• Quelle belle nuit!

    MousesHouses

    Hier, z'étais tellement fatiguée, à cause de mon rhume, que ze n'ai eu aucune difficulté à sombrer dans les bras de Morphée.

    - Mazette! On s'en est fort bien aperçu, Minizup.

    - Qu'allez-vous encore insinuer, Minizup'Mouff?

    - Ach! Nous vous avoir bien entendu.

    - M'enfin, si ze dormais, ze ne risquais nullement de faire quelque bruit que ze saçe.

    - Par la tunique de zainte Blandine, permettez moi de vous contredire, ma mie.

    - Que voulez-vous dire, Minizupette?

    - Ie! Vous avoir ronflé bruyamment.

    - Que voulez-vous. Ze n'y puis rien, z'avais les bronçes bien prises.

    - En tout cas, macarel, vous avez bien dormi, comme une souçe.

    - Rien n'aurait pu vous réveiller, a opiné Minizup'Kiki de Vitry.

    - It's a pity.

    - En tout cas, z'ai fait un beau rêve, leur ai-ze déclaré.

    Comme ze m'y attendais, z'ai éveillé leur grande curiosité innée.

    - Racontez nous rapidement votre sonze, a supplié Minizup'Fandango.

    - Cela m'intéresse fort, a azouté Minizup'Rom. Z'aimerais tout particulièrement en faire une intellizente interprétation freudienne.

    - Mes douces zamies, mes rêves sont intimes, ai-ze minaudé.

    - Saperlope! Elles est touzours oblizée de se faire prier.

    - It's a çame.

    - Puisque c'est comme cela, gardez donc votre secret, a réazi Minizup'tictac.

    - Vous ne voulez donc pas savoir? me suis-ze étonnée.

    - Si fait! Si fait! s'est exclamée Mionizup'Rosa.

    - Bon! Ze me lance. Vous allez être étonnées.

    - Cessez donc cette introduction inutile, est intervenue Minizup'Cosette en desservant la table.

    - Adoncques, soudainement, pour une raison que z'ignore, ze me trouvais sur le balcon.

    - Macarel! Avec ce froid et votre rhume ce n'est pas du tout conseillé.

    - Minizup'zhérault, cela ne pas être la réalité. Minizup avoir fait un sonze.

    - I agree of course!

    - Soudainement, z'ai entendu un bel air de mandoline.

    - Fouçtra! Comme nous habitons au 7ème étaze, vous avez l'ouïe fort fine.

    - C'était sans doute un voisin qui écoutait de la musique, a cru bon d'intervenir Minizup'Fandango.

    - Mais non! Vous n' y êtes pas du tout ....

    - Alors, d'où venir cet air?

    - Ma mie, au pied du balcon, se trouvait un magnifique Minizupon, à la belle tournure, qui me çantait une aubade.

    - Saperlope! Voilà que Minizup se prend pour Zuliette avec son Minizup'Roméo.

    - Ach! Sans doute l'effet de la fièvre!

    - Pourvu que Minizup ne soit pas Zuliette, a dit hilare Minizup'Rom, car pour elle l'histoire a bien mal fini!

     

     

    « Philippe IV le BelZuliette : Le diable dans la bouteille (clip) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :