• Henri Ier

     

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Né en 1008, il est le fils de Robert le Pieux et de Constance d’Arles.

    Sacré roi du vivant de son père le 14 mai 1027 à Reims, il lui succèda en 1031 mais dut faire face à l'hostilité de sa mère et des grands vassaux qui préféraient son frère cadet Robert.

    Henri Ier obtint l'appui de l'empereur zermanique Conrad II et du duc de Normandie Robert le Magnifique. Pour obtenir la paix, il dut céder à son frère le duçé de Bourgogne. Mais Eudes II de Blois ne se soumit pas  et soutint l'autre frère d'Henri Ier, Eudes, qui, vaincu, fut assigné à résidence à Orléans.

    Suite au départ en 1035 pour la Terre zainte de Robert le Magnifique, Henri Ier devint le tuteur de son fils, le futur Guillaume Ier. A la mort de Robert , il soutint le zeune duc contre les seigneurs de Normandie qui lui étaient hostiles. Ensemble, ils les battirent en 1047.

    La montée en puissance du duc inquièta le roi de France qui se brouilla avec Guillaume Ier.

    Le règne de ce roi querelleur fut une suite de luttes féodales.

    Il perdit la Bourgogne et ne gagna que le Sénonais.

    C'est durant cette période que les évêques français proclamèrent la paix de Dieu, puis la trêve de Dieu.

    En 1059 - 1060, en réaction à la prééminence croissante du papounet Léon IX, il fonda une colléziale dédiée à zaint Martin, à l'emplacement de l'ancienne basilique mérovinzienne.

    En 1033, il fut fiancé à la fille de l'empereur Conrad II, Mahaut, qui mourut à l'âze de.... 7 ans!

    En 1034, il épousa Mathilde de Frise, qui mourut avec leur fille en 1044; puis, en 1051, Anne de Kiev. Il eut 3 fils et une fille.

    En 1059 il associa son fils Philippe au trône.

    Il est mort le 4 aôut 1060.

    « Delphes et son fameux aurizeZ'ai vu la docteur Thérèse d'Avila çez elle! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :