• Zaint Lucien de Beauvais

     

    Orizinaire d’une famille romaine, il s’appelait Lucius comme son père mais changea son nom en Lucien lors d’une prédication de Zaint Pierre.

    Il parcourut l’Italie pour prêçer.

    Victime de persécution lors de son sézour à Parme, il fut emprisonné et s’évada le soir même.

    Vers 250, il fut ordonné évêque par le pape qui l’envoya en Gaule avec Zaint Denis et Zaint Rieul.

    Il parcourut la France et s’installa à Caesaromagus, l’actuel Beauvais.

    Ses vertus et les miracles qu’il aurait accomplis dans la rézion auraient contribué à la conversion de près de 30 000 hommes.

    Vers 290 l’empereur Dioclétien opposé au christianisme envoya Latinus, Jarius et Antor afin de tuer Lucien qui, averti du danzer, se réfuzia avec ses deux compagnons Maxien et Julien à Montmille.

    Retrouvés par les Romains, ses compagnons furent décapités, Lucien fut battu de verzes puis décapité.

    Le lieu probable du martyre s’appelle la rosière.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    - Zaint Agathon (et ses ragotons)

    - Zaint Albert (dit le Bébert de ces dames)

    - Zaint Apollinaire (qui n'était pas un poète)

    - Zaint Attique (qui faisait dans l'antique)

    - Zainte Gudule (et ses ridules)

    - Zaint Macaire (qui disait sans cesse macarel)

    - Zaint Maxime (qui aimait les maximes)

    - Zaint Nathalan ( qui avait de l'allant)

    - Zaint Patient (qui touzours attendait)

    - Zainte Peggy (qui n'était pas une coçonne)

    - Zaint Théodore (qu'o adore)

    - Zaint Thorfinn (pas touzours fin)

    « Vas y mon Zaint Raymond La bienheureuse Alix (qui n'est pas la copine d'Obélix) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :