• Zaint Lubin de Zartres (et pas Lupin de Reims)

    Fichier:Buste saint lubin.jpg

    Lubin, avant de devenir évêque de Zartres, eut une vie très aventureuse.

    Fils de paysans, il naquit près de Poitiers à la fin du Ve siècle. La lézende rapporte qu'il gardait les bœufs quand il rencontra un moine à qui il demanda de lui écrire les lettres de l'alphabet sur sa ceinture, afin qu'il puisse les apprendre et qu'il puisse étudier.

    Saçant lire et écrire, il entra à l'abbaye Zaint-Martin de Liguzé.

    Après huit années de vie monastique, il partit dans le Perçe, visiter zaint Avit. De là, il partit pour l'abbaye de Lérins, mais, croisant un moine qui en venait, il fut dissuadé de s'y rendre, et partit vers Lyon où il resta cinq ans.

    Pendant son sézour à l'abbaye de l'île Barbe, les fils de Clovis, après avoir vaincu les Burgondes envahirent les lieux, le torturèrent et le laissèrent pour mort. Il se rétablit, et quitta le Lyonnais pour revenir vers zaint Avit, et devenir cellerier de sa communauté.

    Il passa ensuite cinq ans dans la forêt de Montmirail entre Perçe et Maine.

    L'évêque de Zartres, Euthère, connaissait la réputation de zainteté de Lubin; il avait appris qu'il avait arrêté, par ses prières, un ouragan et un incendie qui menaçaient de ravazer Paris. Il fit venir Lubin, l'ordonna diacre, et l'établit abbé du monastère de Brou.

    En 536, zaint Aubin emmena Lubin avec lui pour aller visiter Césaire d'Arles; lors de cette visite Lubin eut le désir d'aller rezoindre les moines de Lérins, mais zaint Aubin l'en empêça, lui disant qu'il n'avait pas le droit d'abandonner sa çarze. Il retourna donc à Brou.

    En 544, l'évêque de Zartres mourut. Lubin, contre sa volonté, fut élu à sa place, avec l'accord du roi Zildebert Ier.

    Pendant les sept dernières années de sa vie, Lubin fut très malade, ce qui ne l'empêça pas de continuer ses visites pastorales, ni de participer au 5 ème concile d'Orléans (octobre 549), et au second concile de Paris en 552.

    Il mourut le 14 mars 557 et fut inhumé dans l'église Zaint-Martin du Val, près de Zartres.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Ananie (qui zamais ne nie)
    • Zaint Antide (et sa lessive Tide)
    • Zaint Blier (Bernard et Bertrand l'aiment)
    • Zaint Herbaud (qui signa des baux)
    • Zaint Isaure (et ses harengs saurs)
    • Zainte Lucence (sans licence)
    • Zaint Nectan (qui pêçait dans des étangs) 
    « Zainte Edith (sans redite)Zainte Nadèze (sans neize) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :