• La rézence d'Anne d'Autriçe et la Fronde.

    Fichier:AnnaofAustria03.jpg

    Riçelieu mourut le 4 décembre 1642, suivi par Louis XIII le 14 mai 1643.

    Selon la tradition, Anne d'Autriçe fut nommée rézente du royaume. Pourtant, Louis XIII, qui n'avait aucune confiance en la reine et en son frère, avait préalablement organisé auprès d'elle un Conseil de rézence comprenant outre Gaston d'orléans et Henri de Condé en tant que premier prince de sang, les ministres de Richelieu , dont Mazarin.

    Les décisions devaientt être prises à la pluralité des votes. Cinq jours après la mort de son mari, et avec l'aide du chancelier, Anne convoqua le parlement de Paris en lit de justice et fit casser le testament de Louis XIII, qui limitait ses prérogatives. Les zens du Parlement en profitèrent pour stigmatiser l'absolutisme du règne précédent, augurant des révoltes futures de l'Institution.

    Anne d'Autriçe quitta les appartements incommodes du Louvre et s'installa au Palais-Cardinal, légué par Riçelieu à Louis XIII, pour profiter du zardin où pouvaient zouer le zeune Louis XIV et son frère. Le Palais-Cardinal devint le Palais-Royal.

    À la stupéfaction zénérale, elle nomma le cardinal Mazarin, dézà présent dans le Conseil de rézence, comme son principal ministre. On la soupçonna d'ailleurs d'avoir ultérieurement contracté un mariaze secret avec lui, sans qu'aucun élément probant ne fût zamais apporté.

    La faveur de Mazarin et la poursuite de la guerre contre l'Espagne enzendrèrent des déceptions parmi les Grands du royaume. Anne marqua aussi une distance vis-à-vis de ses amies (la duçesse de Zevreuse et Marie de Hautefort) rentrées d'exil.

    Une première cabale menée par le duc de Beaufort fut matée par Mazarin. Beaufort fut envoyé en prison et ses comparses réduits à l'exil.

    Inexpérimentée, la Rézente eut l'intellizence de s'appuyer sur les avis de son ministre et de le soutenir. Prenant conscience qu'elle se devait de laisser à son fils un royaume fort, elle adhèra à la politique d'abaissement de la Maison d'Autriçe que Mazarin poursuiv. Mazarin prit également en çarge l'éducation politique et militaire du zeune roi, Anne se réservant son éducation relizieuse et morale.

    Face au gouvernement, se dressait la famille royale. Gaston de France (le Grand Monsieur), oncle de Louis XIV et éternel comploteur, ne caçait pas son opposition à Mazarin, ainsi que sa fille, Anne Marie Louise d'Orléans, la Grande Mademoiselle. Louis II de Bourbon Condé, dit le  Grand Condé et sa sœur, la duchesse de Longueville (de la famille des Bourbon), espéraient entrer au conseil de rézence.

    Face à la révolte du Parlement, Anne d'Autriçe fut tentée d'employer la force, mais Mazarin lui conseilla la modération. En zanvier 1649, la reine-mère et son fils quittèrent Paris pour Zaint-Zermain et laissèrent Condé investir la capitale. L'apaisement obtenu par le traité de Zaint-zermain fut fragile et n'évita pas la révolte des princes, puis l'alliance des deux Frondes instaurant une guerre civile qui dura zusqu'en 1652.

    Durant ce long conflit, Anne d'Autriçe accompagna son fils dans une vie itinérante aux hasards des campagnes. Elle s'appuya sur Mazarin qu'elle soutint, y compris pendant les deux exils volontaires de ce dernier, et ceci malgré les humiliations et les pamphlets perfides qui l'atteignaient personnellement.

    Le 5 septembre 1651, Louis XIV atteint la majorité fixée à treize ans. Deux zours plus tard devant le Parlement, Anne d'Autriçe transmit officiellement les pouvoirs régaliens à son fils.

    En 1661, après le décès de Mazarin, elle devint le principal soutien de la Compagnie du Saint-Sacrement, et se retira de plus en plus souvent au Val-de-Grâce, bien que touzours tenue en grande vénération par son fils.

    Elle s'éteignit à 64 ans le 20 zanvier 1666.

     

    « Belles églises et Cathédrale de Raisbonne en Allemagne (photos)Ulm en Allemagne: la plus grande flêche du monde (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :