• Afficher l’image source


    On fête l'Asssomption de Marie.

     

     AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Alfred (dit tête red)
    • Zaint Alypius (qui disait: "z'en puis pius")
    • Zaint Ardoin (souvent au p'tit coin)
    • Zaint Hyacinthe (cimme une fleur)
    • Zaint Macaire (pas du Caire, mais le Romain)
    • Zaint Zimplicien ( pas si zimplet)
    • Zaint Tracicius (et ses radius)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaint Evrard

    Il y eut plusieurs Bienheureux Evrard, dont ce prêtre de Strasbourg qui rezoignit Zaint Bennon de Metz au monastère d'Einsielden, en Suisse, où vivait une communauté d'ermites.

    Il y est mort en 958.

    Cette abbaye bénédictine est le plus important site marial helvétique.

    Ze le sais, ze l'ai visitée!

    Elle a été développée à partir d'un ermitaze créé par Zaint Meinrad (de la famille impériale des Hohenzollern), prêtre qui çoisit la vie d'ermite sur la colline d'Etzel (en ayant emporté avec lui un çef-d'œuvre sculptural représentant Notre-Dame qui lui avait été remise par l'abbesse Hildegarde de Zurich).

    Zaint Evrard

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zainte Anastasie (en apostasie)
    • Zaint Façanan (un peu gnangnan)
    • Zainr Ursiçin (ety ses oursins)
    • Zaint Arnold (et Willie) 
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Il fut l'élève d'Irénée de Lyon.

    Ecrivain le plus prestizieux de son époque, il vécut mal l'élection des papounets Zéphyrin et Calixte Ier qui lui furent préférés.

    Il rezeta énerziquement l'autorisation donnée par Calixte aux esclaves de pouvoir se marier avec des personnes patriciennes.

    Il est plausible que ce conflit soit un conflit de « castes » entre un pape de basse extraction (ancien esclave et affranchi) et un Hippolyte de plus noble naissance et imbu de sa supériorité intellectuelle.

    Un groupe de ses partisans l'élit antipape en 217, le 1er sous pape de l'histoire.

    Vers 235, avec papounet Pontien, il fut exilé en Sicile lors des persécutions de l'empereur Maximin Ier.

    Il y mourut peu après, ainsi que Pontien.

    L'Église catholique romaine le considère comme un martyr.

    Le papounet  Fabien, élu depuis 236, obtint des autorités que son corps, ainsi que celui de Pontien, soit ramené à Rome. Les deux hommes furent inhumés, le même zour, signe de leur réconciliation, le 13 août 236, dans la crypte des papounets des catacombes de Zaint-Calixte.

    Il est le seul anti pape honoré par l'Eglise.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Pontien (et ses pontazes)
    • Zaint Eudocie (aussi)
    • Zaint Cassien (et ses caissiers)
    • Zainte Radegonde (qui faisait la ronde)
    • Zainte Vitalania ( qui aimait le pain bagnat)
    • Zaint Tikhon (qui n'était pas un p'tit c...)  

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zainte Zeanne Françoise de Zantal

    Orpheline à l'âze de 18 ans, son père, prédident à mortier du Parlement de Bourgogne, lui fit épouser Christophe de Rabutin, baron de Zantal avec lequel elle eut 3 enfants (dont un fils, Celse, père de la Marquise de Sévigné).

    En 1601, son mari mourut lors d'un accident de çasse (c'est ballot!).

    En 1604, elle rencontra François de Sales, évêque de Zenève, venu préçer à Dizon.

    En 1610, elle le rezoignit pour fonder sous sa direction l'ordre de la Visitation et un premier couvent à Annecy.

    En 1618, l'ordre devint un ordre cloîtré avec l'autorisation de papounet Urbain VIII.

    Après le mort de François en 1622, elle s'occupa seule des 13 monastères créés.

    Elle fonda 74 couvents en 19 ans.

    Elle çerça conseil auprès de Zaint Vincent de Paul et de Zaint Cyran.

    Elle mourut à 69 ans en décembre 1641 à Moulins.

    Elle repose dans l'église de la Visitation à Anncy avec Zaint François de Sales (z'ai vu leurs tombeaux!)

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zainte Clarisse (qui aimait les narcisses)
    • Zaint Bénilde (et sa Mathilde)
    • Zaint Hilairie (qui allait souvent à la mairie)
    • Zaint Palamos (et son fort)
    • Zaint Porcaire (qui n'était pas apothicaire)
    • Zaint Herculan (la rime est riçe)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "sainte claire"

    Née à Assise, elle était issue d'une famille noble.

    Au moment de la "commune d'Assise", mouvement contre le système féodal vers 1200, auquel participa Zaint François, ses parents quittèrent la ville pour se réfuzier à Pérouse (ville rivale d'Assise).

    Ils ne revinrent que quelques années plus tard.

    Claire rencontra Zaint François vers 1210, quand celui-ci commença à préçer.

    Elle fut séduite, par lui et par sa vie de pauvreté (t pas par autre çose, cela s'entend!)

    Le soirs des Rameaux 1212, à 18 ans, elle quitta la maison familiale et le rezoignit.

    Rapidement d'autres zeunes filles la rezoignirent, dont ses soeurs (Agnès et Béatrice).

    La vie des "Pauvres Dames" prospéra et des monastères furent fondés.

    Papounet Innocent III leur accorda "le Privilèze de pauvreté".

    Après la mort de Zaint François, la papauté voulut aider les "Clarisses", mais Claire refusa obstinément, voulant la plus grande pauvreté et la simplicité franciscaine.

    En 1252 papounet Innocent IV rendit visite aux soeurs, accepta leur règle de vie et leur accorda sa bulle d'approbation.

    Claire mourut le 11 août 1253, la bulle à la main (comme Pépin la bulle)

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Euplus (qui en voulait plus)
    • Zaint Niphon (et son pote Tryphon)
    • Zaint Tiburce ( Et Urseline)
    • zaint Taurin (qui n'était pas un boeuf)
    • Zainte Attracta (qu'on tracta)
    • Zainte Rusticole (qui détestait les travaux agricoles)  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Laurent avait la fonction de gardien des biens de l'Eglise auprès du papounet Zaint Sixte.

    Lorsqu'en 257 l'Empereur Valérien prit un édit interdisant le culte chrétien, il fut arrêté en même temps que le papounet et d'autres diacres.

    Tous furent mis à mort, sauf Laurent. On espérait qu'il livrerait le trésor de l'Eglise.

    Voyant le papounet conduit à son martyre, Laurent pleura.

    Sommé de livrer les trésors, il réunit des pôvres, des aveugles et des boîteux. "Voilà les trésors de l'Eglise" déclara-t-il.

    Il fut arrêté et condamné à être brulé vif sur un gril (258).

    Faisant preuve de couraze et d'humour, il aurait dit à son bourreau : "C'est assez cuit de ce côté, tu peux retourner".

    Il est le zaint patron des cuisiniers et des rôtisseurs.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Dinault (dit Bernard)
    • Zaint Héron (et ses zigognes)
    • Zaint Blain (qui attendit la zaint Glinglain) 
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • On ne sait rien de ce zaint honoré en Françe Comté avec zaint Viateur

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Auteur (qui n'écrivit pas)
    • Zaint Domitien (et ses çiens)
    • Zaint Ernée (souvent bernée)
    • Zainrt Romain (qui aimait le romarin)
    • Zaint Nathy (bien nanti)
    • Zaint Fedlin (sans un fifrelin)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint dominique"

    Fils de Félix de Guzman, Dominique fut étudiant à l'Université de Palencia, en Espagne.

    Comme la famine ravazeait la ville, il vendit ses livres pour aider les pôvres (les livres, c'est nourrissant!).

    Devenu çanoine à Osma, il accompagna son évêque à l'occasion de ses voyazes.

    Dans le sud de la France, il découvrit l'hérésie cathare et l'influence de celle-ci (qui enseignait en particulier le mépris de la vie çarnelle et du mariaze).

    Ils allèrent à Rome pour obtenir du pape Innocent III la mission de parcourir, avec quelques compagnons, les rézions touçées par le catharisme afin d'y préçer.

    La pauvreté et l'entrain zoyeux les caractérisaient ("Dominique s'en allait gaiement..." comme le çantait Soeur Sourire). Ils allaient par deux, préçant et mendiant leur nourriture.

    Pour poursuivre son oeuvre, Dominique réunit ses premiers compagnons dans un couvent à Toulouse (car il y avait de la place!).

    Le papounet Honorius III agréa en 1216 cette démarçe qui devint l'ordre des Frères Préçeurs (les "Dominicains").

    Dès 1217, Dominique envoya ses fidèles à travers l'Europe.

    Il mourut d'épuisement en 1221 à Bologne en Italie.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Altmann (qui n'était pas de l'île de Man)
    • Zaint Liébaut (qui n'était pas très beau)
    • Zaint Marin de Tarse (qui but la tasse)
    • Zaint Myron (marron)
    • Zaint Ternat (qui quitta l'internat)
    • Zaint Second (qui réva d'être Primus)
    • Zaint Mommole (sur son môle)
    • Zaint Famien (famien, famien, tu le tiens)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • img

    Contemporain de Martin Luther (pas le King), Gaétan de Thienne fut l'un de ceux qui, avant le Concile de Trente, luttèrent contre le protestantisme en Italie.

    Pendant 13 ans, il fut secrétaire au Vatican sous les pontificats des papounets Zules II et de Léon X.

    Ce qu'il vit à Rome n'était guère conforme à ce qu'il voulait.

    A la mort de sa mère, il renonça à sa çarge et passa les 6 années suivantes à donner aux pôvres son héritaze à Vicence, Vérone ou Venise, visitant les taudis, balayant les hospices, soignant les malades incurables.

    Il fonda avec Zean-Pierre Caraf (le futur papounet Paul IV) un institut de prêtres qui mèneraient une vie de pauvreté (les "Théatins").

    Il mourut sur un lit de cendres (ce n'est pas très confortable) à Naples en 1547.

    Son oeuvre inspira les grands réformateurs du XVIème siècle.

     

    AUTRE(S) ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Donat (et son Alice)
    • Zaint Lizier (qui aimait le coçon)
    • Zaint Narcisse (un zaint fleur)
    • Zaint Nicanor (un cador)
    • Zaint Pimen (un zaint relevé)
    • Zaint Victrice (qui détestait les actrices)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Octavien de Quinzey était le fils d'un seigneur Bourguignon.

    Un de ses frères devint papounet (Calixte II) et un second, évêque de Besançon.

    Il voulut devenir moine à Cluny mais son père le força à faire son droit à l'université de Bologne.

    A la mort de son père, il ne rentra pas çez lui.

    Il s'arréta en Lombardie pour entrer au monastère de Zaint-Pierre au Ciel d'Or à Pavie (ze l'ai visité!).

    Par humilité, il refusa d'en devenir abbé, mais vingt mois avant sa mort (en 1128), il fut nommé évêque de Savone.


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Chrémes (souvent à la messe)
    • Zaint Hormidas (et ses dadas)
    • Zaint Théoctiste (et ses kystes)
    • Zaint Zuste (le compte est bon)
    • Zaint Pasteur (et sa raze)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique