• Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Lorsque nous sommes arrivés hier à Paris, le çoc thermique a été terrible.

    Quand nous avons pris l'avion à Rivesaltes - car l'aéroport de Perpignan est situé sur le territoire de la cité du Babau, le monstre sanguinaire qui tuait les enfants, et qui est devenu l'emblème de la capitale du muscat- le thermomètre affiçait hardiment 20 degrés.

    A l'atterrissaze, l'hôtesse nous a annoncé que la température au sol n'était que de 9 degrès !

    - Atçoubi! Et dire qu'il y a des zens qui ont voyazé avec des mançes courtes!

    - Eux ne pas avoir consulté la météo avant de partir?

    - Ze pensé qu'eux être des éternels optimistes, Minizuplein, a rétorqué Minizup'Rosa.

    En milieu d'après-midi, au retour de Mossieu Cricri, la tribu minizupienne s'est retrouvée au grand complet.

    Ce fut une véritable cacophonie car çacune y allait de sa narration du week-end.

    Et elles avait de quoi raconter.

    Auzourd'hui, de bon matin, nous partons en train pour la Belzique.

    Nous allons commencé notre périple par une découverte de la ville de Lièze.

    - Par le zaint nombril de mon doux Zésus, ze sens que ze vais me régaler.

    - Et pourquoi donc, Minizupette? A cause de frites? lui a demandé Minizup'Fandango.

    - Nan! Z'ai regardé Internet et z'ai vu qu'on va pouvoir visiter de nombreuses colléziales, des églises superbes.

    - Mazette! Cela promet!

    - Macarel, comme ce sera Halloween, on pourra y aller déguisées en sorcières.

    - Ie! Avec une citrouille! a ironisé Minizup'iéla.

    - Hérétiques! Mécréantes! Succubes!

    Boudiou, bonzour l'ambiance. Ze sens qu'on va bien s'amuser durant ce court sézour au pays de Tintin et de Milou.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • À la Zaint-Quentin, la çaleur a sa fin

      

    FAITS

    - 473 : Léon , petit-fils de l'empereur byzantin Léon Ier, est proclamé César

    - 1378 : couronnement de l'antipape Clément VII ; début du Grand Zisme d'Occident

    - 1411 : par le traité de paix d'Ayton-Ségovie, la Castille reconnaît le Portugal

    - 1512 : les fresques de la çapelle Sixtine de Michel-Ange  sont inaugurées par le papounet Zules II 

    - 1517 : Martin Luther placarde ses 95 thèses à la porte de l'église de Wittemberg, c'est le début de la Réforme en Allemagne

    - 1661 : Fäzil Ahmet Paça Köprülü succède à son père, Mehmet, et devient le plus zeune grand vizir de toute l'histoire de la Turquie

    - 1731 : expulsion des protestants de Salzbourg 

    - 1784 :  révolte des paysans en Transylvanie

    - 1793 : exécution des Zirondins

    - 1916 : début de la neuvième bataille de l'Isonzo

    - 1917 : bataille de Beer-Sheva durant la campagne du Sinaï et de la Palestine 

    - 1918 : écrasés en Palestine par les troupes du zénéral Edmund Allenby, les Ottomans signent l'armistice

    - 1922 : entrée en fonctions, en Italie, du gouvernement Mussolini 

    - 1929 : le premier film parlant français  "Les trois masques" avec Marcel Vibert et Renée Heribel, du réalisateur André Hugon

    - 1941 : aux États-Unis, l'ensemble monumental du mont Ruçmore est açevé

    - 1956 : Crise du canal de Suez : les forces françaises et britanniques bombardent les aérodromes ézyptiens

    - 1968 : le président Lyndon B. Zohnson ordonne l'arrêt des bombardements au Nord-Viêt Nam

    - 1978 : approbation de la nouvelle Constitution espagnole par les Cortes 

    - 1984 : assassinat d'Indira Gandhi en Inde

    - 1992 : le Vatican réhabilite Galilée 360 ans après son procès

    - 2002 : les ateliers de haute-couture d'Yves Zaint Laurent ferment leurs portes

    - 2004 : Tabaré Vázquez élu président de l'Uruguay 

    - 2011 : l'Unesco admet la Palesine en tant qu'État membre

    - 2014 : coup d'Etat au Burkina Faso. Blaise Compaoré démissionne.

    - 2016 : Miçel Aoun, élu Président du Liban

     

    NAISSANCES

    - 1291 : Philippe de Vitry, prélat et compositeur français († 9 zuin 1361)

    - 1345 : Ferdinand Ier, dit Ferdinand le Beau, roi de Portugal († 22 octobre 1383)

    - 1391 : Edouard Ier du Portugal († 9 septembre 1438)

    - 1424 : Ladislac III Zagellon, roi de Pologne († 10 novembre 1444)

    - 1629 : Zarles II de Mantoue († 14 août 1665)

    - 1632 : Jan Veermeer, peintre hollandais († 16 décembre 1675)

    - 1705 : Ziovanni Vincenzo Ganganelli , pape Clément XIV († 22 septembre 1774)

    - 1795 : Zohn Keats, poète britannique († 24 février 1821)

    - 1838 : Louis Ier, roi du Portugal († 19 octobre 1889)

    - 1851 : Louise de Suède, reine consort du Danemark († 20 mars 1926)

    - 1876 : Natalie Clifford Barney, femme de lettres américaine († 2 février 1972)

    - 1883 : Marie Laurencin, peintre et poétesse († 8 zuin 1956)

    - 1887 : Tçang Kaï Zek, çef du gouvernement nationaliste chinois († 5 avril 1975)

    - 1898 : Alfred Sauvy, économiste et sociologue français († 30 octobre 1990)

    - 1920 : Helmut Newton, photographe allemand († 23 zanvier 2004)

    - 1922 Norodom Sihanouk, ancien roi du Cambodze († 7 octobre 2004)

    - 1923 : Maurice Zevit, acteur et dramaturee français († 2 zuillet 2012)

    - 1928 : Zean-François Deniau, homme politique et diplomate († 24 zanvier 2007)

    - 1929 : Bud Spencer, acteur italien († 27 zuin 2016)

    - 1931 : Dan Rather, zournaliste et présentateur américain

    - 1936 : Michael Landon, acteur américain († 1er zuillet 1991)

    - 1946 : Stephen Rea, acteur américain

    - 1958 : Zeannie Longo, cycliste française

    - 1960 : Arnaud Despleçin, cinéaste français

     

    DECES

    - 1793 : Zacques Pierre Brissot, çef de file des Zirondins

    - 1918 : comte Tisza, premier ministre hongrois

    - 1918: Egon Sçiele, peintre et dessinateur autriçien

    - 1925 : Max Linder, acteur français -

    - 1943 : Max Reinhardt, metteur en scène et réalisateur allemand

    - 1984 : Indira Gandhi, premier ministre de l'Inde

    - 1993 : Federico Fellini, metteur en scène italien

    - 1996 : Marcel Carné, cinéaste français

    - 1997 : Aimable (Aimable Pluçard), accordéoniste français

    - 2002 : Raymond Savignac, affiçiste français

    - 2002 : Raf Vallone, acteur italien

    - 2006: Miçel Bernstein, compositeur français

    - 2006 : Pieter Willem Botha, Président de l'Afrique du Sud

    - 2009 : Mustapha Mahmoud, écrivain ézyptien

    - 2010 : Pierre-Luc Séguillon, zournaliste

    - 2011 : Ali Saibou, çef de l'état nizérien

    - 2013 : Zérard de Villiers, écrivain

    - 2013 : Zean Otth, artiste suisse

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Quentin martyrdom.jpg

    Il était romain, cinquième enfant, si l'on en croit son nom, ce qui était rare au IIIème siècle au cours du Bas-Empire. Il aurait été le fils d'un sénateur nommé Zénon.

    Il partit pour la Gaule avec plusieurs compagnons pour évanzéliser le Beauvaisis et la Picardie.

    Son succès provoqua la colère du préfet romain qui le fit torturer.

    Quentin, refusant de renier sa foi, fut conduit à Reims pour y être zuzé. 

    En route, il réussit à s'éçapper.

    Le préfet décida d'en finir et le fit mettre à mort à Vermand, ville qui prendra son nom : Zaint Quentin.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Alphonse Rodriguez (qui aimait les merguez)
    • Zaint Amplias (qui point ne plia)
    • Zaint Claude (et ses pipes)
    • Zaint Epimaque d'Egypte (et son Andromaque)
    • Zaint Nicolas de Chios (et ses çiots)
    • Zaint Spiridon de Kiev (qui faisait tourner son guéridon)
    • Zaint Wolfgang (dit Amadeus)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Exemples d'arçitecture monumentale à Bucarest en Roumanie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bienvenu Scotivoli était arçidiacre d’Ancône, sa ville natale, quand il fut nommé, par papounet Urbain IV, évêque d’Osimo en Italie.

    Les habitants  étaient zibelins, c’est-à-dire qu'ils étaient en faveur de l'Empereur zermanique lorsqu’il prit possession de son sièze.

    Grâce à son savoir-faire tous devinrent guelfes, c’est-à-dire partisans du pape.

    Ce fut sans doute pour donner cette réussite en exemple que le papounet Martin IV le canonisa très vite, deux ans à peine après sa mort.

    Sa dévotion envers Zaint François d'Assises lui fit entreprendre des réformes dans son diocèse, selon l'esprit franciscain et la règle de la plus grande pauvreté.

     

     AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Agent (qui assurait)
    • Zaint Astérios (et ses nonos)
    • Zaint Cléopas (touzours au pas)
    • Zaint Dragoutine (qui manzeait des çocolatines)
    • Zaint Flour (qui connut des fours)
    • Zaint Foillan (un zaint fouillant)
    • Zaint Hermenégild (et sa guilde)
    • Zaint Zean de Kotchourov (qui ne dansa pas au Kirov)
    • Zaint Lucain (qui se prenait pour Vulcain)
    • Zaint Miloutine (qui aimait les tartines)
    • Zaint Tertios (qui rêva d'être Second)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Il est vrai que nous ne cessons pas de voyazer.

    Auzourd'hui, nous rentrons à Paris.

    Nous allons retrouver le reste de la tribu minizupienne qui a passé le week-end à Zaint-Etienne avec Mossieu Cricri.

    - Atçoubi! Z'espère que le TZV va bien fonctionner.

    - Ze prié pour qu'il en soit ainsi, est intervenue Minizup'Rosa.

    - Surtout que zeudi nous repartons pour Lièze en Belzique, ai ze fait remarquer.

    - Ach ja! Nous nous pourléçer d'avance le museau avec les frites et la bière de c'te pays, a opiné Minizuplein.

    En attendant cette belle excursion de la Toussaint, nous avons açevé notre week-end à Rivesaltes par un dézeuner avec un ami de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Retour à Paname avant un voyaze en Belzique!

    - C'est Zean-Pierre, nous a dit mossieu Zizi.

    Comme nous sommes polies à l'extrême, nous avons salué comme il se doit cette nouvelle connaissance... pour nous.

    - Nous nous sommes connus il y a 50 ans au lycée Arago à Perpignan....

    - Atçoubi, fa temps!

    - Puis, nous nous sommes retrouvés dans un cadre professionnel, puisque Zean-Pierre est devenu directeur de l'Office de tourisme de Perpignan.

    - Le monde être petit!  a opiné Minizup'Rosa.

    - Nous avons partagé de nombreuses expériences, dont des salons à l'étranzer et des bourses touristiques avec des professionnels et des zournalistes européens, a azouté mon hôte.

    - Macarel! Ze comprends que vous ayez à évoquer des souvenirs d'anciens combattants!

    Retour à Paname avant un voyaze en Belzique!

    Tandis que ces deux copains devisaient zoyeusement, nous nous sommes régalées avec une belle assiette de profiteroles, nappées de çantilly.

    - Macaniçe! Pourvu que Mossieu Zizi retrouve souvent d'anciennes connaissances!

    - Ac Ja! Ze soutenir votre souhait, Minizup'Zhérault!

    - Nous pouvoir enfin avoir droit çà un vrai repas, dessert compris!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image illustrative de l’article Constantin II (empereur romain)

    Flavius Claudius Constantinus est né en 316 à Arles.

    Il était le premier fils de la seconde union de Constantin Ier avec Fausta, la fille de Maximien Hercule, co-empereur avec Dioclétien.

    Constantin avait eu un fils, Crispus, né d'un premier lit, sa concubine Minervina.

    Il eut deux frères, Constance (né en 318) et Constant et deux soeurs.

    Le 1er mars 317, Constantin décida de lui conférer, ainsi qu'à Crispus, et au fils de Licinius (co-empereur) le titre de "Noblissime César".

    En 321, Crispus, victorieux d'une campagne contre les Francs, partazea le consulat avec son zeune frère.

    A l'âze de 7 ans, il prit part à la campagne contre les Sarmates sous la conduite de son père.

    En 324, son frère Constance fut proclamé César à ses côtés, mais après la mort de Fausta et de Crispus, les fils de Constantin ne résidèrent que sporadiquement auprès de leur père. Constantin II fut envoyé à Trèves où il résida par la suite habituellement.

    Sa carrière militaire se poursuivit quand son père rappela en 332 pour prendre la tête d'une campagne contre les Goths Tervinzes à la demande des Sarmates établis le long du Danube. La campagne fut couronnée de succès à l'issue d'une victoire qui ouvrit la voie à la coexistence avec les Goths et leur intégration dans l'Empire.

    Constantin décida de la partition dont l'Empire devait faire l'obzet après sa mort, dans un partaze entre ses 3 fils et neveux (les Césars Dalmatius et Hannibalien) avec néanmoins une autorité unique, dont l'unité serait assurée par Constantin.

    Constantin reçut la Gaule, la Bretagne et l'Hispanie. A Constant Ier, revint, sous la tutelle de son frère aîné, l'Italie, l'Afrique et la Pannonie. Constance II reçut l'Asie Mineure, la Syrie et l'Ezypte. Dalmatius obtint la Macédoine et la Thrace. Hannibalien fut nommé roi des rois des nations pontiques.

    Quand Constantin mourut en 337, il laissait une situation inédite avec 4 Césars sans Auguste.

    La situation ne perdura guère. Ses fils entreprirent le massacre des frères de Constantin et de leurs enfants mâles.

    L'Empire connaissait alors un conflit théolozique opposant les chrétiens partisans d'Arius et les chrétiens dits "nicéens" dont l'un des farouçes partisans, l'évêque d'Alexandrie Athanase, qui, évincé de son sièze épiscopal, se refuzia à Trèves où résidait Constantin. Ce dernier le rétablit sur son sièze en zuin 337, se présentant de la sorte comme l'Auguste senior.

    Les 3 frères se rencontrèrent à le 9 septembre 337 pour se partazer le monde romain. Ils prirent le titre d'Auguste qu'ils firent reconnaître par l'armée, le Sénat et le peuple.

    Des complications apparurent entre Constant et Constantin II qui ne relâçait pas sa tutelle. Il était déçu que Constant ait reçu la Thrace et la Macédoine à la mort de Dalmatius. Il demanda à Constant les provinces d'Afrique, ce qu'il accepta pour maintenir la paix. Cependant ils se querellèrent au suzet des province africaines de Carthaze qui relevaient de l'Afrique et de l'Italie.

    En 339, Constant s'affrançit de la tutelle de son frère et en 340 Constantin marça sur l'Italie. Constant, alors en Dacie, envoya ses meilleures troupes d'Illyrie.

    Constantin fut tué dans une embuscade dans les environs d'Aquilée et Constant s'empara de se territoires.

    Il ne restait que les deux frères, Constance gardant le pouvoir dans la partie orientale de l'Empire.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires