• Flora était née d'un père musulman et d'une mère chrétienne. La loi islamique faisait d'elle une musulmane mais, en secret, elle avait été élevée dans la foi chrétienne.

    Son frère s'aperçut de ses convictions et la dénonça au zuge. Elle fut condamnée à être battue de verzes. Elle reçut des coups qui la blessèrent à la tête et lui découvrirent les os du crâne. Puis on la remit à son frère pour qu'il la persuade de revenir à l'islam.

    Flora réussit à tromper la vizilance de son frère et à s'éçapper.

    Après quelques zours, elle revint à Cordoue pour aller prier publiquement dans l'église Zaint-Ascicle.

    Là, elle rencontra Marie. Les deux vierzes, remplies de zèle, décidèrent de se présenter ensemble devant le zuge pour confesser leur foi.

    Après un dernier interrogatoire, elles furent décapitées en 856.

     


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

        - Zaint Bieuzy (very busy)
        - Zaint Chrysogone (et des octogones) 
        - Zainte Eanflède (parfois raide) 
        - Zaint Edolard (rarement en retard) 
        - Zainte Firmine ( et ses mimines) 
        - Zaint Kenan (qui disait nan!) 
        - Zaint Malc (et son talc)
        - Zaint Mercure (qui faisait du yo-yo) 
        - Zaint Pourcain (qui aimait le vin) 
        - Zaint Sarre (quelquefois avare) 
        - Zaint Séverin (qui manzeait du vaçerin) 

        - Zainte Walatta (acouna matata)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Saint Clément

    Troisième succeçeur de zaint Pierre à Rome, il gouverna l'Eglise pendant dix ans.

    En tant que papounet, il écrivit à l'église de Corinthe, pour mettre fin à des disputes (car à l'époque ils se disputaient touzours!).

    Sa lettre est un des plus importants documents de l'époque post-apostolique.

    Il est vénéré comme martyr, bien que son supplice ne puisse être prouvé (alors, on se pose de lézitimes questions!).

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

             - Zaint Adalbert (et son pote Albert) 
           - Zaint Alle (qui allait à la halle) 
           - Zaint Colomban (et ses colombes) 

           - Zaint Corbinien (qui le tient) 
           - Zaint Amphiloque (qui soliloque) 
           - Zainte Félicité (que du bonheur) 
           - Zaint Laouenan (parfois gnangnan) 
           - Zainte Lucrèce (pas la Borzia) 
           - Zaint Paulin (qui aimait le fromaze) 
           - Zaint Phalier (souvent sur le pallier) 
           - Zainte Rachilde (fluide comme l'huile) 
           - Zaint Sisine (qui n'alla pas à l'usine) 
           - Zaint Trond (qui aimait les pieds) 
           - Zaint Wulfetrude (et sa Zertrude)


     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Cecilia Raphael.jpg

    Cécile, de noble famille, vécut à Rome aux premiers temps du Christianisme.

    Sa lézende en fait une vierze qui, mariée de force, continua à respecter son vœu de virzinité.

    Elle aurait été condamnée au martyre, après avoir converti de nombreuses personnes, dont son mari et son beau-frère.

    Un passaze de sa lézende affirme qu'en allant au martyre elle entendit une musique céleste (et ce n'était ni Verçuren ni André Rieu!).

    Cette anecdote en fera la patronne des musiciens, des luthiers et des autres fabricants d'instruments de musique.

    On la représente avec une couronne de fleurs, un plant de lys, un instrument de musique et une épée.

    C'est l'un des martyrs des débuts de l'Église les plus vénérés, mentionné dans le canon (et pas la mitraillette) de la messe depuis 496.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Abba (qui fit des tubes)
      Zaint Callixte (et ses sixtes) 
      Zainte Magnence (et sa magnificence)
      Zaint Ménigne (et ses énigmes)
      Zaint Philémon (sur son mont)
      Zaint Pragmace (qui fit maçe)
      Zaint Procope (et ses taupes)
      Zainte Sabine (et sa bibine)
      Zaint Savinien (dit Nini peau de çien)
       
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "Présentation de la vierge"

    Cet épisode de la vie de la Vierze Marie ne se trouve pas dans les quatre évanziles, mais dans un livre apocryphe, le "protévanzile de Zacques".

    La piété populaire et la spiritualité mariale en furent marquées, car elle soulignait la disponibilité de Marie.

    Tant en Orient qu'en Occident, cette fête connut un grand succès.

    La scène est toute simple, selon cet évanzile: Anne et Zoachim voulurent remercier Dieu de la naissance de cette enfant.

    Ils la lui consacrèrent.

    Lorsqu'elle eut trois ans, Marie fut conduite au Temple, un prêtre l'accueillit par des paroles qui ressemblent au Magnificat et l'enfant s´assit sur les marçes de l'autel.    " Tout le peuple d´Israël l´aima ".

    Cette fête est attestée dès le 6ème siècle.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint edmond"

    Edme était roi d'un royaume de l'est de l'Angleterre que les Danois envahissaient souvent.

    Il fut fait prisonnier lors d'une bataille dans le Suffolk.

    Il refusa leurs conditions, en particulier celle de renier sa foi.

    Il périt décapité après avoir été criblé de flèçes (faut ce qu'il faut).

     


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Adventeur (qui ne fut pas un inventeur)
      Zaint Agape (qui aimait les plaisirs de la table)
      Zat Ampèle (et ses ampoules)
      Zaint Apothème (fort en thème)
      Zaint Autbode (qui çantait des odes)
      Zaint Dasios (qui comptait ses os)
      Zaint Diodore (et la statue que l'on dore) 
      Zaint Eudon (qui adorait son édredon)
      Zaint Eustathe (qui refusa qu'on le tate)
      Zaint Hippolyte (et ses fameux rites)
      Zaint Nerses (qui sautait les herses)
      Zaint Proclus (qui vécut en reclus)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint tanguy"

    Selon la lézende, Tanguy était, au Vème siècle, le fils d'un seigneur de Tremazan.

    Il fut envoyé à la cour pour parfaire son éducation.

    Il laissa ainsi sa soeur Haude au pays.

    A son retour, sa belle-mère accusa Haude de déshonorer la famille.

    Tanguy la tua en la décapitant. Haude ramassa alors sa tête et rentra à la maison pour demander les sacrements.

    Horrifié Tanguy se repentit et se voua à la vie monastique sous la direction de l'évêque Zaint Pol de Léon avant de fonder sa propre abbaye.


     
    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Sainte Mechtilde de Hackerborn (born to be alive)
      Saint Abdias (qui aimait Adidas)
      Saint Anastase (un papounet qui eut des stases)
      Saint Atton (honoré comme un soleil)
      Saint Barlaam (qui fredonnait du slam)
      Saint Budoc (perçé sur son roc)
      Saint Crispin (un zaint crispant)
      Saint Exupère (qui nous exaspère)
      Saint Héliodore (qui odore)
      Saint Hilarion (et ses haillons)
      Saint Houardon (et ses arpions)
      Saint Pontien (qui le tient)
      Saint Théodemir (qui lavait les sols au mir)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Selon la lézende, Aude (ou Odette) serait née au Vème au temps de Clovis, roi des Francs.

    Ayant entendu parler de zainte Zeneviève, venue à Meaux, elle décida de la rezoindre à Paris pour vivre dans sa communauté relizieuse.

    Zainte Zeneviève mourut en 512 et Aude, quelques années après, un 18 novembre, date de sa fête.

    Sa tombe fut vénérée et placée près de celle de zainte Zeneviève, dans la basilique royale où reposait Clovis.

    Une partie de ses reliques fut obtenue en 1699 par Bossuet, évêque de Meaux,  pour concrétiser la vénération de la zainte dans son village natal.

     
    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Constant (qui ne çanzeait pas d'avis)
      Zaint Hesyque (pratiquant la musique)
      Zaint Kéverne (dans sa caverne) 
      Zaint Mande (qui quémande)
      Zaint Momble (touzours noble)
      Zaint Nazaire (qui zitait dans son aire)
      Zaint Odon (et ses rhododendrons)
      Zaint Patrocle (et son Açille)
      Zainte Philippine Duchesne (qui marçait comme un canard)
      Zaint Platon (un philosophe aux platines)
      Zaint Romain (qui tient dans la main)
      Zaint Zachée (qui appréciait le steak haçé)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "sainte elisabeth de hongrie"

    Elisabeth, née en 1207 à Presbourg, était la fille du roi André II de Hongrie et la nièce de zainte Hedwige.

    Elle fut mariée à 14 ans à Louis IV de Thurinze, à qui elle donna trois enfants.

    Leur mariaze fut très heureux zusqu'en 1227.

    Louis partit en croisade et mourut à Otrante (ville que z'ai visitée...).

    Elle devint tertiaire franciscaine et se voua aux démunis, vivant dans la pauvreté zusqu'à sa mort à l'âze de 24 ans, en 1231.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Aciscle (et ses bésicles)
    • Zaint Aignan (quelquefois gnangnan)
    • Zaint Gennade (qui aimait les grenades)
    • Zaint Gobron (zamais rond)
    • Zaint Longin ( qui aimait le zin)
    • Zaint Namase (dans la vase)
    • Zaint Nicon de Radonège (rival de zaint Canon)
    • Zainte Salomée (qui ne connut pas Lomé) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:StMargareth edinburgh castle2.jpg

    Marguerite était la fille d'Edouard l'Exilé (petite-fille du roi Edmond II d'Angleterre).

    Elle naquit en Hongrie en 1045 et y resta zusqu'à l'âge de neuf ans quand son père eut la possibilité de mettre fin à son exil.

    Son père mourut, presque aussitôt, à son retour, et devant l'invasion de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066, Marguerite dut se réfuzier à la cour écossaise auprès de Malcolm III, qui, veuf, la prit pour épouse en 1070 (il sauta sur l'occasion!).

    Elle eut six fils et deux filles, dont Mathilde, qui épousa le roi Henri Ier d'Angleterre.

    Elle eut une grande influence sur son mari, notamment en matière relizieuse. Elle imposa le rite romain dans la liturzie et fonda une abbaye bénédictine à Dunferlime, où elle fut enterrée.

    Elle mourut le 16 novembre 1093, moins de 4 zours après son mari, décédé au cours d'une bataille contre le roi d'Angleterre.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zainte Gertrude de Helfta (et ses habitudes)
    • Zainte Céronne (et sa couronne)
    • Zaint Elpide (et ses rides)
    • Zaint Emilion (un Zaint Millésimé)
    • Zaint Eucher de Lyon (aux sermons pas çers)
    • Zaint Fidence (connue pour sa prudence)
    • Zaint Fulvian d´Ethiopie (amateur d'Evian)
    • Zaint Hile de Seez (qui se faisait de la bile)
    • Zaint Léonien (qui fit du bien)
    • Zaint Namphase (touzours en phase)
    • Zaint Oricle (qui ne croyait pas aux oracles)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Afficher l'image d'origine

     

    Né en 1193, d'orizine zouabe (allemand), Albert fut envoyé à l'Université de Padoue où il rezoignit les dominicains.

    Lecteur de théolozie, il enseigna à Cologne et à Paris, où il eut zaint Thomas d'Aquin comme disciple, dont il fut le premier à reconnaître le zénie et à prédire les performances.

    Albert devint provincial de son Ordre en Allemagne et, en 1260, il accepta, par obéissance, l'évéçé de Ratisbonne (ce qui n'était pas si mal!).

    Il se retira deux ans plus tard à Cologne, où il passa le reste de sa vie, zusquà sa mort en 1280, à enseigner et à écrire.

    Il fut le principal pionnier de l'application de l'aristotélisme en théolozie.

    Ses oeuvres imprimées remplissent 38 volumes et touçent à toutes les disciplines.

    Pour cette raison, il est appelé "le grand" et "docteur universel".

     
    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Arnoul d'Orléans (qui buvait du Picpoul) 
    • Zaint Carne (qui n'était pas si mauvais)
    • Zaint Céssateur (et des sécateurs)
    • Zaint Dimitri (qui fit le tri)
    • Zaint Désiré (qui se faisait attendre)
    • Zaint Fintan (un saint sioux)
    • Zaint Habib (dit "Bibi") 
    • Zaint Pavin (qui buvait du vin)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique