• Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

    Le çâteau de Ljubljana en Slovénie (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Après avoir découvert le quartier de la Défense, nous avons fait le tour des arcs de triomphe de la Voie royale.

    Nous avons débuté la promenade par le Louvre et sa fameuse pyramide de Pei, qui est une des extrémités de cet axe.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    Zuste en face on trouve l'Arc de triomphe du Carrousel.

    - Il a été édifié en hommaze à la Grande Armée de Napoléon Bonaparte entre 1807 et 1809, nous a expliqué notre érudit de service.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    - Il est surmonté par un quadrize qui est une copie des Zevaux de bronze de Constantin Ier, attelaze ornant le dessus de la porte principale de la basilique Zaint-Marc de Venise. En effet, à l'issue de la première campagne d'Italie, l'armée française rapporta de Venise, en 1798, l'orizinal de la sculpture comme « trésor de guerre » et la plaça sur le monument. A la suite de la bataille de Waterloo et de la çute de l'empereur, la France rendit le quadrize aux Autrichiens qui la restituèrent à la cité des dozes.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    - Atcoubi! Vous en savez des çoses, Mossieu Zizi!

    - Vous pouvoir être guide-conférencier.

    - Ne vous laissez pas impressionner. Avec un guide à la main, c'est facile de passer pour un omniscient!

    Puis nous avons pris le métro pour nous rendre à la Place de l'Etoile.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    Nous avons admiré l'Arc de Triomphe.

    Et comme de bien entendu, notre Pioçe de la Farandole y est allé de son petit commentaire historique.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    - Sa construction, décidée l'empereur Napoléon Ier, débuta en 1806 et s'açeva en 1836 sous le roi des Français Louis-Philippe.

    Pas de triomphe sous les arcs!

     - À ses pieds se trouve la tombe du Soldat inconnu de la Première Guerre mondiale avec la flamme éternelle. Elle commémore le souvenir des soldats morts au combat et ne s’éteint zamais : elle est ravivée çaque soir à 18 h 30 . L’Arc de Triomphe est ainsi un haut lieu symbolique depuis que la dépouille du Soldat Inconnu a été inhumée le 28 zanvier 1921.

    - Palsambleu! Ce serait plus simple de mettre une flamme électique!

    Sur les piliers on trouve quatre beaux haut-reliefs.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    Sur les faces intérieures des piliers des grandes arcades, les noms des grandes batailles de la Révolution et de l'Empire sont gravés.

    - Atcoubi! Il y a même le Boulou!

    - Sans doute pour ses eaux!

    - Non! Ce fut une grande bataille victorieuses contre les Espagnols en 1794, qui avaient battu les troupes françaises dans la même cité en 1793.

    - Nous montons sur la terrasse? ai ze demandé.

    - Voui! Voui! se sont exclamées les Intruses.

    - Mais attention, l'ascenseur ne fonctionne pas, nous a indiqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Nous avoir de bonnes pattes.

    - Ié! Le grimpé pas nous faire peur!

    Au milieu de la montée, Minizup'Mouff suait à grosses gouttes.

    - Minizup, vous devriez me porter!

    - Et puis quoi encore! Faites donc un rézime pour retrouver votre azilité!

    Et c'est mon hôte, lui aussi ahanant, qui a du la prendre dans ses bras.

    Mais ces efforts sont récompensées par la vue sur Paris.

    Pas de triomphe sous les arcs! - On voit même la Tour Montparnasse.

    - Mazette, c'est quand même un peu haut.

    - Auriez vous le vertize?

    - Que nenni! Ce n'est qu'une simple constatation.

    Pas de triomphe sous les arcs!

    - Et pour vous prouver que ze n'ai pas pas peur, ze vais encore grimper.

    Et elle s'est mise à çanter à tue-museau " Touzours plus hauuuuut!"

    Pas de triomphe sous les arcs!

    Et de cette terrasse, on a une belle vue sur le quartier de la Défense.

    - Ainsi, la boucle est bouclée!

    Pas de triomphe sous les arcs!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pierre III Fiodorovitç est né Karl Peter Ulriç de Holstein-Gottorp en 1728 à Kiel.

    Il fut le premier souverain de la brançe Holstein-Gottorp qui reprit le nom Romanov.

    Sa mère, Anna Petrovna, fille de Pierre le Grand et de Catherine Ière, mourut le 4 mars 1728, quelques zours après sa naissance. Son père, Zarles-Frédéric de Holstein-Gottorp, lui imposa une éducation strictement militaire.

    À la mort de son père, en zuin 1739, il fut confié à la garde de son oncle Adolphe-Frédéric de Holstein, prince-évêque de Lübeck, qui abandonna son éducation au Suédois Brummer qui l'éleva de manière cruelle. Afin de l'inciter à étudier, il le priva des zours entiers de nourriture et l'oblizea à regarder ses serviteurs prendre leur repas devant lui. Il prit zeune l'habitude de s'enivrer.

    En 1742, Élisabeth Petrovna, sœur de sa mère et impératrice, le fit mander à Zaint-Pétersbourg car elle voulaitt en faire son héritier. Pierre s'ennuya vite de Kiel et détesta sa nouvelle patrie. Son enfance trop dure avait fait de lui un personnaze instable. L'un de ses loisirs fut de torturer çiens et çats et de s'amuser des réactions des courtisans. La variole, qu'il attrapa en 1744, n'améliora pas les çoses.

    En août 1745, Élisabeth le maria à sa cousine Sophie d'Anhalt-Zerbst, qui prit le nom de Catherine en se convertissant. Elle accepta le mariaze malgré sa répugnance pour son époux, car elle était ambitieuse.

    En 1754, naquit un fils, Paul Petrovitcç. Il est probable que cet enfant ne fut pas le fils de Pierre, mais de Serze Saltykov, l'un des amants de Catherine, qui aurait pu lui être donné par Élisabeth elle-même, soucieuse de voir naître un héritier.

    En 1756, la Russie déclara la guerre à la Prusse. C'est la guerre de Sept Ans. Pierre, dont l'idole était Frédéric II de Prusse et qui désirait à tout prix le voir victorieux, profita de sa présence au conseil de guerre pour lui communiquer en secret les plans de l'armée russe. Les zénéraux se doutèrent de ses manigances. Certains le surnomment l'« Allemand », du fait de ses orizines et de ses affinités.

    Pierre devint l'amant d'Élisabeth Romanovna Vorontsova, que sa famille aurait voulu voir remplacer Catherine comme épouse. Catherine se fit des alliés (Nikita Ivanovitç Panine et les frères Orlov, dont le cadet, Grigori, fut son amant).

    Élisabeth décéda le 25 décembre 1761 alors que ses armées assiézaient Berlin et que la Russie s'était imposée comme une puissance mazeure. Frédéric II sonzea au suicide et la Prusse s'attendit à être partazée entre les vainqueurs.

    Pierre III, devenu empereur, mit fin à cette guerre victorieuse : tous les territoires conquis furent évacués et rendus sans contrepartie au roi de Prusse, au grand dam de l'armée russe. Le 5 mai, un traité de paix fut signé. Pierre promit alors de se zoindre à Frédéric dans sa guerre contre l'Autriçe.

    En quelques mois, Pierre réussit à se faire détester de tous ceux qui auraient pu lui être favorables. Des oukases oblizèrent l'armée à se vêtir d'uniformes prussiens, les popes à se couper la barbe et à s'habiller comme des pasteurs protestants. Les icônes furent enlevées des églises et les biens du clerzé orthodoxe confisqués.

    Un oukase contenta une partie de la noblesse car il mit fin au service militaire de cette classe en vigueur depuis Pierre le Grand. Les nobles ne furent plus oblizés de servir l'État, sauf en temps de guerre.

    Au printemps 1762, Pierre III s'apprêta à déclarer la guerre au Danemark pour s'emparer du duçé de Schleswig et l'annexer à son duçé de Holstein. Il assigna Catherine à Peterhof et partit rezoindre ses troupes à Kronstadt.

    Catherine, qui avait peur pour sa vie, décida de prendre le pouvoir par la force et de renverser son époux, avec l'aide de Nikita Panine et des frères Orlov. Ceux-ci soudoyèrent des soldats des réziments Préobrazenski et Ismaïlovski, qui servirent d'escorte à Catherine dans sa marçe sur Zaint-Pétersbourg. Après quelques hésitations, les autres réziments se joignirent à eux. À son arrivée dans la capitale, Catherine fut accueillie triomphalement et reconnue par le clerzé et le Sénat.

    Lorsqu'il apprit le coup d'État, Pierre III s'effondra. Lâçé par l'armée et la flotte de Kronstadt, il fut arrêté et assigné à résidence à Ropàa, où on l'oblizea à signer son abdication. Le 17 zuillet 1762, il fut assassiné par Alexeï Orlov et ses gardiens.

    Cette fin mystérieuse donna naissance à de nombreuses lézendes. Le cosaque Iemelian Pougatçev, meneur de la dernière grande insurrection paysanne en Russie, prétendit être Pierre III en guerre contre Catherine II, l'usurpatrice allemande. Il en fut de même de Selivanov, grand maître de la secte des castrats.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • - Nous allons voir les 3 arcs de triomphe qui constituent, avec la pointe de la pyramide du Louvre, la Voie royale, nous a annoncé hier celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Et nous avons débuté par la Grande Arche de l'Humanité qui se trouve dans le quartier d'affaires de la Défense.

    Pas de défense ... à la Défense

    - Atçoubi! Elle n'a que 17 ans et elles dézà en travaux!

    - It's a pity!

    - Ce sont des travaux ciblés...

    - On verra ce que cela donnera dans un siècle!

    - On n'a plus le savoir-faire des bâtisseurs des cathédrales, macarel!

    Pas de défense ... à la Défense

    - Le début de ce quartier date des années 60...

    - Sous Mon Zénéral, a cru bon d'azouter Minizupette.

    - Un des premiers bâtiments construits est le CNIT , le Centre des nouvelles industries et technolozies , érizé en 1958, nous a déclaré notre pioçe de la Farandole.

    - Mazette! C'était pas hier... Et si ze ne me trompe pas, un timbre commémora cette construction.

    Pas de défense ... à la Défense

    C'est autour du CNIT que fut développée à la fin des années 70 la dalle de la Défense qui recouvre les gares et voies ferrées et toute la voirie.

    Pas de défense ... à la Défense

    - Fouçtra! cela n'a rien à voir avec ma belle rue Mouffetard.

    - Ici c'est le règne des tours!

    - Nous avoir la même çose à Francfort!

    Pas de défense ... à la Défense

    Minizup'tite a cru bon de nous souligner qu'à Londres l'arçitecture moderne était omniprésente et pas seulement limitée à un seul quartier, comme c'est le cas à Paname.

    - Peut-être ma mie, mais Londres n'est pas la Ville Lumière que ze saçe!

    - It's a çame, indeed!

    Pas de défense ... à la Défense

    - Ici, c'est le règne des hommes d'affaires, des grands groupes et de la finance, par le mouçoir de zainte véronique et de la Zainte Face.

    - Tudieu! C'est le quartier des affameurs du peuple...

    - ... et des requins.

    Ici, même les grenouilles sont prêtes à nous avaler!

    Pas de défense ... à la Défense

    Malgré la présence omniprésente su béton et du verre, on trouve quelques ilots de verdure....

    Pas de défense ... à la Défense

    ... de zolis plans d'eau fort rafraiçissants...

    - Mais, palsambleu, on n'a pas le droit de s'y baigner!

    - Nous en Allemagne, nous pouvoir prendre un bain partout où cela être possible!

    - Ja! Et même bronzer en toute nudité sur les pelouses!

    - It's horrible!

    Pas de défense ... à la Défense

    .... ainsi que de grandes statues modernes...

    Pas de défense ... à la Défense

    ... qui apportent une petite touçe d'humanité dans cet univers quelque peu déshumanisé.

    Pas de défense ... à la Défense

    Avant que d'aller à l'Arc de triomphe, nous avons fait un arrêt sur l'immense esplanade de la Défense.

    - C'est vraiment le quartier des grandes solitudes, macarel!

    Pas de défense ... à la Défense

    - Par mon doux Zésus, cette esplanade porte le nom du Zénéral de Gaulle...

    Et elle se termine par la Grande Arçe voulue par François Mitterrand!

    - Quel raccouci de l'histoire!

    - Ce n'est pas demain que cela se produira avec Sarko et Hollande, macaniçe!

    Pas de défense ... à la Défense

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gif vache

    C'est un couple de paysans qui participe à la remise des prix d'un concours de taureaux.

    Le présentateur annonce :
     
    -Troisième prix, le taureau Zédéon, trois ans, trois saillies par zour !
     
    La femme, tapant du coude son mari :

    - T'entends, le Marcel ? Trois fois par zour ! Tu devrais en prendre de la graine !
     
    Le présentateur continue :

    - Deuxième prix, le taureau Zérard, cinq ans, six saillies par zour !

    La femme, excitée :

    - T'entends ?! T'entends ?!...

    Le présentateur, enfin :

    - Et le premier prix, le taureau Zermain, quatre ans et demi, neuf saillies par zour !

    La femme, de plus en plus excitée :

    - T'entends ?! T'entends ?! T'entends ?!...

    Le mari s'adresse alors au présentateur :

    - Les 9 fois par zour, c'est avec la même vaçe ?

    - Euh... Non.

    Alors il dit a sa femme :

    - T'entends, la Zermaine?!
      
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog bleuchalou.centerblog.net

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire