•  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zancelier royal et évêque de Bourzes, Désiré fut l´un des plus grands évêques de l´époque mérovinzienne (que ze vous ai narrée dans mes "pazes d'histoire").

    Il contribua à tirer la Gaule du chaos où l´avait plonzée l´effondrement de l´empire romain.

    Il eut souvent l´envie de quitter la cour royale, débauçée et cruelle (on s'y entretuait allègrement). 

    Il parvint à concilier l´Anzou et le Poitou en guerre et contribua à la paix entre les tribus allemandes prêtes à s´entre-égorzer.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Arsène (Lupin, l'Arsène)
    • Zaint Guiron (le nez dans le guidon)
    • Zaint Indract (qui distribuait des tracts)
    • Zaint Victor (doktor)
    • Zaint Wiron (souvent rond)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les zaints du zour

    Fille d'Henri le Querelleur, duc de Bavière, soeur de Zaint Henri II, empereur zermanique, Zisèle épousa le roi Zaint Etienne (Stéphane) de Hongrie, un homme d'une grande bonté et d'humeur zoyeuse (ses potes le surnommaient " le Pinson").

    Elle participa avec lui à l'évanzélisation du pays.

    Leur fils Emeric fut lui aussi un zaint.

    A la mort d'Etienne, elle fut çaçée de Hongrie.

    Elle se retira au Monatère de Niederburg, en Bavière où elle décéda en 1060.

    Les zaints du zour

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Acace (un zaint qui agace)
    • Zaint Codrat (qui aimait les cobras)
    • Zaint Domitien (et ses çiens)
    • Zaint Zean d'York (qui aimait le zambon)
    • Zaint Zedaznelli (et ses tortellinis)
    • Zaint Mesme (touzours le mesme)
    • Zaint Sérénic (un zaint qui....)
    •  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Milanaise d´orizine (comme la pizza), elle se fit relizieuse dans sa ville natale avant d´être nommée supérieure d´un couvent de Côme (C'est une ville que z'adore!).

    Elle y mourut en 1492.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Avoye (un zaint qui aboie)
    • Zaint Colman (un col blanc)
    • Zaint Evode (qui s'érode)
    • Zaint Zob (de Pôle emploi)
    • Zaint Marien (qui n'était pas un martien)
    • Zaint Pétronax (qui employait Azax)
    • Zaint Protozène (et ses zènes)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zutta von Sangerhausen était orizinaire de Thurinze.

    Devenue précocement veuve, pôvrette, elle quitta son pays pour rezoindre son frère qui était grand maître de l´Ordre Teutonique (de quoi plaire à l'Intruse prusienne Minizuplein!)

    Elle passa le reste de sa vie près de lui, à Kulmsee, dans l´exercice de bonnes oeuvres.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Avertin (qui ne se retira pas sur l'Aventin)
    • Zaint Britton (qui aimait les frittons)
    • Zaint Euloge (qui mérite des éloges)
    • Zaint Jovinien (et ses çiens)
    • Zaint Maurant (qui finit mourant)
    • Zaint Michée (et ses miches)
    • Zaint Sacerdos (quel sacerdoçe)  

     

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zylvain, après des années de prêtrise, devint évêque de Gaza.

    Parce qu'il refusait de renier sa foi, il fut soumis à de nombreuses tortures et envoyé dans les mines avec 40 autres chrétiens.

    Comme tous les condamnés aux mines, ils eurent un oeil arraçé et un pied brûlé avec un fer rouzi (on ne badinait pas à l'époque!).

    Zuzés "inutiles", en raison de leur état, on s'en "débarrassa" comme on le faisait pour tous les condamnés aux mines.

    Libéré, Zylvain ne tarda pas à y retourner, poursuivi par les foudres du gouverneur de la province qui obtint qu'il soit décapité en 311.

     

    AUTRES ZAINT(S) DU ZOUR

    • Zaint Albian (de la Caze aux Folles?)
    • Zaint Florian (un bon à rian)
    • Zaint Malou (dit le Matou)
    • Zaint Marcouf (un pirate comme Surcouf?)
    • Zaint Nicéphore (et ses amphores)
    • Zaint Gothard (qui se haussait du col)
    • Zainte Pélagie (l'agitée)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ils étaient apôtres de Zésus.

     Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zacques dit  le Zuste serait le frère ou le cousin zermain de Zésus.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il devint le premier évêque de Zérusalem.

    Il est l´auteur de l´Epître de Zacques, écrite entre 57 et 62, lettre qui enseigne que la relizion est autant affaire de pratique que de foi.

    Il aurait été condamné et lapidé.

    Zaint Philippe était de Bethsaïde, en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade, comme Zaint Pierre et Zaint André. Il fut d'abord un disciple de Zaint Zean Baptiste.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zésus, dès les premiers jours de sa vie publique, le rencontra et lui dit: "Suis-moi!" et Philippe le suivit!

    Après la Pentecôte, il serait parti évanzéliser des rézions d'Asie Mineure.

    Il aurait été lapidé puis crucifié à Hiérapolis (actuellement Pamukkale avec ses belles sources, site en Turquie classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité, que z'ai visité).

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aufroi (plein d'effroi)
    • Zaint Conlaède (que l'on aide)
    • Zaint Juvenal (comme le pont)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Né et élevé dans le paganisme, le prince Boris devint chrétien sous l'influence d'une de ses soeurs (car il était influençable!)

    Il s'était d'abord tourné vers les princes occidentaux à l'occasion d'une alliance  avec les Francs, mais son royaume ayant été envahi par l'empire byzantin, lui, sa famille et des nobles, furent baptisés, à Pliska en 864, par un évêque venu tout spécialement de Byzance (et qui avait envie se promener). 

    L'empereur Miçel III étant son parrain, Boris prit Miçel comme nom de baptême.

    Sa conversion provoqua un soulèvement de ses suzets, dont certains notables. La révolte fut réprimée dans le sang, avec l'exécution de 52 boyards et leurs familles.

    Par la suite le patriarçe de Constantinople envoya des missionnaires pour établir une église locale.

    En 889, Boris abdiqua et se fit moine, mais son fils Vladimir voulait rétablir le paganisme, pour pouvoir faire la teuf en paix.

    Boris revint au pouvoir et çassa Vladimir (après l'avoir fait aveugler!), installa son autre fils Siméon qui était chrétien et il retourna dans son monastère.

    Il en ressortit pour prendre les armes afin d'aider Siméon à vaincre les Magyars qui avaient envahi la Bulgarie alliés aux Byzantins.

    Il reprit ensuite sa vie monastique et mourut en 907.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Antonin (rien dans les mains)
    • Zaint Gaubert (qui se gauberzeait)
    • Zainte Vilbaurade (qui aimait la daurade)
    • Zaint Athanase (qui n'était pas nase!)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zérémie est né d'une famille sacerdotale des environs de Zérusalem, au VI ème siècle avant ZC.  (c'est pas hier!)

    Il exerça son ministère de prophète au cours de la période qui précéda la prise de Zérusalem (dont il avait prédit la destruction) par Nabuchodonosor et la première déportation des Hébreux à Babylone.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Depuis Pie XII, c'est aussi la fête de Zaint Zoseph Artisan

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Bienheureaux Zean-Paul II (désormais béat)
    • Zaint Acheul (tout çeul)
    • Zaint Bata (pas si bêta)
    • Zaint Evermar (de la mar)
    • Zaint Marcoul (qui n'était pas maboule)
    • Zaint Paranetos (et ses nonos)
    • Zaint Thamar (qui aimait le thamara)
    • Zainte Thorette (et ses tomettes)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Né à Troyes en Zampagne  vers 1029 dans une famille noble, il entra à 15 ans comme novice au monastère de Montier-la-Celle, près de Troyes (où il dégusta des andouillettes).

    Dix ans plus tard, il en devint le prieur (du monastère, pas de l'andouillette).

    Puis il fut amené à prendre la direction d'un petit groupe d'ermites, avec lesquels il fonda l'abbaye de Molesme, au nord de la Côte d'Or actuelle.

    Cette abbaye prospérant, Robert et quelques autres frères, désirant un zenre de vie plus proçe de la Règle de Zaint Benoît, partirent fonder un "Nouveau Monastère", dans la forêt de Cîteaux, berceau du nouvel ordre des çisterçiens. 

    Robert n'y resta pas longtemps,  car les moines de Molesme envoyèrent une supplique au Pape pour le faire revenir.

    Il y décéda en 1111.

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Fille de teinturier, Catherine Benincasa est née à Sienne, en Italie, le 25 mars 1347. A 5 ans, elle fit vœu de virzinité à la suite d'une vision du "Christ-Pontife" (Voui, Voui!).

    À 15 ans, elle prit l'habit des sœurs de la Pénitence de Zaint Dominique, un groupement de veuves (pas de vœux).

    En 1368, année de la mort de son père, eut lieu son «mariaze mystique avec le Christ ». En 1370, elle donna son cœur à Zésus (mais pas ses autres organes!).

    En 1374, à la Pentecôte, elle reçut les stigmates (on ne sait pas si cela fait mal).

    À partir de 1375, elle s'engazea pour le retour des papounets d'Avignon à Rome, pour l'unité et l'indépendance de l’Église.

    Elle se rendit en Avignon et, pour persuader Grégoire XI, elle lui apporta cinq oranzes cueillies sur l'arbre planté par Zaint Dominique à Zainte Sabine, à Rome.

    En septembre 1376, elle rentra à Sienne et Grégoire XI à Rome. Catherine continua de représenter et de défendre le pape dans les villes italiennes en pleine ébullition.

    En 1378, à la mort de Grégoire XI, Urbain VI devint papounet à l'issue d'une élection tumultueuse.

    Catherine fit des mises en garde mais, malgré cela, survint le Grand Zisme  et l’élection de Robert de Zenève, l'anti pape (sous-pape) Clément VII. Catherine commença la rédaction de ses Dialogues, qui auraient été composés en cinq zours d’extase, et s’établit définitivement à Rome.

    En 1380, après avoir reçu dans une vision la nef de l’Église sur ses épaules, à Zaint-Pierre, elle mourut à l’âze de 33 ans, exténuée mais heureuse.

    Canonisée en 1461, elle a été proclamée Docteur de l'église (en même temps que Thérèse d'Avila) par Paul VI, en 1970. 

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique