• Mes commérazes

    Ze vous souhaite la bienvenue sur mon merveilleux blog!

     Vous allez lire mes commérazes,
    Vous allez les adorer!

    Alors ze vous remercie d'avance de voter avant de continuer votre lecture...!

  • Zeudi, nous avons découvert la splendide Place de Mai, qui est le centre névralzique de la capitale arzentine.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    On peut y admirer l'ancienne mairie de style colonial qui a été transformée en un musée retraçant l'histoire quelque peu mouvementée de la ville.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    - C'est particulièrement intéressant, a pontifié Minizup'Rom. On apprend ainsi beaucoup de çoses passionnantes.

    - Atçoubi! Que vous aurez bien vite oubliées, barmelouse.

    - Ze n'ai pas votre capacité d'oubli, ma çère Minizup'Zhérault!

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Un des côtés de cette place emblématique est occupé par le Palais Présidentiel.

    - C'est la Casa Rosada, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole?

    - Et c'est le président Macri qui l'occupe, a cru bon de préciser l'Intruse roumaine pour azouter, comme de coutume son grain de sel.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    - Mazette! Un Macron ça va, Macri, bonzour les dégats!

    - Ce qu'il y a de bien, ici, a souligné Minizup'Fandango, c'est qu'on s'approçer au plus près de ce palais. Ce n'est comme avec l'Elysée où la police oblize les passants à çanzer de trottoir!

    - Atçoubi! Quand ze vous dis qu'il faut çanzer de rézime politique fissa! Ras le museau de notre monarçie présidentielle!

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Au centre de la place a été érizée un pyramide .

    - Elle commémore la révolution du 25 mai 1810, contre le pouvoir espagnol, qui fut le prélude à l'indépendance de l'Arzentine, a cru bon de nous expliquer notre Guide Miçelin sur pattes.

    - Cela nous faire une belle patte, a dit in petto Minizuplein.

    - Viva la Revolucion, s'est exclamée Minizup'Mouff. Le peuple, uni, touzours sera vainqueur, comme on le çantait au Zili du temps de la dictature de Pinoçet!

    Une manifestation syndicale avait lieu en fin de matinée...

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Le long cortèze, précédé par des tambours et des musiciens, passaient devant la Cathédrale.

    - Par le gourdin de zaint Martiel, ils ne respectent même pas les lieux sacrés!

    - Surtout que c'est ici qu'officia François avant que d'être élu au trône de zaint Pierre.

    - Ze m'en moque, par la plume de zaint Rogatien! Mais imazine-t-on la CZT défiler devant Notre-Dame de Paris?

    - Cela serait fort orizinal, s'est gaussée Minizup'Cosette.

    - Vous oubliez que la Cathédrale est toute proçe du Palais présiendiel, a rétorqué Minizup'Kiki de Vitry. Cela explique l'itinéraire de la manifestation.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    - Cette cathédrale être bien petite pour un si grande mégapole, a déclaré Minizup'iéla. Même notre église majeure de Tallinn être plus grande.

    - Cela correspond bien au côté modeste de François a cru bon de dire Minizup'Fandango, provoquant à nouveau l'ire de notre quasi zainte, qui a voulu tout de même un cliçé à l'intérieur de l'église!

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Soudainement, son museau s'illumina d'un grand sourire.

    - Que vous arrive-t-il donc, ma mie? lui ai ze demandé.

    - Là!... Voyez!.... Que c'est beau!... Cela me  réconcilierait presque avec l'époumoné!

    On a regardé tout autour et on a compris qu'elle était en pâmoison devant la station 6 du Zemin de Croix, celle avec Véronique essuyant le visaze du Christ.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    - Atçoubi! C'est touzours la même rengaine avec la boufarelle!

    - Laissez la en paix, elle a des zoies fort simples qui ne déranzent personne, ai ze dit.

    - Il m'en faut peu pour être heureuse, a déclaré des sanglots dans la voix Minizupette.

    - Fouçtra! Elle se prend maintenant pour Baloo dans le livre de la zungle!

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Après avoir dézeuné, pour une fois lézèrement, dans la quartier des Zésuites, nous sommes revenus sur la Place de Mai.

    - Nous allons assister à quelque çose de fort émouvant nous a annoncé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Dites nous vite, Mossieu Zizi!

    - Toous les zeudis à 15h30, et ce depuis 41 ans, des dames, maintenant âzées, qu'on appelle les Mères de Mai, vont défiler autour de l'obélisque.

    - Elle être des zilets zaunes? a cru bon de questionner Minizuplein.

    - Elles manifestent depuis du fait de la disparition durant la dictature militaire de parents. Il y a eu ainsi des dizines de milliers de disparus, torturés ou exécutés. Ici, elles sont devenues de véritables héroînes, des symboles d'une lutte qui ne saurait s'arrêter.

    - Par la tunique immaculée de zainte Blandine, voilà une cause que ze ne puis que soutenir.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Et là, l'incroyable s'est produit!

    Nous en sommes restées le museau pendant, tant la surprise fut grande.

    - Il me faut vite trouver un foulard, s'est azitée Minizupette.

    Quand bien elle n'en a pas trouvé, elle a pris la tête du cortèze en criant "Vive les Mères de Mai! Minizupette, dans sa sainteté est avec vous!"

    - Macarel! Elle ne finira pas de m'espanter la bestioulette.

    - Palsqmbleu! Vous avez raison! Ze na l'aurais zamais imazinée participant à un défilé!

    -Par le manteau de zaint Martin, quand la cause est zuste, il n' y a pas à terziverser!

    Sur le çemin du retour, nous avons fait une halte au centre culturel Kirçner, du nom de l'ancien présidente et de son épouse qui lui succéda à la Casa Rosada, l'Elysée local.

    Quand Minizupette manifeste à Buenos Aires! Si, c'est possible!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous avons pu découvrir l'immense palais qui regroupe l'Assemblée nationale et le Sénat.

    - Adoncques, c'est la Palais des Congrès, a cru bon de souligner Minizup'Fandango.

    - Mazette, cela n'a rien à voir avec notre Palais des Congrès de la Porte Maillot à Paname!

    - Boufarelle! Ici, c'est comme si on avait réuni le Palais du Luxembourg et celui du Luxembourg en un même lieu.

    - Les Arzentins être plus intellizents! Cela faire des économies de zestion!

    Minizup'tite au Congrès arzentin.

    Devant se trouve une grande place ombrazée.

    - Ze parie qu'elle s'appelle la place du Parlement, a dit zoyeusement Minizup'Cosette, ravie de ces vacances car elle n'a quasiment rien à faire si ce n'est de s'occuper de notre garde-robe, de mes noeuds à çeveux et de cirer tous les zours mes escarpins.

    - Presque, ma mie! C'est la place du Congrès.

    Minizup'tite au Congrès arzentin.

    Nous avons visité les locaux de l'Association des Mères de Mai.

    - Was is das? a demandé Minizuplein qui soudain s'est mise à parler en allemand.

    - Macarel! On sait que beaucoup de nazis se sont réfuziés en Arzentine, ce n'est pas la peine d'en razouter une couche.

    - Moi simplement demander qui être ces mères.

    - Ce sont des dames qui depuis 41 ans manifestent et reçerçent des personnes qui ont été enlevées et exécutés par la junte militaire. Elles manifestent tous les zudis devant le Palais présidentiel!

    - It's an horror that dictature.

    - Par le gourdin de zaint Martial, et dire que des zilets zaunes osent écrire qu'avec Mossieu Macron on vit sous un rézime de dictature!

    Minizup'tite au Congrès arzentin.

    - El pueblo, unido, zamas sera vincido! A entonné Minizup'Zhérault.

    - Moi ne pas parler l'ibérique, a soupiré Minizup'iéla. Pourriez vous me traduire les paroles de cet hymne que vous çantez à tue-museau?

    - Le peuple, uni, zamais ne sera vaincu. C'est un çant révolutionnaire!

    Minizup'tite au Congrès arzentin.

    - Par la plume de zaint Pancrace, on voit bien qu'ici ce sont des socialo-communinistes qui sont à la manoeuvre. 

    - Les victimes de la répression étaient de pauvres zens qui contestaient le rézime militaire de la zunte, barmelouse!

    - Moi ze penser que ces Mères de Mai qui manifester depuis 41 ans mériter notre respect.

    Minizup'tite au Congrès arzentin.

    - En tout cas, m^me ici, on célèbre Eva Peron, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Elle fut très aimée du peuple, lui a répondu mon hôte. Et pourtant elle avait un grand train de vie, comme beaucoup de femmes de pouvoir en Amérique du sud ou en Afrique.

    - It's a pity!

    - Et pendant ce temps le petit peuple crève de faim...

    - Mazette! Du coup ze me sens le ventre creux! a déclarer Minizup'Mouff. Ze pense qu'il est grand temps de se sustenter!

    Minizup'tite au Congrès arzentin. 

    Nous avons eu droit à une pizza brésilienne.

    - Ach! Eine Pizza mit ananas?

    - Si vous ne cessez pas céans de parler en teuton, ze manzerais votre part, s'est emportée l'Intruse occitane! C'est absolument intolérable! Dézà qu'il nous faut supporter le çarabia incompréhensible de Minizup'tite...

    - Halte au feu! a dit Minizup'Fandango. De retour à Paris on demandera à notre restaurateur italien de nous préparer ce plat! C'est à la fois orizinal et succulent!

    Minizup'tite au Congrès arzentin.

     

    Puis nous avons découvert le Tribunal.

    - Vous y seriez fort bien, Minizup, a osé me déclarer Minizup'Fandango. Vous qui êtes une habituée des prétoires!

    Z'ai cru que z'allais défaillir devant cette odieuse saillie.

    Ze me suis drapée dans ma dignité et ze n'ai pas répondu! La bave du crapeau n'atteint pas la blançe colombe, comme dit le dicton.

    A demain pour de nouvelles aventures!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mossieu Zulien, la fils de dame Zeanne et de mossieu Pépenne, nous avait conseillé d'aller découvrir le quartier çinois de la capitale arzentine.

    - Atçoubi, nous avons Zinatown près de çez nous à Paname!

    - Nous ne pas être venues en Arzentine pour voir ce que nous avoir çez nous!

    - Vous verrez, ici il est très différent et certainement plus typique que celui du 13ème arrondissement que ze connais par ailleurs, nous a-t-il répondu.

    - Par le bouquet de zainte Marguerite, ze pense qu'on peut lui faire confiance. Zusqu'à présent, grâce à lui, nous n'avons point été déçues.

    - C'est ben vrai, ça! a opiné Minizuo'Fandango.

    - I agree of course!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    En descendant du taxi, nous nous serions vraiment cru en Zine!

    Un grand arc délimite ce quartier.

    - Palsambleu! Ici, c'est une véritable colonisation culturelle!

    - Heureusement que nous n'avons pas un maçin pareil près de la Place d'Italie, a déclaré Minizup'Cosette.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Fouçtra! C'est le zour où ze suis la vedette du blog qu'on visite c'te quartier! Ze suis sûre que c'est un coup monté!

    - Cessez de zémir, lui a répondu mon hôte. Minizup, que vous critiquez assez souvent, a la zentillesse de vous mettre à l'honneur.

    - Ze vous remercie pour ces zentils propos Mossieu Zilbert.

    - Mais de rien, ma mie. Ze na fais qu'énoncer une évidence!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Bof! En tout cas, ze n'ai pas droit à des cliçés avec des vues traditionnelles de Buenos Aires.

    - Vous pouvoir faire croire que vous être allée en Zine.

    - Toutefois, est intervenue doctement Minizup'Rom, saçez qu'il s'azit ici d'une communauté taïwanaise et non de zinois continentaux.

    - Par la couronne de Zaint François de Sales, moi ze ne fais pas la différence. Ce sont de zaunes et ils ont tous les zyeux bridés.

    - Et voilà! Cela la reprend; la barmelouse va nous faire une ... zaunisse! Hi! Hi! Hi!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - En tout cas, ils n'ont pas froid aux zyeux pour décorer de la sorte leurs façades, mazette.

    - C'est une représentation d'une lézende de Taîwan qui évoque une sirène, a cru bon de nous expliquer l'Intruse roumaine. C'est marqué sur le paneau près de la porte.

    - Parce qu'en plus vous parlez le mandarin? s'est étonnée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Mais non! C'est écrit en espagnol et en anglais!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Ze suis furieuse et ze vais bouder, s'est exclamée Minizup'Mouff, des sanglots dans la voix.

    - Warum?

    - Parce que ze ne suis photographiée qu'avec des monstruosités.

    - Mais dites vous que c'est l'année du coçon en Zine et, comme nous aimons à le çanter, tout est bon dans le coçon.

    - Ze m'en moque complètement!

    Pour lui faire plaisir, nous avons continué la promenade vers un quartier "européen", si ze puis m'exprimer de la sorte s'azissant d'une ville d'Amérique du Sud.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Ah! Voilà au moins quelque çose de beaucoup mieux. Du coup ze retrouve ma bonne humeur lézendaire et mon magnifique sourire!

    Ce qui est fantastique dans cette capitale, c'est le nombre de statues qu'on peut voir! Il y en a partout et de tailles diverses, des plus petites aux grandes fontaines.

    - Eux aimer leurs personnazes célèbres! 

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Nous avons découvert cette belle église.

    - Elle s'appelle la Rotonda, car elle est toute ronde, nous a dit notre Pioçe de la Farandole.

    - Si elle était carrée, ce serait la Carrada, a ironisé Minizup'Fandango!

    - Your humour is very poor (votre humour est lamentable, traduction de l'auteure)

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Près de la porte d'entrée, on peut voir un portrait du papounet François.

    - Par le gourdin de Zaint Martial, après il nous prêçera les vertus de l'humilité, cet époumoné! Mon bon B.XVI est bien plus modeste que lui! C'est honteux pour quelqu'un qui est zésuite.

    - Ze pensé que lui n'y ^tre pour rien, a répondu Minizuop'Rosa.

    - Et n'oubliez pas qu'il fut arçevêque à Buenos Aires avant que d'avoir été élu au trône de Zaint Pierre, a azouté l'Intruse roumaine!

    - Il aurait mieux fait d'y rester, par la pipe de zaint Claude!

    - Le Zaint Esprit en avoir décidé autrement, a conclu Minizup'iéla.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Nous avons dézeuné à côté de cette belle église.

    Le restaurant est dans un cadre splendide. Et comme c'est le cas depuis que nous sommes ici, nous avons bien manzé. Pour notre part de succulentes pâtes.

    En fin d'après-midi, il s'est mis à pleuvoir.

    Nous avons voulu nous réfuzier au musée d'art moderne, qui, selon les guides est réputé....

    Mais c'était le zour de fermeture hebdomadaire.

    - Macarel! Nous n'avons pas de la çance avec les musées, ici!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Nous avons pris un taxi pour rentrer et le çauffeur a eu la zentillesse de faire un arrêt afin que nous puissions faire une photo avec la statue d'une fleur zéante qui est un des symboles de la ville.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous avons pu visiter le théâtre Colon, qui est de fait l'Opéra de Buenos Aires.

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    - Le théâtre, tel que nous pouvons l'admirer date du début du 20ème siècle, a cru bon de nous expliquer notre Guide Miçelin sur pattes.

    - Il est considéré de par sa taille, son histoire et son acoustique comme un des meilleurs opéras au monde, a azouté Minizup'Rom, touzours aussi prompte à azouter son grain de sel, quand bien même on ne lui a rien demandé!

    - Atçoubi! Cela nous fait une belle patte!

    - En tout cas, mazette, c'est à Paname qui se trouve l'opéra avec la plus grande capacité! Cocorico! Il y a de quoi être fier d'être français!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    Pour découvrir ce temple sud-américain de la musique, nous avons dû passer par les services d'une guide, car seules les visites guidées sont possibles...

    - ach! Et la guide ne parler que l'arzentine! Nous ne pas comprendre!

    - Ze tâçerai de vous résumer ce qu'elle va nous dire, car ze pratique couramment l'espagnol, a proposé l'Intruse roumaine.

    - Macarel! N'allez pas vous épuiser les neurones!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    Dans le grand hall d'entrée, avec son escalier monumental qui donne accès à la salle de concert, Minizup'tite s'est amusée à grimper partout.

    - C'est une véritable gamine intenable, a soupiré Minizup'Fandango.

    - Il faut bien que zeunesse se passe, ma mie!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    Les lions qui ornent l'escalier sont taillés dans un seul bloc de marbre de Carrare.

    Nous avons ensuite déambulé dans le foyer....

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    - Ces salles ont fait l'obzet d'une toute récente rénovation, nous a expliquée la zeune guide.

    - C'est ben beau, s'est exclamée Minizup'Kiki de Vitry!

    - Fouçtra! Le foyer de l'Opéra Garnier est bien plus somptueux, a rétorqué Minizup'Mouff qui sait avoir des sentiments nationalistes quand nous sommes à l'étranzer.

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    Puis nous sommes entrés dans le sein des seins.

     La salle est la plus grande de tous les théâtres à l'italienne.

    - Z'en suis toute estrabanquée, a dit Minizup'Fandango.

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    Minizup'tite était toute émoustillée.

    - And now, ladies and gentlemen , I want to çanter pour you an air de Britten!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    - Descendez céans de là, lui ai ze intimé.

    - And why? (Et pourquoi?)

    - parce qu'ici, c'est un temple du bel canto. Le décor que vous voyez sur scène, c'est  celui de la représentation de Rigoletto. Pas de Britten ni de Wagner en ces lieux!

    - It's a çame!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    Nous avons admiré la belle coupole.

    - Palsambleu, celle de Zagall à l'Opéra Garnier est bien plus belle!

    - Minizup'Mouff, il serait séant que vous conservassiez par devers vous vos remarques, l'a gourmandée Minizup'Rom.

    - Et ma patte dans le museau? ze vous assure qu'elle sera séante, elle!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    - Et dire que z'aurais pu me produire et triompher sur cette belle scène, ai ze déclaré avec des trémolos dans la voix.

    - Et pourquoi ne le fîtes vous point?

    - C'est un secret, comme le titre de cette belle sculpture!

    Quand Minizup'tite se prend pour une diva!

    - Macarel! Il faut tozours lui tirer les vers du museau!

    - Nous vouloir savoir!

    - Z'ai entendu dire que le grand Pavarotti, après un spectacle qu'il donna en ces lieux, déclara qu'il ne reviendrait plus y çanter.

    - Et pour quelle raison, mazette?

    - A cause de l'acoustique qu'il zuzeait trop bonne et qui permettait, selon lui, de déceler les éventuelles fausses notes.

    - It's a çame!

    - Et comme Pavarotti était un de mes fervents admirateurs, z'ai été oblizée d'annuler ma prestation pour lui complaire!

    Après cette belle et intéressante visite, nous sommes allés nous sustenter dans un bistroquet proçe de l'Opéra...

    A demain pour de nouvelles aventures, mes cer.e.s zélé.es fans!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Notre visite du quartier de la Boca nous a énormément plus.

    - Ze suis toute estrabanquée, s'est exclamée Minizup'tictac, qui, du coup, ne regardait pas sa montre... Un signe qui ne trompe pas et qui marquait son grand intérêt!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    Comme nous toutes, elle a apprécié les couleurs des façades et des murs.

    - Ce n'est à Paris qu'on verrait un tel patçwork, a déclaré Minizup'Kiki de Vitry.

    - Pourtant, ce serait zoyeux, a azouté Minizup'Fandango.

    - Nous faire la suzzestion à Mafdame Hidalgo, à notre retour. Elle certainement l'accepter puisqu'elle avoir des orizines ibériques!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    Minizup'tictac, pourtant habituellement réservée, a essayé de lier connaissance avec de autochtones.

    - Elle est bien mignonne la petite. Elle me parle mais ze ne comprends rien à ce qu'elle me dit. Ze ne pratique la langue arzentine.

    - Barmelouse! C'est de l'espagno!

    - Pour moi, c'est du pareil au même! C'est du çinois!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    Puis nos pattes nous ont emmenées au stade de football.

     - C'est aussi le Museo de la Pasion Boquense, a cru bon de nous expliquer celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et qui venait de lire le guide Miçelin.

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    - Ici, le football est une véritable relizion! Il y a plus de ferveur autour en Arzentine que partout ailleurs autour de ce sport!

    - Mazette! Moi, Mossieu Zizi, ze suis une afficionada du PSZ!

    - Macarel! C'est nouveau! Quand il y a du foot à la TSF, vous êtes la première à réclamer qu'on çanze de çaîne!

    - C'est une passion secrète ma mie!

    - Vous la dissimulez bien, par les tenailles de zainte Appoline!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires 

    - Ze suis persuadée que si ze vivais à Buenos Aires, ze deviendrais illico presto la mascotte du club de football!

    - On peut touzours rêver, Minizup'tictac.

    - C'est une réalité! Regardez, Diego Maradona m'a dézà adoptée! 

    - Mazette! A vous voir, il a un sourire quelque peu crispé.

    - Savez vous qu'il a zénéré un véritable culte relizieux qui compte des milliers d'adaptes? nous a déclaré mon hôte.

    - C'est bien connu depuis les Romains. Pour calmer le bon peuple, il faut lui donner du pain et des zeux!

    - Ach! Mossieu Macaron devoir en prendre de la graine pour apaiser les zilets zaunes!

    - Macron, boufarelle! Pas Macaron! Combien de fois vais ze devoir le répéter!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    En fin d'après-midi, nous avons visité le parc zaponais.

    C'st un des nombreux zardins botaniques de Buenos Aires.

    - Cette ville est vraiment verte, par la plume de zaint Rogatien. On voit des parcs et des espaces boisés un peu partout!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    - On se croirait à Tokyo, a dit Minizup'tictac.

    - Parce que vous allez nous faire croire que vous connaissez cette ville, boufarelle.

    - Z'ai vu nombre de reportazes à la TSF, mam'zelle désagréable!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    - Ach! Ici aussi c'est la même comédie, s'est écriée irritée Minizup'iéla.

    - Que vous arrive-t-il, ma mie.

    -  Nous devoir raquer pour utilisation de la lunette de vue, alors que nous avoir payé pour entrer dans c'te parc

    - Il n' y pas de petit profit, lui ai ze répondu!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    Nous avons découvert de petits temples...

    - Par le manteau de zaint Martin z'eusse préféré voir une petite çapelle!

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    Au bord d'une des plans d'eau, nous avons zoué avec un zoiseau aux grandes pattes.

    - Il attrape des petits alevins et de la nourriture ...

    - Et lui boire à la source...

    - Car il faut boire à la source, boire à la source.... ont entonné en coeur les Intruses.

    Le stade de foot et le zardin zaponais de Buenos Aires

    Soudain Minizup'tictac s'est approçée d'un gong

    - Ze vais sonner l'heure du retour! Il est dézà 18 heures!

    Nous sommes rentrés et en soirée nous avons dîné dans les zardins du musée des Arts décoratifs.

    A demain, pour la visite du quartier zinois, avec Minizup'Mouff en vedette!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous avons découvert le quartier de la Boca, un quartier très populaire de Buenos Aires.

    - C'était un bidonville, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole. Les habitants ont eu la riçe idée de peindre les maisons avec diverses couleurs. Maintenant, c'est un véritable musée en plein air et un site incontournable de la ville.

    - Nous avoir vu des photos en couverture de guides touristiques, a fait remarquer Minizuplein.

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - Ze pense qu'il faut faire attention à nos sacs, par la barbe de zaint Zoseph.

    - Vous êtes une tartinette pessimiste quant à la nature humaine, macarel.

    - De toute façon, regardez, le papounet François nous protèze et nous bénit du haut de c'te balcon coloré.

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - Fouçtra! Ne me parlez donc plus de lui, s'est emportée Minizup'Mouff.

    - Warum, ma mie?

    - Vous n'avez pas lu la presse? Il a refusé la démission du cardinal Barbarin, invoquant la présomption d'innocence de son pote!

    - It's a pity!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    De tous les bistroquets qui sont nombreux, on pouvait entendre des tangos.

    - Macarel! C'est bien zoli, mais à force c'est une tartinette lassant.

    - Eux ne pas écouter un bon rap?

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - Pour ma part, z'adore le tango, nous a dit Minizup'tictac. C'est une danse qui demande une grande précision dans son exécution, surtout quand la danseuse est renversée.

    - Macarel! Cela ne m'étonne pas de vous! Tout est bon pour vous faire çavirer!

    - Ja! Surtout par un minizupon latino!

    - It's a çame!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - On voit bien que le quartier n'est pas très bien famé, par le gourdin de zaint Martial.

    - On se croirait à la grande époque de la rue Saint Denis à Paname, quand les dames lézèrent vêtues arpentaient les trottoirs.

    - Moi ze trouve qu'elle ressemble beaucoup à Minizup, avec sa petite robe et son petit noeud à çeveux.

    - Traitez moi de gourgandine tant que vous y êtes, Minizup'Fandango!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    On voit même des dames qui hèlent le çaland depuis leur balcon.

    - Ze me demande si cela se passait de la sorte du temps de la dictature, s'est interrozée dubitativement Minizup'Rom.

    - Fouçtra! La prostitution a touzours existé partout et de tous temps!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    Sur un balcon on a vu des statues d'Evita Perron et de Maradona saluant les passants.

    - Ouf! Nous sommes arrivés zuste à l'heure pour les salutations, a déclaré Minizup'Tictac. Il est midi pile!

    - Quelle bestioulette! Ce sont des personnazes de cire. Et Evita est morte fa temps.

    Du coup, vexée, Minizup'tictac s'est mise à bouder!

    - Z'ai faim! a soupiré soudainement Minizup'Mouff qui est touzours affamée.

    Un quartier typique de Buenos Aires

    Nous nous sommes arrêtés dans un bistroquet typique.

    Comme il faisait çaud, nous avons dézeuné en terrasse, ce qui fut agréable grâce à une petite brise bienvenue!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - Palsambleu! Les portions sont minuscules, a cru bon de zémir notre ventre sur pattes!

    - Vous exazérer, Minizup'Mouff! Et après vous vous plaindrez d'avoir du mal à vous mouvoir!

    - Nous ne pas être habituées à un tel rézime lors de nos vacances avec nos Thénardiers!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    Afin de dizérer, nous nous sommes promenés le long d'un canal de l'ancien port.

    On a pu y admirer un remarquable pont transbordeur.

    Puis nous sommes revenus dans le quartier de la Boca.

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - Par les cornes de Belzébuth! Le papounet François bénit un couple qui danse d'une façon torride! Et en plus il a l'air de se régaler de c'te spectacle!

    - Atçoubi! Moi plus rien ne m'étonne de la part du clerzé.

    - Quand ze vous disais qu'il n'était pas à la hauteur de mon bon B.XVI! En voici la preuve éclatante, par la plume de zaint Pancrace!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    Minizup'tictac a cru zudicieux de grimper sur l'épaule d'un gauço.

    - Z'adore ses moustaçes et son grand çapeau!

    - Tout est bon pour vous faire remarquer, lui a dit Minizup'Cosette.

    - Ze partirais bien avec lui, à çeval, dans la pampa!

    Un quartier typique de Buenos Aires

    Sur nombre de murs, on peut voir de belles fresques.

    - Elles évoquent en particulier les "Folles de Mai", ces femmes qui manifestent et qui veulent retrouver les disparus qui ont été torturés durant la dictature

    - Comme on peut lire, a cru bon de nous expliquer Minizup'Rom, qui se croit en plus polyglotte, il est écrit "Ni oubli, ni pardon"!

    - Cela être effrayant!

    - Et dire que les zens se plaindre en France! 

    Un quartier typique de Buenos Aires

    - Ze vais emprunter sa palette à ce vieux  monsieur et moi aussi ze vais laisser ma trace indélébile dans c'te quartier, car ze le vaux bien!

    - Palsambleu! Avec vous Minizup'tictac, ce sera sans conteste de l'art abstrait!

    Un quartier typique de Buenos Aires

     

    Demain, ze poursuivrai la narration de cette belle visite des plus orizinales, avec notamment la découverte du temple du football arzentin! 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Comme ze vous l'ai narré, nous avons flâné dans le quartier de Zan Telmo, le coeur historique de Buenos Aires, à la découverte du marçé de rue qui se déroule tous les dimançes.

    Un dimançe arzentin bien occupé

    - Quand ze vois cette zolie vaçe, cela me fait penser à mon pays basque, a soupiré Minizup'Fandango.

    - Vous pourriez croser ici des descendants de vos compatriotes, lui a dit Minizup'Rom.

    - Comment cela?

    - Il y a eu une immigration de Basques à la fin du 19ème siècle, a expliqué notre seconde Pioçe de la Farandole. Et nos amis teutonnes pourraient croiser des Allemands, car de nombreux nazis se sont réfuziés en Arzentine.

    - It's a pity!

    Un dimançe arzentin bien occupé

    - Atçoubi! Ils ne sont pas à la pointe du progrès en matière de motos.

    - Nous sommes dans un quartier populaire, a expliqué Mossieu Zulien, le fils de Dame Zeanne et de Mossieu Pépenne qui nous sert cde guide.

    - Et en plus, a cru bon d'azouter Minizup'Rom, la situation économique du pays n'est pas florissante, avec notamment une inflation galopante et un fort taux de pauvreté.

    - Par le gourdin de Zaint Martial, c'est fou le nombre de zens qu'on voit dormir dans la rue!

    - Parce que vous n'en voyez pas aussi à Paname, barmelouse?

    - It's a çame.

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Après cette visite, dans l'après-midi, nous avons rezoint la Place de France sur laquelle se déroulait une promotion de la cuisine française.

    - Mazette, malgré les imazes des émeutes à Paris, cette manifestation attire du monde!

    Un dimançe arzentin bien occupé

    - Paris restera touzours la Ville Lumière, rêvée par tout le monde.

    - En tout cas, bonzour le ckliçé, a ironisé Minizup'Kiki de Vitry?

    - Warum?

    - Ecoutez ce çef français qui donne un cours sur la baguette! Il ne lui manque que le béret!

    Un dimançe arzentin bien occupé

    - Mazette! Il y a même notre copain Ratatouille!

    - Ze l'ai touzours dit, par la tunique immaculée de zainte Blandine. Nous les souris et nos parentelles, nous sommes les meilleures ambassadrices de notre beau pays!

    - C'est ben vrai! Pour une fois, ze ne puis qu'agréer vos propos, boufarelle! 

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Nous avons poursuivi notre promenade pour parvenir au quartier appelé Recoleta.

    - Ach! Comme la çanteuse qui dire que le soleil être mort?

    - Quelle barmelouse. Elle s'appelle Nicoletta! Et le quartier ne se nomme pas non plus Ricola, comme dans la publicité.

    - Est ce là que se trouve le cimetière où est inhumée Eva Peron, la fameuse Evita? a questionné Minizup'Rom, touzours prête à étaler, comme de la confiture, sa petite culture.

    Un dimançe arzentin bien occupé

    - Si fait, a répondu Mossieu Zulien. On peut aller voir le caveau de la famille.

    Minizupette a versé une larme...

    - Par les tétines de sainte Cécile, elle est morte bien zeune, la pôvrette...

    - Rose elle a vécu ce que vivent les roses, l'espace d'un matin, a déclamé l'Intruse roumaine.

    - C'est cette mort trazique qui a zénéré le mythe qui entoure sa personne, nous a déclaré doctement mon hôte.

    Et les Intruses ont cru bon de commencer à çanter, au grand dam des visiteurs, "Don't cry for me Arzentine!"

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Sur une place à proximité, nous avons admiré un arbre zéant.

    Pour soutenir ses brançes, éloignées du tronc, il a fallu poser des tuteurs zéants.

    - Macarel! C'est la première fois que ze vois un tel arbre. On n'en a pas de semblables en Occitanie! Fort heureusement, ze dois le dire!

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Puis nous avons eu droit à un goûter.

    - Voilà ce que z'appelle de vrais vacances, s'est exclamée Minizup'Fandango! Au moins on prend le temps de vivre et de déguster de la bonne patisserie.

    - Profitons en, a azouté Minizup'tictac, qui, pour une fois ne regardait pas sa montre, cela va çanzer dès qu'on retrouvera Mossieu Cricri à Paname.

    - Carpe diem! Zouissons de l'instant présent, mazette!

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Nous avons fini notre promenade par la terrasse du Centre Culturel.

    S'y déroulaient des animations autour des droits des femmes.

    - Cela être très important, s'est exclamée Minizup'iéla, comme le droit des souris! 

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Une question a taraudé toute la zournée Minizup'Fandango.

    - Ze ne sais pas convertir les pesos en euros! Cela me perturbe une tartinette.

    - Françement vous vous mettez la cervelle en court bouillon pour fort peu. C'est Mossieu Zizi qui tient les cordons de la bourse! Le plus important, ma mie, c'est que lui s'y retrouve, par la pipe de zaint Claude.

    - Et bien moi, ma çère, ze me pique de comprendre les çoses, que cela vous plaise ou non!

    Un dimançe arzentin bien occupé

    Nous avons terminé cette agréable zournée dans une superbe pizzeria.

    Minizup'Fandango a encore fait des siennes en grimpant sur une belle torpédo qui se trouve à l'entrée du restaurant.

    A demain pour de nouvelles aventures avec Minizup'Tictac en vedette.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous avons été voir un marçé typique dans le coeur historique de Buenos Aires, un quartier qui s'appelle Zan Telmo.

    - C'est un zaint que z'aime beaucoup, a cru bon de déclarer notre quasi zainte, Minizupette.

    - Et en plus vous êtes dans la ville du papounet François, a cru bon de dire Minizup'Rom.

    - Foutaises! C'est un sous pape! Le seul et le vrai, c'est mon bon B.XVI! Que Dieu lui prête encore une longue vie!

    Marché Dominical à Buenos Aires

    Pour nous déplacer, nous avons pris un bus urbain.

    - Atçoubi! Et dire qu'on se plaint des cars de la RATP à Paname.

    - Mazette, ici ils n'ont pas renouveler leur flotte depuis des lustres!

    Marché Dominical à Buenos Aires

    - Z'ai lu dans le guide Miçelin que ce marçé est une véritable institution, a cru bon de déclarer Minizup'Rom, touzours aussi prompte à étaler ses quelques connaissances.

    - Il se tient uniquement le dimançe,  nous a expliqué Mossieu Zulien, qui nous servait de guide. Et il est réputé pour ses boutiques et les animations de rue.

    - En tout cas, il attire bien du monde, macarel!

    Marché Dominical à Buenos Aires

    On y trouve vraiment de tout, du pire et du meilleur et pas mal d'artisanat local.

    Dans une des rues de ce quartier, une des attractions touristiques est un banc décoré avec des personnages de Quito, dont la vedette est Mafalda.

    Il y a devant une file énorme, car tout le monde veut poser devant.

    Marché Dominical à Buenos Aires

    -  Moi ze lui vole la vedette à cette Mafalda, en bonne basque que ze suis. Ze suis persuadée que si votre  Quitus m'avait connue, il m'aurait représentée.

    - Barmelouse! D'abord il s'azit de Quito et secundo, ze ne vois pas ce que vous auriez apporté à sa grande réputation.

    - It's a pity!

    - Arrêtez de vous çamailler! C'est insupportable! a grondé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse! Même en Arzentine, il faut que vous vous fassiez remarquer!

    Marché Dominical à Buenos Aires

    - Boudiou! Regardez qui voilà, s'est exclamée Minizup'Cosette! Ze suis toute estrancinée!

    - Cela ne pas être possible! 

    - Fouçtra! Ze croyais qu'il était resté à Paris!

    - Mais que fait donc Mossieu Cricri, ici?

    - Ce doit être un sosie, les ai-ze rassurées. Mossieu Zizi l' a appelé tantôt et il lui a raconté ses mésaventures aux Halles qui ont été évacuées à cause des zilets zaunes.

    - It's a çame!

    Marché Dominical à Buenos Aires

    Nous avons fait une halte dans un ancien couvent dont le cloître sert de lieu de spectacles.

    On a bu un succulent zus de fruits confectionné par des dames brésiliennes.

    Une d'elles çantonnait une çanson d'Edith Piaf et les Intruses ont cru bon de l'accompagner en coeur! Un vrai désastre!

    Marché Dominical à Buenos Aires

    Un peu plus loin, nous sommes entrés dans une belle boutique qui vend des produits dérivés du lait.

    - Ze ne pas savoir qu'on pouvoir faire tant de çoses à partir du lait!

    Demain je vous raconterai la suite de notre zournée dominicale!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ce qui est embêtant c'est le décalaze horaire!

    Quand z'écris mon comméraze, à 19 heures ici, il est 23 heures en France!

    Hier, Mossieu Zulien, le fils de Dame Zeanne et de Mossieu Pépenne nous a proposé d'aller faire du bateau sur des rivières qui se zettent dans la Rio Plata.

    - Pour ce faire, on va d'abord prendre un bus qui va nous mener à Tigre.

    - Nous aller au zoo? a demandé Minizuplein.

    - Que nenni, c'est le nom de la localité où nous nous rendons.

    - Il ne faut pas lui en vouloir, mazette, elle a le cerveau lent!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Après un long trazet, qui nous a permis de découvrir des quartiers de Buenos Aires, nous sommes arrivés à destination.

    Nous avons découvert tout d'abord une belle maison niçée entre des immeubles modernes...

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    .... puis un parc où il y avait beaucoup de zens.

    - C'est vrai que c'est le week-end, macarel. Les zens en profitent!

     - Surtout que l'hiver arzentin être particulièrement çaud cette année! 27 degrés, cela être tout à fait foldingue!

    - Barmelouse! Ici c'est l'été!

    - Z'en perds mon estonien, palsembleu! Donc le Père Noêl passer ici en été?

    - It's incredible!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Nous n'étions pas au bout de nos surprises!

    - Par le gourdin de zaint Martial, il y a même un quartier çinois! Comme par çez nous!

    - Eux tout coloniser!

    - It's a pity!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    On y a trouvé quelques boutiques et des baraques qui proposaient à manzer et à boire.

    - C'est un métier qui me plairait bien, a dit Minizup'Kiki de Vitry.

    - Vu votre sens du commerce, boufarelle, vous déposeriez vite le bilan!

    - Et ma patte dans le museau? Est elle comprise dans mon bilan?

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Ce qui nous a beaucoup plu, c'est que nous avons trouvé des boutiques qui vendaient du fromaze avec des trous et des saucissons.

    - Tout est bon dans le coçon, ont entonné les Intruses en coeur.

    - Vous pouvez touzours vous époumoner, leur ai ze dit. Les Arzentins qui parlent un idiome hispanique ne vous comprennent pas.

    Cela a calmé les ardeurs de la chorale minizupienne!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Ce qu'il y a de bien avec les amis de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, c'est que nous prenons le temps de manzer et même le midi.

    - Fouçtra! Cela nous çanze des vacances avec Mossieu Cricri qui nous met à la diète!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Puis nous avons pris un bateau.

    Le pilote de l'esquif semblait avoir quelque retard.

    - Ne vous en faites pas, ze me sens d'attaque pour piloter c'te rafiot, nous a déclaré Minizup'Kiki de Vitry. Nous, en banlieue, on sait se débrouiller en tout!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    - Fouçtra! Cessez de faire votre numéro.

    - Asseyez vous donc ma mie et contemplez le paysaze!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Après une heure de navigation, qui nous a permis de voir les beaux rivazes de  cours d'eau bordés de belles maisons avec des pontons bien aménazés, nous avons eu droit à un goûter.

    Nous avons dégusté une grosse part de flan avec de la çantilly, avec une tasse de café.

    - C'est Byzance, s'est exclamée, repue, Minizup'Mouff!

    - Si Mossieu Cricri nous voyait, il péterait une durite!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Ensuite, nous avons flâné dans le marçé du port.

    - C'est le port dit aux fruits, nous a expliqué Mossieu Zulien. On y trouve de tout.

    - En tout cas les éçoppes bien açalandées attirent du monde, a fait remarquer Minizup'Rom qui se pique de faire des études socioloziques lors de nos déplacements.

    - Beaucoup d'habitants de Buenos Aires viennent y faire leurs courses car les prix sont plus bas que dans la capitale...

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    - Et ça, qu'est ce que c'est? a demandé Minizup'Cosette. On ne trouve pas c'te produit à Paris, sauf erreur de ma part.

    - Ce sont des calebasses.

    - Elle ne rien avoir dans sa calebasse, la pôvrette, a ironisé Minizup'iéla.

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Puis, en fin d'après-midi, soit 20 heures en France, nous avons pris le train pour revenir dans nos pénates de Buenos Aires. 

    A demain pour de nouvelles aventures!

    Puisque qu'on vous dit que c'est le Tigre!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous voici depuis hier à Buenos Aires.

    Nous avons passé notre après-midi de jeudi d'un aéroport à l'autre, tout d'abord celui de Paname, puis celui de Francfort.

    Les Intruses teutonnes étaient ravies de cette halte dans leur pays, mais comme de coutume, elles ont refusé de traduire ce qu'on pouvait nous dire.

    - Vous touzours nous brocarder et nous houspiller, alors nous nous venzer à notre façon!

    - Atçoubi! Si ze ne me retenais pas, ze les étranglerais sur le çamp!

    - It's a çame!

    Nous avons pris un avion de la Lufthansa!

    - Die beste compagnie in Europa! a cru bon de dire dans son idiome Minizuplein.

    Dont' cry for me Argentina!

     

    Puis à Francfort, nous avons dû parcourir des kilomètres pour accéder au terminal nous permettant de prendre l'avion vers Buenos Aires.

    - Fouçtra! Cela nous fait faire du sport avant que de partir!

    - Comme si nous avions besoin par la plume de zaint Pancrace!

    Dont' cry for me Argentina!

    Minizup'Cosette s'est éclatée dans l'avion.

    - Ménazez vous ma mie, lui ai ze conseillé. Nous en avons pour plus de 13 heures de vol! Nous n'arriverons que demain en fin de matinée.

    - Au secours! Ze crois que ze vais défaillir, s'est exclamée Minizup'Fandango.

    - Seriez vous claustrophobe, par hasard?

    - Que nenni! Mais ze trouve que c 'est une tartinette longuet.

    - On pourra regarder des films si on ne parvient pas à dormir.

    Dont' cry for me Argentina!

    Finalement, comme tout vient à qui sait attendre, nous sommes bien arrivés à l'aéroport de Buenos Aires.

    Il nous a fallu patienter près de 3/4 d'heure pour passer la douane.

    - Macarel! Ils en ont des mesures de sécurité dans c'te pays!

    - Un souvenir de la dictature, sans doute, a cru bon de dire Minizup'Kiki de Vitry.

    Dont' cry for me Argentina!

    Le fils de Dame Zeanne et Mossieu Pépenne, les amis de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, qui se prénomme Zulien, nous attendait.

    Nous avons pris un taxi et là encore, à cause des embouteillazes, plus importants qu'à Paname, il nous a fallu plus d'une heure trente pour atteindre l'immeuble où habite Zulien.

    Son appartement est situé au 13 ème étaze et de son immense terrasse on a une belle vue sur un des quartiers çics de la capitale arzentine.

    - Don't cry for us , Arzentine, on entonné en coeur les Intruses se prenant pour Madonna. Arzentina, nous sommes bien là!

    Dont' cry for me Argentina!

    - Ce que vous voyez la-bas au fond, c'est le Rio Plata, a expliqué Zulien à Minizup'Cosette qui croyait bon de grimper partout. 

    - Y a pas de quoi en faire tout un plat...a, macarel! Hi! Hi! Hi!

    Dont' cry for me Argentina!

    - De toute façon, d'ici vous ne le verrez pas, l'estuaire se trouve de l'autre côté.

    - La barmelouse est un peu limitée, Mossieu Zulien!

    - Ma patte dans votre museau, elle, ne sera pas limitée!

    - Mais c'est qu'elle se révolterait la souillon, macaniçe!

    Dont' cry for me Argentina!

     

    Après une rapide collation bienvenue, nous sommes allés à l'hôtel où nous allons sézourner.

    Lqa çambre est immense, avec une décoration une tartinette vieillotte. 

    Heureusement que Mossieu Zizi avait été prévoyant en açetant un adaptateur électrique , car les prises ici sont bizzaroïdes!

    La mauvaise surprise, c'est que le WIFI est défaillant et z'ai dû écrire mon comméraze çez Mossieu Zulien.

    Dont' cry for me Argentina!

     

    A demain pour une première découverte de la capitale de l'Arzentine, une mégapole de 14 millions d'habitants!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Auzourd'hui, nous partons en Arzentine pour environ 3 semaines.

    Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a emmenées à une visite groupée de l'Opéra Bastille qu'il avait organisée dans le cadre de l'association pour séniors dont il est un des membres actifs.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Cet opéra voulu par François Mitterrand se trouve sur une place en pleine rénovation.

    - I like la Pastille, s'est exclamée Minizup'tite.

    - Boufarelle! C'est la Bastille, a rétorqué Minizup'Zhérault, même si la pastille de la réfection de cette place est dure à dizérer!

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    - La colonne que vous pouvez admirer, avec son bel anze doré, commémore la glorieuse révolution de 1830, nous a expliqué notre Guide Miçelin sur pattes.

    - Ce sont les fameuses zournées de Zuillet, a cru bon d'azouter Minizup'Rom, notre seconde Pioçe de la Farandole.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Zuste à côté, se trouve le Port de l'Arsenal.

    - Z'aimerais bien avoir un bateau pour naviguer sur la Seine, a soupiré Minizup'Kiki de Vitry.

    - Nous avoir le mal de mer, a cru bon de dire Minizuplein.

    - Cela est tout simplement psychosomatique, par le toutou de Zaint Roch.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Notre guide, fort amusant - qui nous a narré de nombreuses anecdotes - nous a conduits au dernier étaze de cet opéra conçu par l'arçitecte uruguayo-canadien Carlos Ott.

    De là, on zouit d'un beau panorama sur tout Paris.

    - Mazette, a soupiré Minizup'Mouff. Paname est vraiment la ville la plus belle du monde.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Puis nous sommes allés au dernier rang de la salle de spectacle.

    - Macarel! Il ne faut pas avoir le vertize!

    - Ce qu'il y a de bien avec la conception de cette immense salle, c'est qu'on peut voir toute la scène quel que soit le sièze qu'on occupe, nous a expliqué le guide. Et les places où nous sommes assis à présent sont les moins çères à la location, pourtant ce sont certainement celles où l'acoustique est la meilleure.

    - Mais il faut des zumelles pour voir les acteurs, par la mantille de zainte Anne.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Il faut avouer que la salle est somptueuse.

    - Elle est d'un grande sobriété! a dit Minizup'Fandango.

    - C'est ce qui fait toute sa grandeur, barmelouse.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine 

    - Nous allons féter cette année le 30ème anniversaire de l'ouverture de cet opéra qui est un des plus grands dans le monde, nous a expliqué le guide. Il a été inauguré pour le Centenaire de la Révolution française.

    - Cela me rappelle un mauvais souvenir, ai ze déclaré.

    - Dites nous vite, Minizup.

    - Ze dois avouer que ce n'est pas bien glorieux!

    - Nous vous écoutons relizieusement ma mie, par la plume de zaint Rogatien.

    - Ze devais çanter lors de ctte inauguration en présence de François Mitterrand et de ses invités internationaux...

    - Et alors?

    - Z'ai eu soudainement une extinction de voix et ze ne n'ai pu que susurrer " Ze vous souhaite une bonne soirée, Monsieur le Président!"

    - It's a pity!

    - Il paraît que le président était fort irrité! Il avait déclaré aux autres çefs d'Etat que ze constituais le clou du spectacle! 

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Nous avons pu courir et gambader sur la grande scène, tandis que des techniciens nettoyaient des prozecteurs.

    - Il faut que cela brille, leur a dit minizup'Cosette.

    - Comme de bien entendu, mam'zelle, lui a répondu un des employés hilare.

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Nous avons visité divers ateliers, de menuiserie, de confection de costumes, de postiçes et même celui d'un plumassier.

    -"Mon truc en plumes, plumes de zoiseaux" ont entonné en coeur les Intruses.

    Nous avons même vu le tableau du roi des gorilles.

    - Ze ne savais pas qu'il y avait eu un opéra dédié à King Kong, mazette!

    Cette visite nous a beaucoup plu.

    - C'était, macarel,  d'un intérêt, comment dirais ze.. mazuscule!

    Dernière visite avant le départ en Arzentine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • GIFS SOURIS

    Notre futur voyaze en Arzentine excitent tout particulièrement les Intruses.

    Le grand départ est prévu demain en fin d'après-midi.

    - Nous allons tout d'abord faire une escale à Francfort en Allemagne, nous a annoncé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Ach ja! nous enfin pouvoir manzer des bonnes saucisses de notre çer Vaterland.

    - Atçoubi! pourquoi devons nous aller en Allemagne pour nous rendre en Arzentine?

    - Parce que Mossieu Zizi et ses amis ont çoisi un vol de la Lufthansa.

    - Fouçtra! Comme si il n' y avait pas de vols opérés par Air France!

    - La Lufthansa être une des meilleures compagnies en Europe, s'est rengorzée Minizuplein.

    - Et en plus c'est la compagnie qui proposait des billets au meilleur prix, ai ze azouté.

    - Après on dira que l'économie française décline par rapport à celle des Teutons, par le gourdin de zaint Martial!

    - It's a pity!

    - Et attendant, nous devrions apprendre à danser le tango, a suzzéré Minizup'Cosette, tout en lavant les vitres du sézour.

    - Le plus important dans cette danse, ce sont les pas çassés, a déclaré Minizup'Fandango.

    - Nan! C'est le moment où le cavalier renverse sa cavalière, a répondu Minizup'Rom. Z'ai regardé des vidéos sur Internet.

    - Cela ne m'étonne pas de vous, barmelouse.

    - Lorsque ze voyaze, ze m'informe sur les us et coutumes des pays que nous visitons!

    - Moi, z'espère qu'on pourra voir la pampa, a dit Minizup'Kiki de Vitry!

    - Ja! Nous vouloir faire du çeval dans une belle hacienda!

    - Et z'espère qu'on pourra manzer de la bonne viande grillée, a azouté Minizup'Mouff, la salive au museau! Il paraît que les steaky steaks arzentins sont succulents!

    - Vous ne penser qu'à la nourriture!

    - It's à came!

    - Moi ce qui m'effraie une tartinette, a dit Minizup'Kiki de Vitry, c'est la durée du vol en avion.

    - Il faut compter plus de 143 heures!

    - Boudiou! Une paille! Z'espère qu'on aura de quoi se divertir dans l'aéronef, par le bouquet de zainte Marguerite!

    - Moi, ce que z'espère, ai ze conclu, c'est qu'on aura un bon réseau de WIFi afin que ze puisse tenir mon blog quotidiennement!

    - On dirait qu'il n' y a que votre blog qui vous importe, mazette!

    - Ze pense à mes zélé.es fans qui attendent tous les zours ,avec une grande impatience, mes zéniaux commérazes.

    - Vous n'aurez qu'à mettre des photos!

    - Encore faut il que la connexion soit bonne! Mettre des cliçés, c'est le plus difficile quand Internet marçe mal!

    - Atçoubi! Vous n'aurez qu'à les mettre à nitre retour!

    - Et ainsi ze risque de perdre des lectrices et des lecteurs!

    Ze suis angoiséeeeeee!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique