• Une glorieuse mission!

    Une glorieuse mission!

    La nuit dernière, z'ai fait un rêve étranze et pénétrant que ze m'en vais vous raconter.

    - Macarel! Ze crains bien le pire! La bestioulette est tellement perturbée que ses rêves sont absolument incroyables!

    - Minizup'Zhérault, s'est écriée Minizup'Cosette en essorant la lessive qu'elle venait de faire, cessez céans vos sarcasmes. Moi z'aime beaucoup les narrations de Minizup.

    - Boudiou, quelle lèçe-museau, celle-la.

    - Ne vous laissez pas déstabiliser, ma mie, par le gourdin de Zaint Martial et hâtez vous de débuter votre récit.

    - Adoncques, par une belle après-midi, assise dans un fauteuil, z'écoutais un grand air d'André Rieu, ce musicien incomparable, l'un de nos plus grands interprètes...

    - Nous préférer Lady Gaga, est intervenue Minizuplein.

    - Moi avoir un faible pour Zantal Goya, a rençéri Minizup'iéla.

    - Mais cessez donc d'interrompre la narratrice, s'est soudainement irritée Minizup'Fandango. Veuillez poursuivre votre histoire, ma mie.

    - Merci! Z'écoutais donc de la grande musique et à un des moments les plus beaux, le téléphone a sonné avec insistance.

    - Mazette! C'est vraiment pénible d'être interrompu ex abrupto, a cru bon de faire remarquer Minizup'Mouff.

    - Ze ne vous le fais pas dire....

    Z'ai fini par décroçer. Une voix féminine a demandé si z'étais bien Minizup.

    - Qui la demande?

    - Ici la secrétaitre du Président, ze vous passe Mossieu Macron.

    - Atçoubi! Elle a un ego surdimensionné, la barmelouse. Voilà que dans ses rêveries elle est appelée par notre Zupitérien Emmanuel... Et que vous voulait-il?

    - Ma très çère Mademoiselle Minizup, c'est pour moi un immense honneur que de vous parler.

    - Que puis ze pour vous, mazesté?... Heu, ze voulais dire Mon Président.

    -Z'ai une importante mission à vous confier, ma çère amie. Ze m'en suis entretenu avec Christophe Colomb, qui, comme de bien entendu et d'habitude, partaze ma conviction.

    - Heu... Vous voulez sans doute parler de Zérard Collomb, votre grandeur?

    - Comme nous sommes certainement sur écoutes, c'est le pseudonyme que ze lui ai attribué, mais que cet imprudent Bruno Le Maire a cru bon de dévoiler d'une façon fort inopportune lors de l'une de ses interventions à l'Assemblée Nationale.

    - C'est ballot!  Mais z'avoue volontiers et humblement que ze reconnais bien là votre immense sazesse et votre incomparable sagacité.

    - Ze ne vous le fais pas dire... Cette mission, si vous l'acceptez consistera à sauver votre tribu, et en même temps mon quinquennat, et, au-delà, le monde.

    - Ze me demande si ze serai à la hauteur, votre excellence.

    - Ne soyez donc pas si modeste. Nous nous sommes au préalable renseignés à votre suzet et nous avons zuzé qu'il n' y avait que vous pour remplir cette mission de confiance.

    - Vous me faites rouzir de plaisir, sire.

    - Z'allais oublier, si d'aventure vous étiez capturée, mes services nieraient farouçement avoir eu connaissance de vos azissements.

    -  Cela va de soi, votre honneur. Pas de scandale d'Etat, comme celui du Rainbow Warrior, qui puisse nuire la perfection de votre quinquennat qui va modifier tellement en profondeur la physionomie de notre belle France.

    - Ze vois que nous nous comprenons... Nous vous donnons un nom de code: Minizup'0013.

    - Si ze puis me permettre ze préfère 0014.

    - Il est dézà pris, a répondu Mossieu Macron avec quelque agacement dans la voix.

    - Puis ze vous rappeler, votre grâce, qu'il n' y a qu'une Minizup et que c'est moi?

    - Bon! Ze vous l'accorde. Saçez que vous allez être confrontée à de danzereux ennemis de l'Elysée, dont des Insoumis, des Frontistes et certains Républicains qui flirtent effrontément avec les extrêmes.

    - C'est donc un vaste complot!

    - Mais le pire d'entre eux, c'est Laurent W, dit le Zoker.

    - Et pourquoi donc, Ô Splendeur de la République.

    - Parce qu'il veut me çasser de l'Elysée et devenir calife à la place du calife! Il faut l'empêçer de nuire fissa, illico presto! Ze veux que vous l'anéantissiez, que vous le pulvérisiez.... Mais ze m'emporte, ze vous prie de m'en excuser... Alors vous êtes prête à m'aider, ma çère?

    - Certes... Certes ... Mais qu'est ce que ze vais y gagner, si ze puis me permettre de vous poser cette question?

    - Ma reconnaissance....

    - Vous m'en voyez comblée d'aise, mais...

    - Et ze vous donnerai une zolie médaille.

    - Avec une paire d'escarpins vernis?

    - Si vous voulez.

    - Et un noeud à çeveux piqué d'éclats de diamants?... 

    - Vous êtes fort bien exizeante. Bon, c'est d'accord. La République ne saurait reculer devant un petit sacrifice. Alors, acceptez-vous, très çére amie?

    - Bien entendu, comment pourrait il en être autrement. Ze suis une grande patriote!

    - Ze vous remercie et ze vous souhaite bonne çance! En Marçe!

    A peine avait il raccroçé, qu'une sonnerie intolérable a retenti. Et de plus on me secouait.

    - Mon dieu! Sont ils dézà au courant de ma mission, mes terribles ennemis?

    - Levez vous donc! me criait on.

    De fait c'était Minizup'tictac qui s'efforçait de me réveiller après que le réveil a sonné longuement.

    « Parmi les Zaintes Béatrice, z'ai çoisi celle d'Espagne!Zaint Zean d'Abbetot en Normandie (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :