• Ramire II de Léon

    Ramire II de León est né vers 900.

    Troisième fils d'Ordoño II de León, Ramire a succédé en 927 à son frère Alphonse IV et éliminé la même année les héritiers de Fruela II pour être reconnu seul roi de León, des Asturies et de Galice en 928, après la déçéance de son frère Sançe-Ordoño qui s'était proclamé roi en 926 à Zaint-Zacques-de-Compostelle.

    Ramire II attaqua l'alcazar de Madrid en 932, mais fut vaincu par les Omeyyades en 937.

    Par la suite, il remporta une importante victoire au fossé de Simancas en 939. Néanmoins les raids musulmans se multiplièrent à la fin de son règne.

    Sous son règne, en 935, la Castille proclama une autonomie de fait, sous l'autorité du comte Ferdinand González.

    Le 5 janvier 951, il abdiqua peu de temps avant de mourir.

    Son fils Ordoño III devint roi de León et des Asturies zusqu'à sa mort en 956. Son frère Sançe Ier lui succéda.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris bon week end"

    Auzourd'hui, nous sommes à Reims pour le week-end.

    Minizup'tictac, qui n'a quasiment pas fermé l'œil de la nuit, nous a réveillés en fanfare dès polton minou.

    - Dépéçez vous, nous avons un train à prendre.

    - Atçoubi, il ne part que dans 3 heures, barmelouse!

    - Voui, mais moi ze prévois l'imprévu.

    - Fouçtra! Elle est bonne celle-la.

    - Elle se croire medium!

    - Que ze suis heureuse, par le loup de Zaint Hervé, s'est exclamée Minizupette.

    - Et pourquoi donc, ma mie?

    - Mais parce que ze vais voir le bel Anze au sourire de la cathérale et la Zainte Ampoule qui servait au couronnement des rois!

    - Moi z'espère qu'on boira du bon zampagne, ai ze dit.

    - On voit bien vos centres d'intérêt culturel.

    - Saçez que ce divin breuvaze fait partie du savoir vivre çampenois et de la culture locale.

    Demain, ze vous narrerai avec de beaux cliçés notre court voyaze, car ze suis, comme vous le savez, une photographe hors pair.

    - Touzours aussi modeste la boufarelle.

    - It's a pity!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Tubes et Gifs Souris trouvés sur le Net

    Hier, les retraités ont manifesté dans les rues.

    - Boudiou! Si maintenant les vieux se mettent à descendre dans la rue.

    - Par le gourdin de Zaint Martial! Faites donc attention à ce que vous dites.

    - Et pourquoi donc, ma mie?

    - Mais parce que celui qui dit que ze ne suis que son avataresse est lui aussi à la retraite.

    - Atçoubi! Il n'est pas allé manifester.

    - Il a les pieds fraziles, le pôvre!

    - Belle excuse, macarel! Tu parles d'un contestataire!

    - Mossieu Zizi ne se révolte zamais!

    - Comme tous les moutons, il subit!

    - Il suffit les amies! Ze sais me battre lorsqu'il le faut, a tonné mon hôte.

    - Toutes les zaints Glinglin, a murmuré Minizup'Mouff.

    - Dans ma zeunesse, z'ai participé à certaines luttes zustes.

    - Fa temps! a fait remarquer Minizup'Zhéraut.

    - Mais là, fouçtra, Manu le Zupitérien s'en prend à votre retraite, Mossieu Zizi.

    - Ze n'ai pas à me plaindre par rapport à d'autres.

    - Macarel, avec vous on peut se faire tondre la laine sur le dos!

    - Il suffit! Fin de la discussion aussi stérile qu'inutile.

    - Moi quand ze serai à le retraite, ze me reposerai, a déclaré Minizup'Cosette en faisant la vaisselle.

    - Nous prendre du thé avec des gâteaux.

    - Me, a cup of tea!

    - Et moi, par le mouçoir de Zainte Véronique, ze tricoterai des lainazes pour les retraités les plus démunis.

    - Atçoubi! A l'impossible nul n'est tenu! Vu le nombre de personnes âzées pauvres, vous aurez du travail!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

    Promenade à Urbino en Italie (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Cela devient d'un lugubre!

    Hier celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décidé de nous emmener au cimetière de Montmartre.

    - On va voir les tombes de canteurs, d'acteurs, d'écricains. C'est intéressant, n'est ce pas?

    - Atçoubi! Moi ze préfère les stars vivantes!

    - Il faut savoir se souvenir de ce qui nous ont apporté quelque plaisir, Minizup'Zhérault.

    Encore un cimetière!

    - Comme Dalida par exemple, qui nous a fait danser sur des airs discos.

    - Darladiladada...Dalida, ont entonné en cœur les Intruses.

    - Ze ne suis pas malaaaaade! a çanté Minizup'Cosette.

    - Mossieu Zizi l'amoroso, a poursuivi Minizup'Mouff.

    - Itsi Bitsi Petit Bikini... comme les strings de Minizup.

    - Bon! Cela suffit! On a compris. Vous connaissez le répertoire de Dalida. C'est bien.

    Encore un cimetière!

    - Mein Gott! Qu'il est loin de son pays!

    - Cela être bien triste.

    - De qui parlez vous, barmelouses teutonnes?

    - Mais de Heinrich Heine.

    - Inconnu au bataillon.

    - Il être un grand poète allemand de la fin du 19ème siècle. C'est un de nos derniers grands romantiques, proçe de idées socialistes.

    - Un homme bien, a déclaré avec emphase Minizup'Mouff.

    Sur sa tombe est inscrit un poème en allemand que les Intruses nous ont traduit et qui nous a émues.

    "Le dernier repos de celui que le voyaze a fatigué, où sera-t-il ?
    Sous les palmiers du sud ? Sous les tilleuls du Rhin ?
    Serai-ze, quelque part dans le désert, enfoui par des mains étranzères ?
    Ou reposerai-ze sur les bords d’une mer, dans le sable ?
    Quoi qu’il en soit ! le ciel de Dieu m’entourera, là-bas comme ici;
    Et en guise de veilleuses flotteront la nuit au-dessus de moi les étoiles"

    Encore un cimetière!

    - Nous aussi, nous avons de grands écrivains.

    - Regardez! Ici repose Alexandre Dumas.

    - Ach! Ze bien connaître. Moi avoir lu "les Trois Mousquetaires".

    - Mais ce n'est pas lui qui a écrit ce roman, bestioulette!

    - Hi! Hi! Vous ne pas connaître vos classiques.

    - M'enfin! C'est son père qui l'a écrit. Celui-ci, c'est son fils.

    - Il est connu principalement pour son roman "La Dame aux camélias"

    - Cela pas être intellizent de donner son prénom à son fils quand on est écrivain!

    - It's a pity!

    Encore un cimetière!

    - Et voici la tombe du grand Nizinsky, nous a dit mon hôte. L'un des grands danseurs des Ballets russes qui a révolutionné la danse moderne. On le surnommait le Clown de Dieu.

    - Quelle hérésie par la barbe de Zaint Zoseph.

    - Le pauvre a fini sa vie dans l'aliénation totale.

    - It's a çame.

    Nous avons vu aussi d'autres tombes, dont celles de Miçel Berzer, de Miçel Galabru, de Zean-Claude Brialy....

    Finalement, comme nous l'avait dit Mossieu Ziai, ce fut intéressant.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Alphonse IV de Léon

    Alphonse IV de León, dit le Moine, était le fils d’Ordoño II.

    Il occupa le trône de León vers l’an 925, à la fin d’une guerre civile et fratricide entre le fils de Fruela II, son cousin, et les fils d’Ordoño II, dans laquelle il fut appuyé par Sançe Ier de Navarre. Malgré cela, la souveraineté du royaume resta fragmentée. Son frère, Sançe Ordoñez, gouvernait la Galice avec le titre de roi , et son autre frère, Ramire, les Asturies.

    Alphonse IV dut confier la rézence à son épouse Oneca de Pampelune .

    Après la mort de cette dernière au monastère de Saliagan en 931, il céda sa couronne à son frère Ramire et se retira dans un monastère.

    Pris de remords plus tard, il tenta de récupérer le pouvoir par les armes mais fut vaincu par son frère, qui ordonna qu’on lui arraçe les yeux et qu’on l’interne dans une prison.

    Il est le père du roi Ordoño IV.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires