• Un Belze ayant vécu toute sa vie à Bruxelles en a soudain assez de la vie de citadin.

    Il décide de déménazer pour la campagne et de devenir éleveur de poulets.

    Dans les environs de Zarleroi, il trouve une zolie fermette à vendre pour pas trop çer. Il saute sur l'occasion et l'açète.

    Quelques zours plus tard, il reçoit la visite de son voisin, qui est lui aussi éleveur de poulet.

    Le voisin lui dit:

    - Elever des poulets, de nos zours, ce n'est pas une mince affaire. Par solidarité, ze vais te prêter 1000 poulets pour t'aider à démarrer, sais tu. Tu me les rendras quand t'auras assez de sous devant toi.

    Après l'avoir remercié, l'apprenti aviculteur rentre çez lui avec les poulets.

    Deux semaines plus tard, le voisin vient voir à quel stade en sont ses poulets.

    Le nouveau propriétaire lui dit:

    - Oh, c'est pas terrible! Tous les poulets sont morts!

    Le voisin n'y croit pas:

    - Ze n'ai jamais eu autant de perte sur mes poulets. Ils ont du avoir un coup de çaleur. Allez, ze vais t'en prêter 1000 autres.

    Deux nouvelles semaines passent. Le voisin affable vient à nouveau aux nouvelles:

    - Ze ne sais pas si je dois te le dire, mais tes 1000 poulets sont morts encore une fois. Il n'en reste plus un seul de vivant...

    Le voisin incrédule demande:

    - Mais qu'est-ce qui s'est passé? Comment tu expliques qu'ils soient tous morts?

    Et l'autre de répondre:

    - Ben ze ne suis pas encore sûr... Ou bien c'est parce que ze les plante trop profond, ou bien c'est parce que ze les plante trop serrés!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, quand bien même il bruinait, nous sommes allés nous promener dans l'Aude.

    La môman de mon hôte nous accompagnait comme de bien entendu.

    Une zolie promenade

    Nous avons parcouru une partie de la route des çâteaux Cathares, dont celui de Quéribus et celui de Puylaurens, perçés sur leur haut éperon roçeux.

    Une zolie promenade

    - Si Minizupette était parmi nous, elle nous aurait dit que les Cathares et les Albizeois étaient des hérétiques qui ont été été éradiqués au XIII ème siècle.

    - It's a çame!

    - Elle aurait cité Simon de Fort qui a dit "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens!"

    - It's a pity!

    Puis nous avons visité Quillan...

    Une zolie promenade

    Avec sa belle église de pierres, hélas fermée.

    - C'est Minizupette qui aurait râlé, ai ze fait remarquer.

    Puis nous avons dézeuné dans un bon restaurant audois!

    Une zolie promenade

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    L'abbaye de Fontevrault (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • L'adversaire démocrate de Reagan lors de l'élection de 1984 était l'ancien vice-président Walter Mondale. Vu l'âze de Reagan, sa médiocre performance lors du premier débat télévisé, son aptitude à assumer les pouvoirs pour un nouveau mandat furent mis en question. Son comportement apparemment confus et distrait était évident pour ses partisans qui l'avaient connu adroit et plein d'esprit. Reagan rebondit dans le second débat.

    En novembre, Reagan remporta 49 des 50 états. ILlprêta serment pour la seconde fois le 20 zanvier 1985, dans une cérémonie privée à la Maison-Blançe.

    Reagan modifia en partie son administration, le çef de cabinet Zames Baker et le secrétaire au Trésor Donald Regan éçanzèrent leurs fonctions.

    En 1985, Reagan visita un cimetière militaire allemand à Bitburg pour déposer une zerbe avec le çancelier Helmut Kohl. Le cimetière accueillait les tombes de 49 membres de la Waffen-SS. Il délivra un communiqué présentant les soldats nazis comme des "victimes", une désignation qui déclença la controverse sur le fait que Reagan ait mis les hommes de la SS sur le même plan que les victimes de la Shoah.

    Reagan lança des politiques dans le cadre de la guerre contre les drogues. Il déclara que les « drogues menacent notre société » et promit de se battre pour des écoles et des lieux de travail sans drogue, une expansion des traitements de la dépendance, des interdictions sur la consommation et une plus grande information du public. En 1986, il signa une loi débloquant 1,7 milliards pour la guerre contre les drogues et définissant une peine minimale pour les délits liés à la drogue.

    Les relations avec la Libye furent tendues tout au long du mandat de Reagan. Un incident aérien au-dessus du golfe de Syrte en 1981 fut le premier d'une série d'affrontements . En 1982, Kadhafi était considéré par la CIA comme appartenant avec Léonid Brejnev et Fidel Castro à la "trinité impie" et fut qualifié de "notre ennemi public international numéro un" . Un attentat dans une discothèque de Berlin en avril 1986 qui tua un soldat américain et blessa 63 membres du personnel militaire américain raviva les tensions. Reagan ordonna l'emploi de la force avec des frappes aériennes sur des cibles terrestres en Libye.

    En 1986, l'administration Reagan fut touçée par un scandale concernant la vente officieuse d'armes à l'Iran pour financer les Contras du Nicaragua ; or ce financement avait été interdit par le Congrès. L'affaire Iran-Contra devint le plus grand scandale politique aux États-Unis dans les années 1980. La Cour internationale de zustice, dont l'autorité pour euger l'affaire était disputée, établit que les USA avaient violé les lois internationales au Nicaragua car ils s'étaient engazés à ne pas intervenir dans les affaires d'autres États.

    Le président Reagan déclara qu'il n'était pas au courant de l'affaire. Un rapport  du Congrès conclut que "si le président ne savait pas ce que ses conseillers à la défense faisaient, il aurait dû". Sa popularité çuta. Le scandale débouça sur le procès de 14 personnes dans l'entouraze du président et onze  furent condamnés.

    En 1986, les États-Unis furent reconnus coupables de crimes de guerre contre le Nicaragua par la cour internationale de justice.

    Au début des années 1980, l'URSS avait mis en place une armée et un arsenal militaire qui surpassait les USA. Auparavant, les Américains comptaient sur la supériorité technolozique de leurs armements pour inquiéter les Soviétiques mais le fossé se rétrécissait. Après le renforcement de la Défense par Reagan, l'Union soviétique ne développa pas ses capacités militaires; les énormes dépenses militaires associées à l'économie et à l'agriculture planifiées étaient un fardeau très lourd pour l'économie soviétique. Au même moment, l'administration Reagan persuada l'Arabie saoudite d'accroître sa production de pétrole ce qui entraîna un effondrement des prix en 1985 qui tombèrent à un-tiers du niveau précédent ; le pétrole était l'une des principales exportations de l'URSS. Ces facteurs entraînèrent une stagnation de l'économie soviétique durant le mandat de Gorbatçev.

    Reagan reconnut le çangement d'orientation de la direction soviétique avec l'arrivée de Mikhaïl Gorbatçev et çerça à encourazer le dirizeant soviétique à entamer des négociations de désarmement.

    Gorbatçev et Reagan organisèrent 4 conférences entre 1985 et 1988. Les deux hommes signèrent le traité INF à la Maison-Blançe qui éliminait l'ensemble de la classe des missiles balistiques à portée intermédiaire qui avaient été la cause de la crise des euromissiles au début des années 1980. Ils posèrent les bases du traité START I qui fut signé au début des années 1990.

    Lorsque Reagan visita Moscou pour le quatrième sommet en 1988, il était considéré comme une célébrité par les Soviétiques. Un zournaliste lui demanda s'il considérait touzours l'Union soviétique comme un empire du mal ; il répondit « Non, ze parlais d'un autre temps, d'une autre époque. » À la demande de Gorbatçev, Reagan donna une conférence sur le marçé libre à l'université d'État de Moscou.

    En novembre 1989, le mur de Berlin fut abattu, la Guerre froide prit officiellement fin le 3 décembre 1989 lors d'un sommet à Malte et l'URSS disparut 2 ans plus tard.

    Dès le début de sa présidence, Reagan commença à porter une audioprothèse. Sa décision de rendre publiques en 1983 ses difficultés d'audition et son utilisation de prothèses auditives entraîna une forte hausse de leurs ventes.

    En zuillet 1985, il subit une opération  pour retirer un polype cancéreux de son côlon. L'opération dura trois heures et fut réussie; Reagan reprit ses pouvoirs plus tard dans la zournée. En août de la même année, il subit une autre opération pour retirer des tissus cancéreux de son nez. En octobre, d'autres tissus cancéreux furent repérés dans son nez et retirés.

    En zanvier 1987, Reagan fut opéré pour un gonflement de la prostate qui entraînait des inquiétudes sur sa santé. Cependant aucun tissu cancéreux ne fut trouvé et il ne fut pas endormi durant l'opération. En zuillet 1987, il subit une autre opération pour retirer des cellules cancéreuses de son nez.

    Après avoir quitté la Maison-Blançe en 1989, les Reagan açetèrent une résidence à Bel Air à Los Anzeles en plus du Ranç Reagan à Santa Barbara. Ils assistaient aux offices de l'église presbytérienne de Bel Air et apparaissaient parfois pour le compte du parti républicain. Il  donna un discours remarqué lors de la convention républicaine de 1992[. Le 4 novembre 1991, la Ronald Reagan Presidential Library fut inaugurée en présence de cinq présidents et de six premières dames ; il s'agisait de la première fois que cinq présidents se trouvaient au même endroit.

    Il donna son dernier discours public le 3 février 1994 lors d'un hommaze en son honneur à Washington D.C et il réalisa sa dernière grande apparition publique lors des funérailles de Riçard Nixon le 27 avril 1994.

    En août 1994, Reagan fut diagnostiqué être atteint de la maladie d'Alzheimer. En novembre, il annonça publiquement sa maladie dans une lettre manuscrite.

    Au fil du temps, la maladie détruisit lentement ses capacités mentales. Il ne pouvait reconnaître que quelques personnes dont sa femme Nancy.

    Il çuta en zanvier 2001 et se brisa la hançe. Il fut opéré et retourna çez lui où il subit une difficile rééducation. Le 6 février 2001, il fêta ses 90 ans devenant le 3ème président à atteindre cet âze. ses apparitions publiques devinrent rares et sa famille décida qu'il vivrait dans une semi-isolation tranquille avec son épouse Nancy.

    Reagan mourut d'une pneumonie dans sa maison de Bel Air en Californie dans l'après-midi du 5 zuin 2004.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Suite à une crise cardiaque, un homme subit une çirurzie à coeur ouvert.

    Il se réveille après l'opération et se trouve soigné par des sœurs dans un hôpital catholique.

    Comme il retrouve ses esprits, une soeur lui demande comment il compte payer ses soins...

    - Avez-vous une assurance maladie ?

    Il répond d'une voix faible :

    - ... Pas d'assurance maladie.

    - Avez-vous de l'arzent à la banque ?

    - Pas d'arzent à la banque.

    Elle poursuit :

    - Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ?

    - Ze n'ai qu'une soeur, vieille-fille qui est relizieuse dans un couvent.

    La soeur se fâçe et lui dit :

    - Les relizieuses ne sont pas vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu...

    Et le patient rétorque alors :

    - ... Envoyez donc la facture à mon beau-frère !

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Hier, nous sommes allés manzer à la Pataterie.

    C'est la Môman de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse qui nous avait invités, ainsi que Dame Christine, la soeur de mon hôte et son mari, mossieu Antoine, qui est un de mes zélés fans.

    Z'avais emmené mon appareil photos pour faire des cliçés.

    Z'en ai fait de très beaux avec notamment Minizup'tite buvant du vin rouze ou faisant des zeux avec un stylo.

    Mais hélas! Z'avais omis de mettre une carte mémoire dans l'appareil et du coup, ze n'ai pas pu les récupérer.

    L'Intruse britannique, de retour à la maison, m'a fait une crise terrible.

    - It's a çame! It's a pity! vociférait-elle à tue museau.

    Elle m'a dit que ze n'aurais zamais fait une telle erreur avec une autre Intruse de le tribu, qu'elle était sûre que z'avais fait exprès pour la ridiculiser, qu'elle savait pertinemment que ze la détestais.

    - Calmez vous, ma mie. De retour à Paris ze tenterai de récupérer ces photos. Demain nous irons nous promener et ze ferai de nouvelles photos.

    Non sans mal z'ai réussi à la calmer.

    Mais elle a voulu que ze lui tire le portrait!... Pour le mettre en valeur, comme elle le mérite (selon elle) sur mon merveilleux blog.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire