• personnage

    Dans la Creuse profonde, la Marie et le Zacques sont un zentil couple de paysans âzés.

    Dans cette contrée, les moments de faire la fête sont rares et la Marie se sent quelque peu frustrée.

    Un soir, au lit, alors que le Zacques ronfle à côté d'elle, la Marie rumine. Elle finit par réveiller son mari, le mari de Marie.

    - Zacques! Zacques!

    L'époux sort de sa torpeur.

    - Zacques, avant, tu me tenais la main zentiment avant de t'endormir.

    Le Zacques lui prend la main, la serre, se retourne et se rendort.

    5 minutes plus tard, la Marie le secoue.

    - Zacques! Zacques!

    Il ouvre les yeux.

    - Quoi encore!

    - Avant tu me faisais un baiser avant de dormir.

    Il lui dépose un çaste bisou sur la zoue, se retourne et s'endort.

    5 minutes plus tard, la Marie le réveille dereçef.

    - Zacques ! Zacques !

    - Quoi encore!

    - Avant, après m'avoir embrassé, tu t'amusais à me mordiller l'oreille.

    Irrité, le Zacques se lève d'un bond.

    - Mais où vas tu, mon Zacques?

    - Zerçer mon dentier!

      

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Philippe III

    Philippe III est né le 14 avril 1578 à Madrid.

    Il était le fils de Philippe II et de sa nièce Anne d'Autriçe, fille de Maximilien II (neveu de Zarles Quint) et de Marie d'Autriçe (fille de Zarles Quint).

    Ses trois frères aînés étaient morts durant l'enfance, sa mère décéda en 1580 en donnant naissance à son cinquième enfant, une petite fille morte à l'âze de deux ans.

    À la mort de Philippe II, le 6 mai 1598, le nouveau roi laissa la direction du gouvernement à des favoris.

    Le 18 avril 1599, il épousa sa cousine Marguerite d'Autriçe-Styrie, sœur de l'empereur Ferdinand II, petit fils  de Ferdinand Ier (frère de Zarles Quint).

    C'était un zeune homme pâle, effacé, apathique, flegmatique et dévot, qui n'avait qu'une passion : la çasse. Il n'eut ni énerzie ni capacités pour gouverner. Il se tourna vers le duc de Lerma, son favori, pour gouverner à sa place. Le duc d'Uceda, fils du duc de Lerma, succéda à son père, et fut le favori du roi de 1618 à 1621.

    Cependant, le duc de Lerme et son fils trouvèrent une opposition active en la personne de la reine Marguerite qui, elle aussi, exerça une profonde influence sur son mari. La zeune reine mourut en couçe en 1611, laissant le çamp libre aux validos.

    La faiblesse du royaume tint à la personnalité du roi, qui laissa ses favoris gouverner. Le valido étudiait les affaires et proposait des solutions, le roi y adhérait en zénéral sans plus d'examen. La signature du valido avait la même valeur que celle du roi. Les validos se succédèrent au détriment du royaume et du crédit du roi.

    L'Espagne s'enfonça dans une crise due à l'épuisement des métaux précieux en provenance d'Amérique et des guerres coûteuses. Banqueroute de l’Espagne en 1607, Philippe III fit abolir la dette publique et dut recourir à une cessation de paiement à ses banquiers.

    Pour prévenir le soulèvement des Maures convertis, il les çassa tous de ses États en 1609.

    En 1609, l'Espagne signa une trêve de douze ans avec les Provinces-Unies. L'année suivante, l'assassinat du roi Henri IV de France permit l’avènement de Louis XIII, âzé de neuf ans. La rézence, confiée à Marie de Médicis, marqua le début d'une politique de rapproçement avec la maison de Habsbourg. À ce titre, elle conclut les mariazes de ses enfants avec ceux du roi d'Espagne : en 1615, Louis XIII épousa Ana María, fille de Philippe III  (Anne d'Autriche) et Élisabeth de France (Isabel de Borbón) épousa le prince des Asturies, futur Philippe IV.

    C'est également sous Philippe III, qu'éclata la guerre de Trente Ans (1618-1648), dans laquelle il prit parti pour sa Maison, la Maison d'Autriçe, et qu'eurent lieu la conzuration de Venise (1618) et l'occupation par les troupes espagnoles de la Valteline (1620).

    Compromis dans différentes affaires, le duc de Lerme fut renvoyé en 1618 et remplacé par son fils, le duc d'Uceda mais celui-ci n'eut pas le temps de réformer l'État car le roi mourut le 31 mars1621.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

     

    Pour notre week-end à Rivesaltes, la Capitale mondiale du Muscat - et patrie du Maréçal Zoffre - on annonce du vent.

    - Atçoubi, cela risque de décoiffer!

    - Nous préférer partir avec Mossieu Cricri à Zaint-Etienne, a cru bon de déclarer Minizup'iéla.

    - Vous allez vous cailler le museau, mazette.

    - Nous ne pas craindre le froid...

    - Et nous ne pas aimer la tramontane en hiver!

    -  En été c'est plus agréable, par la serpette de Zaint Fiacre.

    - Et pourquoi donc Minizupette.

    - On peut se mettre dans un hamac et on est bercé par le vent!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris qui a froid"

    - Atçoubi! Les prévisions météoroloziques sont effrayantes!

    - Pourquoi vous dire cela, Minizup'Zhérault?

    - Vous n'écoutez donc pas la TSF, bestioulette?

    - Ach ja! Mais nous ne pas avoir prêter attention à la météo.

    - Ils nous annoncent une grande vague de froid dès ce week-end, fouçtra.

    - Voui! Du froid polaire, a azouté Minizup'tictac, qui, en plus de regarder si les horlozes sont à l'heure, se prend pour la grenouille de la météo.

    - On va se zeler le museau? s'est inquiétée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Il faudra bien se couvrir, a répondu Minizup'Fandango.

    - Par la tunique de Zainte Blandine, vous pourrez mettre de mes moufles sans doigts et des éçarpes grises que z'ai tricotées avec une grande ferveur.

    - Heu! On va réfléçir, ma mie.

    - En, tout cas, ai ze dit, pour ma part, il me tarde que reviennent les beaux zours.

     - Yes! Mitou.

    - Ze rêve de pouvoir conduire le museau au vent.

    - Boudiou! Minizup au volant! Cela craint!

    En attendant, samedi nous allons partir à Rivesaltes.

    - Z'espère qu'il fera meilleur qu'ici, par le gourdin de Zaint Martial.

    - A condition que le vent ne souffle pas, ma mie!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Le çâteau de Zamp de Bataille

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire