• Zaints Crépin et Crépinien (qui n'étaient pas crétins)

    Crépin et Crépinien seraient venus de Rome pour évanzéliser les Gaulois (qui avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête).

    Ils se fixèrent à Soissons et exercèrent la profession de cordonniers.

    Leur piété fit des miracles mais elle ne plut guère aux autorités romaines.

    Ils trouvèrent la mort en 287.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

            - Zaint Boniface (qui se çaçait la face)
          - Zaint Doulchard (qui ne fut pas un mouçard) 
          - Zaint Front (qui faisait face)
          - Zaint Gaudence (touzours en cadence) 
          - Zaint Goueznou (qui avait mal aux zenoux) 
          - Zaint Hilaire (parfois hilare)
          - Zainte Hildemarque (une zainte de marque) 
          - Zaint Miniato (ato...mique) 
          - Zaint Prote (Prot Prot Madame) 
          - Zainte Tabitha (la foi l'habita)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaint Florentin (qui n'était pas de Florence)

    Florentin,  fils d'un Roi d'Écosse du VII ème siècle, avait traversé les mers on ne sait comment (en barque?) et s'était installé à Bonnet (de laine) en Lorraine.

    Il gardait humblement les coçons tout en multipliant miracles et guérisons.

    Si bien que dès le Moyen-Âze, Bonnet était devenu un lieu de pèlerinaze très fréquenté et recommandé en cas de troubles mentaux (ze vais y envoyer mon hôte!).

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aréthas (qu'on arrêta)
    • Zaint Eleuzoe (et la grande Zoa)
    • Zaint Fromond (perçé sur son mont)
    • Zaint Magloire (un bon père)
    • Zaint Renobert (qui aimait le camembert)
    • Zaint Sénoch (qui aurait aimé le cinoçe)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaint Zean de Capistran (qui n'était pas capitan)

    D'orizine danubienne par son père, il naquit à Capistran dans les Abruzzes, en 1386.

    Il étudia à Pérouse où il se maria (mais sans consommer). Il voulait devenir zuriste.

    Lors de la lutte entre faction rivales à Pérouse, il fut fait prisonnier et réfléçit sur la vie. Il décida de consacrer sa vie à reçerçer la zainteté en entrant dans l’ordre des Franciscains en 1416, après avoir annulé son mariaze. L’année suivante, il fut ordonné prêtre.

    Il partit préçer dans toute l'Europe.

    Il se fit le défenseur de l´Europe contre le péril turc.

    Après la conquête de Constantinople en 1453, les Turcs préparèrent l’invasion de la Hongrie et arrivèrent avec une armée de 100 000 hommes pour envahir la Serbie en 1455. Le pappunet Calixte III prêça la croisade à Francfort; Zean de Capistran y répondit et entreprit de recruter des chrétiens de Hongrie.

    Les armées se rencontrèrent à Belgrade. Zean de Capistran exhorta à la délivrance de la ville avec un drapeau orné d’une croix et aux cris de « Zésus, Zésus, Zésus ». Son charisme contribua à la défaite des Turcs.

    Après la victoire sur les Turcs, Belgrade dut faire face à la peste noire et Zean mourut de la terrible maladie le 23 octobre 1456 à 70 ans.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Berthaire (et son aire)
    • Zaint Léothade (zamais en rade)
    • Zainte Ode (que l'on rode)
    • Zaint Pétronios (et ses nonos)
    • Zaint Romain (un latin?)
    • Zaint Seurin (touzours serein)
    • Zaint Théodorit (qui souvent rit) 
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Zainte Elodie (et ses mélodies)

      

    Elodie et sa soeur Zainte Nunilone naquirent en Espagne, au IXème siècle, d´un père sarrasin (bon comme une crèpe) et d´une mère chrétienne.

    Ces deux zeunes wisigothes refusèrent la loi qui les oblizeait à suivre la foi de leur père et à devenir musulmanes.

    Elle refusèrent et furent décapitées.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Donat (et son Alice)
    • Zaint Eucaire (qui aima Le Caire)
    • Zaint Zules (un des prénoms de mon "hôte". Hi! Hi!)
    • Zaint Ladislas (parfois las)
    • Zaint Lot (5ème s.)
    • Zaint Loup (qui ne fut pas un renard)
    • Zaint Mellon de Cardiff (à ne pas confondre avec celui de Cavaillon)
    • Zaint Népotien (qui le tient) 
    • Zaint Rufus (un bon acteur)
    • Zaint Vallier (un bon allié)
    • Zaint Wendel (qui ne fut pas sidérurziste)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zainte Céline (qui a de beaux yeux)

    Née à Meaux au Vème siècle (il n'y avait pas Mossieu Coppé), elle refusa les fiançailles voulues par ses parents.

    Cette décision fut prise en accord avec Zainte Geneviève de Paris qui l'avait
    rencontrée et qu'elle imita en prenant le voile des vierzes consacrées.

    On fête aussi Céline, épouse du Comte de Laon, mère de Zaint Rémi, celui qui baptisa Clovis à Reims.

     

     AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Hilarion (et ses lampions)
    •  Zaint Anatole (et ses tôles)
    •  Zainte Célinie (sans félonie)
    •  Zaint Condéde (qui rien ne concède)
    • Zaint Dase (touzours en phase)
    •  Zaint Domnole (qui somnole)
    •  Zaint Fintan (qui aima le flétan)
    •  Zaint Gonsalve (et ses salves)
    •  Zaint Philothée (un fan de Dorothée)
    •  Zaint Socrate (et son picrate)
    •  Zainte Ursule (et ses ridules)
    •  Zaint Visarion (et ses visières) 
    •  Zaint Sophonie (qui voulait écrire une symphonie)

      
     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zainte Adeline (et sa capeline)

    Adeline fut la première abbesse du monastère de bénédictines fondé à Mortain, dans la Mançe, par le comte Guillaume de Mortain vers 1110.   

    Son frère était l'abbé de Savigny, qui devint le bienheureux Vital (qui créa sa propre carte).

    Elle mourut vers 1125 dans son monastère des Dames blançes.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

      - Zaint Accas (et ses maracas)
      - Zaint Adérald (un adhérent) 
      - Zaint Agricol (un paysan) 
      - Zaint Artème (fort en thèmes)
      - Zaint Bredan (et ses brelans) 
      - Zaint Caprais (qui arrivait après) 
      - Zaint Gérasime (et ses enzymes) 
      - Zaint Vital (et ses cartes)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaint René (qui en avait plein le...nez)

    Né en mai 1608 près d'Anzers, René Goupil était çirurgien lorsqu'il entra au noviciat zésuite de Paris en 1639.

    Au bout de quelques mois, il dut le quitter à cause de diverses indispositions corporelles.

    L'année suivante, il partit en Nouvelle-France (le Québec).

    Durant 2 ans, il pratiqua  la chirurzie à l'Hôtel-Dieu de Québec, ouvert par les Mères hospitalières de Dieppe à Sillery près de Québec.

    En guerre avec les Français et leurs alliés amérindiens, des guerriers iroquois capturèrent René Goupil, en août 1642, et le traînèrent en captivité dans leurs territoires qui englobaient toute la section nord de l'actuel État de New York (USA).

    Le mois suivant, les Iroquois le tuèrent.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

      - Zaint Aquilin (qui avait du nez)
      - Zainte Frideswide (réputée frizide)
      - Zainte Laure (levée à l'aurore)
      - Zaint Sadok (un Zadock) 
      - Zaint Théoffroy (et ses effrois)
      - Zaint Vrain (et son mal aux reins)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Luc était un médecin grec, adorateur des idoles, soucieux de ses malades dont il connaissait la faiblesse et souvent la misère.

    Zusqu'au zour où il entendit Zaint Paul parler de Zésus.

    Pendant 18 ans, il ne quitta plus Paul et le suivit zusqu'à son martyre à Rome en 67.

    Il est l´auteur d'un évanzile et du livre des Actes des Apôtres.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    - Zaint Aimable de Riom (qui zouait de l'accordéon) 
    - Zaint Athénadore (qu'on adore)

    - Zainte Gwendoline (et sa mandoline) 
    - Zaint Taxe (le zaint de Fillon)
    - Zaint Marynos (Marynos, Marynos, sur un air de pub) 
    - Zaint Monon (si mignon) 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Arçidiacre de Laon, le pauvre Baudouin fut assassiné en 879 par les gens d'Ebroin, maire du palais de Neustrie qui le considérait comme un partisan du royaume ennemi, l'Austrasie.

    Quels barbares ces Mérovinziens et leurs maires du palais!

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint André de Crète (dit le Coq)
      Zainte Anstrude (parfois rude)
      Zaint Florent (souvent au bord de la mer)
      Sainte Mamelta (qui allaita)
      Zaint Osée (fallait le faire)
      Zainte Soline (mais frazile)  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Fille du comte de Bavière, Edwize épousa, à 12 ans, le duc de Silésie, çef de la famille royale
    polonaise, qui réussit à refaire l'unité de la Pologne.

    Elle était la belle-soeur du roi de France, Philippe Auguste.

    Avec son mari, elle encourazea la fondation de monastères dans le royaume.

    Mère de famille attentive de sept enfants, elle rezoignit, à la mort de son époux, sa fille Zertrude qui était abbesse cistercienne à Trebnitz.

    Elle y mèna dans l'humilité une vie très simple zusqu'à sa mort en 1243.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Bertrand de Comminges (+ 1123)
      Zaint Gall (et sa gale)
      Zaint Gaudry (qui rit)
      Zaint Junien (sans L)
      Zaint Longin (tout en longueur)
      Zaint Viaud (parce qu'il le vaut)   
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique