• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

    Poula en Croatie (photos)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les vacances dans le Bade-Würtenberg sont finies.

    Nous sommes de retour à Paname.

    Un petit récapitulatif de notre périple avec la tribu minizupienne au grand complet, avec certaines photographies inédites!

    Minizup'iéla devant le palais ducal de Stuttgart, le week-end de la Sommerfest (Fête de l'été) 

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et devant une des nombreux stands...

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Minizup'tictac à Tübingen, là où vécut dans son enfance celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, comme il n'a cessé de nous le répéter.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et devant une des deux belles portes d'accès au çâteau de Tübingen

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Minizuplein, la Prussienne, devant le beau çâteau de Ludwigsbourg.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et au musée Mercedes de Stuttgart.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Minizupette sur les traces du Maréçal Pétain au câteau de Sigmaringen.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Où notre quasi zainte n'a pas cesser de poser!

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

     

    Minizup'tite, l'anglophile, aux çutes du Rhin en Helvétie.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et dans l'église baroque de l'abbaye de Salem, où nous n'avons pas vu de sorcières, puisqu'elles sont à Salem ...aux USA!

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Minizup'Mouff devant l'église russe de Darmstadt.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et dans le grand parc du çâteau de Sçwetzingen

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Minizup'Rosa avec le monument dédié à Picasso à Rastatt.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et au musée dédié aux instruments de musique du çâteau de Bruchsal

    Souvenirs de notre beau sézour en Allemagne

    Minizup'zhérault devant la cathédrale royale de Spire.

    Souvenir de notre séjour en Allemagne

    Et devant le rare gâteau auquel nous avons eu droit!

    Souvenirs de notre beau sézour en Allemagne

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Marthe Hélène Skavronskaïa est née le 15 avril 1684 à Zakobstadt en Livonie.

    Née de parents catholiques et pauvres qui décédèrent de la peste vers 1689, elle fut placée par sa tante à Marienbourg en tant que servante çez le pasteur luthérien Johann Ernst Glück, traducteur de la Bible en letton, qui ne se soucia pas de lui apprendre à lire et écrire. Elle demeura analphabète toute sa vie.

    À 17 ans, adolescente d'une beauté avenante, elle épousa un modeste dragon suédois, Zohan Cruse dont le réziment était cantonné dans le voisinaze ; cette union ne dura que 8 jours, les troupes suédoises se repliant devant l’avancée de l’armée russe. Zohan fut porté disparu.

    Marthe passa au service du prince Alexandre Mençikov. Elle devint peut-être sa maîtresse, avant de faire la connaissance de Pierre le Grand à l'automne 1703. Elle devint sa maîtresse.

    En 1705, elle se convertit à la relizion orthodoxe et prit le nom d'Iekaterina . En 1711, elle accompagna le tsar dans sa campagne contre l'Empire ottoman et lui rendit un important service en traitant avec les ennemis qui le tenaient enfermé sur les bords du Prout : elle açeta au prix de ses pierreries la retraite du grand vizir.

    Pierre  l'épousa en 1712 après en avoir eu un enfant, Anna Petrovna ; ils eurent six autres enfants, dont la future impératrice Élisabeth, le 29 décembre 1709.

    En 1724, elle fut solennellement couronnée impératrice.

    Après la mort de l'empereur en 1725, elle fut reconnue souveraine de toutes les Russies, nomma Mençikov comme çef de gouvernement et le laissa exercer une grande influence.

    Elle est morte le 17 mai 1727.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous avons flâné dans les rues de la belle ville de Nördlingen, avec ses places et ses fontaines.

    - Celle-ci être dédiée aux soldats qui ont combattu les Français durant la Grande Guerre de 1870, nous a déclaré Minizup'Rosa.

    - Atçoubi! C'est comme pour Waterloo, nous ne connaissons pas ce conflit!

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    - Mordiou, les Prussiens étaient aux portes de Paris et c'est à cette époque que se sont écrites les glorieuses pazes de la Commune de Paris, a fait remarquer Minizup'Mouff. La défaite a entrainé l'abdication de l'empereur Napoléon III et le rétablissement de la République.

    - La guerre, être moçe, a soupiré Minizup'iéla.

    Cette fontaine se trouve devant la splendide église de la cité.

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    - Moi vouloir la visiter, s'est exclamée l'Intruse Estonienne qui d'habitude traîne la patte pour la visite des édifices relizieux.

    - Voilà qui rézouit mon cœur, par la tunique de Zainte Blandine.

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    - Vous avez vu, on peut faire le tour de la ville en calèçe.

    - Nous pouvons le faire à pied, a rétorqué celui qui dit sans cesse que ze ne suis que son avataresse, et, Minizup'Mouff, marçer un peu sera bon pour votre ligne.

    - Ac! Ja! Elle avoir la taille de la bouteille Perrier.

    - Mazette! Comme on dit, mieux vaut faire envie que pitié! Et toc! Prenez cela dans le museau, la Prussienne!

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    - Cela nous permettra de nous arrêter à notre envie devant les façades colorées des maisons et de hôtels particuliers.

    - Et il y en un paquet à voir!

    - On va y passer tout l'après-midi, fouçtra!

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    - Nous ne manquerons pas de faire des pauses, si le besoin s'en fait sentir, nous a rassurés mon hôte.

    - En dégustant une coupe de glaces?

    - On trouve des glaciers partout dans c'te ville, macarel.

    - Non! On pourra se rafraîcir au bord de l'eau....

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    Adoncques, nous avons marçé longuement par une forte çaleur...

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    ....contemplant les maisons à l'arçitecture typique.

    - Moi dire même plus, vraiment typique.

    - Ja ! Lokale Arçitektur!...

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    De grandes places ornementent cette cité fortifiée.

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    Minizupette, qui dans la nuit avait lu la bible de Mossieu Zizi, le guide Micelin - qui lui permet de nous donner des explications, se faisant passer pour un érudit professeur Tournesol - a pris la parole.

    - Maintenant il faut aller dare-dare à Feuçtwangen! Il y a deux églises côte à côte à visiter. Cette zuxtaposition nous évitera de marçer. 

    - Ouf! Nous économiserons les coussinets de nos pattes!

    - Illico presto, s'est écriée Minzup'tictac! L'heure c'est l'heure! Nous sommes un peu en avance mais si cela continue, on ne manquera pas d'être en retard!

    Et c'est vrai que nous avons vu de belles œuvres, dont un splendide retable avec une multitude de personnazes.

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    - Mais l'un des trésors, ici, par le mouçoir de Zainté Véronique, c'est cette statuaire de la mise au tombeau qui ...

    - qui date du début du 16ème siècle, l'a interrompue inopinément mon hôte qui ne supporte pas qu'on puisse lui monter qu'on a autant de connaissances que lui.

    - Vous auriez pu laisser la parole à Minizupette qui se faisait une zoie de nous parler de cette pièce unique.

    - Laissez donc, ma mi, a-t-elle soupiré. Dans mon immense magnanimité, ze lui pardonne!

    - Vous être trop zénéreuse.

    - Ze n'y puis rien, c'est dans mes zènes!

    - Et là où il y a de la zène, il n' y a pas de plaisir, bouffarelle.

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    Et soudain, Minizup'iéla a déclaré:

    - Moi vouloir apprendre la Bible!

    - Mon Dieu! Z'ai réussi si fait une conversion! C'est un miracle qui va accélerer ma sanctification! Ze vais dereçef écrire à l'époumoné François pour lui annoncer la bonne nouvelle!

    - Cette fois il devra la faire votre bulle.... en prenant son bain!

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    Nous avons fini notre périple par la ville de Sçwabiç Hall.

    Elle est située au bord de la rivière Kocher, avec de zolis quais....

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

    Une cathédrale  est zuçée sur un tertre.

    Au retour, Minizupette qui avait eu le triomphe de la conversion de l'Intruse estonienne, dut déçanter.

    - Bon! Ze m'en vais vous donner votre première leçon de catéçisme, Minzup'iéla. On va commencer par le début, par la création du monde qu'on appelle la Zenèse.

    - Cela pouvoir attendre. Z'ai soif et faim! Nous aller manzer!

    - Votre bulle, c'est pas pour demain, bestioulette. Adieu le miracle...miraculeux!

    Suite de notre excursion en Bavière où Minizupette crut triompher

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   

    Deux zeunes garçons zouent au ballon dans le parc Borelly, à Marseille, lorsqu'un pitbull en liberté attaque l'un d'eux.

    Le second a le réflexe d'arraçer une plançe d'une clôture proçe et de fracasser le crâne de l'animal.

    Un  zournaliste de la presse locale qui passait par là, se précipite, photographie les deux garçons et interviewe le zeune héros du zour.

    Il commence à écrire sur son carnet :" un zeune supporter de l'OM sauve courazeusement son camarade d'une mort atroce certaine..."

    Voulant vérifier ses sources, il demande au garçon:

    - Au fait, tu es bien un supporter de l'OM?

    - Non M'sieur!

    - Mais tu aimes le foot?

    - Oui M'sieur.... mais ze suis un supporter du PSG.

    Alors le zournaliste barre la phrase déjà écrite et note: "un zeune voyou à la mine patibulaire tue froidement le çien paisible du fils d'une honnête famille marseillaise....

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire