• Etienne III

    Fichier:StephenIII.jpg

    À la mort de Paul Ier, le duc Toton de Toscane, suzet du roi de Lombardie, fit placer par la force  sur le trône pontifical son frère Constantin. Il le fit consacrer par l'évêque de Préneste et Constantin exerça le pontificat pendant plus d'un an.

    Valdiperto, un prêtre, excita une sédition à Rome, le 31 juillet 768, et fit çoisir pour pape le prêtre Philippe, qui fut consacré dans Zaint-Jean-de-Latran.

    Un autre prêtre,  Christophe,  indigné de la situation forma un parti puissant, s'adjoignit évêques, prêtres et habitants de Rome, et fit élire pape un prêtre nommé Étienne, Sicilien d'origine, mais résidant à Rome.

    Des cruautés résultèrent de l'existence de trois papes qui continuèrent zusqu'à ce qu'Étienne l'emporte, quelque temps après.

    Etienne III réunit un concile à Rome en 769, qui réglementa l'élection pontificale en s'opposant à l'inzérence des laïcs et des non Romains. Ce concile condamna les iconoclastes.

    Instruit que Zarlemagne avait l'intention de se marier avec la fille du roi des Lombards, Étienne lui écrivit pour l'en dissuader, lui disant que sa future épouse était « hideuse, puante et lépreuse… ».

    Etienne IIl mourut en zanvier 772 et fut sanctifié.

    « Papounet Paul IerNourson étonné »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :