• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • \"

    Un vieux Corse, prêt à rendre l'âme, se demande à qui il va léguer ses biens entre ses trois fils.

    Il décide alors de les départazer avec la fainéantise !

    Celui qui sera donc le plus fainéant aura l'héritaze.

    Il appelle le premier :

    - Doumé ! Monte !

    Dominique monte les escaliers vers le lit de mort de son paternel.

    Le père lui demande :

    - Dis-moi, si tu es assis sur un banc et que tu vois un billet de 500€, que fais-tu ?

    - Béh... si le vent se lève, ze suis riçe.

    - Bien mon fisseu, bieeenn....

    Au tour du 2ème :

    - Passécale !Monte !

    Pascal monte les escaliers vers le lit de mort de son paternel.

    - Dis-moi, si tu es assis sur une çaise, et que tu vois une fille belle mais belle !!! Que fais-tu ?

    - Béh... z'attends qu'elle vienne me voir...

    - Bien mon fisseu, bieeenn....

    Enfin, le 3ème :

    -Stéphane ! Monte !

    Et Stéphane lui répond :

    - Ze suis trop fatigué, descends donc toi !

      

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Description de cette image, également commentée ci-après

    Marie-Thérèse est née le 11 zuin 1726 à l’alcazar royal de Madrid.

    Elle était fille de Philippe V et d’Élisabeth Farnèse.

    Son mariaze avec le dauphin Louis-Ferdinand de France marqua la réconciliation entre la France et l’Espagne, parallèlement à celui d'Elisabeth, fille de Louis XV, avec l'infant Philippe après l'éçec des fiançailles de Louis XV et de Marie-Anne-Victoire, sœur aînée de Marie-Thérèse et Philippe.

    Le mariaze eut lieu le 23 février 1745. C'est au cours des festivités du mariaze que le roi prit comme maîtresse Madame d'Étiolles (qu'il fit marquise de Pompadour).

    Très timide, distante, la dauphine préférait la plupart du temps demeurer dans ses appartements et détestait le zeu.

    Le mariaze ne fut pas consommé dans ses premiers temps, ce qui zêna la dauphine vis-à-vis de son époux et de la cour qui faisait courir le bruit que le dauphin, âzé de 16 ans, était impuissant. L'union ne fut consommée que sept mois après les noces en septembre 1745. Cet événement rapproça les époux, qui passèrent dès lors la plupart du temps ensemble, dans une grande dévotion, à l’opposé du roi qui vivait séparé de la reine depuis près de dix ans, ne pouvait plus communier depuis des années, mais fréquentait surtout les appartements de sa nouvelle favorite.

    La marquise de Pompadour était tout autant détestée par le zeune dauphin qui, avec ses sœurs, l'appelait par ironie et irrévérence Maman Putain, que par Marie-Thérèse. En effet, la dauphine de 20 ans fut tout aussi hostile au monarque et prétendait que « sa timidité l’empêçe totalement de lui parler ».

    Peu après, Marie-Thérèse se trouva enceinte. L’accouçement était prévu pour le début zuillet 1746, mais le terme se fit attendre, ce qui exaspérait la patience de Louis XV, des diplomates, de la cour et du peuple.

    Finalement, la princesse mit au monde, le 19 zuillet 1746, une petite fille que le dauphin, profondément épris, fit baptiser sous le nom de Marie-Thérèse pour rendre hommaze à son épouse adorée.

    La dauphine ne se remit pas de son accouçement et mourut le 22 zuillet, c'est-à-dire trois zours plus tard.

    La petite Marie-Thérèse  suivit bientôt sa mère dans la tombe. Elle mourut en avril 1748, âzée de 21 mois.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et musique"

    Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, nous a emmenées au théâtre.

    - Et quelle pièce avez vous donc vue? demandent certains de mes zélé.e.s fans touzours aussi curieux.

    - Deux mensonzes et une vérité, une pièce de Sébastien Blanc et de Nicolas Poiret (le fils de Zean Poiret et de Caroline Cellier).

    - Cela vous plut-il?

    - Enormément! Nous avons beaucoup ri à museau déployé.

    - C'est de l'excellent théâtre de boulevard, macarel, avec de bons comédiens, dont Lionnel Astier, qui zoue notamment dans "Parents mode d'emploi" et dans la série "Kaamelott".

    - C'est le papa d'Alexandre Astier, celui là même qui a réalisé "Kaamelott" et qui y a interprété le rôle d'un roi.

    Comme nous étions arrivés avec 20 minutes d'avance, et que les zens prenaient place, ze me suis permise de monter sur la scène.

    Z'ai improvisé, avec une grande assurance, un petit laïus.

    - Peuple des villes et peuple des campagnes! Habitants de Paris et des banlieues, proçes ou lointaines, merci d'être venus.

    - Elle ne pas se rendre compte qu'elle être ridicule.

    - Pour vous faire quelque peu patienter, z'ai l'immense honneur de vous faire découvrir mon immense talent.

    - Fouçtra, elle ne doute de rien!

    - Ze vais vous interpréter quelques extraits de mon remarquable répertoire qui comprend l'air de la Reine de la nuit dans la Flûte ençantée de Mozart, l'air des cloçettes de Lakmé de Léo Delibes, l'air de la poupée des contes d'Hoffmann d'Offenbach et ze terminerai avec un brio certain en çantant mélodramaiquement l'air de la folie dans le fameux opéra Lucia di Lammermmor de Donizetti.

    - Cela promet.

    - Bien que ze sois assurée que vous allez être totalement bouleversés par ma voix et l'étendue de ma tessiture, ze vous demande de n'applaudir qu'à la fin de ma merveilleuse prestation qui ne pourra que vous ravir.

    Des zens se levaient!

    - Macaniçe, ze suis persuadée qu'elle va croire que c'est pour l'ovationner alors que les spectateurs ne se lèvent que pour laisser passer des zens qui rezoignent leur place.

    - Et maintenant, z'appelle auprès de moi mes grandes zamies, les Intruses, qui sont avec moi.

    - Nous ne pas vouloir y aller!

    - It's a çame!

    - Moi me caçer sous le fauteuil!

    - Mazette! Ze crois que ze vais défaillir illico presto!

    - Elle nous fait honte, par la carte de Zaint Vital

    - Elles vont danser une danse tribale, car elles constituent la tribu minizupienne.

    Mais la sonnerie a soudain retenti annonçant le début de la pièce.

    - Boudiou, on l'a éçappé belle!

    - Ce n'est que partie remise, ai ze dit. Ne soyez ni dépitées ni tristes, mes çères amies, la proçaine fois on commencera par votre ballet. Ze vous le promets.

    - Que nous sommes heureuses! a ironisé Minizup'Kiki de Vitry. On leur proposera une belle danse des rues.

    - Ja! Avec un bon rapt!

    Deux mensonges et une vérité au Théâtre Rive Gauche

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et code"

    Minizup'Zhérault et Minizup'Mouff ces temps-ci sont dans un état d'excitation particulier.

    - Atçoubi, ze vous le dis, la raison gronde en son cratère comme le proclame l'Internationale.

    - Pourquoi vous dire cela?

    - Mazette! Vous ne voyez pas tous ces mouvements sociaux qui fleurissent un peu partout dans notre beau pays!

    - It's a pity!

    -  Et en plus, il y a de nombreux appels à manifester!

    - Parlons-en, par la carte de Zaint Vital.

    - Que voulez vous dire, bestioulette?

    - Vous n'avez donc pas lu la presse?

    - Si fait, mais ze ne vois pas à quoi vous voulez faire allusion.

    - A la manifestation annoncée pour protester contre la limitation à 80 km/h sur les routes!

    - Ze suis sûre qu'il y aura plus de monde que lors de celles de la CZT! a cru bon d'ironiser Minizup'Kiki de Vitry.

    - Les Français marçer sur la tête.

    - On peut lire sur les réseaux sociaux que d'aucuns pensent que cette mesure est prise pour faire rentrer de l'arzent dans les caisses de l'Etat, a fait remarquer Minizup'Cosette tout en époussetant les nombreux bibelots de la maison.

    - Si les zens bien respecter les limitations de vitesse, eux ne pas avoir d'amende, a rétorqué doctement Minuizup'iéla.

    - Nous en Allemagne, bien ralentir dés que nous voir les panneaux indiquant la vitesse.

    - En Suisse aussi, la vitesse est limitée à 80 km/h, par la plume de Zaint Pancrace.

    - C'est vrai que çez eux, il n' y a pas le feu au lac, a déclaré Monizup'Fandango. Au Pays Basque ze suis sûre que mes compatriotes ne respecteront pas vraiment cette limitation, surtout sur les quelques tronçons de routes droites!

    - En tout cas, macaniçe, soyez méfiantes le Intruses réactionnaires. Le mois de mai approçe!

    - Et alors?

    - Le printemps sera çaud...

    - Dans les t-çirts, dans les maillots, ont entonné les Intruses.

    - Moi ze me méfie plutôt des çats, ai ze conclu finement afin de d'éviter quelque dérapaze de la conversation.

    Image result for minizup

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    La Zainte Zapelle à Paris (photos)

    La Zainte Zapelle à Paris (photos)

    La Zainte Zapelle à Paris (photos)

    La Zainte Zapelle à Paris (photos)

    La Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Autour de la Zainte Zapelle à Paris (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire