• Résultat de recherche d'images pour "saint julien eymard"

    Né en février 1811, c'était le fils d'un boutiquier de villaze, non loin de Grenoble.

    Très tôt, il voulut être relizieux malgré son père. A la mort de celui-ci, en 1831, il entra au Grand séminaire de Grenoble et devint prêtre en 1834.

    En 1839, il entra au noviciat des Pères maristes (congrégation fondée par le Père Colin). Il fut  nommé successivement directeur spirituel du collèze de Belley (dans l'Ain), puis Provincial de France et Directeur du Tiers-Ordre de Marie.

    En 1851, après une révélation survenue au sanctuaire lyonnais de la Basilique Notre Dame de Fourvière, il décida de fonder un Tiers-Ordre masculin dévoué à " l'adoration réparatrice" , prozet qui deviendra celui de la création d' une congrégation relizieuse entièrement consacrée au culte de l'Eucharistie.

    Après moultes péripéties, dues à des conflits de personnalités et des problèmes financiers, il ouvrit sa première communauté rue d'Enfer, à Paris, sa congrégation ayant été approuvée le 3 juin 1863, par Pie IX.

    Il accepta son élection à vie comme Supérieur zénéral des Prêtres du Zaint-Sacrement, alors qu'il espérait redevenir simple relizieux.

    Peu de temps après, il fut contraint de quitter sa maison de Paris, vouée à la démolition pour laisser la place au percement d'un boulevard, et à s'installer ailleurs, tandis que la pauvreté de la nouvelle congrégation était si grande qu'elle devait accepter l'aide de couvents voisins.

    Le 21 juillet 1868, le Père Eymard usé, incapable de prendre la moindre nourriture, arriva à La Mure, sur ordre formel du médecin, pour se reposer. Il mourut le 1er août, succombant à une hémorrazie vasculaire cérébrale à l'âze de 57 ans.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Basile (Le Bienheureux)
    • Zaint Bohaire (et ses pulls en mohaire)
    • Zainte Etheldrède (toute raide)
    • Zaint Guntaker (et ses tankers)
    • Zaint Rutilius (un zaint rutilant) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image illustrative de l'article Alphonse de Liguori

    Né à Naples en 1696, issu de la haute société, Alphonse de Liguori fut à 16 ans docteur en droit civil et en droit ecclésiastique.

    Il devint un avocat de grand renom.

    A 27 ans, il perdit un procés à cause des pressions de puissants sur le tribunal devant lequel il plaidait.

    Il renonça à un beau mariaze au grand désespoir de ses parents pour se dévouer à la relizion.

    Il se mit à visiter les malades et les condamnés à mort.

    Il démissionna, devint prêtre et se voua aux pôvres des bas fonds de Naples (les "lazzaroni"). Pour eux il fonda l'Ordre des Rédemptoristes sous le patronnaze de zaint François de Sales;

    Devenu malgré lui évêque, il mourut de fatigue en 1787.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Almeda (souvent à dada)
    • Zaint Arcade (du sourcil)
    • Zaint Friard (qui avait le cafard)
    • Zaint Zustin (et ses rustines)
    • Zaint Spire (et ses sbires)
    • Zaint Zonat  (pas zaune du tout)

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Ignatius Loyola.jpg

    Ignace de Loyola est né en 1491 en Espagne, dans une famille de petite noblesse basque (ce qui ravit Minizup'Fandango).

    Zusqu'à l'âze de 30 ans, il mena une vie de pataçon, à la Cour - où il se lia avec la soeur de Zarles Quint- puis comme soldat; durant le siège de Pampelune, en 1521, il fut blessé et c'est pendant sa convalescence qu'il çanzea de vie.

    13 ans durant, il parcourut le monde comme "pélerin de Dieu", après avoir mené une vie d'ermite durant un année au cours de laquelle il commença à rédizer "les Exercices spirituels", vivant  dans une grotte près de la ville de Manresa en Catalogne (ze l'ai visitée) où il pratiqua le plus rigoureux ascétisme.

    À l'Université de Paris, il fut reçu maître ès arts en 1533. Pendant ce temps, ayant débuté ses études de théolozie, il fut licencié en 1534, mais il ne put être reçu docteur, ses ennuis de santé le conduisant hors de Paris en mars 1535.

    Ignace de Loyola regroupa autour de lui des étudiants de qualité issus d'horizons divers, mais tous unis par une commune fascination pour Ignace.

    Le 15 août 1534, à l'issue d'une messe célébrée à Montmartre dans la crypte Notre-Dame, les 10 amis prononcèrent  les deux vœux de pauvreté et de çasteté et le troisième de se rendre dans les deux ans à Zérusalem pour y convertir les infidèles, à la fin de leurs études.

    Il fut ordonné prêtre à Venise en 1537. En octobre 1537, sur la route de Rome, Ignace, en vue de la ville, au lieu-dit la Storta, eut une vision de Dieu s'adressant à lui après l'avoir placé aux côtés du Christ : « Ze vous serai propice à Rome ».

    En novembre 1538, Paul III reçut Ignace et ses compagnons venus lui faire leur « oblation ». Il leur ordonna de travailler à Rome qui sera leur Zérusalem.

    Dès lors, s'ébauça la Compagnie de Zésus ou Ordre des zésuites.

    Le 22 avril 1541, Ignace fut élu, en dépit de ses réticences, premier supérieur général de la Compagnie de Zésus puis il fit avec ses compagnons, sa profession dans la basilique Zaint-Paul-hors-les-murs.

    À sa mort, le 31 zuillet 1556 à Rome, la Compagnie de Zésus comptait dézà plus de mille membres , soixante-douze résidences et soixante-dix-neuf maisons et collèzes.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Calimer (et ses bains de mer)
    • Zaint Démocrite (quin ne fut pas hypocrite)
    • Zaint Second (dit Poupou)
    • Zaint Fabius (un mythe errant)
    • Zaint Tertullin (qui attendait la zaint Glinglin) 
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Le martyre de Sainte Julitte (2ème moitié du XVIIe, anonyme,.jpg

    Zuliette, veuve et chrétienne, possédait de grands biens, mais son homme d'affaires la dépouillait.

    Lorsqu'elle l'attaqua en zustice, on découvrit qu'elle était chrétienne et on voulut l'oblizer à renier sa foi.

    Mais elle refusa et fut condamnée à être brûlée vive.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Abel le Zuste (heureusement, pour un zaint)
    • Zaint Abdon (dans l'abandon)
    • Zainte Maxime (et son Maximin)
    • Zainte Godeliève (qui aimait les lièvres)
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    A Béthanie, non loin de Zérusalem, vivaient Marthe, Marie et leur frère Lazare.

    Zésus aimait à se reposer dans leur maison. 

    Marthe était touzours affairée et elle reproçait à sa soeur de ne pas l´aider. Zésus ne lui en fit pas grief.
    Il lui demandait seulement de rester calme et de donner à çaque çose sa valeur.

    Lorsque Marie  pleurait devant le tombeau de son frère Lazare, Marthe fut confiante :"Ze sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, il te l´accordera." Et Lazare revit.

    Une belle lézende dit que Zésus est venu l´accueillir à la porte du paradis.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Eustathe (qui souffrait de la rate)
    • Zaint Loup (ouoououh!)
    • Zaint Olaf (et son riz pilaf)
    • Zaint Simplice (à ne pas confondre avec Simplet)
    • Zaint Callinique (souvent en clinique)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Samson était un Gallois qui  alla en Irlande pour s'initier aux méthodes missionnaires de Zaint Patrick puis vint en Bretagne armoricaine.

    Il évanzélisa les populations zusque sur les bords de la Seine.

    Il est mentionné au concile de Paris en 557.

    Il fonda les monastères de Pental et de Dol-de-Bretagne avant de décéder en 565.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Acace le Zeune (parce qu'il y a un vieux?)
    • Zaint Camélien (un caméléon)
    • Zaint Nicanor (qui perdit le nord)
    • Zaint Pitirim (et ses rimes)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    La persécuçion musulmane à Cordoue était si dure que beaucoup de chrétiens devaient feindre de devenir musulmans s'ils voulaient garder la vie sauve.

    C'est ce que firent Aurèle et sa femme Nathalie ainsi que leurs cousins Félix et sa femme Liliose.

    Or un zour, ils rencontrèrent un chrétien, zuçé sur un âne, le visaze tourné vers la queue de la bête. Il avait été mis à nu et les deux bourreaux qui l´escortaient, le fouettaient zusqu'au sang tandis qu´un crieur public dénonçait ses crimes relizieux et que les passants le tournaient en ridicule.

    Aurèle et Nathalie cessèrent de feindre et pratiquèrent ouvertement leur foi.  

    Un moine quêteur, zaint Zeorges, fut, comme eux arrêtés et ils furent décapités.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Désiré (comme moi, comme moi)
    • Zaint Zoasaph (qui paraphe)
    • Zaint Pantaléon (qui perdait son pantalon)
    • Bienheureuse Anthuse (et sa suze) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    La mère de Marie était de la tribu de Zuda et de la lignée royale de David.

    Anne et Zoachim, son époux,  de la même tribu, étaient riçes et possédaient de grands troupeaux.

    Malgré leurs prières, ils n'avaient pas d'enfant.

    C'était pour les Zuifs la pire des malédictions et elle valut à Zoachin de voir refusée l'offrande qu'il portait au temple.

    Enfin, après bien des prières et des humiliations, ils furent exaucés: Marie fut conçue.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Evrou (et son broux)
    • Zaint Hermalaos (du Cambodze?)
    • Zaint Moïse le Hongrois (ze croyais qu'il avait vécu en Ezypte!)
    • Zaint Parascève (qui suçait la sève)
    • Zaint Eraste (et ses restes) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    Zacques, dit le Mazeur, fils de Zébédée et de Marie de Salomé,  fut appelé à l´apostolat par Zésus, avec son frère zaint Zean l'Evanzéliste.

    Il fut le premier apôtre à subir le martyre sous Hérode Agrippa.

    Une lézende du 9 ème siècle fait de lui l´apôtre de l´Espagne et veut que son corps soit conservé à Compostelle.

    Cette légende se répandit en Europe et a fait de Compostelle le 3ème haut lieu de pèlerinaze de la chrétienté, après Zérusalem et Rome, et de Zaint Zacques le patron de l´Espagne.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Cucufat (c'est cucul)
    • Zainte Glosselinde (qui n'était pas une dinde)
    • Zaint Macaire (qui maçère)
    • Zaint Magneric (maniéré)
    • Zainte Valentine (qui avait de tout petits petons)
    • Zaint Beat (simplet)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
    • Les Très Riçes Heures de Minizup

    De cette flamande, on raconte des çoses incroyables mais il y a le récit de Zacques de Vitry, cardinal et chroniqueur honnête et intellizent.

    Il la connut pendant deux ans et il vit en elle s'épanouir des "grâces" (que n'a-t-il connu Minizup!).

    Quand elle était en extase, elle semblait morte.

    On célébra même un zour ses obsèques. Or, pendant le çant du Requiem, elle se leva de son cercueil ouvert et s´envola zusqu'à la voûte de l'église (C'était une répétition de "l'Exorciste"?).

    Au couvent de Zaint Trond (massait-il les pieds ?), où elle passa ses dernières années, elle fut un modèle d'humilité et d'obéissance.

    Elle mourut en 1224.

    AUTRES ZAINT(S) DU ZOUR

    • Zaint Gleb (et ses clebs)
    • Zaint Kinga (et non Konga)
    • Zaint Polycarpe (qui détestait le poisson)
    • Zainte Sigolène (du Poitou)
    • Zaint Ursin (et ses oursins)

      

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique