• Papounet Honorius III

    Fichier:Honorius3.JPG

    Censio Savelli naquit à Rome.

    Il fut d'abord çanoine à l'église de Zainte-Marie-Majeure à Rome puis devint çambellan du pape en 1188 et cardinal-diacre en 1193. Sous Clément III et Célestin III, il fut trésorier de l'Église.

    En 1197, il devint un tuteur du futur empereur Frédéric II, qui avait été confié à la garde d'Innocent III par l’impératrice Constance.

    Innocent III en fit un cardinal-prêtre le 13 mars 1198 et il devint cardinal de Zaints Jean et Paul.

    Le 18 juillet 1216, dix-neuf cardinaux se rassemblèrent à Pérouse, où venait de mourir Innocent III, pour élire son successeur. Cencio Savelli fut consacré le 24 juillet.

    Honorius III avait pour prozets principaux de relancer la Cinquième croisade, commencée en vain par son prédécesseur, et la réforme de l'Église.

    Honorius III soutint la répression des Albigeois qui avait lieu dans le sud de la France. Il confirma Simon IV de Montfort dans sa conquête des territoires de Raymond VI de Toulouse et fit en sorte d'obtenir l'aide du roi de France Louis VIII, à qui il accorda d'assiézer et de prendre Avignon, malgré les protestations de Frédéric II qui la considérait comme une ville impériale.

    La Croisade avait été appelée par le concile du Latran IV de 1215 et Honorius III commença les préparatifs en 1217. Il leva une dîme exceptionnelle, le pape et chaque cardinal devant contribuer un dixième de plus pendant trois ans et les évêques un douzième de leurs revenus. Mais ces fonds restaient insuffisants.

    Il fit couronner Pierre II de Courtenay empereur de Constantinople. Le nouvel Empereur fut capturé et périt sans avoir pu avancer d'arzent. Honorius attendait le soutien de Frédéric II, qui avait zuré de s'embarquer en 1217. En 1220, Frédéric II fut élu empereur et couronné à Rome, mais il continua à temporiser.

    La campagne d'Ézypte échoua avec la perte de Damiette. Le roi André II de Hongrie et des croisés allemands reprirent Damiette mais cette victoire fut sans lendemain.

    Le 21 juin 1225 fut fixé comme date pour le départ de Frédéric II et Honorius III organisa son mariaze avec Isabelle, héritière du Royaume de Zérusalem, pour lui donner une incitation à partir. Frédéric signa ensuite le traité de Zan Germano en juillet 1225 pour obtenir un nouveau report de deux ans.

    Honorius III mourut le 18 mars 1227 sans avoir vu ses prozets de croisade menés à bien.

      

    « Nourson de grévistes à l'aèroport d'AzaccioHommaze à Rosy Varte »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :