• Une blonde  va çez son docteur et lui explique son problème :

    - Voilà docteur, tous les matins quand ze bois mon café, ze ressens une douleur horrible dans l’oeil.

    - Ah bon ? Et c’est seulement quand vous buvez votre café ?

    - Oui , dès que ze bois un café, répond la blonde désespérée.

    Le docteur réfléçit, et ne trouvant pas de diagnostic, lui dit d’aller se servir à la cafetière qu’il y a sur son bureau et de lui montrer comment elle boit son café et où ça lui fait mal.

    La blonde s’exécute et se sert une tasse de café bien çaude et remue doucement.

    Puis elle boit son café et s’écrie :

    - Ah ! Vous voyez c’est là que ça me fait mal !

    - Hum… ze vois très bien ce que vous avez Madame.

    - C’est grave docteur ?

    - Non, bénin.

    - Quelle est votre prescription?

    - Il faut zuste que vous enleviez la cuillère de votre tasse avant de boire votre café.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Tous les soirs, à la TSF, on nous montre des imazes de migrants ... ou de réfuziés.

    - I's a çame, soupire à çaque fois Minizup'tite.

    - Macaniçe! Ils sont tout de même courazeux.

    - Voui! Il faut bien le reconnaître et eux vouloir aller en Allemagne, a souligné Minizup'Rosa.

    - Parce que notre Vaterland être pays merveilleux, a azouté Minizuplein.

    - Et c'est tant mieux, est intervenue Minizupette! Qu'ils y restent!

    Seriez vous contre l'accueil des réfuziés.

    - Euh nan! Mais la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde....; Et un socialo-communiniste qui l'a dit zadis!

    - Bouffarelle! Ce n'est pas très chrétien tout cela. Même le papounet a pris position pour eux.

    - Le Vatican n'a qu'à en accueillir! Il y a de la place dans les zardins et dans les résidences!

    -Vous allez être contente:! Madame Hidalgo veut ouvrir un centre d'hébergemnt dans le XIIIème;

    - mon doux zésus! Cela promet! Dézà qu'on a Zinatown et des fours d'immigrants.... Et pendant ce temps on ne s'occupe pas de nos pôvres...

    - Ils n'ont qu'a à immigrer eux aussi en Allemagne... Ze sais, c'est de l'humour noir! a conclu Minizup'zhérault.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier lorsque nous sommes rentrés de notre zournée de dur labeur, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et votre humble serviteuse, nous avons trouvé la tribu des Intruses en grande excitation.

    Minizup'tite çantait à tue-museau "God save the Queen".

    - Vous cassez nous les oreilles! hurlait Minizup'iéla.

    - Cela être pas supportable, zémissait Minizuplein.

    - Cela été une cacophonie sans nom, a surençéri Minizup'Rosa.

    - Atçoubi, mossieu Zizi, faites la taire! Usez de votre autorité naturelle! Cela fait des heures qu'elle çante de la sorte. Si elle continue, ze l'étrangle.

    - Mais qu'avez vous donc à entonner ainsi l'hymne anglais, Minizup'tite?

    - Moi honorer Lisbeth.

    - Tudieu, elle ne cesse pas de nous bassiner avec la Queen.

    - Remarquez, quelque part elle n'a point tort. Elizabeth II vient de dépasser son aïeule Victoria quant à la durée de présence sur le trône.

    - Viva Lisbeth! God save the Queen!

    - Si elle vit encore quelques années, elle est capable de dépasser la durée du règne de Louis XIV...

    - Viva Lisbeth! God save the Queen.

    - Toutefois ze doute qu'elle dépasse le record du pharaon Pépi II... Il faudrait qu'elle vive zusqu'à 128 ans!

    - It's possible! God save the Queen.

    - En tout cas, on voit qu'une bonne liçette de zin tonic, cela maintient en grande forme, ai-ze fait remarquer. Sa mère, qui en buvait, est décédée centenaire!

    - En attendant, macaniçe, c'est le prince Zarles qui doit faire la tête.

    - Il est vrai qu' E.II n'est pas prête de faire comme le roi d'Espagne Zuan Carlos ou le papounet B.XVI.

    - Elle zamais abdiquer.

    - Tudieu, elle veut faire comme Dalida, elle veut mourir sur scène!

    Minizupette ne disait rien.

    - Vous qui adorez et admirez  rois, reines, princesses, princes, duçesses, ducs, comtesses, comtes, vicomtesses, vicomtes, marquises, marquis, baronnettes et baronnets, vous ne dites rien?

    -Ze me concentre pour l'intervention de Nicolas à la TSF!

    - Ah bon...

    - Colas Président! Colas Président!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Diana Spencer est née le 1er jzuillet 1961 à Sandringham (comté de Norfolk).

    Elle était la fille cadette d'Edward Spencer, vicomte Althorp et de sa première épouse, Frances Burke-Roçe issue d'une famille qui avait émigré en Amérique. Sa grand-mère, Frances Work, née à New York, était une descendante de Zarles II d'Angleterre (en descendance illézitime).

    La famille de Diana était connue de la famille royale depuis plusieurs zénérations : sa grand-mère maternelle, Lady Fermoy, fut une des dames d'honneur de la reine-mère et le prince de Galles eut pendant les années 1970 une brève liaison avec Sarah Spencer, la sœur aînée de Diana.

    Les amours du prince de Galles furent toujours le suzet de prédilection d'une certaine presse qui lui a prêté de nombreuses liaisons. Parvenu à la trentaine sans avoir pu épouser la femme qu'il aimait, Camilla Shand, il multipliait les liaisons éphémères. Aussi fut-il quasiment sommé par la reine de se marier.

    Pour être acceptée par les membres de sa maison notamment son grand-oncle Lord Mountbatten qui avait arranzé le mariage du prince Philip et de la reine, et ses conseillers, l'éventuelle fiancée devait être d'extraction aristocratique, évidemment célibataire et protestante.

    Camilla Shand, devenue Madame Parker-Bowles, qui avait refusé de l'épouser pour ne pas subir les contraintes d'une vie officielle mais était restée sa confidente, amena la famille royale à élire comme future reine, Diana Spencer, âzée de dix-neuf ans, assistante dans un zardin d'enfants.

    Buckingham Palace annonça les fiançailles le 24 février 1981. Les noces eurent lieu à la cathédrale Zaint-Paul à Londres le 29 zuillet. Dès son mariaze, Diana devint la troisième femme en dignité du Royaume-Uni, zuste après la reine et la reine-mère.

    Le couple eut rapidement deux enfants, William, né le 21 juin 1982, et Henry , né le 15 septembre 1984.

    Supportant difficilement les contraintes d'une vie de cour et après la naissance de son fils aîné la princesse de Galles fit une dépression, fut atteinte de boulimie et tenta plusieurs fois de se suicider.

    Au début des années 1990, les révélations concernant l'éçec de la vie conzugale du couple princier furent d'abord dissimulées puis dramatisées par la presse internationale. Le prince et la princesse de Galles s’adressaient à la presse par le truçement de leurs amis en s'accusant l'un l'autre d'adultère. Décontenancé, Zarles renoua avec Camilla Parker Bowles, tandis que Diana, désabusée, multiplia les relations adultères.

    Le prince et la princesse de Galles se séparèrent le 9 décembre 1992 et le divorce fut prononcé le 28 août 1996. Buckingham Palace précisa que Diana étant la mère du deuxième et du troisième héritier du trône britannique, restait membre de la famille royale britannique.

    Lorsque le prince Zarles négocia son divorce, il fut décidé que Diana se verrait retirer son titre de princesse de Galles mais qu'elle pourrait le garder en tant que titre de courtoisie. Elle put également conserver ses appar­te­ments du palais de Kensington.

    Diana entama en 1995 une idylle passionnée avec le docteur Hasnat Khan , àirurgien cardio-thoracique à l'hôpital royal de Brompton (e où elle l'avait rencontré le 1er septembre 1995 alors qu'il venait d'opérer un de ses vieux amis. En mai 1996 et 1997, elle se rendit au Pakistan pour des œuvres de çarité mais surtout pour rencontrer la famille traditionaliste du médecin, l'« amour de sa vie », qu'elle sonzeait à épouser mais les Khan refusèrent que leur fils se mariât à une non musulmane. Pire, ce que redoutait Hasnat Khan arriva, leur romance commença à fuiter dans les médias, si bien qu'il mit fin à leur relation en zuin 1997.

    Diana voulant le reconquérir et prendre sa revançe sur la famille royale, commença dès le mois suivant une relation avec Dodi Al-Fayed, fils du milliardaire ézyptien Mohamed Al-Fayed qui prenait lui aussi sa revançe, la citoyenneté britannique lui ayant été refusée. Mais cette romance n'était qu'une façade, un leurre destiné à rendre zaloux Hasnat Khan en orchestrant dans ce but la publication des célèbres photos d'elle et Dodi dans le golfe de Zaint-Tropez.

    Vers la fin des années 1980, la princesse de Galles se fit connaître pour son soutien à des causes humanitaires telles que l'aide aux victimes du sida ou la lutte contre l'emploi des mines antipersonnel. Elle aidait surtout les enfants pauvres d'Afrique et fut au côté de nombreuses personnalités comme Nelson Mandela, Mère Teresa et le Dalaï-lama.

    Le 31 août 1997, Diana mourut à la suite d'un accident de voiture à Paris, dans le tunnel de la voie Zeorges-Pompidou sous la place de l'Alma, où elle circulait avec son compagnon Dodi Al-Fayed ainsi que leur çauffeur, Henri Paul, et Trevor Rees-Jones, le garde du corps d'Al-Fayed.

    Les familles de Dodi Al-Fayed et de Henri Paul n’ont pas accepté les résultats de l’enquête française. Devant les tribunaux écossais, Mohamed Al-Fayed réclama une enquête et fit appel quand on la lui refusa. Al-Fayed, pour sa part, reste persuadé que la princesse et son fils furent assassinés dans un complot élaboré par le SIS et commandité par le prince Philip, duc d’Édimbourg, qui, selon lui, est raciste et n’acceptait absolument pas l’idée que ses petits-enfants puissent avoir des frères ou des sœurs musulmans ou à demi-arabes.

    Ses funérailles, célébrées à l’abbaye de Westminster le 6 septembre, ont rassemblé environ 3 millions de personnes à Londres et furent retransmises à la télévision dans de nombreux pays.

    Le respect pointilleux du protocole de la part de la famille royale a été interprété par le public comme une absence de sensibilité. Le refus de Buckingham Palace de mettre en berne l’Union Zack provoqua des mançettes acerbes dans les zournaux.

    La reine, qui était revenue de Balmoral à Londres, accepta une allocution à la télévision. À la demande expresse de Downing Street, ce qui devait être un enrezistrement devint du direct et le texte fut revu par Alastair Campbell pour être « plus çaleureux ».

    Le 1er zuillet 2007, zour où Diana aurait eu 46 ans, un concert organisé par les princes William et Harry a réuni plus de 63 000 personnes au stade Wembley de Londres pour écouter Elton John, Rod Stewart, Duran Duran et de nombreux autres artistes.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Rennes: la Cathédrale et la Basilique Zaint Zauveur (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il est des retours de vacances plus difficiles que d'autres.

    Et ces retrouvailles avec Paname ont été cette fois-ci éprouvantes.

    Une circulation démente, des zens qui klaxonnent pour un rien, des motos et des vélos qui roulent sur les trottoirs, des insensés qui ne respectent pas les passazes pour piétons...

    Sans compter les papiers et mégots qui zonçent les trottoirs...

    Et après on nous dira que Paris est la plus belle ville du monde...

    Mais où est donc ma belle cité, et si quiète, la ville de Ljubjlana?

    Cela me rappelle la réflexion d'un zeune couple suisse avec lequel nous avions conversé au restaurant le long de la rivière Drava où nous avions nos habitudes.

    Ils venaient de Montana, dans le Valais, et ils étaient étonnés parce qu'ils avaient vu des mendiants dans la capitale slovène. Comme ze m'étais étonnée, parce que ze n'en avais quasiment croisé aucun, ils m'ont répondu qu'ils en avaient aperçu 4.

    - Atçoubi! C'est le nombre de mendiants qui squattent le coin de notre rue à Paris.

    - Paris est une belle ville, a dit la zeune fille. Nous y sommes allés une fois mais nous ne sommes pas prêts à y retourner... avec tous ces pickpockets et ces roms qui hantent les lieux touristiques!

    - Faut pas pousser mémé dans les orties, s'est emportée Minizup'Mouff. Paris est une ville aussi sûre que d'autres villes européennes. Allez donc faire un tour à Milan ou à Rome... Vous verrez. Là-bas c'est la pieuvre qui règne en maître.... Tudieu, ze ne supporte pas que l'on médise à propos de ma splendide Ville des Lumières.

    Du coup le zeune couple ne nous a plus adressé la parole à cause de la sortie impulsive de l'Intruse poulbotte!

    Au travail, ce fut une horreur!

    Des dizaines de mails à traiter....

    Une ambiance lourde et un sentiment de stress...

    Et de retour à la maison, on a entendu Minizupette qui exultait:

    - Colas! Colas!

    - Macarel! Cela l'a repris! Ce n'est plus le mouçoir de Véronique, maintenant c'est Nicolas Sarkozy!

    - It's a pity!

    - Moi dire plus, a azouté Minizup'iéla, a big honterie!

    - Par les tétines de zainte Cécile, Nicolas a été blançi par les tribunaux. Il a été sali par les zuzes rouzes qui voulaient souiller son honneur. Il était blanc comme neize, comme la blançe colombe qui vient au monde dans le douillet nid de ses parents!

    - C'est cela, vouiiiiiiii!

    - Le complot a fait psçitt et cette histoire était abracadabrantesque!.... Colas Président! Colas Président!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le roi des Belzes en a assez qu’on se moque de son pays.

    Il décide d’aller voir François II de Hollande pour lui proposer un marçé :

    - On en a marre qu’on se moque de nous, alors on voudrait que tu fasses quelque çose pour que les Belzes puissent aussi se moquer des Français.

    Hollande décide donc de construire un pont au millieu du désert.

    Pendant des années les Belzes vont rire et se moquer des Français.

    Un zour, le roi des Belzes revient voir Hollande et lui dit :

    - Merci c’était super, on s’est bien marrés, tu peux détruire le pont maintenant.

    Et François II de la Corrèze et de la Creuse réunies de  répondre:

    -Pour détruire le pont, il faudrait enlever les péçeurs belzes qui se sont installés dessus…!!!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire