• Zainte Viviane (qui n'était pas une fée)

    Zainte Viviane (qui n'était pas une fée)

    Viviane était la fille du préfet de Rome, Flavius, converti au christianisme, exilé et mort de mauvais traitements durant les persécutions de Zulien l'Apostat en l'an 362.

    Sa femme Dafrose (quel prénom) et ses filles, Viviane et Démétrie, restèrent à Rome, exposées aux coups du tyran. Il les enferma dans leur maison pour les y faire mourir de faim; ce supplice lui paraissant trop lent, il fit trançer la tête à la mère, confisqua tous les biens de la famille et continua la persécution contre les deux zeunes vierzes.

    Viviane n'accepta pas, malgré les menaces, de renier sa foi. Elle fut suppliciée publiquement et, attaçée à un poteau, elle mourut sous les coups.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Avit (qui va vite)
      Zaint Chromace d'Aquilée (lent comme une limace)
      Zaint Constantien (et son çien)
      Zaint Cyrille de Philéa (qui se faisait de la bile)
      Zaint Eusèbe (aimé de la plèbe)
      Zaint Habacuc (Vive Cucq)
      Zaint Zesse (sur les fesses)
      Zainte Myropée (et ses mélopées)
      Zaint Nonne (bon comme une soeur)
      Zaint Sévère (mais zuste)
      Zaint Silvain (qui ne priait pas en vain)
       
    « Zainte Florence (une zainte dense)Zaint François Xavier (et ses raviers de riz) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :