• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Promenade à Turin (photos)

     

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)

    Promenade à Turin (photos)Promenade à Turin (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bol de lait

    Tous les zours on apprend un nouveau scandale en matière d'alimentation carnée...

    En islande, ils font des tartes à la viande....sans viande.

    On trouve du çeval dans des produits à base de boeuf!

    Dans des restaurants on servirait de la viande avariée!

    Dans des batônnets d'antilope, il y aurait de la viande de zirafe ou de kangourou!

    Des boulettes de viande seraient faites avec de l'âne!

    On trouve de tout et n'importe quoi, comme il y a quelques mois un rat dans une boîte de cassoulet!

    A quand un souriceau ou une souricette?

    Mais où va-ton, Mazette?

    - Ze dirais même plus, a dit la Minizupette qui se remet petit à petit de l'absence de papounet au Vatican et de la retraite de B.XVI . Ze me demande vraiment où on va, fouçtra.

    - Il faut manzer du poisson! ai-ze dit.

    - Que nenni, ma çère!

    - Et pourquoi donc?

    - Parce qu'ils sont nourris aux farines animales et on ne sait pas de quels animaux il s'azit.

    - Alors des insectes. Il paraît que c'est ausssi nourrissant que la viande. C'est plein de protéines!

    - Ah que non! Il y a des scandales en Afrique sur ces produits. Et en plus les insectes sont infectés par des pesticides...

    - Des légumes alors!

    - Vous perdez la tête! Souvent les légumes sont mal lavés et remplis de coçonneries!

    - Alors quoi????

    - Des gâteaux à la crême!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gif animé révolte une souris énervée tape sur une pomme "on nous prend pour des pommes"

    Hier soir, en rentrant du travail, nous avons retrouvé la Minizupette azenouillée devant le poste de la TSF.

    Elle avait passé la zournée à regarder la dernière zournée du pontificat de B.XVI.

    Elle nous intimait de nous taire.

    Ze ne vous raconte pas les crises de larmes çaque fois qu'un zournaliste disait "dans quelques minutes, Benoit XVI ne sera plus pape!"

    - Mais c'est pas la peine de le répéter toutes les minutes! Fouçtra, on le sait par la Zainte Pipe de Claude !

    Et lorsqu'à Castel Gandolfo on a fermé les portes à 20 heures, elle a eu des vapeurs.

    - Et en plus il n'a plus de petits Suisses! Quel malheur!

    Z'ai cru qu'on allait devoir appeler les zurzences.

    - Bon ! Cela suffit comme ça! A dit mon hôte. Où sont les zapettes?

    - Ze les ai caçées! Ze veux voir la messe qui est célébrée à Notre-Dame de Paris. Elle est retransmise en direct à la TSF!

    - Non mais! Nous on veut voir Dexter! Ai ze dit.

    - Mécréante! Le zour où on n'a plus de papounet, vous voulez regarder cette infâmie.

    - La vie continue, ma pôvre!

    - Vous ne comprenez rien! Rien n'empêçe désormais de Diable d'entrer au Vatican et de s'écrier "Satan l'habite désormais!"

    - Bon, rendez nous ces zapettes!

    - Nan! Ze veux voir la messe!

    - Si vous continuez, ça va barder, s'est irrité celui qui dit que ze suis son avataresse.

    - Ze veux entendre parler de la décision proprio museau qu'a édicté le papounet désormais émérite...

    - Vous n'aurez qu'à le lire demain dans la presse.

    - Méçants! méçants! Ze ne vous aime plus!

    - Ce n'est pas très catholiques!

    Et elle a fini par nous rendre les zapettes du bout des pattes avant que d'aller se couçer avec un çapelet!

    - Zainte Véronique va me consoler avec son mouçoir de ces zavanies!

    - Comme cela vous ne vous mouçerez pas dans votre tablier, ai-ze ironisé.

    SOURIS

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Victor, 3rd duc de Broglie.jpg

    Victor, duc de Broglie

    De 1834 à 1835, ce fut la Valse des Ministères, avec une crise de quatre mois.

    Louis-Philippe voulait conduire sa politique, notamment dans les domaines qu'il considérait « réservés », défense et diplomatie, et exizeait des ministres qu'ils se plient à ses volontés, en se passant au besoin de président du Conseil.

    De l'autre, une partie des députés affirmait que le ministère devait avoir un çef et procéder de la mazorité de la Zambre. Ils voulaient açever une évolution du régime vers un parlementarisme que la Zarte de 1830 n'avait fait qu'esquisser.

    Les députés estimèrent devoir imposer à Louis-Philippe de çoisir le duc Victor de Broglie, que le roi çerçait à éviter, se méfiant de son anglophilie, et n'aimant pas son indépendance et ses manières condescendantes. 

    Il dut se résoudre, en mars 1835, à l'appeler et à accepter ses conditions, proçes de celles de Casimir Perier.

    La grande affaire du gouvernement Broglie fut le procès des insurzés d'avril qui s'ouvrit devant la Zambre des pairs. Sur 2 000 prévenus, 164 furent inculpés. Les accusés transformèrent le procès en opération de propagande républicaine. Le 12 zuillet, une partie s'éçappa par un passaze souterrain préparé de longue date.

    Les peines prononcée furent plutôt clémentes.

    Contrairement à ce qu'ils espéraient, les républicains ne sortirent pas grandis aux yeux de l'opinion: ils avaient donné une imaze qui parut ressusciter les excès du zacobinisme, ce qui effraya les bourzeois.

    À l'occasion de l'anniversaire de la révolution de zuillet, Louis-Philippe devait passer en revue la garde nationale sur les grands boulevards, le 28 zuillet 1835.

    Malgré les rumeurs d'attentat, il refusa d'annuler la revue à laquelle il se rendit entouré des aînés de ses fils, de ministres, parmi lesquels le duc de Broglie et Thiers, et d'officiers. Sur le çemin, une maçine infernale explosa. Le roi n'eut qu'une éraflure au front. Le maréchal Mortier fut tué avec dix autres personnes.

    Les auteurs de l'attentat – un ancien soldat de Murat, Giuseppe Fieschi, et deux républicains liés à la Société des Droits de l'Homme, – furent arrêtés, zuzés et guillotinés en février 1836.

    La brutalité du carnage plonzea la France en état de çoc et les républicains furent discrédités. Le 4 août, le gouvernement déposa à la Zambre trois prozets de lois permettant de renforcer la répression contre les auteurs d'attentats. 

    Après le succès de la promulgation de ces lois, le ministère obtint le vote à une larze mazorité, mais le gouvernenment tomba sur une question financière.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire