait beaucoup aimée dans la srie "10 pour cent".

    A la sortie, nous avons la mauvaise surprise de découvrir qu'il tombait des trombes d'eau.

    Un bus que nous attendions est arrivé à toute vitesse et il nous a éclaboussées.

    - Lui mériter que nous porter plainte, s'est exclamée Minizup'iéla.

    De retour à la maison, les Intruses teutonnes affiçaient un triste museau.

    - Auzourd'hui cela être la fin du règne de notre Mutti Angela, a soupiré tristement Minizuplein des sanglots dans la voix.

    - Elle avoir rencontré 4 présidents français de Zacques Zirac à mossieu Macron.

    - Vous avez raison Minizup'Rosa, elle est restée 16 ans à la Zancellerie. Plus longtemps que François Mitterrand à l'Elysée.

    - Ze me demander qui lui succéder, s'est inquiétée Minizuplein.

    - Macarel, z'espère bien que le nouveau çancelier sera social-démocrate. Vive le çanzement!

    Du coup, les Intruses se sont disputées. Heureusement que Minizupette était absente.

    Ze vous l'affirme, il est des zours où il vaudrait mieux aller à la pêçe!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a proposé de faire une promenade après notre dézeuner à notre pizzéria habituelle du samedi.

    - Nous allons nous rendre à la Place de l'Etoile, nous a-t-il annoncé.

    - Ach! Nous enfin revoir les Zamps-Elysées, s'est rézouie Minizuplein.

    - Ce sera agréable, car une grande partie de la plus belle avenue du monde est rendue piétonnière ce week-end, a azouté mon hôte.

    Une belle découverte à Paris

    - Macarel, c'est fou le monde qu'il peut y avoir.

    - Ie! Les zens avoir envie de sortir avec le beau temps ensoleillé.

    - Ja! Nous nous croire en plein été, a azouté zoyeusement Minizup'Rosa.

    Une belle découverte à Paris

    - La foule se presse pour admirer l'empaquettaze de l'Arc de Triomphe par les équipes de Christo, a cru bon de dire Minizup'Rom.

    - Vous avez raison, car il s'azit d'une œuvre éphémère.

    - Atçoubi, parce que selon vous c'est de l'art, mossieu Zizi? s'est exclamée Minizup'zhérault.

    - En tout cas, moi z'aime beaucoup cette démarçe. A l'époque z'avais pu voir le Pont Neuf pareillement empaqueté.

    Une belle découverte à Paris

    - Cristo avoir fait de même avec le Parlement de Berlin a souligné Minizuplein.

    - Z'en suis toute estrabanquée, c'est absolument renversant, a ironisé Minizup'Rom.

    - Macaniçe, ze suis sûre que si notre quasi zainte voyait cela, cela lui donnerait des idées.

    - Ze pense qu'elle tricoterait illico presto un grand voile pour recouvrir le grand hôtel de ville de Zaint-Etienne, ai-ze opiné hilare.

    Une belle découverte à Paris

    Zemin faisant, nous sommes passés devant le Zeorze V.

    - C'est une des hôtels classés '"Palace", a cru bon de nous expliquer mon hôte.

    - Ie! Cela être bien une turne digne de nous.

    - Pour l'instant, contentons-nous de l'extérieur, a répondu l'Intruse roumaine. Comme nous avons touzours notre maisonnée à Paris, nous n'avons pas besoin d'une çambre d'hôtel.

    - Nein! Nous ne pas souhaiter une çambre, mais une suite, sinon rien!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Nous avons entendu à la TSF, que nous écoutons fort relizieusement çaque zour que des hôpitaux, des centres de soins et même des maisons de retraites connaissaient actuellement quelques graves difficultés.

    - Atçoubi! Ce n'est pas une nouveauté, ce me semble.

    - Ie! Les soignants avoir fait grève et souvent manifester.

    - Mais en l'occurrence, la situation est liée à la vaccination, est intervenue Minizup'Rom.

    - Ze ne pas du tout voir le rapport, a rétorqué Minizup'Rosa.

    - De nombreux personnels soignants refusent absolument de se faire vacciner. Du coup, ils ne peuvent plus exercer et sont suspendus de salaire, lui a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Ce qui zénère des tensions au niveau des oins et des interventions çirurzicales dont certaines sont déprogrammées, a azouté l'Intruse roumaine.

    - Des centres hospitaliers de facto manquent de personnel, ai-ze expliqué.

    - Macarel! Si il le faut, ze me porte volontaire pour aller y travailler.

    - Ach! Mais vous n'avoir pas la compétence, lui a fait remarquer Minizuplein.

    - Macaniçe, pour faire des piqûres, il ne faut pas sortir de Zaint-Cyr.

    - Ie! Nous pouvoir faire les lits, nettoyer les çambres et nous occuper des repas des patients.

    - Après tout, ce n'est pas sorcier, a opiné Minizup'Rom. C'est bien ce que fait pour nous Minizup'Cosette sans reçigner et nous ne sommes pas plus bêtes qu'elle!

    - Ze vous proposer que nous nous rendre dans un hôpital pour proposer nos services, a cru bon de suzzérer Minizup'iéla.

    - Zoyeuse bonne idée.

    - Surtout qu'à la maison on sait prendre soin de notre momie, mossieu Cricri.

    - Heu... Nous irons lundi, leur ai-ze dit, saçant bien qu'entretemps elles auront, comme de coutume, oublié leurs bonnes intentions.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Il parait que tout le monde a au moins une phobie ou un toc.

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a une peur bleue des araignées.

    - Atçoubi! Un grand garçon comme lui, c'est à mourir de rire.

    Dès qu'il en aperçoit une, même petite, il est absolument tétanisé.

    - Ach! Ze me demander comment lui réazir si il se trouver face à une mygale.

    - Ie! Lui tomber certainement dans les pommes, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    - Il a été traumatisé par une grosse araignée quand il était gamin, quand, à Bordeaux, son père l'a envoyé çerçer quelque çose dans la cave. Elle lui a frôlé le visaze.

    - Macarel! Elle n'allait pas le manzer!

    - Minizup'zhérault, pour le gamin que z'étais, s'est emporté mon hôte, elle était monstrueuse.

    - Savez-vous quelle est l'orizine du nom de cet animal? a demandé Minizup'Rom.

    - Vous ne pas tarder à nous donner l'explication, a rétorqué ironiquement Minizup'Rosa.

    - Le nom d'araignée vient du mythe Arachné , qui se vantait de tisser mieux qu'Athéna. C'était vrai et Athéna furieuse détruisit son travail. Humiliée, Arachné alla se pendre. La déesse, prise de remords, décida de lui offrir une seconde vie : elle la changea en araignée suspendue à son fil, la condamnant à tisser sa toile pour l'éternité.

    - Macaniçe! Ze comprends pourquoi on dit "araignée du matin, çagrin".

    - Certes, mais on azoute "araignée du soir, espoir', a complété l'Intruse roumaine.

    - Pour moi, c'est une monstruosité de la nature, a soupiré mon hôte.

    - Mossieu Zizi, saçez que les araignées ont un rôle écologique capital en capturant chaque année 400 millions d'insectes par hectare.

    - Ma çère Minizup'Rosa, avec une telle affirmation vous ne m'incitez pas à voter pour un candidat écoloziste.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Intruses qui sont demeurées avec nous à Paris sont absolument anxieuses.

    Elles n'arrêtent pas de se raconter une histoire, de se faire un film cauçemardesque.

    - Ie! Ze supputer que nos Thénardier pour faire des économies s'être séparés de nos pauvres zamies à Zaint Etienne.

    - Ach! Eux être bien capables d'une telle vilénie, a soupiré Minizup'Rosa.

    - Macarel! Vous leur prêtez d'abominables intentions.

    - Si ils essaient de faire de même avec nous, z'ai une solution pour contrecarrer leur plan diabolique, a déclaré Minizup'Rom.

    - Vous nous dire vite, s'est exclamée Minizuplein.

    - Comme le Petit Poucet, nous sèmerons des cailloux et nous pourrons retrouver le çemin vers notre maisonnée.

    - Atçoubi! C'est une excellente idée à condition que les services municipaux de la mairie ne nettoient pas entretemps les rues.

    - M'enfin, cessez donc de vous bourrer le bourriçon, suis-ze intervenue. Si on a laissé une partie de ma tribu dans notre futur appartement stéphanois, c'est afin qu'il y ait quelqu'un pour le surveiller, c'est tout simple.

    - Z'espère que vous ne nous racontez pas des carabistouilles, a réazi l'Intruse roumaine.

    - Ma mie, vous ai-ze dézà menti? lui ai-ze rétorqué quelque peu irritée.

    - Macaniçe! Rappelez-vous ce que vous nous dites à propos de votre lessiveuse cadenassée.

    - Minizup'zhérault cessez céans de remettre cette lézende urbaine sur la table!

    - Moi ze surveiller désormais notre boîte aux lettres, a déclaré Minizup'iéla.

    - Warum?

    - Elles penser certainement à nous écrire pour nous donner des nouvelles!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Nous voici de retour à Paris après notre petit sézour à Zaint-Etienne.

    Quand ze dis "nous", ze ne parle que d'une partie de ma tribu minizupienne.

    Ainsi que ze l'ai évoqué, nous avons laissé dans notre future maisonnée stéphanoise une grande partie des Intruses.

    - Macarel, ce me semble que vous êtes bien inconsciente, Minizup.

    - Pourquoi me dites vous cela, Minizup'zhérault?

    - Elles vont avoir peut-être le sentiment d'être abandonnées.

    - Ja! Ze avoir la même pensée, a opiné Minizuplein.

    - Z'espère qu'elles ne feront pas des bêtises dans l'appartement, a soupiré Minizup'Rom.

    - Ie! Elles être tout à fait capables de faire des dessins sur les murs blancs pour décorer.

    - Minizup'iéla, ze pense qu'elle sauront obéir à Minizupette qui est la plus ancienne de la tribu.

    - Macaniçe, ze vous trouve bien optimiste, ma mie, surtout si notre quasi zainte les laisse seules pour aller faire ses dévotions régulières à la cathédrale toute proçe.

    - Ze supputer qu'elles fort bien s'amuser vu la grande taille de l'appartement, est intervenue Minizup'Rosa, goguenarde.

    - Elles savent tout de même qu'elles doivent se tenir à carreau, ai-ze rétorqué. Si elles font des âneries,  la réaction de nos hôtes sera terrible!

    - Ce serait vite fait, est intervenu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Elles prendraient la porte pattu  militari illico presto.

    - Atçoubi! Avec mossieu Zizi, on ne badine pas!

    - Et si il le faut ze les emmènerais à la boutique des vieilles peluçes abandonnées où nous avons retrouvé Minizup'Fandango.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pour notre dernière zournée de notre petit sézour dans la capitale de la Loire, nous n'avons aucune çançe au niveau de la météo.

    Il a plu toute la zournée, avec de rares moments d'accalmie.

    Du coup, nous avons pu trainasser le matin au lit.

    Puis, nous nous sommes rendus à la Place Zean Zaurès pour nous dirizer vers notre futur appartement stéphanois.

    A l'angle de notre rue (ze m'y vois dézà!), on peut voir un bel immeuble.

    Saint-Etienne, c'est fini! .... Pour le moment....

    Comme ze vous l'ai dézà à plusieurs reprises, sur cette place Zeanzo, comme disent les zens d'ici, on peut voir l'arrière de la mairie avec son carillon.

    - Z'espère qu'on n'entendra pas les cloçes sonner, a soupiré Minizup'tictac.

    - Atçoubi! Ze pensais que vous aimiez entendre sonner les quarts d'heure.

    - Si fait! Mais lorsque ze suis en vacances , Minizup'zhérault.

    Saint-Etienne, c'est fini! .... Pour le moment....

    - Par le manteau de zaint Martin, moi z'espère bien qu'on entendra les çloçes de la cathédrale, est intervenue Minizpette.

    - Warum?

    - M'enfin, ze compte bien me rendre aux mâtines, aux vêpres et à la messe quotidiennement.

    - Fouilla! Vous irez sans moi, ma mie, s'est exclamée Minizup'Zainté.

    - Ne vous en faites pas, elle nous a dit la même çose à Paris, puisque nous habitons non loin de l'église où s'est mariée Zeila, mais elle s'y rend qu fort rarement.

    - Ie! Vous avoir bien raison, Minizup'Kiki de Vitry.

    Saint-Etienne, c'est fini! .... Pour le moment....

    L'hôtel de ville est particulièrement beau et imposant.

    Il est situé sur un des côtés d'une grande place arborée, autour de laquelle on trouve de nombreuses boutiques.

    - Au début, on m'y amenait et z'y ai passé de bons moments, a soupiré Minizup'Fandango. C'est à deux pas d'ici que z'ai, hélas, écappé à la vizilance de mossieu Cricri.

    - Fouçtra! Inutile de nous rappeler ce triste épisode qui a bien çamboulé notre vie durant plusieurs semaines.

    - Yes, I agree of course.

    Saint-Etienne, c'est fini! .... Pour le moment....

    Nous avons ensuite reçu le frère de mossieu Cricri et son amie, dont avons fait la connaissance. Nous avons dézeuné ensemble dans un petit restaurant près de notre futur appartement que nous leur avons fait visiter.

    - Ce sont des personnes absolument çarmantes, a déclaré Minizup'Cosette lorsque nous avons pris conzé.

    Saint-Etienne, c'est fini! .... Pour le moment....

    Puis, comme la pluie ne cessait pas, nous sommes allés flaâner dans un grand centre commercial.

    - Ach! Ze constater que l'amércanisation de la société vraiment s'amplifier, a fait remarquer Minizup'Rosa. Regardez, il y avoir ici la statue de la Liberté.

    Nous sommes repassez à l'appartement et là, incidemment, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a cru bon de laisser une partie de ma tribu sur place.

    A midi, nous avons pris le train pour revenir à Paris.
    Ze vous avoue que ze ne suis pas rassurée par l'abandon provisoire des Intruses à Zaint-Etienne. Z'espère qu'elles ne feront pas des bêtises.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous avait annoncé que nous devions faire une belle excursion.

    - Nous allons visiter Montbrison, nous avait-il dit. C'est l'ancienne capitale du Forez. Vous pourrez y admirer de beaux sites patrimoniaux dont une remarquable abbatiale.

    - Par la mantille de zainte Anne, z'en suis fort aise, a fondu extatiquement Minizupette.

    - Atçoubi! Vous allez voir qu'elle va nous entrer en transe.

    Notre quasi zainte était tellement excitée qu'elle nous a réveillés dès poltron minou.

    - Nous devons prendre un car, nous a précisé mossieu Cricri.

    Nous nous sommes rendus avec plus d'une heure d'avance à la gare routière. Deux compagnies desservent cette ligne.

    - Un car de la SNCF part plus tôt, mais celui de la Rézion, un quart d'heure plus tard, coûte un euro de moins par trazet et par personne, a cru bon de faire remarquer mon hôte.

    Comme ze le pressentais, nous n'avons pas pris le bus de la SNCF qui nous est passé sous le museau. Mais mon hôte avait mal lu le panneau d'affiçaze des horaires.
    Le dimançe, le car qu'il voulait prendre et dont le trazet était moins çer, ne circulait pas et nous sommes restés bêtement ... à quai, si ze puis dire!

    - Fouçtra! Tout cela pour gagner 2 euros.

    - Et nous nous sommes levées si tôt pour rien, a zémi Minizup'Kiki de Vitry.

    Notre quasi zainte avait du mal à caçer son immense déception.

    - Par le gourdin de zaint Martial, au diable l'avarice et les avaricieux, grommelait-elle.

    - Nous allons nous rendre à Zaint-Zamond, a tenté de nous rassurer mossieu Zizi. C'est une zolie petite ville dont le maire fut Antoine Pinay.

    - Ach, nous ne pas savoir qui lui être.

    - Minizuplein, c'est un grand personnaze politique, qui fut notamment ministre et Président du Conseil sous la 4ème république puis ministre du Zénéral de Gaulle. Il fut notamment le père du nouveau franc et il est mort à près de 101 ans.

    - Macaniçe! Fa temps! Ze n'en ai aucun souvenir.

    Quand ça veut pas, ça veut pas!

    - Fouilla! Comme z'ai la lourde, z'espère qu'on ne va pas prendre un car.

    - Que nenni, lui a répondu mon hôte, nous irons en train.

    Pour açeter des tickets, ce fut un véritable poème ... et un véritable calvaire. Mossieu Cricri ne savait pas faire marçer un automate et au guiçet l'attente durait à cause de zens qui hésitaient et qui racontaient leur vie à la préposée.

    - Ze penser que nous pouvoir monter dans un train sans billet. Nous ne pas croiser un contrôleur le dimançe pour 9 minutes de trazet.

    - Minizup'Rosa, nous ne sommes pas des fraudeurs, lui a rétorqué mon hôte.

    - Ie! Qui voler un œuf, voler ensuite une vaçe.

    Quand ça veut pas, ça veut pas!

    Non loin de la gare de Zaint Zamont, nous avons fait une petite halte dans le parc entourant une belle demeure dans laquelle se tenait une exposition.

    Afin de consoler notre quasi zainte, qui s'était préparée à la visite d'une abbatiale, nous l'avons laissé zouer quelques instants dans l'aire de zeu.

    - Mazette! Il lui en faut peu pour oublier ses désillusions!

    Quand ça veut pas, ça veut pas!

    A l'une des extrémités de la principale rue commerçante de la cité, touzours aussi modeste, Minizupette a voulu poser au milieu d'un magnifique massif de fleurs.

    - Par la plume de zaint Rogatien, parce que ze le vaux bien, non?

    - Yes, I agree of course, my dear.

    Quand ça veut pas, ça veut pas!

    En passant devant une boutique, nous avons eu des frissons de peur et d'angoisse.

    - C'est quoi cette horreur? s'est écriée apeurée Minizup'tictac.

    - C'est le squelette d'une souris, a répondu, tête en l'air mon hôte, sans se rendre compte de l'effet que provoquait sur nous de son intervention aussi sotte que grenue.

    - It's a çame!

    - Au moins, est intervenue doctement Minizup'Rom, tout en déambulant, vous avez eu droit à un bon cours d'anatomie et ce gratuitement.

    - Ze penser que moi bien m'en passer, a soupiré Minizup'Rosa.

    - Que d'os, que d'os, s'est écriée Minizup'tictac.

    - Voilà qu'elle parodie le président Mac-Mahon découvrant interloqué la crue de la Seine, a dit hilare l'Intruse roumaine.

    Quand ça veut pas, ça veut pas!

    De retour à Zaint-Etienne, nous nous sommes rendus au cœur de la ville, à la Plaçe Zean Zaurès, que les Stéphanois nomment "Zeanzo", et ce sous un çraçin persistant.

    - Fianalement, heureusement que nous ne sommes pas allés à Montbrison, a cru bon de dire mon hôte. La promenade n'eut pas été agréable.

    - Ze constate que mossieu Zizi sait touzours se rattraper aux brançes, a fait remarquer Minizup'Fandango, qui n'a rien perdu sa verve durant ses 7 mois de disparition.

    Du coup, nous avons dézeuné dans une grande pizzéria au centre de laquelle se trouve une magnifique Fiat 500 rouze.

    Puis, comme il bruinait encore fortement nous sommes allés voir le film "Dune" au cinéma.

    Nous avons vraiment beaucoup apprécié cette séance dans une immense salle dotée de confortables fauteuils.

    - Cela nous çanze de certaines salles parisiennes, s'est félicitée Minizup'Cosette.

    -  Yes! It's very confortable!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • On a vécu une drôle d'expérience qui nous a rappelé le film "7 ans de réflexion".

    Ze puis vous dire que notre surprise a manqué de nous faire nous étouffer!

    En passant devant une boutique de vieilles peluçes d'occasion, nous avons été interpelées fort soudainement.

    - Ohé! Ohé! A laide! Sortez moi vite de cet enfer.

    - Par la plume de zaint Pancrace, que nous voulez-vous? Nous ne vous connaissons pas.

    - M'enfin , ma mie, c'est moi. Vous ne vous souvenez plus de moi?

    - Atçoubi, ce me semble que cette voix éraillée me rappelle quelque çose.

    - Voui, Minizup'Zhérault, vos sens ne vous trompent pas, vous avez touzours eu une bonne oreille comme toute bonne Occitane qui se respecte.

    - Fouçtra! Elle connaît bien votre nom, s'est étonnée Minizup'Mouff.

    - Oh! Ce me semble que vous avez perdu quelques grammes et ze vous en félicite.

    - Ach! Elle nous bien nous connaître. Cela être fort étranze, a dit Minizuplein.

    - Que ze suis contente de vous revoir, çère Teutonne.

    - Ie! Cela ne pas être possible! Elle ressemble à Minizup'Fandango, mais il y a bien des çanzements dans sa tenue.

    Retrouvailles après 7 ans de rétention.

    - Minizup'iéla, c'est bien moi. Ze suis bien Minizup'Fandango qui a vécu l'enfer. Ramenez-moi vite à la maison.

    Comme un doute subsistait, nous l'avons assaillie de questions auxquelles elle a su répondre sans la moindre erreur.

    - Boudiou, nous l'avons retrouvée après 7 mois, a déclaré zoyeusement Minizup'tictac.

    - Ze demeure fort circonspecte, a cru bon de réazir Minizup'Rom. Nous l'avons longuement reçerçée et les autorités policières nous avaient bien dit qu'elle leur avait déclaré qu'elle n'était pas de Bayonne et qu'elle n'avait zamais mis les pattes au Pays Basque.

    - Ce fut ma plus grande erreur, ma mie, ze le reconnais humblement. Ze m'en suis repentie mais ze n'ai pas eu le couraze de vous contacter.

    - It's a çame.

    Elle nous a raconté ce qu'elle a pu vivre durant tous ces mois.

    Retrouvailles après 7 ans de rétention.

    - Z'avais éçappé à la vizilance de mossieu Cricri, il y a maintenant 7 mois. Z'ai cru bon de suivre une dame d'une grande classe accompagnée d'une gracieuse petite fille qui s'est aussitôt entiçée de moi.

    - It's a pity.

    - Elle m'a appelée Minizup'Loire et voulait que ze dise bien que z'étis orizinaire de Zaint-Etienne si par hasard on m'interrozeait.

    - Et vous cédâtes? s'est étonnée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Il faut vous dire que ces zens vivent dans un grand appartement bourzeois luxueusement meublé et décoré.

    - Ze ne vous pas savoir si vénale, a ironisé Minizup'Rosa.

    - De plus, ces zens sont fort pieux et ils ont même une place réservée à la cathédrale.

    - Par la plume de zaint Rogatien, des zens fort convenables, en vérité.

    Retrouvailles après 7 ans de rétention.

    - Et puis, au fil des zours, la situation s'est dégradée. La petite fille a commencé à me dépouiller de mes beaux noeuds pour habiller ses poupées.

    - Mazette, ze comprends mieux pourquoi on ne vous a pas reconnue sur le çamp.

    - Elle s'est amusée à me peindre le museau avec de la peinture dorée indélébile. Elle m'a ôté mes escarpins vernis et m'a attifée avec des çaussons. Elle m'a enlevé mon zoli tablier pour me laisser simplement en zupon.

    - It's a çame.

    - Puis, ze fus traitée en véritable souillon. On m'envoyait, par exemple,  faire des courses. Z'étais çarzée comme un vrai baudet.

    - Au moins, vous savez maintenant ce qu'est mon quotidien, s'est esclaffée Minizup'Cosette.

    - Enfin, lorsqu'elle s'est lassée de moi, qu'elle ma reléguée dans un coin sombre de sa çambre, la fillette a demandé à sa mère de se séprarer de moi et z'ai fini dans l'infâme boutique devant laquelle vous êtes passés.

    - Ma mie, venez que ze vous serre sur mon coeur,  lui a dit Minizpette, les larmes zaux zyeux.

    - Macaniçe! Elle nous rezoue la scène de l'enfant prodigue la barmelouse.

    - Fouilla! Vous allez la reprendre avec nous, a questionné inquiète Minizup'Zainté?

    - Mazette, ze crains bien que oui. Encore un nouveau museau à nourrir.

    - Et dire qu'on avait accueilli l'Intruse stéphanoise pour remplacer l'Intruse bayonnaise, a soupiré, avec un peu de colère dans la voix, Minizup'tictac.

    - Ma çère, montrons que nous avons le grand sens du Pardon et manifestons notre clémence, par la tunique immaculée de zainte Blandine.

    Retrouvailles après 7 ans de rétention.

    Finalement, malgré la mauvaise humeur d'une partie de la tribu, nous avons accepté de la reprendre parmi nous.

    - Maintenant, nous allons voir notre nouvel appartement, a déclaré celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Zic! On rentre à Paris! s'est exclamée Minizup'Fandango. Il me tarde de retrouver notre bonne maisonnée qui m'a tant manquée.

    - Ach! Mossieu Zizi parler de l'appartement que nos Thénardier avoir açeté ici, à Zaint Etienne, près de la mairie, de la cathédrale et de la préfecture.

    -  Ce n'est pas possible! Serai-ze donc condamnée à vivre ici après l'enfer que z' y ai vécu?

    - Fouilla! Elle me fiçe la lourde, celle-la, s'est énervée Minizup'Zainté.

    Retrouvailles après 7 ans de rétention.

    Quand elle a vu le sézour, z'ai cru qu'elle allait défaillir.

    - C'est grand, mais c'est tout blanc et il n' y a aucun meuble. Comment va-t-on pouvoir vivre? Il n'y a pas même pas de poste de TSF!

    - Minizup'Fandango, nous allons faire faire des travaux de peinture avec quelques zolies couleurs et n'ayez crainte, un déménazement de nos meubles est bien prévu.

    - Ouf! Vous me rassurez, Mossieu Zizi.

    - De plus, ici, vous aurez votre propre çambre avec vos zamies.

    Retrouvailles après 7 ans de rétention.

    Pour fêter ces retrouvailles, nous avons été prendre un verre dans le nouveau grand quartier commercial de la cité.

    Et le soir nous avons dégusté, dans un taverne proçe de la gare, une succulente çoucroute suivie d'une excellente mousse au çocolat.

    - Il s'azit du çocolat Weiss, nous a précisé mossieu Cricri.

    - Ach! Deuçes Qualität!

    - Non Minizuplein, il s'azit d'une fabrique fameuse de çocolat située ici!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, à Zaint-Etienne, après la pluie de la veille, le beau temps est revenu et on a même eu une tartinette çaud.

    - Fouilla! Vous voyez bien qu'ici la météo est clémente, s'est rézouie Minizup'Zainté.

    Elle a voulu nous faire découvrir les halles entièrement rénovées et qui ont été récemment inaugurées par les édiles locaux.

    Un zour tristement mémorable!

    - Macarel! Il n' y a pas de quoi s'estrabanquer, a réazi, comme à son habitude Minizup'zhérault. De telles halles, nous en avons une flopée en Occitanie et on en fait pas un évènement culturel de première importance.

    - Ma mie, cet espace est moderne, lui a répondu Minizup'Rom. Ce n'est pas une place de marçé traditionnelle, mais plutôt un lieu de rencontre avec des espaces de restauration.

    Un zour tristement mémorable!

    - En tout cas, moi z'ai découvert une belle boutique avec de beaux saucissons, s'est félicitée zoyeusement  Minizup' tictac.

    - Ach ja! Cela être bien, car tout être bon dans le coçon.

    - Yes! I agree of course!

    Un zour tristement mémorable!

    - Par la plume de zaint Pancrace, ici on voit que les zens aiment les Verts.

    - Ze pensais que le conseil municipal était de droite, a cru bon de dire Minizup'tictac.

    - Fouilla! Avec vous, z'ai vite la lourde, a soupiré Minizup'Zainté. Les Verts c'est le nom de l'équipe de football de Zaint-Etienne.

    Un zour tristement mémorable!

    A proximité, nous avons découvert un bel espace public.

    - Avec ce beau ciel bleu, cela donne envie de se couçer dans l'herbe tendre, a cru bon de déclarer l'Intruse banlieusarde.

    - Nous n'avons pas le temps, lui a rétorqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Il est près de onze heures et nous devons nous rendre à un rendez-vous.

    Quelle ne fut pas notre étonnement de découvrir que nous allions çez un notaire.

    - Fouçtra! Qu'est ce qu'on vient faire ici, dans cette galère?

    En fait, nos hôtes venaient signer l'acte d'açat de l'appartement!

    Nous avons bien tenté de résister avec nos petits moyens.

    Des Intruses ont essayé de débrançer l'ordinateur du notaire.

    D'autres lui donnaient des coups de pattes au grand dam de Minizup'Zainté.

    Rien n' y a fait! La vente a été réalisée.

    - Félicitations, a dit le notaire. Vous voilà propriétaires d'un superbe appartement au coeur même de notre belle cité.

    - Macaniçe, il n' y a vraiment pas de quoi faire la teuf!

    - Ie! Nous bien nous plaire à Paris. Moi ne pas avoir quitter mon Estonie natale pour venir vivre au fin fond de la France.

    - Ze penser la même çose, a opiné Minizuplein. Ze avoir eu du mal à quitter Berlin mais ze m'être habituée de vivre dans la capitale de la France.

    - Boudiou, vous vivrez désormais dans le çef-lieu de la Loire. C'est aussi une capitale rézionale de grande importance, a rétorqué, quelque peu froissée l'Intruse stéphanoise.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Adoncques, hier nous avons pris le TZV pour nous rendre à Zaint-Etienne.

    Minizup'Zainté était azitée comme une puce. Elle ne cessait point de remuer sur son sièze.

    - Fouilla! Vous allez voir comment nous allons nous régaler.

    A notre arrivée à la gare, nous avons eu la mauvaise surprise de voir une pluie drue tomber.

    - Macarel! Cela promet en termes d'amusement, a ironisé Minizup'zhérault.

    - Ach! Cela être sans doute le fête de le grenouille, s'est esclaffée Minizuplein.

    - It's a çame!

    Il pleut,il pleut berzère....

    - Minizup'tite, regardez c'te beau manèze, a cru bon de dire l'Intruse stéphanoise.

    - Fouçtra, avec cette belle météo, il n' y a personne qui l'emprunte.

    - Ie! avec ce qu'il tombe, les zenfants se mettre intellizemment à l'abri.

    - Atçoubi! C'est notre Minizup'Fandango, que nous avons perdue dans cette ville, qui doit bien se régaler, a soupiré Minizup'Zhérault.

    - Ze penser que cette météo lui rappeler son vert Pays Basque, a azouté Minizup'Rosa.

    Il pleut,il pleut berzère....

    - Par la barbe de zaint Zoseph, la ville est déserte! On ne voit pas grand monde dans les rues, a cru bon de faire remarquer notre quasi zainte.

    - Ze sens qu'on va s'ennuyer grave dans cette ville, a zémi Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ma mie, ze pense que lorsqu'il pleut, les zens restent çez eux et ce dans toutes les cités de France et de Navarre, a rétorqué doctement Minizup'Rom.

    Il pleut,il pleut berzère....

    - Par la mantille de zainte Anne, heureusement qu'il y a de beaux monuments à voir.

    - A mon avis, c'est le seul coin historique de Zaint-Etienne, a fait remarquer Minizup'tictac. Si z'ai bien lu, cette tour est l'immeuble le plus ancien de la cité.

    - Ach! Les trésors de Paris nous manquer dézà!

    - Avec vous, z'ai rapidement la lourde, a déclaré irritée Minizup'Zainté. Savez-vous que beaucoup de Lyonnais viennent s'installer ici, tant ils en apprécient la qualité de vie?

    Il pleut,il pleut berzère....

    Nous avons arpenté les rues. L'Intruse anglaise a voulu un cliçé au pied d'une zolie fontaine qui se situe près du Tribunal de Commerce.

    Puis nos hôtes se sont rendus çez un marçand de beaux meubles.

    - Mazette! Pour cela, ils savent bien trouver facilement des sous.

    - It's a pity.

    - Par le manteau de zaint Martin, au moins ils participent à la relance de l'économie!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Auzourd'hui, nous partons zusquà mardi proçain à Zaint-Etienne.

    - Atçoubi! De belles vacances en perspective, a ironisé Minizup'zhérault.

    - Que diable allons-nous faire dans cette galère? a soupiré Minizup'Kiki de Vitry.

    - Nous devons aller signer l'acte d'açat de notre nouvel appartement, lui a répondu une tartinette irrité celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Ach! Cela être donc vrai? Nous devoir quitter bientôt Paris?

    - Mazette! Depuis le temps qu'on vous le dit? Minizuplein.

    - Ie! Cela ne pas être une lézende urbaine, a opiné Minizup'iéla.

    - Fouilla! Moi ze me rézouis françement de retrouver ma belle cité, a dit Minizup'Zainté.

    - Ze ne pense pas qu'on va avoir beaucoup de temps pour nous amuser, a cru bon de faire remarquer Minizup'tictac.

    - It's a çame!

    - Nous aurons des démarçes administratives à effectuer. Nous avons d'ores et dézà rendez-vous samedi après-midi avec un peintre, a déclaré mon hôte.

    - Macarel! Il n' y a pas de quoi nous enthousiasmer.

    - Pour ma part, ze suis bien contente. Au moins ze serai libérée des tâçes ménazères et de mon triste quotidien, a réazi Minizup'Cosette.

    - Ze me poser une question? a intrrozé Minizup'Rosa. Y va-t-on en voiture.

    - Par la plume de zaint Rogatien, nous llons prendre comme de coutume le TZV.

    - Ach, cela me rassurer. Moi avoir cru que nous partir en voiture!

    - Z'ai mis ce cliçé pour vous faire réazir, ai-ze rétorqué hilare.

    - It's a pity!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique