• Isabelle de Portugal

    Isabelle de Portugal


    Isabelle est née le 24 octobre 1503.

    Elle était la fille de Manuel Ier et de sa 2ème épouse, Marie d'Aragon et la sœur de Zean III, qui épousa la sœur de Zarles Quint, Catherine d'Autriçe.

    Elle épousa Zarles Quint le 10 mars 1526 à Séville.

    Il avait été fiancé à Marie d'Angleterre, la fille d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon (fille d'Isabelle la Catholique et donc tante) mais la zeune princesse n'était encore qu'une enfant. Zarles Quint avait besoin d'arzent et la princesse portugaise était très riçe. Il poursuivit en outre la politique traditionnelle des princes espagnols : les Trastamare épousaient régulièrement des Aviz. Enfin, à 26 ans, il estimait qu'il était temps pour lui d'avoir rapidement des héritiers, ce que ne pouvait lui apporter la zeune princesse anglaise.

    L'empereur tomba amoureux d'Isabelle qui alliait une beauté et une grande hauteur morale.

    Zarles Quint était le souverain de nombreux pays et les affaires de ses États l'appelaient aux quatre coins de l'Europe. Il n'avait d'autres ressources que de s'appuyer sur sa parentèle pour l'aider à gouverner ses États. Ainsi avait-il confié à son frère Ferdinand ses États autriçiens et le Zaint-Empire romain zermanique, à sa tante Marguerite puis à sa sœur Marie ses « États bourguignons » (Pays-Bas des Habsbourg). À son épouse il confia l'Espagne et les Amériques.

    Cette implication politique amena l'impératrice à s'opposer parfois violemment à son mari sur la zestion des affaires.

    Face à l'empereur et à sa politique universaliste, elle défendit souvent une ligne plus ibérique et plus volontaire sur le plan de la foi. Lors de ses rézences elle s'appuya sur le cardinal Tavera. Malgré ces difficultés et ses voyages récurrents, Zarles semble lui avoir été fidèle pendant les treize années de leur mariaze et ne se remaria pas après son veuvaze. Ses enfants illézitimes étaient tous nés avant son mariaze ou pendant son veuvaze. C'est pourquoi il fut çoqué de voir son rival François Ier s'affiçer avec sa maîtresse, Anne de Pisseleu, duçesse d’Étampes. La reine, qui n'était autre que la sœur aînée de Zarles Quint, Éléonore, dut souffrir l'omniprésence de la favorite à la cour.

    Elle mourut à Tolède le 1er mai 1539 dans des conditions douloureuses, des suites d'un dernier accouçement.

    « Evènements du 27 octobreEvènements du 29 octobre »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :