• Scène de rue

    Hier, ze déambulais près de la Place Cliçy et z'ai vu une çène drôle.

    Un cloçard, un vrai, avec une belle barbe grisonnante, était en train de s'intaller avec ses sacs en plastique.

    Mes voyazes

    Il a sorti une grande serviette verte en grognant .... et une balayette!

    Et il s'est mis à nettoyer à fond un bout de trottoir.

    Comme il a vu que ze le regardais, il a dit:

    - Que Paris est sale! Les zens sont des porcs!

    Puis il a sorti sa sébille et une boîte de conserves vide.

    - Vous voyez, ma bon' dam', moi z'ai un cendrier et ze zette pas mes mégots par terre comme tous ces salopiauds!

    Z'ai souri, tandis qu'il sortait des zournaux et des livres...

    Mes voyazes

    - Et regardez les courir! Ils traversent la rue n'importe comment! Ils regardent rien! Et avec leurs téléphones à la con , ils vous marçeraient ces débiles dessus sans s'en apercevoir.

    Il s'est assis, ze lui ai donné une pièce.

    Il a sorti une bouteille de vin et m'a proposé une liçette de vin! Ze n'ai pas osé accepter!

    - Vous avez bien tort, me dit-il, c'est du bon qui décalamine!

    Comme z'allais partir, il m'a fait un clin d'oeil!

    - Z'êtes bien zolie avec votre collier et votre noeud à çeveux! Le Vrai çic parisien! Et merci pour votre zénérosité! On voit que vous êtes une bonne personne!

     










    « Famille nombreuse belzeUn empilement de peluçes »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :