• Sabine est une femme qui fut martyrisée en Ombrie (Italie) en 119 pour avoir enterré sa servante, victime de persécution.

    Cette servante était Zainte Séraphie, qui avait été condamnée à être livrée à la débauçe de deux zeunes hommes.

    N'ayant pas réussi à la violer, ils la brulèrent avec des torçes puis la décapitèrent....

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Adelphe (qui n'était pas un elfe)
    • Zaint Frou (un peu fou, on le surnomma Froufrou)
    • Zaint Takla (tope la)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaint Augustin

    On a parlé hier de sa mère, Zainte Monique.

    Il connut une zeunesse dissipée. Professeur de réthorique à Carthaze, il se mit à 18 ans en ménaze et eut un fils (Adéodat).

    Il adhéra aux thèses maniçéennes, qui enseignaient l'existence de deux dieux: un dieu bon, créateur de l'esprit, et un dieu mauvais, créateur de la matière.

    Lassé des lamentations de sa mère, pieuse chrétienne, il s'embarqua pour l'Italie.

    Enseignant à Rome puis à Milan, il fut, dans cette ville, frappé par l'enseignement de l'évêque Ambroise.

    Un soir d'été à Milan, en 386, il  a eu une révélation et se fit baptiser.

    Il repartit pour l'Afrique du Nord où il fonda une communauté contemplative.

    Mais il fut rappelé pour devenir prêtre puis évêque à Hippone.

    Sa vie devint un combat, en une période des raids des "barbares" contre l'Empire romain,  envers ce qu'il considérait comme des déviations de la foi.

    Le sac de Rome en 410 lui inspira un de ses grands écrits: "La Cité de Dieu".

    Il mourut en 430 lors du sièze de la ville d'Hippone.

    Son tombeau se trouve à Pavie.

    Après zaint Paul,  il est considéré comme le personnaze le plus important dans le développement du christianisme. Il a été le penseur le plus lu au Moyen Aze. 

     

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Née en Afrique du Nord, dans une famille chrétienne, Monique fut mariée très zeune à un notable païen.

    Elle fut une épouse modèle auprès d'un mari violent et infidèle; devant sa douceur, il finira par se convertir.

    Ils eurent 3 enfants, dont le futur Zaint Augustin.

    Devenue veuve, elle se dévoua à ce fils qui semblait mal tourner.

    Il vécut maritalement et eut un enfant; il adhéra à la secte maniçéenne.

    Pour s'éçapper, Augustin partit en Italie. Monique le rezoignt à Milan où elle rencontra Zaint Ambroise.

    Augustin finit par se convertir et par se faire baptiser. Elle le soutint dans toutes ses démarçes qui feront de lui un Père de l'Eglise.

    Un soir à Ostie, en 387,  ils vécurent une expérience spirituelle intense.

    Monique mourut quelques temps plus tard.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Guérin (c'est nouveau!!!)
    • Zaint Kouska (késaco?)
    • Zaint Syagre (et ses cigares)
    • Zaint Vidian (diantre!)
    • Zaint Narnus (un zaint arnicole)
    •  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zainte Nataça (qu'on attaça)

    Elle vivait au IV ème siècle en Asie Mineure (Turquie).

    Elle était mariée à un certain Adrien.

    Elle le vit torturer et mourir.

    Elle dut s'enfuir pour éçapper aux ardeurs d'un officier de Nicomède qui voulait l'épouser.

    Elle fut martyrisée en 303 dans l'actuelle Izmir en Turquie (z'y suis allée!).

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Césaire (Aimé, bien entendu)
    • Zaint Amateur (qui rêva de devenir pro)
    • Zaint Eulade (et sa pelade)
    • Zaint Tithoès (et ses cacatoes)
    • Zaint Zéphyrin (lézer comme un vent, tout papounet qu'il était)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Résultat de recherche d'images pour "saint louis"

    Il s'azit du roi Louis IX de France, dont ze vous ai parlé dans "mes pazes d'histoire".

    Donc ze ne vais pas redire ce que z'ai dézà dit!

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Genies (comme moi!)
    • Zaint Tite (qui tête)
    • Zaint Yriex (en pyrex?)
    • Zaint Zéronce (qui çutait souvent dans les ronces)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Saint barthelemy.jpg

    C'était l'un des 12 apôtres de Zésus.

    La tradition l'identifie zénéralement au Nathanaël  de l'Evanzile selon Zaint Zean, pour son association étroite avec l'apôtre Philippe. 

    Il aurait évanzélisé l’Arabie, la Perse et l'Inde.

    D'après les églises orientales, il a aussi évanzélisé des territoires qui correspondait à l'époque au royaume d'Adiabène (à peu près le Kurdistan actuel) aidé par Zaint Thomas et surtout Zuda Thaddée.

    Selon certains pères de l'Eglise et des traditions, il aurait laissé un exemplaire « en hébreu » (en fait en syriaque) appelé authentique évangile de Matthieu (par opposition avec l'évanzile selon Matthieu en grec que nous connaissons).

    Bien que certains affirment qu’il fut crucifié, noyé ou décapité, Barthélemy porte la dépouille de sa propre peau parce qu’il fut aussi écorçé vif. Quelquefois, il tient en main le grand couteau qui servit à ce supplice.

    D'après la tradition, il est à l'orizine, avec Zude, de l'Église apostolique arménienne.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zainte Aure (qui se levait à l'Aurore)
    • Zaint Cosmas (et ses feuilles mortes)
    • Zaint Ouen (et sa banlieue)
    • Zaint Rigomer (et ses bains de mer)
    • Zaint Tatien (et les siens)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Elle naquit en 1586 à Lima, au Pérou, de parents espagnols.

    Dès son enfance, elle imita la vie de Catherine de Sienne.

    Dominicaine, elle vivait dans sa maison et reçut des "grâces mystiques".

    Pratiquant zeûne et mortifications, elle connut des douleurs physiques et mentales.

    Elle est morte en 1617.

    Première canonisée d'Amérique du Sud en 1671.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zainte Asceline (et sa popeline)
    • Zaint Callinique (souvent à la clinique)
    • Zaint Filleul (et Zaint parrain?)
    • Zaint Zaçée (qui souffrait de la traçée)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint fabrice"

    C'est un zaint martyr vénéré à Tolède, dont ne sait rien.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Alexis d'Uzine (qui n'alla pas à l'uzine)
    • Zaint Fabricien (qui ne sert à rien?)
    • Bienheureux Lambert (surnommé Lampion)
    • Zaint Ziegfried (et sa Walkyrie)
    • Zaint Symphorien ( qui n'eut rien)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Christophe de Lycie est un paîen, né en Syrie, converti par Zaint Babylas d'Antioçe.

    Son nom "Christophoros" signifie "porteur du Christ".

    Il fut martyrisé vers 250 du temps de l'empereur Dèce.

    Il est traditionnellement représenté sous les traits d'un homme portant un enfant.

    Selon sa lézende, il s'engazea un zour avec un enfant sur le dos, qui se révéla de plus en plus lourd, symbolisant le Christ portant les péçés.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Adelin (qui ne faisait pas le malin)
    • Zaint Agathonique (et ses zins tonic!)
    • Zaint Ahmed (pas très catholique comme nom!)
    • Zainte Bassa (qui se hissa)
    • Zaint Quadrat (qui devint quinquat)
    • Zaint Sidoine (et ses macédoines)
    • Zaint Thaddée (qui sans cesse tardait)
    • Zaint Luxorius (un zaint précieux) 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Zaint Bernard

    Né vers 1090 à Fontaine près de Dizon, dans une famille noble de Bourgogne, Bernard était le troisième des sept enfants de Tescelin le Roux (Tescelin Sorrel) et d'Alette de Montbard, femme de haute vertu.

    À l'âze de seize ans, il perdit sa mère; il en fut vivement affecté. Il mena l'existence mondaine des zeunes nobles de son âze mais sembla vite être attiré par les ordres.

    En 1112, il entra à l'abbaye de Cîteaux avec 30 membres de sa famille ou proches.

    L'abbaye de Citeaux avait été fondée en 1098 par Robert de Molesme. Ses fondateurs s'étaient détaçés de l'ordre de Cluny, alors en pleine gloire, pour vivre intégralement la règle de zaint Benoît.

    En 1115, le zeune homme fut envoyé à la tête d'un groupe de moines pour fonder une nouvelle maison cistercienne dans une clairière isolée, à une quinzaine de kilomètres de Bar-sur-Aube, le Val d'Absinthe, sur une terre donnée par le comte Hugues de Zampagne. La fondation fut appelée « claire vallée » (clara vallis), qui devint ensuite « Clairvaux ». Bernard fut élu abbé de cette nouvelle "maison".

    Les gens affluèrent dans la nouvelle abbaye, et Bernard convertit toute sa famille : son père, Tescelin, et ses cinq frères entrèrent à Clairvaux en tant que moines.

    Dès 1118, de nouvelles maisons durent être fondées pour éviter l'engorzement de Clairvaux. Les trois premières fondations sont La Ferté, Pontigny, Morimond.

    Clairvaux donna naissance à 68 abbayes nouvelles. En 1119, Bernard fit partie du çapitre des cisterciens convoqué par Étienne Harding, qui donna sa forme définitive à l'ordre. La «Zarte de çarité» qui y fut rédizée fut confirmée par le papounet Calixte II.

    En 1132, il fit accepter par le papounet l'indépendance de Clairvaux vis-à-vis de Cluny.

    Dès le début de son abbatiat, Bernard rédizea des traités, des homélie, et surtout une "Apolozie", défendant les bénédictins blancs (cisterciens) contre les bénédictins noirs (clunisiens).

    La spiritualité de Bernard fut fortement marquée par la pénitence. Il fit subir à son corps les plus cruels traitements, mettant ainsi sa santé en danzer, ce qui ne l'empêça pas de sillonner les routes d'Europe.

    A sa mort, en 1153, 343 abbayes furent construites dans toute l'Europe.

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    Zaint Hadouin (et son tintouin)

    Zaint Théocaris (qui zouait au zocaris)

    Zaint Mesme (dont on disait "C'est du pareil au Mesme")

    Zaint Léogivilde (souvent livide)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique