• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Gimont

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Lectoure

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Gimont et Lectoure (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Príncipe André do Reino Unido.jpg

    Andrew Albert Christian Edward est né le 19 février 1960.

    Il est le deuxième fils d'Élisabeth II et de Philippe, duc d'Édimbourg.

    Entré dans la Royal Navy en 1979, il a servi pendant la guerre des Malouines en 1982 à bord du porte-avions HMS Invincible. À la fin de 1983, Andrew est transféré à RNAS Portland et suit une formation de pilote d'hélicoptères.

    Il est promu au grade de lieutenant le 1er février 1984, suite à quoi la Reine le nomme aide-de-camp personnel.

    Andrew a ensuite servi à bord du HMS Brazen en tant que pilote zusqu'en 1986. Le 23 octobre 1986, le duc d'York obtient le diplôme de moniteur et sert de février 1987 à avril 1988 en tant qu'officier au 702 Squadron Air au RNAS Portland, ainsi que sur le HMS Edinburgh comme officier de quart et directeur général adzoint jusqu'en 1989. Il est ensuite commandant de vol et pilote du HAS3 Lynx sur le HMS Campbeltown de 1989 à 1991.

    Il a passé l'examen de commande d'escadron le 16 juillet 1991 et terminé le cours major de l'armée, devenant lieutenant commander en février 1992 et réussissant l'examen de commandement de navire le 12 mars 1992. L'année suivante, de 1993 à 1994, il a commandé le çasseur de mines de classe HMS Cottesmore.
    De 1995 à 1996, le duc est affecté comme pilote principal du 815 Naval Air Squadron — alors la plus grande unité de vol dans la Fleet Air Arm — son rôle principal dans cette position étant de superviser les normes de vol et de garantir une capacité opérationnelle efficace.

    Il a ensuite été fait commander le 27 avril 1999, et a continué sa carrière au ministère de la Défense britannique zusqu'en 2001, comme officier de la Direction diplomatique de l'état-major de la Marine.
    En juillet de la même année, le duc d'York a été retiré de la liste des actifs de la Marine, et, trois ans plus tard, il a été nommé capitaine honoraire. Le 19 février 2010, pour ses 50 ans, il a été promu au grade de contre-amiral honoraire.

    Il représente actuellement le Royaume-Uni en tant que Représentant Spécial pour le Commerce International et l'Investissement. C'est aussi un passionné de golf.

    En 2006, la reine Élisabeth II l'a fait chevalier de l'Ordre de la Zarretière, la plus haute récompense du Royaume-Uni.

    Il épouse le 23 juillet 1986 Sarah Ferguson. Ils auront deux filles : Beatrice d'York, née le 8 août 1988, et Euzenie d'York, née le 23 mars 1990.

    Le duc et la duchesse d'York se sont séparés en 1992 et ont divorcé en mai 1996, mais restent de bons amis et apparaissent régulièrement ensemble en public.

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Hier, nous avons décidé de nous rendre à l'Hôtel de Ville de Paris à l'occasion des Zournées du Patrimoine.

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Pour ce faire, nous avons pris le métro.

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Lorsque nous sommes arrivés, il y avait une file d'attente...

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Minizup'mouff a marqué quelque impatience.

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    - Tudieu! Cela n'avance pas vite!

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Dès l'entrée, nous avons pu admirer de belles structures décoratives exécutées avec des cazettes en bois! On a même discuté avec un zentil zeune homme qui a participé à ce prozet...

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Puis, après avoir monté un escalier monumental, nous sommes arrivés aux premiers salons de réception....

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    ... avec de splendides plafonds à caissons...

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Minizup'Mouff s'est écriée:

    - Palsembleu, c'te maison du peuple est splendide! Vive la Commune de Paris!

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    - Et en plus, c'est vraiment bien et zoliment fleuri!

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    - Et eux avoir pensé aux zenfants, a azouté Minizup'iéla...

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Il est vrai qu'on voit des bouquets partout ainsi que de belles décorations vézétales...

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Zournées du patrimoine: Hôtel de Ville....sans Madame Hidalgo

    Par contre nous n'avons pas eu l'honneur de voir Madame Hidalgo, la mairesse de Paris!

    - It's a pity!

    - Elle ne pas travailler le week-end!

    - Elle défend et applique les 35 heures, macaniçe!

    A demain, pour la suite de notre promenade culturelle!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    La salle du Conseil municipal

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Le bureau de la mairesse

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Une des bibliothèques

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Les grands salons de réception

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Autres salles

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

    Quelques vues de l'Hôtel de Ville de Paris

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    La Romieu dans le Zers (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:The Princess Royal.jpg

    Anne Elizabeth Alice Louise est née le <:TIME class="nowrap date-lien" datetime="1950-08-15">15 août 1950.

    C'est la seule fille des quatre enfants de Philippe, duc d'Édimbourg et d'Elisabeth II.

    Le 20 mars 1974, elle est victime d'une tentative d'enlèvement, alors qu'elle revenait à Buckingham Palace après avoir assisté à un événement de çarité. Son agresseur, Ian Ball, déclaré mentalement défaillant, blessa le çauffeur de la princesse, son garde-corps, ainsi qu'un zournaliste se trouvant sur les lieux . Le ravisseur souhaitait soutirer 2 à 3 millions de livres sterling à la couronne afin de pouvoir les placer sur un compte en Suisse. Il avait même exizé que la reine se déplace en personne, afin qu'elle appose sa signature pour authentifier l'ordre de virement. Zugé par la cour criminelle de Londres à Old Bailey, Ball plaida coupable et écopa d'une peine de prison à perpétuité pour tentative d'homicide.

    Elle épouse le 14 novembre 1973 le capitaine Mark Phillips. Ils auront deux enfants : Peter Phillips (né le 15 novembre 1977), qui épouse le 17 mai 2008 Autumn Kelly, et Zara Phillips (née le 15 mai 1981), qui épouse le 30 juillet 2011 Mike Tindall.

    Mark Phillips refusa la pairie que lui offrit la reine en guise de « cadeau de mariaze » et il ne sera donc jamais anobli. C'est pourquoi les enfants du couple et leurs descendances ne sont pas élizibles au titre d'« Altesse Royale », mais rentrent dans l'ordre de succession pour le trône britannique, après leurs cousins et cousines.

    Elle divorce le 28 avril 1992, à la suite d'une liaison extra-conjugale de son mari qui débouçera sur la naissance d'une fille illégitime en 1985 (la paternité de Mark Phillips fut confirmée par des tests ADN en 1991).

    Elle épouse en secondes noces le 12 décembre 1992 le commandant Timothy Laurence, selon le rite presbytérien écossais, qui autorise le remariaze des divorcés.

    Elle est grand-mère de trois petites-filles : Savannah Phillips née le 29 décembre 2010, Isla Elizabeth Phillips née le 29 mars 2012 et de Mia Grace Tindall née le 17 janvier 2014.

    La princesse remplit de nombreux engazements officiels et préside desœuvres caritatives telles que « Save the Children », une association fondée par Eglantyne Jebb en 1919 pour venir en aide aux enfants victimes de la faim et de la maladie dans le monde.

    Anne est le premier membre de la famille royale à avoir eu affaire avec la zustice : en 2001, elle fut condamnée à 400 livres pour excès de vitesse, et en 2002 à 500 livres à cause d'un de ses çiens qui a agressé un enfant.

    Les Britanniques se moquent volontiers de son franc-parler, de ses çutes spectaculaires (à cheval ou à pied) et de ses çoix vestimentaires.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire