• La trève est-elle rompue?

    résultat  jeu d'Alice : souris, minette

    Voui, c'est terriiiiiiiiiiiiiiiiible!

    Ze crains que, comme "La Paix des dames" , conclue avec le traité de Cambrai, qui mit fin en partie à la guéguerre entre François Ier et l'empereur Zarles Quint, la trève çellée avec La Minizupette ne soit bientôt qu'un souvenir lointain.

    Et pourtant, comme François Ier et Henri VIII d'Angleterre (Barbe Bleu), nous avions convenu de nous rabiboçer quelque peu, lors de notre entretien du "Camp du Drap d'Or", que nous avions tenu sous une toile de tente dans le sézour de l'appartement de nos hôtes - une tente que z'avais acquise lorsque ze sonzeais à partir compte tenu de son comportement d'insupportable intruse.

    Z'avais consenti - que dis-ze, condézendu- à lui dire quelques mots polis quotidiennement, même si nous ne sommes pas du même monde et que nous ne patazeons pas les mêmes valeurs.

    Elle est plutôt rillettes, moi plutôt foie gras!  

    Elle est zeignarde, pleurniçarde, pétoçarde; elle n'a aucun suzet d'intérêt ni aucune conversation; et elle est attifée n'importe comment.

    Rien à voir avec moi, qui suis touzours bien mise et parfumée, qui suis forte, même dans des périodes difficiles, vive, d'humeur positive quelles que soient les circonstances, qui me pique d'être d'un brillant commerce, apprécié de toutes et de tous, grâce à mon intellizence, mon immense culture universelle et le brio de mon humour parfois corrosif, ze l'avoue.

    Bref! Elle a cru que, pour elle, l'Eden était revenu sur terre.

    Elle s'est permise de ces libertés!

    Et que ze t'écoute la radio dès poltron minet ("Ze dors pas beaucoup !"), et que ze t'allume la TSF ("Ze m'ennuie grave, les zournées sont longues à ne rien faire!"), et que ze te touçe aux précieux livres de ma collection "Arlequin" (Ze me cultive !"...).

    Ze m'efforce de ne rien dire. Ze serre les dents tout en vérifiant qu'elle n'ait pas touçé à mon coffret à bizoux, mon écrin de perles et surtout la lessiveuse dans laquelle ze garde précieusement mes 50 euros d'économies.

    Mai la goutte a débordé hier.

    Nous l'avions emmenée manzer avec nous au restaurant.

    Et comme de bien entendu, tout a dérapé!

    Elle s'est tenue à table comme une véritable gougnafière, faisant tomber sur sa zupe des reliefs de son repas, manzeant sa çarcuterie avec les doigts. Ze crois même qu'elle a roté (mais ze ne le zurerais pas!).

    Afin de lui faire comprendre que son comportement était tout à fait inconvenant, ze lui ai donné des petits coups de pied sous la table.

    Et cette pimbêçe, à çaque fois, poussait des cris. Tout soudainement, elle a piqué une crise ameutant tout le restaurant avant que de s'effonder en pleurs.

    Et que croyez-vous qu'il arriva? C'est elle qu'on consola et c'est moi qu'on gronda.

    Il n' y a pas de zustice! Mais ze ne me laisserai pas faire, mazette! Foi de Minizup! Ze ne me laisserai pas marçer sur les escarpins de la sorte!

    A part cela, ze suis attristée par la disparition du père du lieutenant Blueberry (Moebius, Zean Ziraud de son vrai nom).

      

      

      

      

    « Où l'auteure de ce merveilleux blog découvre la nature de Minizupette!Un splendide nourson de Francine (fait maison) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :