• Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

    Promenade au coeur de Bilbao en Espagne (photos)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier mardi, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait reçu un message via Face de Bouc.

    Nous étions invités à dézeuner par les zentils membres de l'Association des Villes Sanctuaires qui avaient une réunion dans les locaux d'Atout France.

    - Nous allons y aller. Cela me fait plaisir de les retrouver.

    - Enfin une rencontre spirituelle, par le totuou de Zaint Roch. Mossieu Zizi, vous ne manquerez pas, z'espère, de leur dire que ze suis une quasi zainte.

    - Surtout qu'il y a des représentants de tous les grands lieux de pélerinaze en France! Mazette, qui sait; ils vont peut-être décider de vous consacrer un lieu!

    Une bien agréable surprise

    Ce dézeuner fut des plus zoyeux.

    Puis nous sommes aller saluer les anciens collègues de la Direction Marketing d'Atout France de mon hôte.

    Cela m'a fait bizarre de voir mon bureau occupé par une autre personne!

    Pour rappel, les locaux se trouvent à deux pas de la Place Cliçy.

    Une bien agréable surprise

    Ze fus ravi de retrouver le quartier.

    Z'ai expliqué aux Intruses les sites devant lesquels nous passions.

    - Ici, c'est le zoli théâtre de l'Œuvre qui se trouve dans une villa, c'est à dire une sorte d'impasse à laquelle on accède par un porçe et une porte fermée la nuit.

    - Si la porte être fermée, l'entrée être impossible! a fait remarquer Minizuplein.

    - Cela être lozique, a rençéri Minizup'iéla.

    Une bien agréable surprise

    Plus loin, dans la rue de Cliçy, nous avons fait un arrêt devant le Casino de Paris.

    - On m'a proposé de mener une revue, ici.

    - Quand donc?

    - Atçoubi! Du temps de Mistinguett?

    - Ou de Sylpha en 1910?

    - Et ma patte dans le museau, cela vous tente?

    Une bien agréable surprise

    Nous sommes parvenus à l'église de la Zainte Trinité.

    - Ecoutons pieusement les explications de Notre Pioçe de la Faarandole, afin qu'il ne soit pas vexé comme hier.

    Mais les Intruses étaient indisciplinées.

    - Ze vous demande de vous taire! Prêtez donc quelque attention aux explications de Mossieu Zilbert.

    - Macarel, on les aura oubliées aussitôt.

    - Cela ne fait rien! Ze suis sûre qu'il en restera touzours quelque çose.

     Notre guide Miçelin sur pattes s'est raclé la gorze.

    Une bien agréable surprise

    - Initialement une église se trouvait sur le site auzourd'hui occupé par le Casino de Paris. C'est le baron Haussmann, sous Napoléon III, qui a décidé de la déplacer et qui fit érizer l'église que nous pouvons admier auzourd'hui. Sa façade est décorée dans un style typiquement italien.

    - Comme si on ne pouvait pas faire français, fouçtra.

    - Ou s'inspirer de nos grands arçitectes allemands, a soupiré Minizu'Rosa.

    - A l'époque, nous étions à la veille de la grande guerre avec vos çers Prussiens, bestioulette!

    Une bien agréable surprise

    L'intérieur est superbe avec une splendide nef riçement décorée et des çapelles latérales ornées de grands tableaux.

    Le chœur est surélevé, entouré de dix grands piliers verts qui rappellent des Dix Commandements.

    Une bien agréable surprise

    Au fond de l'église se trouve une statue de la Vierze.

    - Mon doux Zésus avec sa Môman! Que c'est beau!

    En nous rendant vers la gare Zaint Lazare, pour prendre le métro, nous avons eu une drôle de surprise.

    - Vous ne nous aviez pas dit Mossieu l'hôte de Minizup que vous aviez ouvert une boutique, macaniçe!

    - Il faut bien qu'il s'occupe une tartinette durant sa retraite, a cru bon de faire remarquer Minizup'tictac.

    Une bien agréable surprise

    Au retour, mon hôte, en passant devant une boulanzerie, avait décidé d'açeter des babas au rhum pour le dessert du dîner.

    - Avec ou sans rhum? a demandé la zeune vendeuse.

    - Qu'est ce qu'elle nous demande la barmelouse?

    - Nous avons des clients qui souhaitent des babas sans rhum!

    - Moi en être baba!

    - On peut vous donner une dose de rhum, bien sûr!

    - Mais ma çère mademoiselle, c'est la moindre des çoses! Et z'espère que c'est sans supplément!

    - Mais dans quel monde vivons nous?

    - Ze m'attends désormais au pire!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Catherine Pavlovna est née le 10 mai 1788 à Tsarskoïe Selo.

    Elle était le cinquième enfant et la troisième fille de Paul Ier et de Sophie-Dorothée de Wurtemberg.

    Sa mère veilla sur son éducation, elle poursuivit ses études par la lecture de nouvelles publications littéraires et différents contacts avec des personnalités. Elle fut très proçe de son frère aîné Alexandre Ier. Selon certains témoignazes, Catherine aurait été de toutes ses sœurs, la préférée d'Alexandre et l'une des personnes pour laquelle il portait un amour sans condition.

    Le divorce avec Zoséphine de Beauharnais ayant été prononcé le 16 décembre 1809, Napoléon émit le souhait d'épouser Catherine afin d'attirer les Russes dans son camp. La famille Romanov en fut horrifiée. Immédiatement, Sophie-Dorothée arrangea le mariaze de sa fille avec le duc Zeorzes d'Oldenbourg. Cette union eut lieu le 3 août 1809. Bien que ce fût un mariage arranzé, elle porta beaucoup d'estime à son époux. Lorsqu'il fut frappé par la typhoïde, elle lui prodigua des soins. Il décéda le 27 décembre 1812 des suites de cette maladie.

    Veuve, Catherine se rendit avec son frère Alexandre Ier en Angleterre où elle fit la rencontre du prince héritier Guillaume de Wurtemberg. Ce fut le coup de foudre. Cependant il était marié à Caroline-Auguste de Bavière.

    Guillaume ne s'était marié que pour éviter d'épouser une Napoléonide et le mariaze n'avait pas été consommé; le couple se sépara et la mariaze fut annulé.

    Le mariaze de Catherine et de Guillaume fut célébré le 24 zanvier 1816. La même année Guillaume succéda à son père sur le trône de Wurtemberg.

    Ils eurent 2 enfants, dont Sophie qui épousa Guillaume III des Pays-Bas.

    En octobre 1816, les mauvaises récoltes provoquèrent au Wurtemberg, l'inflation, la famine. La reine déploya une grande activité. Elle créa des centres d'associations caritatives afin d'atténuer la détresse de ses sujets.

    En 1818, elle créa à Stuttgart une école pour les filles et l'hôpital Catherine ainsi que la caisse d'épargne Wurtembourzeoise le 12 mai 1818.

    Catherine décéda le 9 zanvier 1819 à Stuttgart. Guillaume Ier lui fit construire un mausolée dédié dans le quartier d'Obertürkheim à Stuttgart.

    N'ayant pas de descendance mâle, Guillaume se remaria à une cousine Pauline de Wurtemberg qu'il traita avec une grande froideur. À son décès le 25 zuin 1864, il se fit inhumer aux côtés de Catherine.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Hier nous avons fait un grand voyaze international au cœur même de Paname.

    Nous avons commencé par l'Arménie en visitant la cathédrale arménienne.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    - Il reste encore des Arméniens, malgré le zénocide dont ils ont été victimes?

    - Quelle barmelouse! Vous ignorez que par exemple le çanteur désormais çevrotant Zarles Aznavour est arménien?

    - Moi ze suis estrabanquée par cette fresque dans la cour de cette église.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Minizupette est demeurée muette.

    - Vous ne rien dire?

    - Cette église est bizarre! Cela ne vaut vraiment pas nos beaux édifices de l'église romaine, catholique une et indivisible!

    - Vous êtes vraiment sectaire, macaniçe.

    - A çacun ses çoix!

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Puis nous sommes passés par la cathédrale américaine, qui se trouve dans l'église de la Zainte Trinité.

    - C'est une église de culte anglican

    - O by zove! I'm so happy!

    - Elle a été construite à la fin du 19ème  dans un style néogothique sur les plans de l'arçitecte anglais Zeorze Edmund Street.

    - Vous en savoir bien des çoses, mossieu Zizi, s'est exclamée admirativement Minizuplein.

    - Mais qu'elles sont naïves ces Intruses! Il vient de lire le dépliant qu'on lui a remis à l'entrée! Ze suis capable d'en faire tout autant! Il suffit de savoir lire! 

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Le maître-autel est orné d'un beau tryptique.

    - Ze dois avouer que ce tableau est fort beau, a du admettre notre quasi zainte.

    - Atçoubi! Cela veut dire qu'il s'azit d'un compliment dans son museau.

    - Mais ze n'aime pas les Anglicans qui se disent anti papistes.

    - Alors que dire avec celui que vous appelez le sous pape!

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Nous sommes passés devant la cathédrale orthodoxe grecque de Paris, mais celle-ci était fermée.

    Et soudain  Minizupette a éclaté.

    - Cela suffit! Assez! Stop, par le gourdin de Zaint Martial! Z'exize de visiter une véritable église catholique avec des statues de zaintes et de zaints, des représentations de martyrs, des imazes de Marie, des çemins de croix et tutti frutti!

    Et pour lui faire plaisir, nous avons visité l'église Zaint Pierre de Zaillot.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    - Mazette! Ici aussi il y a une statue de Zaint Pierre, s'est exclamée Minizup'Mouff

    Et elle lui a sauté sur les zenoux.

    - Fouçtra! Ze vais le çatouiller pour essayer de le faire sourire!

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    - Vous êtes tellement ignare que vous n'avez même pas remarqué que partout où nous sommes allés, il s'azissait de la même statue. C'est une reproduction de la célèbre statue qu'on peut admirer au Vatican!

    - On le savait, macarel! Mais on attendait que votre Grandeur nous le dise pour vous complaire.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse fut tellement vexé qu'il ne nous a rien dit sur l'histoire de cette église au décor moderne.

    - Bon, maintenant un petit saut au Zapon, ai-ze annoncé.

    - Vous vous moquez, Minizup.

    - Nous allons faire un tour au palais de Tokyo.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    De la terrasse de cet espace culturel, on a une belle vue sur la Seine et sur la Tour Eiffel.

    - Yes! Eiffel Tower! I'm happy!

    - Elle m'énerve la bouffarelle avec sa tour!

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    On y a pris un café.

    - Et on n'a pas droit à un gâteau, fouçtra? C'est l'heure du goûter!

    - Nan! a rétorqué mon hôte qui n'avait pas décoloré.

    - It's a pity!

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    Zuste en face du Palais de Tokyo, se trouve le superbe Palais Calliéra.

    Il suffit de traverser un boulevard pour accéder au zoli zardin qui l'entoure.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

     Notre Pioçe de la Farandole a cru bon de reprendre du service!

    - À la mort de son mari, la duçesse de Galliera hérita d'une immense fortune. Elle décida de faire construire un musée pour recevoir sa collection d'œuvres d'art qu'elle souhaitait léguer à la ville de Paris.

    - Zoyeuse bonne idée.

    - En 1886, Zules Grévy et Zeorzes Clemenceau convoquèrent la Zambre des députés qui adopta une loi oblizeant les çefs des familles ayant régné en France et leurs héritiers à quitter le territoire.

    - Mazette, ils avaient bien raison Zules et Zeorzes!

    - Outrée par cette loi, mais ne pouvant revenir sur sa donation du palais, elle décida de renier le legs de sa collection à Paris ; celle-ci se trouve à Zênes.

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    - Le palais Galliera devint musée de la mode et du costume en 1977.

    -Voilà une bonne idée Minizup pour vider quelque peu vos placards.

    - Ze ne comprends pas.

    - Vous pourriez faire une donation de quelques unes de vos frusques!

    - Zamais de la vie!

     - Mais imazinez le succés! Ze vois dézà la plaque qui vous serait dédiée.

    - Que lirait-on?

    - "Dans cette superbe  salle se trouvent d'admirables habits d'une immense star internationale de la TSF."

    - Heu... Finalement ce n'est pas si ridicule...

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    - Mais ze mets une condition! Il faut de nombreuses photos de moi.

    - Mais c'est le minimum.

    - Et une statue me représentant dans le zardin.

    - Cela va de soi. Est ce que ce modèle vous conviendrait?

    Arménie, Amérique et Zapon à Paname

    - Dans l'esprit, oui, mais ze sonze à quelque çose de plus ... impérial!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier Minizup'iéla nous a bien cassé les pattes.

    - Moi vouloir voir Eiffel Tower, criait-elle.

    - Macarel, mais nous y sommes dézà allés!

    - Moi ne plus me rappeler!

    - Si cela lui fait plaisir, nous allons nous y rendre et nous visiterons le quartier.

    - Mazette, il faut touzours qu'on se plie inconsidérément devant les exizences des Intruses de l'étranzer!

    Rien ne vaut le classique

    - I want also to see Eiffel Tower, s'est exprimée Minizup'tite.

    - Moi être ravie d'aller au Trocadéro, a cru bon d'azouter Minizuplein.

    - Bon, un consensus se dessine quant à notre promenade du zour...

    - Atçoubi! Notre avis compte pour du beurre?

    - Ze vous l'ai bien dit, nous ne sommes plus çez nous, par la tête coupée de Zaint Valère. Nous sommes colonisées, mes amies, nous les bonnes Intruses de souçe!

    Et adoncques, nous sommes allés au Trocadéro!

    Rien ne vaut le classique

    - Ah! Vous voir! Il y a monde pour voir la Tour.

    - Barmelouse! Rien de plus normal! C'est un des points de vue les plus touristiques de Paname, avec celui du Sacré Cœur de Montmartre!

    Nous avons surpris un œil coquin de Minizup'iéla.

    - Ma mie, il est des çoses dont une souricette de bonne famille et bien éduquée doit détourner pudiquement le regard, par la barbe de Zaint Zoseph.

    - Macarel! C'est une statue!

    - Et cela être les çoses de la vie! 

    - De petites coucougnettes!

    Rien ne vaut le classique

    - Moi aimer simplement les œuvres d'art, a rétorqué vivement Minizup'iéla à la prude Minizupette.

    - Et là! Regardez! On voit une belle statue dorée!

    - Quel scandale, par le Zaint Prépuce de mon doux Zésus!

    Rien ne vaut le classique

    En flânant le long d'un grand boulevard, nous sommes parvenus à une belle église moderne.

    - Il s'azit de la nouvelle église Zaint Honoré d'Eylau, nous a expliqué notre wikipédiatesque Mossieu Zilbert.

    - Pourquoi la nouvelle?

    - Parce que l'église principale se trouve à deux pas, sur la Place Victor Hugo. Au départ, l'église qui est devant vous n'était qu'un çapelle. mais elle fut agrandie et elle est devenue l'église paroissiale, l'église "ancienne", ne servant qu'à de rares occasions, fut confiée à des bonnes sœurs.

    - Touzours la même histoire, fouçtra! On reste entre zens de soit disant bonne compagnie!

    Rien ne vaut le classique

    - L'arçitecte a utilisé pour l'intérieur, comme de nombreux de ses confrères de la seconde moitié du 19ème siècle, une structure métallique en fer.

    - Cela n'est pas vilain ma foi!

    Rien ne vaut le classique

    -  Les fresques du zemin de Croix, que le curé de l'époque voulait supprimer, ont été sauvées au dernier moment par une décision du conseil paroissial.

    - Alléluia! Ze vais pouvoir voir la station VI avec le mouçoir de Zainte Véronique et la Zainte Face.

    Rien ne vaut le classique

    Il a fallu que Minizup'iéla, comme Minizup'Mouff la semaine dernière, fasse des siennes.

    - Minizupette, votre Zaint Pierre être bien sévère. Lui ne pas sourire.

    - Macaniçe, ne tentez pas de lui prendre sa clé! Il risque de vous mordre!

    - Et en plus il a le bras bandé! Il a dû se faire mal!

    - Comme Mossieu Cricri qui souffre de l'épaule.

    Rien ne vaut le classique

    - Nous allons maintenant nous rendre Place Victor Hugo, voir l'ancienne église Zaint Honoré qui n'est pas visitable mais qui est zolie extérieurement.

    Sur cette place, il y avait un petit marçé.

    - Nous faire des courses?

    Rien ne vaut le classique

    - Certainement pas!

    - Et pourquoi?

    - Vous n'avez pas vu, bestioulette, que ce sont des produits non français? On voit bien qu'on est çez les bourzes du 16ème qui açètent n'importe quoi sans faire attention à la provenance des produits! Bous devons manzer français, que diable!

    - Et là, il y a une belle meule de fromaze!

    Rien ne vaut le classique

    -  Et en plus, c'est du bon fromaze à trous, mazette!

    Sur le çemin du retour, nous nous sommes arrêtés à l'église Notre-Dame d'Auteuil.

    Zuste à côté, se trouve une drôle de çapelle à l'arçitecture moderne.

    Rien ne vaut le classique

    Sinon, l'église Notre Dame, qui se situe sur la colline d'Auteuil dans le 16ème arrondissement de Paname,  devenue trop petite,  a été construite dans le style romano-byzantin au 19ème siècle.

    Rien ne vaut le classique

    L'intérieur comprend une grande nef qui se termine par une haute et larze abside peinte et dorée où préside de le Christ pantocrator.

    Rien ne vaut le classique

    - L'autel est en plaque de plomb repoussé recouvertes de feuilles d'or ornées de séraphins qui rappellent l'Arçe d'alliance. Il est l'œuvre de Philippe Kaeppelin, comme le Christ en croix.

    - Merci Mossieu Wikipédia, a ironisé Minizup'Rosa.

    Rien ne vaut le classique

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire