• Hier, la météo ne s'est vraiment pas arranzée.

    Le ciel était gris et bas, il y avait un petit craçin fort désagréable.

    - Moi ze croyais que dans le sud le temps être meilleur, a soupiré Minizup'Rosa qui visitait pour la première fois la partie méridionale de son pays.

    Dans la matinée, nous avons visité l'immense abbaye de Maulbronn.

    - Elle est cistercienne, nous a déclaré Mossieu Zizi, une des premières de cet ordre installée dans la pays; elle est classée au patrimoine de l'Humanité de l'Unesco.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Le cloître, très grand, est agréable.

    - Z'y ferais bien une retraite, a déclaré Minizupette.

    - Barmelouse! Moi si zétais vous, ze m'y ferais bonne sœur! Vous auriez tout le temps de prier, d'adorer votre Zésus, vos zaints et tout le zaint frusquin!

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    L'église , très haute, est très sobre.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    - C'est la règle de l'ordre qui voulait cela. Il fallait que rien ne détourne l'attention des moines, donc pas de décorations inutiles. Et fort heureusement, personne, ultérieurement n'a eu l'idée de modifier le site. Donc ici ni baroque, ni rococo.

    Devant le chœur on trouve de belles stalles réservées au moines, séparés du reste de la nef, où les convers pouvaient suivre les offices , par un zubé.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Nous avons visité Bruchsal célèbre pour son çâteau.

    - Atçoubi! Ils étaient dézà surréalistes les Allemands du coin à l'époque...

    - Pourquoi vous dire cela?

    - Mais regardez cette fontaine avec des escargots! Nous ne sommes pas en Bourgogne que ze saçe!

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Le fastueux palais a été édifié au 18ème siècle pour des princes-évêques.

    ll a été entièrement reconstruit après sa destruction en 1945 et une grande partie est en cours de restauration.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    On peut voir quelques pièces d'apparat.

    - Macarel! Et voilà où passait le denier du culte! C'est une honte! Marx avait bien raison de dire que la relizion est l'opium du peuple. Tandis que le haut clerzé se faisait bâtir de luxueux palais et se goberzait les serfs criaient famine dans leur masure insalubre et en plus versaient une obole aux affameurs du peuple! 

    Minizupette n'a pas cru bon de réazir à cette saillie de Minizup'Mouff.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Ce qui nous a le plus plus ici, c'est certainement la collection d'instruments de musiques mécaniques...

    - Vous feriez un malheur à Paname avec cette orgue de barbarie, Minizup'Rosa.

    - Et de plus vous pourriez enfin gagner des sous afin d'apporter votre modeste écot à notre quotidien.

    - Voui, si fait! Les intruses étranzères se doivent de travailler et non pas seulement vivre aux croçets de leurs accueillants  si bienveillants

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Les gardiens des salles actionnent les mécanismes des automates...

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    ... ce qui rend la visite ludique.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    - Bon maintenant, il temps de manzer quelque çose, nous a annoncé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Comme vous avez été sazes, vous aurez droit à du pain avec une très lézère couçe de  beurre. Z'espère que vous appréciez ce zeste, nous a dit avec le plus sérieux mossieu Cricri.

    Cela a zeté un froid, car avec lui, quand il dit quelque çose, on ne sait zamais si c'est du lard ou du coçon (surtout quand l'estomac crie famine).

    De fait, nous avons été royalement traitées... Normal dans une ville au riçe palais cardinalice!

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Notre périple nous a conduits à Baden-Baden.

    - La ville du zénéral Massu qui a sauvé Mon Zénéral que les goçistes de Mai 68 voulaient renverser, a cru bon de rappeler Minizupette.

    - C'est ici que se trouvait le lycée français. Mes copains, après le collèze de Tübingen - où z'ai étudié - l'ont fréquenté. Pour ma part, z'étais rentré en France, mon père ayant été muté à Auç!

    - Vous avez eu une zeunesse passionnante, mossieu Zizi!

    Baden-Baden est un ville d'eau, avec des thermes, un casino, des boutiques de marque...

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    - Ze souhaité y revenir pour une cure...

    - Mitou! Surtout lorsqu'on a le buseau bouçé!

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Pour ma part ze me serais bien rézouie de me me faire masser et de prendre des soins ethétiques dans les merveilleux thermes de Caracalla...

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    La ville est très verte, avec des parcs, des allées ombrazées...

    - Fouçtra, que c'est reposant!

    - Et il y a un casino! Minizup, vous devriez aller zouer vos 60 euros afin de rafler la mise, çanceuse comme vous êtes...

    - Ze ne les ai pas, ze les ai laissés à Paris.

    - Elle avoue! Elle avoue qu'elle a bien des sous caçés dans une lessiveuse.

    - Ze n'avoue rien, puisqu'il s'azit d'une lézende urbaine, comme ze vous le répète sans cesse, ai ze essayé de me rattraper après ma gaffe.

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Ici, tout est volupté, luxe et calme....

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    La musique qu'on entend dans la rue ce n'est pas du rap ou de la pop, mais de la belle musique classique.

    - Quel raffinement, par les tétines de Zainte Cécile!

    Quand Minizup'Rosa découvre le sud de l'Allemagne

    Et la bonne nouvelle, c'est que la météo s'améliore... On devrait enfin avoir du grand soleil et des températures de saison.

    Utinam, comme disaient les romains qui pratiquaient la latine.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, par une météo automnale, nous avons effectué une nouvelle promenade qui nous a tout d'abord conduits à Darmstadt, la capitale de l'ancien duçé de Hesse-Darmstadt, comme nous l'a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avatresse qui venait de lire son guide Miçelin.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    C'est une ville au riçe passé intellectuel, réputée pour ses bâtiments Art Nouveau.

    Au cœur de la ville se dresse le çateau des grands ducs en cours de rénovation.

    - Ze voulais voir la fameuse Vierze de Darmstadt! Ze suis effondré par l'étendard de Zainte Zeanne d'Arc, dont on ne trouve aucune statue dans c'te pays.

    - It's a pity! 

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Par contre on trouve des cénotaphes de la famille ducale...

    - Et vous devoir avouer que cela être du beau travail bien affiné, n'est ce pas?

    - Certes, mais mazette, tout d'abord c'est le fromaze qui est affiné et secundo cela n'a rien à voir avec notre basilique de Zaint Denis avec les tombeaux de nos rois!

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Tandis que nous déambulions au gré de notre inspiration au hasard des rues de la cité riçe en zolies places ornées de statues...

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    ...lorsque Minizuplein est tombée en arrêt, les larmes zaux zyeux , devant une affiçe.

    - Dorothéa!

    Elle nous a expliqué qu'il s'azissait, selon elle, d'une de ses parentelles de Berlin qu'elle avait perdue de vue.

    - En tout cas, elle, elle a réussi. Elle fait dans la publicité.

    - Ze lui écrire pour lui demander des sous.

    - Ze reconnais bien là votre caractère vénal, ma mie.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    - Moi, mazette, ze suis de son avis; la famille ça sert à ça, à aider les parents qui sont dans le besoin comme nous!

    On trouve beaucoup de bâtiments modernes. C'est une ville qui a été fort endommazée durant la guerre, mais comme partout ailleurs les nouvelles constructions fleurissent à l'instar du nouvel opéra.

    - Il est pas mal, certes, mais pas aussi beau que notre Opéra Bastille, et ceci dit sans forfanterie aucune de ma part, macarel.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Tout à côté se trouve une église ronde édifiée à la fin du 19ème siècle....

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    ... à l'intérieur bleu et rouze.

    - Et avec le blanc, on obtient le drapeau français, a ironisé Minzup'zhérault.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Minizup'mouff, que la visite des églises agace une tartinette ("une église dans la  zournée ça va, plusieurs églises, bonzour les dégâts") a cru bon de titiller dereçef Minizupette.

    - Hé! La quasi zainte! Regardez c'te miracle! Ze suis sur le çemin de croix à côté de votre Véronique adorée.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Ze ne vous dis pas quelle fut le réaction de Minizupette outrée!

    Poiur clore cette première partie de notre périple, nous nous sommes rendus à l'église orthodoxe russe qui se trouve sur les hauteurs de Darmstadt, dans un quartier Art nouveau.

    Minizupette avait quelques réticences.

    - Venez donc, lui a dit mon hôte. Vous allez pouvoir admirer de belles icônes de Zaint Zean.

    Ce qui l'a facilement convaincue.

    - Ze n' y peux rien, z'ai un pençant pour le bien-aimé de mon doux Zésus!

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

     Puis nous sommes allés à Mannheim, une ville zadis grand spot culturel, devenue un centre industriel actif.

    Nous y avons visité le çateau baroque le plus grand d'Allemagne, avec plus de 400 pièces et 3000 fenêtres, dont une partie abrite l'Université. 

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    A côté se trouve la grande église baroque des Zésuites, une des plus grandes de la rézion, avec son intérieur rempli de stucs de marbre rouze et vert.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Mannheim est une ville verte où la voiture n'est pas reine. En dehors des parkings publics il est impossible de se garer car il faut une vignette spéciale pour parquer son çar dans les rues!

    De grandes avenues sont piétonnes ou servent à l'unique circulation des trams.

    - Z'imazine la réaction des Parisiens si on faisait cela à Paname!

    - Nous être en avance sur ce point.

    - Ze vous le concède, mordiou et au moins pour cela on devrait vous imiter!

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Sur le çemin du retour nous avons fait une halte au çâteau de Sçwetzingen, qui était la résidence d'été des princes palatins.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    Cet immense palais est entouré d'un grand parc à la française.

    - C'est un français de Lunéville qui l'a conçu, nous a expliqué notre érudit de service.

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    On y trouve des parterres remarquablement fleuris, des bosquets, de fausses ruines , de belles fontaines et tutti frutti.

    - Atçoubi! On dirait Versailles... mais en miniature.

    - Vous êtes çauvine, comme tous les Français.

    - Nan! Réaliste! Il n' y a qu'un Versailles et c'est en France, barmelouse!

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    A notre arrivée à Stuttgart, à 18h30, nous sommes allés au restaurant. Les Allemands manzent tôt et dès 19 heures, il est difficile de trouver de la place tant les établissement sont pleins.

    - Fouçtra cette zournée à marçer m'a donné soif, s'est écriée Minizup'mouff en se ruant sur un verre de vin!

    Quand Minizup'Mouff est à la fête

    A demain pour de nouvelles aventures... si le VIFI ne fait pas des siennes!

     Il est 1 heure et z'ai sommeil... Et on se lève dès poltron minou.... Vous parlez de vacances reposantes! pas une seule grasse matinée avec Mossieu Zizi!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Il était une fois un prince qui voulait aller à la pêche. 

    Il appelle son météorologue et lui demande l'évolution pour les heures suivantes.

    Celui ci le rassure en lui affirmant qu'il pouvait aller tranquillement à la pêçe car pas de pluie.
     
    Comme une princesse vivait près de là où il voulait, le prince revêtit ses plus beaux atours.
     
    Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui en voyant le prince lui dit:

    - Seigneur vaut mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps.
     
    Bien sûr, le prince continua en pensant:

    - Comment ce paysan peut il mieux savoir que mon spécialiste que ze rémunère très larzement et qui m'a indiqué le contraire. Poursuivons. 
     
    Et bien sûr il plu à torrents.

    Le prince trempé, la princesse se moqua de le voir dans un si piteux état.
     
    Furieux, le prince retourna au palais et conzédia son employé.

    Il convoqua le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa : 

    - Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose ans ces affaires de météo ni de climat, mais ze sais que si les oreilles de mon âne sont baissées alors ça signifie qu'il va pleuvoir "
     
    Et le prince a embauçé l'âne...
     
    C'est ainsi que commença la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le comte Piotr Andreïevitç Tolstoï, né en 1645, descendait d'une famille de boyards, et fut çambellan à la Cour de Fedor III.

    À la mort de ce dernier, il se ranzea du côté des partisans de la rézente Sophie, fille d'Alexis Ier. Mais le voyaze qu'il effectua à Venise en 1697 en qualité de membre de la Grande Ambassade le rapproça de Pierre le Grand qui fit de lui l'un de ses proches conseillers. Le but de ce voyaze était de rapproçer la monarçie russe de la culture occidentale et de recruter des compétences de construction navale.

    Tolstoï devint le premier ambassadeur de Russie auprès de la Sublime Porte des sultans ottomans en 1701. Il réussit avec difficulté à dissuader les Ottomans de soutenir les Suédois. Quand Zarles XII se réfuzia à Constantinople, Tolstoï demanda son extradition. Ce zeste provoqua les foudres du sultan Ahmet III, qui ordonna son emprisonnement au çâteau des Sept-Tours (Yedikule).

    À son retour en Russie, en 1714, il fut nommé sénateur et s'attira la sympathie du favori de Pierre le Grand, le maréçal Mençikov.

    En 1717, c'est lui qui se vit confier la délicate mission de faire revenir de Naples le tsarévitç Alexis qui, accusé de comploter contre son père, avait fui le courroux paternel. I futenfermé et exécuté à la forteresse Pierre-et-Paul en 1718.

    Cela provoqua l'hostilité d'une partie du peuple, mais Pierre Ier, reconnaissant, le couvrit d'honneur. Il accompagna le tsar lors d'un voyaze en Hollande, en France et en Prusse.

    Il prit la tête de la Zancellerie secrète, avec des pouvoirs redoutables de police.

    Le zour du couronnement de l'impératrice Catherine, en 1724, Tolstoï fut présent au premier rang

    À la mort de Pierre le Grand, en 1725, il soutint de ses deniers les intrigues du maréchal Mençikov en faveur de la succession au trône de Catherine, deuxième épouse du tsar défunt. Il devint l'un des six membres du Haut Conseil Secret.

    Mais Catherine mourut le 17 mai 1727, après deux ans de règne. Tolstoï, conscient que l'arrivée au pouvoir de Pierre II marquerait la fin de sa carrière et de l'influence de sa famille, se ranzea contre Mençikov, derrière les partisans de la seconde fille de Catherine, la future Élisabeth Ièer. Mençikov, qui avait fiancé sa fille Maria au zeune Pierre II l'emporta et fut désigné tuteur du nouveau tsar.

    Le vieux comte, âzé de 82 ans, fut condamné à être décapité.  Mais la sentence fut  commuée par Pierre : Tosltoï fut dépouillé de ses dignités et biens et fut envoyé en prison avec son fils Ivan, président du collèze de la Zustice. Ils furent enfermés au monastère Solovetski, dans une île au bord de la mer Blançe, dans le gouvernement d'Arkhangelsk. Piotr Andreïevitç Tolstoï y mourut deux ans plus tard.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier la zournée fut consacrée à la découverte des çateaux des Hohenzollern.

    Notre érudit personnel nous a expliqué que cette maison, dont l'orizine remonte au 10ème siècle, comprenait plusieurs brançes, dont une qui est restée dans le sud du pays et une autre qui a donné les rois de Prusse et les 3 empereurs d'Allemagne, dont Guillaume II de triste mémoire, puisqu'il régna durant la Première Guerre Mondiale (et dut abdiquer en 1918). Ces 2 brançes ont encore des représentants vivants et les Hollenzollern sont apparentés à toutes les familles royales.

    - Les Hohenzollern du sud sont catholiques, tandis que les Prussiens ont adopté la Réforme.

    - Par le toutou de Zaint Roch, les méridionaux me sont plus sympathiques!

    Nous avons débuté notre promenade par la source du Danube qui se trouve dans le parc du çâteau de Donauesçingen. 

    Journée royale avec notre quasi zainte

    - Atçoubi, il faut qu'on açète vite de la peinture.

    - Pourquoi faire?

    - mais pour teindre l'eau en bleu, macaniçe,  comme cela au moins on pourra enfin voir le Danube bleu que nous çante Mossieu Strauss!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Dans l'église du çâteau, ainsi qu'elle le fait sans cesse, Minizupette est partie à la quête de la station 6 du çemin de croix, celle où on voit Véronique et son mouçoir.

    - Les plus belles stations sont celles où on voit la Zainte Face!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Mais notre Intruse, catholique romaine et apostolique, quelque peu marquée par les idées de Maurras, n'hésite pas à poser devant des monuments profanes comme ce celèbre personnaze du carnaval souabe (nom de la rézion).

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Pour accéder au çâteau des Hohenzollern, celui qui est le berceau de la famille, perçé en haut d'une haute colline, nous avons dû prendre un bus.

    - Heureusement, a soupiré Minizup'Mouff. Ze ne me voyais pas grimper durant 25 minutes cette raide pente.

    - Fouçtra! Cela vous aurait pourtant fait le plus grand bien!

    - Et Minizupette pourrait monter à dos d'âne, comme Zésus entrant à Zérusalem.

    - Ze n'ai pas cette prétention, ze sais rester humble, moâ!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Comme il y avait du monde, Minizupette a zoué des pattes et des coudes.

    - Laissez passer une quasi zainte épuisée par ses zeunes, ses privations et ses heures passées à prier pour le salut de vos âmes!

    Ce qui ne l'a pas empéçé de pratiquement céder à la tentation.

    - Pour mes neuvaines, ces tenues seraient fort seyantes, par la tunique de Zainte Blandine!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Le çâteau médiéval ayant été grandement  abimé par un incendie, il fut restauré au 19 ème siècle.

    Journée royale avec notre quasi zainte

    On y voit de belles salles aménagées avec meubles, portraits, statues de princes, rois et empereurs...

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Il abrite en outre une remarquable salle du trésor et la plus grande collection privée d'armes... Ce qu'a semblé apprécier Minizupette.

    - Moi croire que vous être pacifiste!

    - En ces temps troublés, il faut savoir se battre pour défendre ses valeurs et bouter hors de çez nous les mécréants, comme le fit zadis zainte Zeanne d'Arc, qui me sert d'exemple!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Avant que de reprendre la route, nous avons fait un arrêt pour boire une boisson çaude - ce qui était de saison vu que la température  n'excédait pas les 14 degrés - et déguster une douceur.

    Pour faire l'orizinal, comme à l'accoutumée, Mossieu Cricri a çoisi un gâteau particulier, une florentine.

    - Berk! C'est quasiment immanzeable! C'est dur. C'est à s'abimer les dents ce plâtras!

    - Macarel! Vous auriez dû çoisir une Vénitienne, réputée pour sa grande douceur.

    - Ou une Milanaise, plus volcanique...

    Et pendant ce temps Minizupette s'amusait comme une folle!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Nous sommes arrivés à Sigmaringen, célèbre pour son çâteau appartenant aux Hohenzollern.

    - C'est là que le Maréçal Pétain et Laval se sont installés en septembre 1944 et ce zuqu'en avril 1945, nous a expliqué notre pPoçe de la Farandole.

    - C'est le traître Laval qui a forcé Fifi à cet exil. Le maréçal n'aurait zamais quitté la France de son plein gré, par le gourdin de Zaint Martial!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Et soudain, elle s'est mise à sangloter.

    - Que vous arrive-t-il ma mie?

    - Z'ai mal à la France! Il faut vite que ze fasse une dévotion!

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Et tandis qu'elle psalmodiait ,  nous en avons profité pour visiter l'église du çâteau qui renferme le berceau de zaint Fidèle de Sigmaringen, un martyr patron de l'ordre des Capucins et protecteur du pays de Hohenzollern.

    Journée royale avec notre quasi zainte

    Nous avons fini notre promenade à Rottweill, une magnifique cité aux magnifiques maisons et fontaines... 

    Journée royale avec notre quasi zainte

    .... avec une splendide cathédrale à l'intérieur baroque.

    Journée royale avec notre quasi zainte

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    La crypte des derniers rois Bourbon

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Charles X, frère le Louis XVI et de Louis XVIII

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Louis-Antoine, fils aîné de Zarles X, dit Louis XIX

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Marie -Thérèse, fille de Louis XVI , épouse de son cousin Louis XIX

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Henri, fils de Zarles Ferdinand le fils cadet de Zarles X, dit Henri V et sa sœur Louise d'Artois 

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

    Henri V et son épouse, Marie-Thérèse de Modène

    Kostanjevica et la crypte des derniers Bourbon en Slovénie (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire