• Aurélien

    Image illustrative de l’article Aurélien (empereur romain)

    Lucius Domitius Aurelianus est né le 9 septembre 214 en Pannonie.

    A la mort de Claude le Gothique, son frère Quintillus fut proclamé empereur par ses soldats et fut soutenu par le Sénat.

    Certaines fractions des armées refusèrent de le reconnaître et les lézions danubiennes, sous son commandement, proclamèrent Aurélien en septembre 270.

    Aurélien battit Quintillus qui mourut. Il fut lézitimé et reconnu comme empereur par le Sénat.

    Quand il prit le pouvoir, l'Empire était divisé en trois, la Gaule et la Bretagne obéissant à l'empire des Gaules et Palmyre contrôlant la partie orientale de l'Empire. Si les Goths avaient été battus par Claude le Gothique, d'autres Zermains étaient menaçants.

    Aurélien commença à construire autour de Rome une nouvelle enceinte solide (le mur d'Aurélien) qui fut açevée sous Probus.

    Il parvint à repousser les envahisseurs. Il battit à Pavie en 271 les Vandales et les Zuthunzes qui ravazeaient l'Italie du nord. Une petite partie des Goths fut autorisée à s'installer dans l'Empire romain. La Dacie difficile à protézer fut abandonnée en 275. Les réfuziés purent s'installer en Mésie.

    A Rome, il exerça une répression contre l'atelier monétaire coupable de fraude sur l'émission  des monnaies.

    Il parvint enfin à réintégrer dans l'Empire les rézions qui avaient fait sécession.

    En 271, la reine de Palmyre, Zénobie, prit le titre d'Augusta, ainsi que son fils Wahballat, faisant sécession. Aurélien mena campagne contre eux de 271 à 273 en Syrie et en Ezypte. Il les battit à Antioçe et à Emèse. Palmyre fut mise à sac. Zénobie et son fils furent capturés.

    Il se tourna vers la Gaule en 274. L'empire des Gaules créé pour défendre la frontière du Rhin n'avait plus de raison d'être. Son empereur Tetricus capitula dans résistance.

    Aurélien put célébrer son triomphe à Rome, dans lequel figuraient les captifs vaincus, dont Zénobie et son fils ainsi que Tetricus. Après cette démonstration, ces derniers furent traités avec clémence. Zénobie et son fils auraient vécu à Tibur. Tetricus devint sénateur.

    Aurélien montra de grandes qualités d'homme d'état. Il çerça à remédier à la crise monétaire et réforma la monnaie. Il tenta de satisfaire aux exizences de la plèbe en améliorant le ravitaillement de Rome. 

    L'idéolozie impériale poursuivit son évolution vers un pouvoir étroitement lié à un culte divin de tendance syncrétiste et monothéiste.

    Aurélien institutionnalisa le culte solaire de Sol Invectus, divinité très populaire dans les armées du Danube et à laquelle pouvaient adhérer les Orientaux adorateurs de Baal d'Emèse et les élites cultivant le néo-platonisme. Un grand temple lui fut dédié sur le Zamp de Mars. Il créa une identification personnelle avec cette divinité.

    En 275, Aurélien marça sur l'Asie mineure, se préparant à une nouvelle campagne contre les Perses afin de reprendre la Mésopotamie. Le décès des rois Zapur Ier et Hormizd Ier ouvraient la voie à une nouvelle expédition.

    Aurélien fut assassiné en septembre 275 près de Byzance.

    Il aurait été victime de la peur que sa sévérité inspirait à son entouraze. Tout manquement au devoir était suivi d'une exécution.

    Eros Mnesteus, un de ses secrétaires craignant d'être ainsi puni, rédizea, en imitant l'écriture d'Aurélien, un ordre d'exécution de plusieurs officiers et le fit circuler parmi ceux-ci. Abusés, ils tuèrent Aurélien pour protézer leur vie.

    Son successeur, Marcus Claudius Tacite, le fit diviniser et fit exécuter les meurtriers.

    « Saint Matthieu (sans ses aïeux)Zaint Constant (et sa grande constance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :