• Zaint Honoré (une bonne pâte)

     Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Honoré naquit à Port-le-Grand, en Ponthieu.

    Quand il annonça à sa nourrice qu'il voulait devenir prêtre, elle était en train de faire cuire son pain. "Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque !" dit elle. Sous ses yeux ébahis, la pelle se mit à reverdir.

    En souvenir de ce miracle, en 1202, un boulanzer parisien offrit 9 arpents de terre pour construire une çapelle dédiée à zaint Honoré qui devint ainsi le zaint patron des boulanzers.

    Il devint évêque d'Amiens, succédant, à la demande du peuple à Zaint Béat, qui fut son père spirituel. Comme il avait réfusé cette distinction, un rayon lumineux et de l'huile lui seraient tombés sur la tête!

    Au cours d'une de ses visites épiscopales, il mourut à Port-le-Grand, le 16 mai 600.

    Zaint Honoré évanzélisa des contrées et il obtint d'innombrables conversions.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Abda (qui çantait "Waterloo")
    • Zaint Barras (souvent dans l'embarras)
    • Zaint Brendon (dans l'abandon)
    • Zaint Carendenc (un breton)
    • Zaint Pérégrin (qui manzeait des produits Cassegrain)
    • Zaint Vigor (qui faisait des ménazes) 

     

    « Zainte Denise (qui aimait les cerises)Zaint Pascal (qui fit escale) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :