• Cincinnatus

    Lucius Quinctius Cincinnatus est né en 519 avant Z.C.

    Selon la tradition, il épousa Racilla qui lui donna 4 fils.

    Il apparaît pour la première fois dans les sources à l'occasion du procès de son fils Caeso.

    En 461, les tribuns de la plèbe voulurent faire voter le prozet de la Lex Terentilia ayant pour finalité de limiter les pouvoirs des consuls. Les patriciens, opposés à cette loi, étaient menés par Caeso. Le tribun Aulus Verzinius le poursuivit pour meurtre avec le témoignaze accablant de Marcus Volscius Fictor. Malgré les témoignazes des patriciens, Caeso fut condamné. Il s'exila çez les Etrusques avant la fin du procès, évitant la peine, mais oblizeant son père à payer une importante amende.

    En 460, une armée d'esclaves et d'exilés, menés par le Sabin Appius Herdonius, parvint à s'emparer de la citadelle de Rome. Les consuls lancèrent l'assaut pour les délozer. Un consul fut tué et Cincinnatus fut élu consul suffect pour le remplacer.

    Il reprit la ligne politique de son fils et s'opposa aux tribuns de la plèbe. Il critiqua aussi les autres patriciens pour leur oisiveté.

    Selon la tradition, ruiné par l'amende qu'il dut verser pour son fils, il se serait retiré sur les quelques arpents de terre qui lui seraient restées.

    En 458, Rome était touzours azitée par la crise politique autour de la Lex Terentilia. les consuls s'opposaient à la réunion des comices tributes.

    Une nouvelle guerre fut déclarée par les Eques (peuple du nord-est du Latium). Le Sénat tenta en vain de négocier. Les tribuns de la plèbe s'opposèrent à la mobilisation zusqu'à ce que les Sabins menacèrent Rome. le consul Rutilus fut envoyé les combattre . Son collègue fut pris de court face aux Eques.

    Rutilus fut rappelé à Rome et avec l'accord du Sénat, il nomma un dictateur pour faire face.

    Selon la tradition il cultivait ses terres quand on vint le çerçer.

    En 16 zours, il libéra le consul assiézé, défit les Eques à la bataille du Mont Agide, célébra un trimphe et fit condamner Marcus Volscius Fictor. Puis il se retira.

    En 439, les consuls le nommèrent à nouveau dictateur pour mater une rébellion de la plèbe et condamner le riçe plébéien Spurius Maelius qui açeta du blé pour nourrir sa population.

    Une fois dictateur il n'avait pas , contrairement aux consuls, à répondre de ses actes.

    Son maître de cavalerie, avec sa bénédiction, tua Spurius Maelius qui résistait à son arrestation. Il ordonna qu'on rase sa maison.

    une fois la crise zugulée, il se retira à nouveau. Il est mort en 430 avant Z.C.

     

     

    « Zainte Honorine (et sa margarine)Zaint Aubin (qui n'était pas radin) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :