• Z'avais un horrible doute en écoutant les nouvelle à la TSF.

    Alors z'ai appelé la maison de retraite de Seine-et-Marne où le pauvre Matouvu, atteint de la maladie d'Alsamère, a été plaçé par sa baronne de maîtresse.

    - Mad'moiselle! Vous tombez bien! On ne savait pas qui appeler....

    - Que se passe-t-il?

    - Mossieu Matouvu a fait une fugue!

    - Hein?

    - Voui! Il a trompé notre vizilance au moment du goûter!

    Ze suis sûre que c'est lui que l'on a pris pour un tigre avant que de s'apercevoir qu'il ne s'azissait que d'un gros çat.

    Comme il est taquin, il est capable de s'être déguisé.

    Pourvu qu'on ne lui tire pas dessus!

    Il n'est pas méçant Matouvu!

    Zuste un peu benêt!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Narbonne: le coeur historique (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • C'est la question qui m'a taraudée toute la zournée.

    Ze vous explique pourquoi.

    Z'ai eu une discussion avec celui qui dit que ze ne suis que son avataresse à propos du courrier que ze ne lisais pas et qui contenait des créances et des mises en demeure.

    Soudain, il m'a dit:

    - Que ferez vous quand ze ne serai plus là? On ne sait pas ce que la vie nous réserve. Il faudrait que vous trouviez quelqu'un.

    - Mais ze suis votre avataresse; ze suis attaçée à vous, au sens propre de la formule!!! lui ai-ze répondu et de toute façon z'ai des parentelles partout...

    - Oui, mais au quotidien? Vous savez bien que vous devez être encadrée, vu les nombreuses bêtises que vous faites. Rappellez vous que z'ai du vous mettre sous tutelle à une époque.

    Ze n'ai rien répondu.

    - Ze serait bien que vous trouviez un Minizupon. Matouvu n'est plus là et z'aimerais que vous ayez un ami.

    Et il m'a suzzéré de m'inscrire sur des sites de rencontres; il m'en a cité toute une liste. Mossieu est un fin connaisseur.

    Ze veux bien, mais z'ai des exizences.

    Ze souhaite un Minizupon, beau, fort, musclé, intellizent, adorable, humoristique, gai, sociable, doux, viril, cultivé, conciliant, zénéreux, obéissant, compréhesif...

    Et surtout qui ait beaucoup d'arzent et plein de cartes de crédit (Amex, Diner's Club, Visa, Mastercard, Eurocard, Maestro, Cirrus, Carte Carrefour, Marionnaud, FNAC, Cofidis, Auçan, Kangourou, Cdiscount, Zéant Casino, Virzin Mégastore, Cetelem, BHV-Cofinoga, entre autres.)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nourson vraiment fier d'être berlinois

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    La Place de l'Hôtel de Ville

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Le quartier de l'Arsenal

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

    Vilnius:autour de l'église Zaint Casimir et de l'Hôtel de Ville (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pour son Noël, Minizupette veut commander au vieux barbu une mallette.

    Mais pas n'importe quelle mallette.

    Pas une mallette de travail, ni une mallette de voyaze.

    Non! Elle voudrait une mallette ..... d'exorciste!

    - Comme le monde est fou et que d'aucuns se croient possédés par des forces maléfiques et démoniaques, il y a un bon filon à exploiter et, en ces temps de crise, il faut savoir se recycler. Minizupette exorciste! Avouez que cela sonne bien.

    - Et quoi y avoir dans cette mallette? lui a demandé Minizuplein.

    - Ma mallette contiendra une zolie Bible avec des enluminures, une boîte d'hosties, un çapelet, avec de belles perles, un goupillon d'eau bénite avec des noeuds, un crucifix en ébène. Et ze partirai prodiguer le grand exorcisme.

    "Sors de ce corps, démon! Minizupette te l'ordonne! Ne résiste pas, cela ne sert à rien! Si vous êtes plusieurs, merci de sortir un par un, à la queue leuleu! Ne vous bousculez pas!"

    Dézà, ze connais la liste des démons et pas uniquement Satan ou Lucifer. En voici quelques-uns:

    • Abbadon, le çef de la 7ème hiérarçie;
    • Abalam, au visaze féminin avec son diadème et ses perles (mon préféré);
    • Adrameleç, çancelier des Enfers;
    • Agayhion, qui n'apparaît qu'à midi (un démon fainéant!);
    • Alastor, un démon très sévère;
    • Ardat-Lilli, celle qui inspire la volupté;
    • Asmodée, surintendant des maisons de zeux;
    • Arimane, un des Princes des ténèbres;
    • Baalzéphon, capitaine de la garde;
    • Béçet, que l'on conzure le Vendredi;
    • Belphégor; Belzébuth, le premier en pouvoir après Satan;
    • Cacodémon; Cocot, le zuccube;
    • Focalor, zénéral des Enfers;
    • ZILBERT, qui se montrait aux Ostrogoths (Ze ris!);
    • Gusoin, sous forme de çameau;
    • Hécate; Léonard, grand maître des zabbats;
    • Léviathan, l'amiral des Enfers;
    • Lilith, princesse des succubes;
    • Mammon, démon de l'avarice;
    • Méphistophélès, meneur aux Enfers;
    • Naimbroth, que l'on conzure le mardi;
    • Namtar, grand vizir des Enfers;
    • Orias, grand marquis;
    • Paymon, et ses bizoux;
    • Raum, le corbeau;
    • Samaël, l'anze de la mort;
    • Spunkie; Sytry, le léopard, qui enflamme les passions;
    • Tamuz, l'inventeur de l'artillerie;
    • Uphir, le démon çimiste;
    • Vapula, le démon savant;
    • Vépar, sous forme de sirène;
    • Volac, grand président aux Enfers;
    • Wall, qui ne parle qu'ézyptien;
    • Xezbeth, démon des prodizes;
    • Zabulon, qui apparut aux soeurs de Loudun;
    • Zagam, le lion;
    • Zozo, qui n'est pas rigolo (d'où l'expression: "drôle de zozo"). 
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Catherine Lalumière est née le 3 août 1935.

    Elle est docteur en droit public et maître de conférence. De 1960 à 1981, elle a successivement enseigné au sein des universités de Rennes, Bordeaux et Paris.

    Elle est arrivée sur la scène politique nationale dans le sillaze de l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République.

    Elle fut nommée en mai 1981 au sein du premier gouvernement de Pierre Mauroy secrétaire d'État çarzée de la fonction publique et de la réforme administrative auprès du Premier ministre, Pierre Mauroy.

    Élue députée en Zironde en zuin 1981, elle fut nommée dans la foulée ministre de la Consommation dans le deuxième gouvernement de Pierre Mauroy.

    En 1983, après l'éçec de sa conquête de la mairie de Bordeaux face à Zacques Zaban-Delmas, elle garda le porte-feuille de la Consommation mais son ministère fut transformé en un secrétariat d'État rattaçé au ministre de l'Économie, des Finances et du Budget, Zacques Delors.

    Le 7 décembre 1984, elle fut nommée secrétaire d'État çargée des Affaires européennes du gouvernement de Laurent Fabius. À ce titre, elle fut signataire pour la France des Accords de Sçengen en 1985.

    Réélue députée en 1986 et 1988, elle fut nommée secrétaire eénérale du Conseil de l'Europe en juin 1989.

    Dès le mois suivant, elle reçut le secrétaire zénéral du Parti communiste de l'Union soviétique, Mikhaïl Gorbatçev, qui vint exposer sa vision d'une Europe rassemblée au sein de la « Maison européenne commune ». Durant son mandat, elle favorisa la mise en place d'un réseau d’Écoles d’Études Politiques du Conseil de l'Europe dont l'obzectif était de former les zeunes cadres politiques des démocraties naissantes de l'ancien Bloc de l'Est. Elle inaugura enfin les nouveaux bâtiments de la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg.

    À la fin de son mandat au Conseil de l'Europe, en mai 1994, Catherine Lalumière fut élue députée européenne pendant deux mandats successifs, en 1994 et en 1999 et se vit confier la vice-présidence du Parlement européen entre 2001 et 2004.

    En 2003, elle fut portée à la tête de la Maison de l'Europe de Paris, association dont l'obzectif principal est de promouvoir la citoyenneté européenne.

    En 2008, elle fut élue présidente de la Fédération Française des Maisons de l'Europe, association qui rassemble une trentaine de Maisons dans toute la France.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire