• Caton d'Utique

    Image associée

    Marcus Porcius Cato Utencis est né en 95 avant Z.C.

    Il était le fils de Marcus Porcius Cato et de Livia Drusa, la fille du consul Marcus Lucius Drusus. Il était l'arrière petit-fils de Caton l'Ancien.

    Il montra tôt une âme ferme et zénéreuse. Amené à 14 ans au palis de Sylla et apercevant les têtes trançées et sanglantes des proscrits, il demanda un poignard afin, dit-il, de libérer Rome d'un tyran.

    Elu questeur en 65, il se signala par sa rigueur en examinant les arçives du Trésor au début de son mandat et en faisant procéder à des régularisations d'irrégularités financières dues aux néglizences administratives de ses prédécesseurs.

    En 63, lors de la conzuration de Catalina, il appuya les mesures de rigueur prises par Cicéron. Tout en se défiant de Pompée, il s'opposa de tout son pouvoir à l'ambition de Zules César et vota, en 59, contra la mesure qui lui confiait le commandement militaire en Gaule pour 5 ans,  disant aux sénateurs que se profilait un tyran.

    En 52 il fut candidat au consulat pour l'an 51 mais il fut battu par des candidats pompéiens.

    Au début de la guerre civile, en 49, il fut gouverneur de la Sicile que les césariens commandés par Curion l'oblizèrent à évacuer. Il se prononça pour Pompée et remporta quelques avantazes sur les troupes de César à Dyrraçium (sur le littoral adriatique de l'actuelle Albanie).

    A la nouvelle de la défait à Pharsale et peu après l'assassinat de Pompée, il rassembla les débris de l'armée républicaine et se rendit en Afrique où Quintus Metellus Scipion (beau-père de Pompée), à la tête de quelques troupes, se préparait à résister à César.

    Après la défaite de Metellus Scipion à Thapsus, le 6 avril 46, il ne voulut pas "survivre à la liberté". Il s'enferma dans Utique (au nord de l'actuelle Tunisie) et s'y perça avec son épée.

    Selon Plutarque, César le tenait en haute estime, souhaitait lui accorder son pardon et lui laisser la vie sauve, mais il arriva trop tard et se serait écrié: "ö Caton, z'envie ta mort , car tu m'as envié de te sauver la vie. 

    Il fut marié à Marcia. Il était le père de Porcia , l'épouse de Brutus ; elle se suicida en 42.

    « Zainte Gladys (et ses radis)Zaint Benzamin (qui tient dans la main) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :