• Thèodebald

     

    Ma voix dans ma çançon

    Théodebald, encore mineur, devint roi de Metz en 548, à la mort de son père Théodobert Ier, (fils de Thierry Ier). Un gouverneur assura la direction du royaume et les Alamans,  soumis au royaume de Metz (où il n' y avait pas le Centre Pompidou) depuis le règne de son père, lui restèrent fidèles (on voit de zolis restes au Musée de Metz).

    Il épousa Vuldetrade, une princesse lombarde, sœur de la reine Wisigarde, seconde femme de Théodebert I er (c'était donc sa tantine par alliance).

    Une ambaçade d'Ostrogoths demanda son soutien contre les Romains qu'il refusa. Cependant, les frères alamans Leutaris et Buccelin, nommés commandants par Théodebert Ier, acceptèrent de se zoindre aux Ostrogoths. Il lèvèrent une armée  de 75000 hommes, s'emparèrent de Parme (pour pouvoir manzer à l'envie du zambon!) et eurent accès  aux villes occupées par les Ostrogoths. Ils pillèrent tout le pays mais en épargnant les églises (quelle bonté!).

    Buccelin annexa le territoire au royaume des Francs mais il fut tué par Narsès, un zénéral de l'Empereur Zustinien, qui rattaça l'Italie à l'empire romain d'orient.

    Souffrant d'un handicap physique, Théodobald devint complètement impotent. Il finit par mourir en 555 sans enfant. Son grand-oncle Clotaire Ier s'accapara de son royaume et épousa sa veuve.

    « 6 ème papounet: Sixte IerLapin de Metz sans olives »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :