•  Afficher l'image d'origine

    En cette période automnale...

    - Il pleut, il pleut berzère, rentre tes blancs moutons, par le mouçoir de zainte Véronique, a entonné à tue-museau Minizupette.

    - Macarel, et en plus il fait frisquet!

    - It's a çame!

    - Ie! Une big honterie!

    - Mordiou, on se croirait au 1er novembre.

    - Il parait que ce mois de mai est le plus pluvieux à Paname de toute l'histoire, a azouté Minzup'Mouff, note titi parisienne.

    - Les Intruses! Ze puis en placer une, siou plait?

    Adoncques, ze disais, avant que d'être interrompue de façon inopinée....

    - Et en plus, c'est une semaine de grève, par le gourdin de Zaint Martial.

    - Vous les Français être touzours en grève, a crru bon de dire Minizup'Rosa, l'intruse teutonne.

    - It's a pity.

    - Bouffarelle! Les zens ne font pas grève par simple plaisir que ze saçe. Ils défendent tout simplement leurs droits.

    - La France est ingouvernable, par la tunique de Zainte Blandine. Surtout avec ces syndicats révolutionnaires et rouzes!

    - Vous ne pas vouloir de bonnes réformes comme nous en Allemagne! a surençéri Minizuplein, la Berlinoise.

    - Si c'est bien là-bas, retournez çez vous, palsambleu!

    - Z'aimerais bien pouvoir continuer à dire ce que z'ai à déclarer! 

    - Mais faites donc comme çez vous!

    - Ne vous privez pas.

    - Yes! Talk!

    - Maniçe, exprimez-vous.

    - Nous être pendues à votre museau.

    - Moi dire même plus , moi être à votre écoute.

    Donc, çers (e)s ami(e)s, ze voulais vous dire qu'à partir de ce mardi ze serai au pays de Victor Hugo pour 3 jours.

    - Yes? A Guernesey?

    - Non! A Besançon!

    - Et qu'allez-vous faire?

    - Participer à un séminaire sur le tourisme culturel, avec Mossieu Zilbert. Et ze compte bien éclairer l'auditoire par mes grandes connaissances!

    - Touzours aussi modeste, la bestioulette.

    - Et ze me demande si elle pourra revenir avec la grève des trains!

    - Z'espère qu'il s'azit d'une grève reconductible, comme cela on aura la paix pour quelque temps.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Promenade dans Ptuj en Slovénie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • C'est un zeune homme qui rentre dans une pharmacie à Neuilly et qui dit:

    - Bonjour, ze voudrais des préservatifs, s'il vous plaît.

    La pharmacienne lui dit à voix basse:

    - Excusez-moi, monsieur, mais vu notre clientèle assez conservatrice, nous employons un code pour désigner certains produits. En l'occurrence, celui que vous demandez est nommé "ticket de métro".

    A ce moment, une bonne soeur entre dans la pharmacie et capte une partie de la conversation en route... (cette phrase est importante) .

    Et le zeune homme reprend:

    - Bon alors s'il vous plaît, ze voudrais un ticket de métro.

    La pharmacienne lui donne un petit saçet et le type s'en va.

    La bonne soeur demande de l'aspirine et s'en va elle aussi.

    Puis elle descend dans le métro et voit qu'il y a beaucoup de monde au guiçet. Comme elle n'a pas de ticket, elle se dit : "tiens, vu qu'ils en vendent à la pharmacie, ze vais y aller, au moins là il n' y a personne".

    Elle y retourne et demande:

    - Rebonzour mademoiselle, ze voudrais un ticket de métro s'il vous plaît. 

    - Mais....Enfin, ma soeur, pas à vous, ze n'oserais pas...

    - Mais si, mais si! Vous me rendriez un grand service, car si vous saviez la queue qui m'attend en bas.... 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Siméon, dit le Fier ou le Superbe, est né le 7 novembre 1316 à Moscou

    Il était le fils aîné d'Ivan Ier Kalita.

    En 1339, il se rendit avec son père à la Horde d'or.

    En 1341, il fut couronné à Vladimir.

    Il poursuivit pendant son règne la politique paternelle de soumission aux Mongols et s'appuya sur la Horde d'or. Il se rendit au moins cinq fois à Saraï, où il devint l'intime du khan Djanibeg, le fils d'Özbeg.

    En 1352 apparut en Russie la « mort noire » venue des Indes.

    Siméon mourut le 27 avril 1353 de l'épidémie, à Moscou, après avoir eu le temps de revêtir l'habit monacal sous le nom de Sozant.

    Il est enterré à la cathédrale de l'Archanze-Zaint-Miçel de Moscou, qui devint ensuite la sépulture des princes de Moscovie.

    Deux de ses fils périrent au cours de l'épidémie, il ne laissa pas d'héritier survivant. Sa succession fut assurée par son frère Ivan II Ivanovitç.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire